Mobile menu

rates going down
Thread poster: laure claesen

laure claesen  Identity Verified
France
Local time: 18:46
Member (2005)
English to French
May 24, 2008

Bonjour à tous,

J'aimerais bien entamer une discussion avec les collègues traducteurs en France et en Europe qui ressentent comme moi un malaise à propos de la baisse des tarifs proposés. Je la constate depuis plusieurs mois. Il semblerait qu'il y ait un vaste cassage de prix, et si nous répondons à ces offres, n'allons-nous pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis?

J'ai récemment critiqué une agence qui avait posté un job sur Proz pour la faiblesse du tarif qu'elle proposait (Eur 0,05 pour un travail de 10.000 mots Ang>Fr à rendre dans trois jours ; je voulais voir sa réaction.

Voici la conversation donc par mail que la controverse a produite :

-MESSAGE 1
From: laure claesen
To: xxxxxxx
Sent: Saturday, May 24, 2008 7:04 PM
Subject: [ProZ.com Jobs] http://www.proz.com/job/xxxxx:


Bonsoir xxx

Je suis intéressée par votre offre, malgré un tarif vraiment très bas, vu l'urgence (on pourrait presque penser que vous n'êtes pas intéressé par la qualité, à moins qu'il s'agisse du client...)

[...]

J'ai 7 années d'expérience en traduction, je suis diplômée, et ma structure freelance existe depuis 2004.

[...]

Espérant vous lire prochainement.

Cordialement
Laure Claesen


---- Original Message -----
From: xxxxxxxx
To: laure claesen
Sent: Saturday, May 24, 2008 7:11 PM
Subject: Re: [ProZ.com Jobs] http://www.proz.com/job/xxxxxxxxxx


Bonjour,

J'apprécie peu vos remarques par repport aux conditions financières. C'est très maladroit de votre part.

Le projet a été confié à un traducteur de qualité qui lui est satisfait des conditions.

P.

MA REPONSE:

----- Original Message -----
From: laure claesen
To: xxxxxxxxxxxxxxx
Sent: Saturday, May 24, 2008 8:39 PM
Subject: Re: [ProZ.com Jobs] http://www.proz.com/job/xxxxxxxxxx


Bien sûr que c'est maladroit, mais la chose était trop flagrante pour ne pas être relevée, et la tendance existe, je la constate depuis quelques mois, et elle m'inquiète profondément.

Pourquoi seulement 0.05/mot, alors que le tarif syndical (voir SFT) est à 0.075/0.08 minimum?

Vous êtes surement une agence très respectable, je vous vois souvent poster des offres. Mais je pense que ce genre de pratique vous discrédite aux yeux de la profession. Si vos prix sont trop bas, vous allez inciter le marché à offrir de moins en moins en exigeant de plus en plus, et tous les collègues vont en pâtir. Pour que ce travail soit bien fait, il faut qu'il le soit dans des conditions raisonnables. Or au-dessous de 0.07, c'est intenable, il faut multiplier et enchaîner les jobs et on finit par faire n'importe quoi.

Et je suis sûre que d'autres traducteurs sont de mon avis.

Peut-être même la personne à qui vous avez confié le travail, et qui ne s'est pas permis la maladresse... que constitue la sincérité.

Vos remarques m'intéressent.

cordialement,
L. Claesen


REPONSE :

Chère Madame,

Le marché fait le prix.

Bon WE

P.

-


Pensez-vous comme cette personne qu'il n'y à rien d'autre à faire que de s'incliner?
J'ai l'impression que si nous le faisons, par dépit, besoin de travailler, nous courons à notre perte, et qu'il faut coûte que coûte défendre notre qualité et notre profession.

Merci pour vos avis.

Laure


Direct link Reply with quote
 

Mikhail Kropotov  Identity Verified
Russian Federation
Local time: 19:46
Member (2005)
English to Russian
+ ...
English May 24, 2008

I thought the official language of this forum was English.

Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 18:46
Member (2007)
German to French
+ ...
Petite erreur d'interprétation sans doute ? May 24, 2008

Mikhail Kropotov wrote:

I thought the official language of this forum was English.


Dommage, mais vous êtes précisément dans un forum non english et c'est la raison pour laquelle nous y tenons ...

OM.


Direct link Reply with quote
 

Christiane Lalonde  Identity Verified
Canada
Local time: 12:46
Member
English to French
You are on a non-English forum May 24, 2008

This is the French forum

Direct link Reply with quote
 

Mikhail Kropotov  Identity Verified
Russian Federation
Local time: 19:46
Member (2005)
English to Russian
+ ...
Yes, because the thread's been moved. May 24, 2008

Thanks, moderator.
Please delete my messages.


Direct link Reply with quote
 
Christiane Allen  Identity Verified
United States
Local time: 09:46
Member (2007)
English to French
Comment réagir ? May 24, 2008

Comme vous, Laure, je suis effarée par le nombre d'offres indécentes qui circulent sur Pro-Z ces temps derniers. Rien ne permet de dire si nous avons à faire à une réelle évolution des taux vers le bas ou bien si c'est une impression que nous les traducteurs sommes en train d'avoir.

Disons que le coût d'entrée dans le marché de la traduction est si faible que presque n'importe qui peut prétendre en faire partie. Beaucoup trop d'agences sont mal gérées et se laissent aller à la facilité au lieu de tendre vers l'excellence. Leurs clients achètent des prix et non des traductions. Peu importe la qualité pourvu que l'argent soit gagné facilement et rapidement.

Nous les traducteurs indépendants avons un rôle important à jouer sur ce marché qui semble se dégrader. Il faut que nous restions intransigeants face aux dérives de certaines agences et refusions de travailler à des taux dérisoires. Et comme vous, Laure, il faut le faire savoir et ne pas hésiter à faire des remontrances aux agences qui bousillent le métier.

Il est peut-être temps de réagir. Qu'en pensez-vous ?

Christiane


Direct link Reply with quote
 

Cyril Bel-Ange  Identity Verified
France
Local time: 18:46
English to French
+ ...
refusons les tarifs trop bas May 24, 2008

vous avez raison Christiane, je crois qu'il faut refuser les offres indécentes et inciter nos camarades traducteurs à faire de même et en priorité les débutants, non?

Cyril


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 17:46
Flemish to English
+ ...
Cherchez des clients directs. May 25, 2008

Ne vous fiez pas uniquement sur les sites de traducteurs pour trouver du travail. Leur système d'enchères a fait un poulailler de la traduction: Trop des fournisseurs pour la même demande.
Un petit effort de marketing peut faire des miracles et résulter dans des clients directs, qui paient un tarif acceptable après un délai raisonnable.
Commencez par acheter les pages jaunes de votre département et essayez de vendre vos services à des sociétés dans votre spécialisation/niche.
Dans ce pages jaunes vous pouvez choisir de contacter des bureaux de traductions ou d'appeler directement au sociétés
To say it in both languages: do some "cold calling" in your market-niche. If out of 25 calls, you get one customer, you may be satisfied. Don't sit on your back until an offer appears on Proz.com, A, T.C. et.al and then bid on it.

[Edited at 2008-05-25 08:07]


Direct link Reply with quote
 
xxxCMJ_Trans
Local time: 18:46
French to English
+ ...
la dure réalité May 25, 2008

La dure réalité est que nous vivons dans un monde concurrentiel. Tout se joue au niveau de l'offre et de la demande.

Mais je pense que Williamson a un peu raison: les sites de traducteurs en tant que forum d'entraide, en tant que lieu de rencontre pour des personnes travaillant dans un isolement quasi-total, là je suis d'accord. Par contre, de tels sites pour brasser le travail, mettre l'Europe (par exemple) en concurrence avec les pays où le coût de la vie est moins cher, là je pense que c'est suicidiaire. Surtout sachant que le client croit souvent innocemment que, quel que soit le traducteur, la qualité sera la même - sauf preuve du contraire.

La vérité "vraie", si j'ose m'exprimir ainsi c'est que la plupart des traductions ne paraissent jamais sur des sites comme celui-ci. Les vrais professionnels ont bâti leur réseau de contacts et ne passent ni par les agences, ni par les sites. C'est un peu comme le marché de l'emploi - l'on dit toujours qu'au moins 80% des postes à pourvoir ne paraissent pas sur les petites annonces mais trouvent preneur via les relations directes.... A méditer....

Sur ce site, on assiste de temps à autre à des échanges concernant l'utilité ou non, des diplômes de traducteur/interprète. Franchement, je connais des traducteurs qui n'ont jamais étudié la traduction mais qui font du bon boulot (même si je pense que c'est l'exception qui fait la règle...) mais on oublie trop souvent qu'un passage par une école officielle vous offre également la chance de rencontrer des professionnels expérimentés, de lier connaissance, de forger un début de réseau qui pourra vous aider toute votre vie. C'est un volet clé de la formation et un élément que l'on a trop souvent tendance à negliger ou oublier. En plus, lors des stages effectués en entreprise ou dans des organisations officielles (par ex. agences de l'Europe), on tisse des liens qui permettent de trouver des postes fixes par la suite. Même ceux qui veulent être indépendants peaufinent souvent leurs connaissances en travaillant en équipe et ensuite peuvent bénéficier du bouche à oreille le jour où ils commencent à voler de leurs propres ailes.

Refuser les tarifs ridiculement bas, certainement, mais n'ayez pas d'illusions. L'autre jour plus de 60 personnes ont répondu présentes dans le cadre d'une collaboration à un tarif que je ne citerai pas mais ne couvrirait même pas les frais de base de ceux qui vivent en Europe..... Et certains débutants feraient tout et n'importe quoi pour décrocher leur premier contrat - en pensant à tort qu'ils pourront ensuite augmenter leurs tarifs. Encore une illusion, mais ça c'est une autre histoire.....

Bon dimanche, quand même

[Edited at 2008-05-25 07:58]


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 18:46
French to English
+ ...
Tarif syndical May 25, 2008

Bonjour,

Je souhaite clarifier une erreur d'interprétation: la SFT ne cite pas de "tarif syndical", ou même de tarif minimum. La raison est simple: la réglementation française nous l'interdit.

Tout ce que la SFT peut faire est de citer les tarifs constatés (minimum, maximum, moyen) issus des études statistiques qu'elle mène régulièrement auprès des traducteurs (membres ou non de la SFT). Le sondage 2008 est en ligne et vous avez jusqu'au 6 juin prochain pour y répondre si vous le désirez. (http://www.sft.fr/sondage/index.php?sid=17679&lang=fr)

Il est bon de rappeler qu'il n'y a pas UN marché de la traduction, mais une MULTITUDE de marchés et que les tarifs réels pratiqués reflètent cette vaste divergence. Enfin, ce n'est pas aux clients (principalement agences) de dicter les tarifs proposés aux prestataires, mais à ces derniers de définir leur tarif. Quand vous allez chez votre dentiste, annoncez-vous le prix que vous êtes prêts à payer pour une couronne céramique haut de gamme? Je ne le pense pas

Bon dimanche,

Patricia


Direct link Reply with quote
 
Noe Tessmann  Identity Verified
Local time: 18:46
English to German
+ ...
dérive sur les prix May 25, 2008

Bonjour,


oui je constate aussi, que ce ne sont plus seulement les agences en Chine ou en Inde qui proposent des tarifs ridiculement bas. Vrai ou faux, ils trouvent preneurs à ce prix.

On ne connait pas le prix final. Est-ce que les agences augmentent leurs marges? Une traduction achetée à 5 cents et vendue quand même à 18 cents. Qui sait? Ou ils acceptent un prix trop bas en sachant qu'ils vont trouver quelqu'un sur Proz qui va le faire à 4 cents?


Sur un forum allemand, il y a avait une discussion sur la notion de la solidarité entre traducteurs. Qui n'est pas solidaire, les collègues qui acceptent n'importe quel prix? Les établis qui ne laisse pas entrer la concurrence sur le marché?


Tout le monde sait qu'en France et ailleurs, il y a entente sur le prix. Ce n'est pas par hasard qu'une chaine hifi coûte la même chose à la Fnac, chez Darty ou n'importe où. Le slogan "si vous trouvez moins cher on vous rembourse la différence" ne sert qu'à trouver un collègue déloyal pour mettre la pression.

Nous, on applique les règles du marché à la lettre sur nous-même. Chacun pour soi, on va quand même pas demander au moins un "prix conseillé". On ne se mêle pas des affaires de nos partenaires, les agences, qui nous traitent de plus en plus comme leur vache à lait.


Cordialement

Noe




Blue Board est une bonne chose, mais je préfère une agence qui paie parfois avec un peu de retard à une société qui propose des prix dérisoires. Pourquoi pas faire une liste des agences qui abusent de leurs position sur le marché en pratiquant des tarifs trop bas.




[Edited at 2008-05-25 19:14]


Direct link Reply with quote
 

laure claesen  Identity Verified
France
Local time: 18:46
Member (2005)
English to French
TOPIC STARTER
Rester conscient d'une dimension collective, ne pas céder à l'inertie May 25, 2008

Bravo Noe,

Votre discours, c'est exactement l'esprit que je tente de faire entendre, notamment à ceux du forum jumeau en anglais (j'ai traduit mon posting et ça court dans tous les sens là bas aussi), qui ne croient pas du tout à une action collective.

Je suis sûre que nous, traducteurs formés, diplomés, expérimentés, professionnels, avons notre mot à dire, et que nous devrions, chaque fois que l'occasion se présente, écrire massivement aux agences (celles des pays riches) qui ont ces pratiques de commerce inéquitable, que nous sommes avertis par notre portail ProZ, en masse, de les éviter, voire les menacer de faillite et d'assèchement eux-mêmes, lorsque seuls des non professionnels exécuteront des commandes pour eux, avec toutes les conséquences, parfois désastreuses qu'implique ce choix (qu'on songe aux traductions techniques, médicales et autres, on a vu des cas concernant du matériel de radiographie mal utilisé à cause d'une mauvaise traduction en France).

Oui, tout ceux qui sentent les choses comme moi et Noe, ne restez pas muets, ne restez pas inertes. L'abus doit être dénoncé vigoureusement.

Et rien n'empêche, comme le suggèrent plusieurs d'entre nous, de trouver des solutions positives et satisfaisantes, qui évitent le recours à ces travaux mal payés lorsque nous abordons des périodes de vaches maigres.

Bon courage à tous.

L.A.D


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

rates going down

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs