Comment devient-on traducteur littéraire?
Thread poster: Nina Khmielnitzky

Nina Khmielnitzky  Identity Verified
Canada
Local time: 04:52
Member (2004)
English to French
Oct 1, 2008

Bonjour,
Je vous pose la question parce que je ne sais pas par où commencer. Je suis tombée sur un bouquin que j'ai dévoré trois fois de suite tellement il était passionnant. Comme un film tiré de ce roman sortirait en 2010 et qu'aucune traduction n'était annoncée, je me suis dit que j'allais tenter l'exercice (par ennui, parce que je ne ressens plus beaucoup de stimulation intellectuelle dans le cadre de mes fonctions à force de faire toujours la même chose) et que si j'étais satisfaite du résultat, je proposerais, bien naïvement, mon travail à une maison d'édition. Hélas, j'ai lu sur un site web consacré au roman que celui-ci allait être traduit. J'ai écrit à la maison d'édition pour vérifier si la rumeur était fondée. Elle l'était. J'ai voulu en savoir un peu plus sur la traduction littéraire en général, mais l'éditeur m'a répondu qu'il avait sa propre équipe, merci et au revoir.
Auriez-vous des conseils à me donner? Comment offrir ses services? Par où commencer?

Merci

[Edited at 2008-10-01 14:14]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 10:52
Member (2007)
German to French
+ ...
Agent littéraire Oct 1, 2008

Nina Khmielnitzky wrote:

J'ai voulu en savoir un peu plus sur la traduction littéraire en général, mais l'éditeur m'a répondu qu'il avait sa propre équipe, merci et au revoir.
Auriez-vous des conseils à me donner? Comment offrir ses services? Par où commencer?



Bonjour Nina,

Je pense que tu avais déjà posté un autre message à ce propos, mais je ne le retrouve pas. J'imagine que c'est le même topo.

Traduire sans qu'on vous le demande, c'est un bel et louable exercice, mais voué à l'échec le plus évident. Tu as déjà de la chance que l'éditeur t'ait répondu et ce qu'il t'a répondu est vrai.

Il est rarissime qu'un traducteur puisse se faire connaître et accepter de but en blanc par un éditeur (qui en dehors de certaines "vocations" n'est qu'un commerçant comme un autre). Sauf évidemment si je me nomme Elsa Triolet et que je traduis du Maïakovski ...

Alors comme pour la trad technique de base où il y a des "agences", il existe des intermédiaires que l'on nomme "agent littéraire".

C'est avec les agents qu'il faut travailler. Cela risque de prendre du temps, mais il en existe de vrais bons. Je suppose qu'il en existe au Canada. Pour la France une recherche ciblée sur la toile va déjà te donner une petite idée.

Pas mieux sous le coude.

Amitiés,

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Felipe Gútiez  Identity Verified
Germany
Local time: 10:52
Member (2002)
German to Spanish
+ ...
Agent literaire an anglais? Oct 1, 2008

Literary agent?
Pour chercher á Google


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 16:52
English to French
Suggestion Oct 3, 2008

Nina Khmielnitzky wrote:

Bonjour,
Je vous pose la question parce que je ne sais pas par où commencer. Je suis tombée sur un bouquin que j'ai dévoré trois fois de suite tellement il était passionnant. Comme un film tiré de ce roman sortirait en 2010 et qu'aucune traduction n'était annoncée, je me suis dit que j'allais tenter l'exercice (par ennui, parce que je ne ressens plus beaucoup de stimulation intellectuelle dans le cadre de mes fonctions à force de faire toujours la même chose) et que si j'étais satisfaite du résultat, je proposerais, bien naïvement, mon travail à une maison d'édition. Hélas, j'ai lu sur un site web consacré au roman que celui-ci allait être traduit. J'ai écrit à la maison d'édition pour vérifier si la rumeur était fondée. Elle l'était. J'ai voulu en savoir un peu plus sur la traduction littéraire en général, mais l'éditeur m'a répondu qu'il avait sa propre équipe, merci et au revoir.
Auriez-vous des conseils à me donner? Comment offrir ses services? Par où commencer?

Merci


Je ne peux pas donner de conseils sur la traduction littéraire, mais si tu as déjà effectué la traduction, mon conseil serait de la donner à l'éditeur, comme ça, gratos, en le remerciant de t'avoir répondu.

Comme ta traduction est déjà prête, autant qu'elle serve à quelqu'un (tu ne peux rien en faire puisque le copyright ne t'appartient pas). C'est un geste élégant qui t'ouvrira peut-être des portes par la suite.


Direct link Reply with quote
 
Emilie Broudy-Masson  Identity Verified
France
Local time: 10:52
English to French
+ ...
droit d'auteur Oct 15, 2008

Les ouvrages littéraires sont protégés par le copyright et pour les traduire il faut avoir l'autorisation de l'auteur. De même après le traducteur a des droits sur la traduction qu'il a faite.
La brochure de la SFT sur le métier de traducteur explique tout cela.

Bonne continuation.

Emilie.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Comment devient-on traducteur littéraire?

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs