Mobile menu

Le monde de la traduction au Japon
Thread poster: ALAIN COTE
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 22:31
Japanese to French
Jun 17, 2003

Voici un article intéressant publié dans le Japan Times du 17 juin. Il traite de la mauvaise qualité des traductions du japonais à l'anglais. (Du point de vue d'un francophone qui traduit du japonais et de l'anglais vers le français, il permet également de comprendre la source de bien des maux de tête...) Bonne lecture.

http://www.japantimes.co.jp/cgi-bin/getarticle.pl5?fl20030617zg.htm

Alain

[Edited at 2003-06-17 06:30]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 10:31
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Très intéressant Jun 17, 2003

Bonjour, Alain, je comprends que tu te sentes concerné particulièrement, mais avec le débat "traduire vers une langue non maternelle, ou pas", le débat s'élargit pas mal.

Récemment c'était l'anniversaire de mon fils et j'ai eu à lui apprendre à quoi servaient les boutons de sa montre et à monter un "Blay-blade".
Les traductions des modes d'emploi et de montage étaient parfaites, impeccables, rien à dire, et pour le jouet je comparais le français et l'espagnol.
Et je leur en étais reconnaissante, à ces traducteurs anonymes, parce que j'ai souffert avec cette toupie ! Mon mari a abandonné, alors il fallait bien que je m'en sorte, et j'ai réussi. Je n'ose penser à ce que ça aurait donné si en plus ces modes d'emploi/montage avaient été mal traduits.

[Edited at 2003-06-17 11:17]


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 15:31
Member (2001)
English to French
+ ...
La SPA recommande ": N'oubliez pas de nourrir vos chiens" Jun 17, 2003

Il y a quelques années je m’occupais du “destin” d’une Soga Shosha (Société de Commerce Général) Japonaise à Paris, et, parmi mes diverses tâches, je devais assurer le développement en France d’une marque de machines à coudre professionnelles de la marque “Union Kansaï” *.

Bien entendu, le matériel arrivait avec son “mode d’emploi” et ses “Fiches techniques”. Le petit problème était dans leurs traductions, et les distributeurs que j’avais eu un certain mal à recruter, n’appréciaient pas tellement les phrases du type:

“N’oubliez pas de donner à manger aux chiens avant de démonter l’appareil”.

Ils étaient perplexes: moi aussi bien sûr car – même si le directeur d’agence d’une soga-shosha locale (Paris en l’occurrence) n’est pas censé connaître les centaines de produits qu’il vend ou représente, il y a quand même certaines limites…

J’ai donc dû pousser des hurlements (rien à voir avec ceux des films de Samouraï en V.O, mais violents quand-même), auprès du siège à Osaka pour obtenir l’explication suivante : la phrase incriminée était traduite en Français à partir de la notice Anglaise (et ce, par un grand professeur d’université) et qu’il n’était donc absolument pas question de la modifier…
En effet, mettre en cause la traduction de ce “ O Senseí” était absolument “impensable” et que je devais me débrouiller par mes propres moyens. On pense généralement que la notion de “Face” au Japon est un cliché mais il n’en est rien…
À titre exceptionnel, je n’avais en effet qu’un an de “boite”, et j’avais pourtant le titre Japonais de “Sachoo Dono” (Msieur le Directeur) – pour me sortir de l’impasse, on m’accorda donc l’exceptionnel: la phrase source en Anglais:

“Do not forget to remove the feed-dogs before unsetting the device”.

Sans être, à l’époque, “traducteur”, je sentais quand même que, même en Anglais, la phrase était bancale.
Cela sentait à plein nez la traduction mot à mot du Japonais en Anglais; surtout le terme “unsetting”.
Finalement, au cours de plusieurs mois de négociation par télex, nous nous sommes entendus sur la traduction suivante:

“N’oubliez pas d’enlever les griffes d’avancement du tissu avant démontage du dispositif”.

Encore aujourd’hui (15 ans après) j’ai un doute: je n’ai JAMAIS pu obtenir la phrase originale (ni en “Romani” ni en “Katakana”) c’est-à-dire en langue japonaise syllabaire, ce qui m’eût permis de m’adresser à un copain Japonais habitant Paris.
Je pourrais fournir plusieurs dizaines d’exemples de ce type – et j’en vois d'ailleurs pas mal sur ProZ – mais cela n’a pas grande importance: c’est un des charmes du “Pays du Soleil Levant”. Et même si ceci est un “cliché”, sauf votre respect, Govna, je m’en fous.

Sayonara, to, Ima sumina saï,

* Marque Composée pour la circonstance en mélangeant deux marques connues…


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 21:31
English to French
Great article Jun 18, 2003

Merci Alain. je suis également tombé sur ce problème à plusieurs reprise et je suis à 200% d'accord avec l'analyse de cet article. Il semble qu'il en va de même avec plusieurs autres pays asiatiques, dont la Corée.

D'un autre coté, je comprend quand même le choix des japonais et leur situation n'est pas facile non plus.

Nous autres occidentaux possèdons une éthique de travail très différente, et cela doit certainement être délicat à gérer quand nous mettons nos gros sabots dans les rouages fragiles des convenances et du respect des apparences.

Sans compter que peu d'entres nous -il faut bien l'admettre - sont capables de travailler dans ces paires linguistiques. Combien de Français sont capable de s'exprimer en Japonais, même sans parler de traduire? Dur, dur


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Le monde de la traduction au Japon

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs