Mobile menu

Le marché de la traduction serait-il devenu fou?
Thread poster: Emmanuel Angé
Emmanuel Angé
Local time: 01:32
French to English
Jul 24, 2008

Bonjour à tous,

Je suis le directeur de l'agence de traduction Trad&Com basée à Rennes.

Je laisse ici ce message car cela fait maintenant 1 an que j'ai créé mon agence et j'ai la vague impression que le marché francais de la traduction devient de plus en plus du n'importe quoi.

J'ai pendant pas mal de temps fait de la publicité sur google et je recevai environ 3 demandes de devis par jour. Croyez moi ou pas un jour j'avais les meilleurs prix le lendemain j'étais le plus cher... Je travaille exclusivement avec des traducteurs freelance majoritairement basée en UE voir en Amérique du Nord, j'ai résisté aux offres envahissantes des agences basées en Chine, Inde, Madagascar... pour des problèmes de qualité et de transparence. J'essaie tous les jours de rogner sur ma marge afin d'etre compétitif, je demande quelque fois à mes traducteurs de faire quelques efforts au niveau du prix mais pas trop non plus afin qu'ils puissent se rémunérer correctement.
Suite à des devis on me répond qu'une autre agence peut me traduire un doc ENFR de 25000 mots en 3 jours pour 0.05€ le mot.
Qu'en pensez vous? Je dois vous avouer que je me sens un peu perdu. J'ai également l'impression que certaines agences ne prennent pas en compte le nombre réel de mots présent dans un document le divisent-ils par deux? Prennent-ils uniquement le nombre de mots différents ce qui n'a plus rien à voir? Existe-il des logiciels fiables afin de compter le nombre de mots exacts?

Pour avoir ces prix si bas ces agences font-elles appel à nos collègues de l'extreme orient? ou pire engagent-ils des stagiaires non rémunérés pour faire les traductions?

Autant de questions dont je suis sans réponse à l'heure actuelle. Je me suis lancé dans cette aventure pour construire quelque chose par moi-même, gagner ma vie sans non plus espérer devenir millionnaire mais surtout pour faire un travail qui me plait mais dans cette jungle cela devient compliqué. J'ai l'impression que le marché est en train de changer réellement et je n'aimerais pas manquer le virage.

Si cela vous intéresse, amis traducteurs, d'en discuter avec moi contacter moi à l'adresse contact@trad-com.fr, vous pourrez également m'informer sur votre profil pour que l'on puisse éventuellement collaborer ensemble.

A bientôt.

Emmanuel


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:32
Member (2007)
German to French
+ ...
Merci ! Jul 24, 2008

Merci beaucoup pour ton intervention, Emmanuel, qui montre que les agences ne sont pas que des grands méchants loups qui se font du beurre sur notre dos en se tournant les pouces, que certaines ont non seulement un sens de l'éthique, mais aussi se galèrent pas mal, autant que certains traducteurs indépendants...

Bref, oui ça m'intéresse de discuter, pas ici si je comprends bien, mais je ne manquerai pas de prendre contact.


Direct link Reply with quote
 

Sawal  Identity Verified
Senegal
Local time: 00:32
English to French
impossible Jul 24, 2008

Bonjour,

25000 mots en 3 jours me semble franchement impossible a moins qu'on ait 25 traducteurs capables de faire 1000 mots en jour et passer les 2 autres jours à relire et corriger ce qui est encore moins évident.

Par contre le tarif semble un tarif qui est assez pratiqué sur proz.com ce qui m'a un peu étonné au début. Au sénégal où je suis, c'est un Tarif correct, mais je ne sais pas ce qu'il en est en Europe vu le niveau de vie.

Par ailleurs je n'ai pas trop compris pourquoi vous évitez de travailler avec des collègues qui sont en Inde, Madagascar etc...

Moi je suis au Sénégal, ca vous dérangerait de travailler avec moi apr exemple?


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 01:32
French to Portuguese
+ ...
Observations pertinentes Jul 24, 2008

Bonsoir,

J'avais trouvé un message de votre part sur le site de viadeo et je vous avais envoyé un message pas gentil du tout.

Je suis très contente de pouvoir me raviser et revenir sur mes mots, car vous posez des questions tout à fait pertinentes. Le problème dont vous parlez est grave, car les traducteurs sont les professionnels libéraux les moins bien payés. Pourquoi? Parce que le gens pensent que n'importe qui peut faire de la traduction.

Dommage que ces gens-là ne sachent pas que c'est faux, qu'un traducteur doit avoir des connaissances et faire des recherches pour ne pas traduire n'importe comment. Je donne juste un exemple: il y a quelque temps, une cliente m'a commandé une traduction d'un mémoire sur l'architecte et compositeur Iannis Xenakis. Evidemment, j'ai du faire pas mal de recherches pour en savoir plus sur lui, sur sa théorie musicale et ses techniques architecturales. Etre traducteur est, en quelque sorte, être aussi un chercheur.

Dommage que les gens ne comprennent pas cela...


Direct link Reply with quote
 
xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 01:32
French to German
+ ...
Pourquoi ? Jul 24, 2008

Sophie Dzhygir wrote:
Bref, oui ça m'intéresse de discuter, pas ici si je comprends bien, mais je ne manquerai pas de prendre contact.


Pourquoi pas ici ? On est pas en Chine et il n'y a pas censure autant que je sache...

[Bearbeitet am 2008-07-24 18:01]


Direct link Reply with quote
 
Emmanuel Angé
Local time: 01:32
French to English
TOPIC STARTER
Merci à tous Jul 24, 2008

Merci beaucoup pour vos réponses, cela fait chaud au cœur de voir que l'on est pas le seul à se rendre compte de la folie qui gagne peu à peu ce marché.

Je suis bien d'accord avec vous tous sur le fait que tout le monde ne peut pas être traducteur moi le premier.

Je pense maintenant que je vais surtout mettre en avant l'aspect qualitatif des traductions que je proposerai. Tant pis quitte à perdre des "parts de marché" je vais me placer sur le haut de gamme, j'aurais moins de clients mais au moins ils seront fidèles.

Pour en revenir au nombre de mots comptés par mes concurrents, j'ai l'impression qu'ils prennent en compte le nombre de mots différents avec des logiciels de TAO. J'ai qq agences qui m'ont contactés pour des traductions à sous-traiter en me donnant des docs de 80.000 mots mais je devais seulement leur en facturer 20.000 (ceux rencontrants 90 à 100% "matches"). Votre expérience sur ce domaine peut peut-être m'en dire plus sur cette pratique et je serais ravi de profiter de votre vision la dessus sur ce forum ou directement par mail.

Maintenant je comprends mieux le fait que certains traducteurs ont été un peu méfiants à mon égard, quand je vois les pratiques de qq agences. Le problème est selon moi que l'on est en plein dans la problématique "pouvoir d'achat" chère à nos bien aimés médias actuellement, du coup tout le monde se tourne vers le discount y compris dans la traduction, on préfère acheter de la merde par paquet de douze plutôt qu'un paquet de bonne qualité.

En tout cas sachez que je suis pour une relation gagnant-gagnant avec mes traducteurs je veux que tout le monde y trouve son compte en le faisant avec application et surtout avec passion, je suis peut-être un peu trop rêveur et humaniste au pire je me recyclerai dans l'humanitaire...

Je serais ravi de recueillir vos cv afin de collaborer ensemble car je désire me constituer une base de traducteurs fiables et avec qui ca se passera bien: rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.traduction-trad-com.fr/traduction-rejoindre.php

Bonne nuit à tous.

Emmanuel.

PS : Carla j'ai particulièrement apprécié votre message et comme je suis tout sauf rancunier je serais ravi de travailler avec vous.


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 20:32
English to French
+ ...
Marché cible Jul 24, 2008

Le marché de la traduction, il se divise en d'innombrables marchés selon le produit que le client recherche. Il y en a qui cherchent des traductions pas chères et il y en a qui cherchent des traductions de qualité. Comme dans tout autre domaine, ici non plus, on ne peut avoir les deux. Pour qu'une traduction soit de bonne qualité, il ne suffit pas de traduire. Il faut réviser, corriger, poser des questions, faire de la recherche, et souvent même aller bien au-delà des tâches conventionnelles de traduction. Toutes ces tâches, quelqu'un doit les effectuer - et ces quelqu'uns doivent être payés. Donc, une traduction de qualité coûte nécessairement plus cher qu'une bête traduction envoyée par courriel à quelqu'un quelque part et qui ensuite est envoyée au client sans qu'une autre paire d'yeux ne l'ait vue. Et souvent, le client en est conscient et il ne demande pas mieux - après tout, comme me l'a dit le client d'un client récemment: Nous ne cherchons pas à donner un parfait exemple de français élitiste - nous voulons seulement vendre des produits.

Mais il y a des clients qui exigent une traduction de qualité supérieure, simplement de par la nature du document à traduire, et qui sont prêts à payer pour ça. Sauf que ces clients-là ne se tiennent pas sur le même marché que la catégorie qui privilégie les prix bas par-dessus tout et se balance de la qualité.

Même hormis les gens en Asie qui chargent des prix ridicules parce que par chez eux, ils peuvent se le permettre, même hormis les gens who can French et cherchent à se faire de l'argent de poche sans avoir à quitter leur récamier, même hormis les gens de mauvaise foi et de mauvaise intention qui font de la sous-sous-sous-sous-traitance, même hormis tous ces gens-là, il y en a pas mal qui sont soit pas intéressés soit simplement incapables de produire des traductions de qualité. Et ils sont nombreux!

La qualité coûtera toujours cher, et je crois que si les taux sont à ce point ridicules et sont en chute malgré la croissance raide de la demande, c'est probablement justement parce que la plupart des traductions ne sont pas de bonne qualité et donc ne méritent pas qu'on les paie le plein prix.

Mais vous pouvez aller vers les domaines de spécialisation qui nécessitent que le document soit de qualité. Les documents sur lesquels des décisions cruciales sont basées, comme les documents dans les domaines pharmaceutique, de l'énergie, juridique, financier et les domaines techniques où une mauvaise traduction peut engendrer des poursuites en justice à cause d'accidents qui auraient pu être évités si la documentation avait été claire. Je ne dis pas que ces domaines-là sont payants à tout coup - j'ai reçu des offres à 0,03 USD le mot source pour des manuels d'entretien de véhicule - mais les gens sont prêts à payer pour la qualité dans ces domaines-là s'ils ont besoin de cette qualité.

En ce qui concerne le commentaire initial - oui, le marché est devenu fou. Mais il ne faut pas trop s'en faire non plus. Si la tendance se maintient, tous les contrats de traduction aboutiront en Asie, et les traducteurs de là-bas ne suffiront plus à la demande (qui croît de quelque 7% annuellement au rythme actuel). Je vous laisse deviner les conséquences probables... Et imaginez aussi qu'un pays se retrouve avec trop de gens qui veulent uniquement faire de la traduction et personne qui veut faire de la soupe wonton, qui est pourtant une denrée en demande. Encore une fois, devinez les conséquences sur l'économie d'un tel pays. Je ne suis pas inquiète.

[Edited at 2008-07-24 19:50]


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
le choix de la qualité Jul 25, 2008

Je pense que de nos jours le choix de la qualité est un choix courageux mais c'est pourtant pour celui ci qu'il faut opter dans l'intérêt général de la profession...
En tant que traductrice, j'ai dû parfois me serrer la ceinture et refuser les offres trop mal payées de certaines agences japonaises qui pensent que les étrangers sont prêts à accepter n'importe quelles conditions, mais je suis contente de lire le post qui prouve que les agences sont confrontées aux mêmes difficultés.
Au bout du compte, j'ai fini par rencontrer des gens sérieux (et surtout, décents) avec qui je collabore régulièrement. Et devinez quoi, ce sont souvent eux qui proposent les offres les plus intéressantes au niveau du contenu également...même si cette dernière remarque peut paraître subjective à certains.

[Modifié le 2008-07-25 06:13]


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 01:32
French to Portuguese
+ ...
Collaboration Jul 25, 2008

Bonjour Emmanuel,

Je suis très contente de savoir que nous avons fait la paix. Il m'arrive, comme à tout le monde, de me tromper sur les gens, et j'avoue que, quand j'ai lu votre message sur viadeo, j'ai franchement enragé.
Mais voilà, on partage les mêmes valeurs.

Sur ce, je vais jeter un coup d'oeil sur le lien vers votre site.

Emmanuel Angé wrote:

PS : Carla j'ai particulièrement apprécié votre message et comme je suis tout sauf rancunier je serais ravi de travailler avec vous.


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 01:32
French to Portuguese
+ ...
Collaboration avec des collègues en Inde, Madagascar, etc. Jul 25, 2008

Bonjour Sawal,

Ne vous inquietez pas, ce n'est pas vous qui êtes en causen ni vos collègues traducteurs indépendants comme nous.
Le problème ce sont les agences de traduction de ces pays, qui pratiquent des tarifs trop bas pour les standards européens. Au Sénégal, 0.05 € peut être correct, mais pas en Europe.
Pour ce qui est des 25000 mots en trois jours, pour qu'un traducteur soit capable de faire ça, il lui faudrait:
- ne pas dormir
- ne pas manger
- ne pas perdre une minute, ne serait-ce pour aller aux toilettes

Bref, être complètement isolé du monde, quitte à s'écrouler d'épuisement.



Sawal wrote:

Bonjour,

25000 mots en 3 jours me semble franchement impossible a moins qu'on ait 25 traducteurs capables de faire 1000 mots en jour et passer les 2 autres jours à relire et corriger ce qui est encore moins évident.

Par contre le tarif semble un tarif qui est assez pratiqué sur proz.com ce qui m'a un peu étonné au début. Au sénégal où je suis, c'est un Tarif correct, mais je ne sais pas ce qu'il en est en Europe vu le niveau de vie.

Par ailleurs je n'ai pas trop compris pourquoi vous évitez de travailler avec des collègues qui sont en Inde, Madagascar etc...

Moi je suis au Sénégal, ca vous dérangerait de travailler avec moi apr exemple?


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:32
Member (2007)
German to French
+ ...
Parce que Jul 25, 2008

Eric Hahn wrote:

Sophie Dzhygir wrote:
Bref, oui ça m'intéresse de discuter, pas ici si je comprends bien, mais je ne manquerai pas de prendre contact.


Pourquoi pas ici ? On est pas en Chine et il n'y a pas censure autant que je sache...

[Bearbeitet am 2008-07-24 18:01]
Parce que c'est Emmanuel lui-même qui a demandé qu'on le contacte par mail ! Puisque finalement la discussion a lieu ici aussi, j'y reviens avec plaisir.

Pour ce qui est du prix de l'exemple d'Emmanuel, comme je le lui ai dit par e-mail, ce n'est pas du tout impossible même en France selon le texte, s'il s'agit d'un texte répétitif traité par TAO. Et pour le délai, c'est plus serré, mais à voir aussi selon les répétitions et le nombre de traducteurs mis sur le coup. Admettons qu'on mette deux traducteurs expérimentés, avec un rendement mots nouveaux de 3000 mots jours, et que le texte contienne à peu près 50 % de répétitions, ces deux traducteurs peuvent largement le traiter en trois jours. Ce qui ne laisse pas de temps pour la relecture, mais vous savez comme moi que bien des agences ne s'embarrassent pas de cette étape...

Bref, on peut tout imaginer, mais sans connaître le texte, ce n'est que tirer des plans sur la comète.

Mais il ne faut pas oublier non plus, comme je le disais à Emmanuel par e-mail, que n'importe quel client vous dira qu'il a trouvé moins cher ailleurs pour faire baisser vos prix. C'est le jeu de la négociation, et ça ne signifie pas nécessairement qu'il y a réellement une agence qui lui propose ce prix et ce délai.


Direct link Reply with quote
 
Emmanuel Angé
Local time: 01:32
French to English
TOPIC STARTER
Vos candidatures Jul 25, 2008

Bien le bonjour,

Je fais ici une réponse groupée (à cause du nombre impressionnant de mails reçus) pour les traducteurs qui ont rempli le formulaire de collaboration de mon site, vous êtes tous enregistrés dans ma base et je ne manquerai pas de vous demander des devis pour des projets qui iraient avec vos profils.

Message à Sawal, non cela ne me dérangerait pas de travailler avec vous mais pour un document destiné au marché de l'afrique de l'ouest. En effet le francais n'est pas exactement le même entre le Sénégal et la France, de même qu'entre le Québec et la France.
Ceci dans un souci de respect du lecteur final de la traduction.

Pour en revenir à la qté de 25.000 mots en 3 jours, je suis persuadé que bcp d'agences partage le travail entre plusieurs traducteurs, je ne veux pas faire ca car selon moi le style rédactionnel doit être homogène du début à la fin du texte.

Qu'en pensez vous?


Direct link Reply with quote
 

Sarah Dakhlaoui  Identity Verified
Local time: 01:32
Member (2008)
Spanish to Arabic
+ ...
C'est rassurant... Jul 25, 2008

Bonjour Emmanuel,

Cela fait plaisir de voir qu'il y a des agences qui pensent aux traducteurs comme à des êtres humains qui travaillent dur pour gagner leur vie et ne les considèrent pas des machines à produire des textes...

Quant aux tarifs, je peux vous dire que les 0,05 € / mot ne sont pas bons que pour le Sénégal. Ici en Espagne, c'est ce que je vois le plus souvent. Ce matin même j'ai reçu une offre à 0,04 € / mot que j'ai bien évidemment refusé.

Amicalement,

Sarah


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 01:32
French to Portuguese
+ ...
Style rédactionnel Jul 26, 2008

Bonjour Emmanuel,

Je pense que, quand une traduction a été faite à plusieurs, ce n'est pas possible de garder une cohérence dans le style, à moins que les agences de traduction aient des relecteurs... ce qui n'est pas souvent le cas.
Mais c'est sûr que le texte-cible doit être aussi cohérent que le texte-source, sinon, c'est le grand n'importe quoi.
J'ai dû récemment faire la relecture d'un texte sur l'histoire de la société italienne qui a fabriqué les scooters de la marca Lambretta. La traduction était... comment dire... je n'ai pas de mots pour décrire la mauvaise qualité de la traduction. En plus, le traducteur ne s'est pas donné la peine (ou alors il n'a pas eu le temps) de se renseigner sur des détails historiques... vraiment ahurissant!!


Emmanuel Angé wrote:

Pour en revenir à la qté de 25.000 mots en 3 jours, je suis persuadé que bcp d'agences partage le travail entre plusieurs traducteurs, je ne veux pas faire ca car selon moi le style rédactionnel doit être homogène du début à la fin du texte.

Qu'en pensez vous?


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:32
Member (2007)
German to French
+ ...
Homogénéité Aug 1, 2008

Emmanuel Angé wrote:

Pour en revenir à la qté de 25.000 mots en 3 jours, je suis persuadé que bcp d'agences partage le travail entre plusieurs traducteurs, je ne veux pas faire ca car selon moi le style rédactionnel doit être homogène du début à la fin du texte.

Qu'en pensez vous?
Mais, tout dépend toujours du type de texte et des conditions de travail... Et aussi du sérieux du traducteur. Et aussi de la communication traducteur-agence et agence-client. Dans un domaine comme l'informatique, ou d'autres domaines techniques, si on a un guide de style et/ou un glossaire du client et/ou un vrai travail d'équipe, où les gens communiquent, ça peut ne poser aucun problème stylistique de saucissonner une trad pour la donner à plusieurs traducteurs.

Je ne crois pas qu'on puisse ériger de vérités du genre "on ne peut jamais faire ceci" ou "toujours faire cela". On peut faire beaucoup de choses selon l'organisation qu'on met en place autour, y compris financière.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Le marché de la traduction serait-il devenu fou?

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs