ProZ.com global directory of translation services
 The translation workplace
Ideas

A new ProZ.com translation contests interface is currently in development, and a preview contest is underway. Click here to visit the new interface »

Previous ProZ.com translation contests

Italian » French - 6 finalists


From “La motivazione delle risorse umane per il successo di un'organizzazione” by Ranieri de Maria. 339 words
Le risorse umane all’interno di ogni organizzazione rivestono la massima importanza. Se è vero  che esse comportano maggiori difficoltà di gestione, tuttavia al loro interno sono insite elevate potenzialità di miglioramento, e ciò richiede un’attenzione particolare.

L’istruzione degli addetti deve essere curata dal punto di vista teorico e pratico, e a essi deve essere sempre fornita una chiara e forte motivazione allo svolgimento del lavoro. Ciò comporta che si proceda alla responsabilizzazione massima nell’adempimento delle funzioni, operando sempre verso l’integrazione, nel funzionamento della struttura e nel contesto sociale. Il personale deve essere orientato a concepire il lavoro o le sue attività, in generale, in funzione collettiva o sociale, e ogni addetto deve essere spinto a sviluppare un’attività formativa verso gli altri soggetti del capitale umano dell’organizzazione.

Ci sono più fattori che concorrono al successo di un’organizzazione. Se è importante che essa conti un’autorevole figura leader, è bene ricordare sempre che un capo esercita il suo ruolo all’interno di un gruppo strutturato. Il coordinamento pertanto non basta: appare essenziale il recepimento da parte del gruppo delle indicazioni del leader e l’azione conseguente del gruppo stesso.

La funzione di un organizzatore efficace è quella di trascinare i collaboratori, affrontare e risolvere i problemi, aiutare a superare gli ostacoli e creare la motivazione per raggiungere gli obiettivi. Come è evidente, se il gruppo non partecipa attivamente a queste azioni, rispondendo adeguatamente, tutto ciò che il leader compie non otterrà i frutti sperati. È necessario quindi porsi anzitutto un quesito: come si possono “convincere” le persone che fanno parte di un’organizzazione, e, in particolare, di un gruppo di staff, a seguire il leader partecipando attivamente al conseguimento dello scopo dell’organizzazione? La risposta è semplice e complessa al contempo: è necessario che le persone condividano le finalità dell’organizzazione. Non è sufficiente che siano solo consapevoli dell’esistenza di tali finalità e che le conoscano, ma è necessario che abbiano una consapevolezza attiva nel conseguirle e si sostengano a vicenda nel raggiungerle. Solo in tal modo si forma quella collaborazione che crea il lavoro di gruppo.

The winning and finalist entries are displayed below.To view the like/dislike tags the entries received simply click on the "view all tags" link on the right hand corner of each entry.

You can leave your feedback for this pair at the bottom of the page.

Congratulations to the winners and thanks to all the participants!






Entry #1 - Points: 34 - WINNER!
View all tags
Les ressources humaines, dans toute organisation, revêtent une importance fondamentale. S’il est vrai qu’elles présentent plus de difficultés de gestion, elles renferment cependant un potentiel d’amélioration élevé, auquel il faut savoir être particulièrement attentif.

La formation du personnel doit être soignée du point de vue théorique et pratique, et les employés doivent toujours être clairement et fortement motivés quant à l’exécution de leur travail. Ceci implique qu’il faille les responsabiliser au maximum en ce qui concerne l’accomplissement de leurs tâches, en travaillant toujours sur l’intégration dans le fonctionnement de la structure et dans le contexte social. Il faut amener le personnel à concevoir son travail et ses activités, en général, d’un point de vue collectif ou social, et chaque employé doit être encouragé à développer une activité de formation envers les autres sujets du capital humain de l’organisation.

Plusieurs facteurs contribuent au succès d’une organisation. S’il est important qu’elle compte dans ses rangs un profil de leader charismatique, il est toujours bon de rappeler qu’un chef exerce son rôle à l’intérieur d’un groupe structuré. Aussi, la coordination ne suffit-elle pas : il semble essentiel que le groupe assimile les indications du chef de file et qu’il agisse en conséquence.

Un organisateur efficace doit avoir plusieurs fonctions : jouer un rôle moteur pour ses collaborateurs, affronter les problèmes et les résoudre, aider à dépasser les obstacles et motiver ses troupes pour atteindre les objectifs. Il est évident que si le groupe ne participe pas activement à ces actions, en n’y apportant pas de réponses propices, rien de ce que fera le leader ne portera les fruits espérés. Il est donc nécessaire, avant tout, de se poser cette question : comment peut-on « convaincre » les personnes qui font partie d’une organisation, et en particulier d’un groupe de travail, de suivre leur chef de file en assurant une participation active afin d’atteindre le but de l’organisation ? La réponse est à la fois simple et complexe : il est nécessaire que les personnes partagent les objectifs de l’organisation. Il ne suffit pas qu’elles soient seulement conscientes de l’existence de ces objectifs et qu’elles les connaissent, mais il faut aussi qu’elles aient une conscience active pour y parvenir et qu’elles fassent preuve d’un soutien réciproque pour y arriver. C’est la seule façon pour que prenne forme cette collaboration qui crée le groupe de travail.



Entry #2 - Points: 10
View all tags
Au sein de toute organisation, les ressources humaines revêtent la plus grande importance. S'il est vrai qu'elles sont extrêmement difficiles à gérer, elles comportent en elles de grandes possibilités d'améliorer le fonctionnement de l'organisation, et cela requiert une attention particulière.

Les responsables doivent bénéficier d'une excellente formation pratique et théorique, et il faut les motiver de manière claire et efficace dans l'exécution de leur travail. Pour cela, on doit les responsabiliser autant que possible dans l'accomplissement de leur fonction en cherchant toujours à les intégrer dans la marche de l'organisme et dans son contexte social. Le personnel doit être amené, de manière générale, à concevoir son travail ou ses activités dans une dimension collective, et chaque responsable doit être incité à développer une activité formative pour les autres éléments du capital humain de l'organisation.

De nombreux facteurs contribuent au succès d'une organisation. S'il est important qu'elle soit dirigée par un leader influent, il ne faut toutefois pas oublier qu'un chef exerce son rôle au sein d'un groupe organisé. Il ne suffit donc pas de coordonner ce groupe: la manière dont celui-ci perçoit les indications de son chef et la façon dont il agira par la suite apparaissent essentielles.

Le rôle d'un organisateur efficace est d'entraîner ses collaborateurs, d'affronter et de résoudre les problèmes, d'aider à surmonter les obstacles et de les motiver pour atteindre les objectifs. Bien sûr, si le groupe ne participe pas activement à ces efforts en réagissant de manière adéquate, tout ce que le leader accomplit ne donnera pas les résultats escomptés. C'est pourquoi il est nécessaire de se demander avant tout: comment peut-on "convaincre" ceux qui font partie d'une organisation, et en particulier les membres d'un staff, de suivre le leader en participant activement à la réalisation des buts de l'organisation? La réponse est à la fois simple et complexe: il faut que les personnes partagent les objectifs de l'organisation. Il ne suffit pas qu'elles soient seulement conscientes de l'existence de ces objectifs, il faut qu'elles travaillent de manière active à leur réalisation et qu'elles se soutiennent mutuellement pour les atteindre. C'est la seule manière d'établir une collaboration permettant de réaliser un travail de groupe.



Entry #3 - Points: 5
ardent
Italy
View all tags
Les ressources humaines sont très importantes au sein de chaque organisation. Bien que la gestion de celles-ci représente le point le plus difficile, il existe cependant une grande marge de manœuvre pour les améliorer, mais cela demande une attention particulière.
Il faut insister sur la formation théorique et pratique du personnel et nous devons le motiver dans sa tâche de manière précise et soutenue. Cela suppose qu'on le responsabilise au maximum dans ses fonctions, en veillant toujours à l' intégrer dans le cadre de la gestion de l’organisation et du point de vue social. Nous devons orienter le personnel à concevoir le travail, ou les activités en général qui lui sont associées, de façon collective ou sociale et pousser chaque membre du personnel à développer un cursus de formation en direction des autres personnes comme capital humain de l’organisation.
Il y a plusieurs facteurs qui participent au succès d’une organisation. Bien qu'il il est important que celle-ci ait en son sein un personnage leader influent, il faut aussi rappeler que la mission d’un chef de file se déroule au sein d’un groupe structuré. Par conséquent, le travail de coordination n’est pas suffisant : Il est fondamental que le groupe assimile les indications du chef de file et les actions de celui-ci qui en découlent.
Le rôle d’un organisateur compétent se traduit par sa capacité à entraîner ses collaborateurs à aborder et à résoudre les problèmes, les aider à surmonter les obstacles, et faire en sorte de les motiver pour atteindre ces objectifs. Evidemment, si le groupe ne participe pas à ces actions de manière active, à travers des activités appropriées, tout le travail du chef de file ne sera pas récompensé. Il faut donc avant tout se poser une question : comment peut-on « convaincre » les personnes qui font partie d’une organisation, en particulier s’il s’agit d’une équipe, de suivre leur chef de file à travers une participation active pour atteindre les objectifs de l’organisation ? La réponse est à la fois simple et complexe : il faut que ces personnes partagent les aspirations de l’organisation. Savoir uniquement que ces aspirations existent et les connaître n’est pas suffisant, il est indispensable que ces personnes prennent conscience de ces objectifs de manière concrète et soient solidaires les unes envers les autres pour les atteindre. C’est le seul moyen pour pouvoir instaurer une collaboration qui aboutisse à un travail de groupe.






Entry #4 - Points: 4
Pastor68
Pastor68
France
View all tags
Les ressources humaines revêtent la plus grande importance au sein de toute organisation. S'il est vrai qu'elles impliquent de plus grandes difficultés de gestion, elles recèlent toutefois des potentialités élevées d'amélioration et cela exige une attention particulière.

On doit veiller à la formation du point de vue théorique et pratique des employés qui en sont chargés et il faut toujours leur fournir une motivation claire et forte pour l'accomplissement de leur tâche. Cela implique qu'on procède à la responsabilisation maximale dans l'exécution des fonctions, en œuvrant toujours dans le sens de l'intégration, dans le fonctionnement de la structure et dans le contexte social. On doit orienter le personnel à concevoir son travail ou ses activités, en général, comme une fonction collective ou sociale et pousser chaque collaborateur concerné à développer une activité de formation vers les autres sujets du capital humain de l'organisation.

Il y a plusieurs facteurs qui concourent au succès d'une organisation. S'il est important que celle-ci ait une figure de leader qui fasse autorité, il est bon de toujours rappeler qu'un chef joue son rôle au sein d'un groupe structuré. Il ne suffit donc pas de coordonner: il apparaît essentiel que le groupe fasse siennes les indications du leader et que ledit groupe agisse en conséquence.

La fonction d'un organisateur efficace est d'entraîner ses collaborateurs, d'affronter et de résoudre les problèmes, d'aider à surmonter les obstacles et de créer la motivation nécessaire pour atteindre les objectifs. De toute évidence, si le groupe ne participe pas activement à ces actions, en répondant convenablement, tout ce que le leader accomplit n'obtiendra pas les résultats espérés. Il est donc nécessaire de se poser d'abord une question: comment peut-on "convaincre" les personnes qui font partie d'une organisation et, en particulier, d'un groupe de cadres de suivre le leader en participant activement à l'atteinte du but de l'organisation ? La réponse est en même temps simple et complexe: il est nécessaire que les personnes partagent les finalités de l'organisation. Il ne suffit pas qu'elles soient juste conscientes de l'existence de ces finalités et qu'elles les connaissent, mais il est nécessaire qu'elles en aient une conscience active dans leur obtention et qu'elles se soutiennent les unes les autres pour les atteindre. Ce n'est que de cette façon que se forme cette collaboration qui crée le travail de groupe.



Entry #5 - Points: 3
anonymousView all tags
Les ressources humaines au sein de toute organisation sont de la plus grande importance. S'il est vrai qu'elles impliquent des difficultés majeures de gestion, elles comportent cependant d'immenses perspectives d'amélioration, et requièrent donc une attention particulière.

La formation des employés doit être soignée du point de vue théorique et pratique, et il faut toujours leur transmettre une motivation claire et forte concernant l'exécution du travail. Cela implique de procéder à une grande responsabilisation quant à l'accomplissement des fonctions, en s'orientant toujours vers l'intégration, dans le fonctionnement de la structure et dans le contexte social. Le personnel doit être encouragé à concevoir le travail ou ses activités, en général, en fonction collective ou sociale, et chaque employé doit être poussé à développer une activité de formation auprès des autres membres du personnel de l'organisation.

Plusieurs facteurs participent au succès d'une organisation. S'il est important que celle-ci possède une figure d'autorité et de leader, il est bon de ne pas jamais oublier qu'un chef exerce son rôle au sein d'un groupe structuré. La coordination n'est donc pas suffisante : il semble essentiel que le groupe comprenne les indications du chef et l'action conséquente du groupe en lui-même.

La fonction d'un organisateur efficace est d'entraîner les collaborateurs, d'affronter et de résoudre les problèmes, d'aider à surmonter les obstacles et de créer la motivation pour atteindre les objectifs. Evidemment, si le groupe ne participe pas activement à ces actions, en répondant de manière adéquate, rien de ce que le leader accomplit n'obtiendra pas les résultats attendus. Il est donc nécessaire de se poser une question avant tout : comment "convaincre" les personnes qui font partie d'une organisation, et, en particulier, d'un groupe de personnel, de suivre le leader en participant activement à la réalisation de l'objectif de l'organisation ? La réponse est simple et complexe à la fois : il est indispensable que les personnes partagent les finalités de l'organisation. Il n'est pas suffisant qu'ils soient conscients de l'existence de ces finalités et qu'ils les connaissent, mais il est nécessaire qu'ils aient une conscience active de la manière de les atteindre et qu'ils se soutiennent à tour de rôle dans ce but. Il n'y a que de cette manière que se formera cette collaboration qui fait naître le travail de groupe.



Entry #6 - Points:
View all tags
Les ressources humaines à l’intérieur de toute organisation ont la plus grande importance. S’il est vrai qu’elles résolvent les difficultés majeures de la gestion, toutefois un potentiel élevé de progrès leur est inhérent, et cela requiert une attention particulière.

L’instruction des employés doit être soignée du point de vue théorique et pratique, et il faut toujours leur donner une motivation claire et forte pour le déroulement du travail. Ce qui comporte qu’on procède à la responsabilisation maximale pour l’accomplissement des fonctions, agissant toujours dans le sens de l’intégration, pour le fonctionnement de la structure et dans un contexte social. Le personnel doit être orienté vers la compréhension du travail ou de ses activités, en général, dans un sens collectif ou social et chaque employé doit être poussé à développer une activité formatrice à l’égard des autres membres du personnel de l’organisation.

Il y a plus de facteurs qui concourent au succès d’une organisation. S’il est important qu’elle ait un leader qui fait autorité, il faut toujours avoir en vue qu’un chef exerce son rôle à l’intérieur d’un groupe structuré. Par conséquent la coordination ne suffit pas : l’assimilation de la part du groupe des indications du leader apparait comme essentielle ainsi que l’action consécutive de ce même groupe.

La fonction d’un organisateur efficace est d'entrainer les collaborateurs, d’affronter et de résoudre les problèmes, d’aider à surmonter les obstacles et de créer la motivation pour atteindre les objectifs. Il est évident que si le groupe ne participe pas activement à ces actions, en répondant de manière adéquate, tout ce que le leader accomplit n’aboutira pas aux résultats espérés. Il est nécessaire donc de se poser avant tout la question : comment « convaincre » les personnes qui font partie d’une organisation et, particulièrement, d’un groupe de personnel, à suivre le leader, en participant de manière active pour atteindre l’objectif de l’organisation ? La réponse est simple et complexe en même temps : il est nécessaire que ces personnes partagent les buts de l’organisation. Cela ne suffit pas qu’elles soient informées de l’existence de ses buts et qu’elles les connaissent, il est nécessaire qu’elles aient une conscience active et se soutiennent mutuellement pour les atteindre. Ce n’est que de cette façon que se forme cette collaboration qui créé le travail en équipe.




« return to the contest overview



Translation contests
A fun way to take a break from your normal routine and test - and hone - your skills with colleagues.