Mobile menu

Bonne Fêt. Nat.*
Thread poster: Jean-Luc Dumont

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 19:36
English to French
+ ...
Jul 14, 2003

Salut les Français !

Liesse populaire pour une révolution bourgeoise - souvenirs de cuites "sanglantes" et de petits bals populaires pas si folichons que ça, élans amoureux sur fougue démocratique au rythme de Johnny Halliday - quand c'était pas de Michel Sardou ou slows langoureux de "tubes" anglo-saxons interprétés par musiciens fatigués, bains de minuit - ou encore grande victoire d'un peuple au rayonnement mondial (la victoire pas le peuple)

Le 14 juillet 1789 - La nation marche vers la République

La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, prend tout de suite une portée historique symbolique ; c'est la preuve que le pouvoir du Roi n'est plus absolu et que ce pouvoir doit se fonder sur la Nation et être limité par une séparation des pouvoirs.

La prise de la Bastille symbolise pour tous les Français la liberté, la lutte contre toutes les formes d'oppression.

Le 14 juillet fut d√©clar√© " F√™te Nationale " le 31 janvier 1879, c'est-√†-dire au moment o√Ļ la R√©publique s'enracine d√©finitivement.

En juillet 1789, il n'y avait dans la prison que quelques prisonniers de droit commun, gard√©s par 80 invalides et 30 Suisses ! Apr√®s le renvoi, par Louis XVI, du ministre Necker, dans une atmosph√®re r√©volutionnaire, les faubourgs pillent l'arsenal des Invalides le matin du 14 juillet. Une nombreuse troupe marche sur la Bastille: le gouverneur Launay veut r√©sister mais, √† la demande de m√©diateurs venus de l'H√ītel de Ville o√Ļ si√®ge un comit√© permanent, organe de l'insurrection bourgeoise, il laisse la foule p√©n√©trer dans la premi√®re cour. Puis il se ravise et fait mitrailler cette foule: il y a une centaine de morts. Des soldats mutin√©s am√®nent alors des canons pris aux Invalides: le gouverneur c√®de et abaisse les ponts-levis. L'√©meute victorieuse l'entra√ģne sur la place de Gr√®ve: il y est tu√© et sa t√™te est promen√©e au bout d'une pique √† travers Paris. C'est la premi√®re journ√©e r√©volutionnaire: un nouveau pouvoir est n√©, celui de la Commune de Paris, appuy√© sur une population arm√©e. Alors que Louis XVI reconna√ģt le fait accompli, la d√©molition de la Bastille commence.

Un symbole
Cela n'emp√™cha pas les bruits les plus fous de se r√©pandre, qui d√©crivaient des cachots souterrains emplis de squelettes et invent√®rent le personnage fabuleux du comte de Lorges, victime exemplaire de l'arbitraire royal. Ainsi, lors de la d√©molition de la forteresse, le ¬ępatriote¬Ľ Palloy mena une entreprise de propagande politique rentable en vendant des pierres grav√©es et des cha√ģnes qui en provenaient. La cr√©ation de m√©dailles comm√©moratives et la distinction des ¬ęvainqueurs de la Bastille¬Ľ permirent √† de nombreux individus d'entamer des carri√®res politico-militaires int√©ressantes. Enfin, les artistes se saisirent de l'√©v√©nement.

Au XIXe siècle, l'emplacement de la forteresse rasée reçut la statue d'un éléphant commémorant les victoires napoléoniennes, avant qu'on lui substitue, en 1833, la colonne actuelle, célébrant les Trois Glorieuses de juillet 1830.

Extrait de ‚ÄúLa mauvaise r√©putation‚ÄĚ de Georges Brassens

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de mal à personne,
En n'écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi.


* F√™tNat. Pr√©nom donn√© √† quelqu'un que mon p√®re connaissait car l'enfant √©tait n√© le 14 juillet. "On" avait dit aux parents, vous n'avez qu'√† lui donner le nom du jour du calendrier. Il aurait pu s'appeler Armistice, comme cela arrivait dans nos ch√®res colonies africaines - gr√Ęce au respectueux discernement des missionnaires et aux administrateurs trop pris par leur mission civilisatrice pour se soucier de la sensibilit√© des gens

PS - Toutes mes excuses patriotiques aux descendants des Gardes suisses massacrés ce jour-là





[Edited at 2003-07-14 21:06]


Direct link Reply with quote
 

√Āngel Espinosa
Spain
Member (2005)
French to Spanish
+ ...
La Prozianaise Jul 14, 2003

Allons enfants de la Proézie
Le jour de gloire est arrivéééééé
Contre nous des desagreeeeeees
Le peergrading sanglant est flanquééééééé
Le peergrading sanglant est flanquééééééé
Entendez vous dans les paraaaaaaaaaaages
Mugir ces féroces Proziens
Ils viennent toujours à temps
D√©sambigu√Įser vos termes y aff√©rants
Aux Kudoz Prozitoyens ! Posez vos questions !
Traduisons, traduisons,
Qu’un terme impur ternit nos dicos !

La Prozianaise ©

Bonne commémoration de la prise de la Bastoche,

VIVE LA FRANCE, VIVE LES FRANÇAIS !! (sous peu j'en deviendrai un, alors autant être un peu chauvin dès maintenant).


Direct link Reply with quote
 

NancyLynn
Canada
Local time: 13:36
Member (2002)
French to English
+ ...

MODERATOR
Elle est bonne!! Jul 15, 2003



Direct link Reply with quote
 

chinoiseau  Identity Verified
Local time: 19:36
Member
Chinese to French
+ ...
Voilà l'Hymne Jul 15, 2003

Chant de guerre pour l'Armée du Rhin

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé (bis)
Entendez vous dans les campagnes mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans vos bras, égorger vos fils, vos compagnes
Aux armes citoyens ! Formez vos bataillons !
Marchons, marchons, qu'un sang impur abreuve nos sillons
2.
Que veut cette horde d'esclaves
De tra√ģtres, de Rois conjur√©s ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
Français ! pour nous, ah ! quel outrage !
Quels transports il doit exciter !
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à I 'antique esclavage !
3.
Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers (bis)
Grand Dieu ! par des mains encha√ģn√©es
Nos fronts sous le joug se ploieraient !
De vils despotes deviendraient
Les ma√ģtres de nos destin√©es !
4.
Tremblez, tyrans ! et vous, perfides,
L'opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leur prix (bis).
Tout est soldat pour vous combattre,
S'ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux
Contre vous tout prêts à se battre
5.
Français ! en guerriers magnanimes
Portez ou retenez vos coups.
√Čpargnez ces tristes victimes
A regret s'armant contre nous (bis).
Mais le despote sanguinaire,
Mais les complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui sans pitié
Déchirent le sein de leur mère
6.
Nous entrerons dans la carrière,
Quand nos a√ģn√©s n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et les traces de leurs vertus (bis).
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre.
7.
Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs !
Liberté, Liberté chérie ! Combats avec tes défenseurs (bis).
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure √† tes m√Ęles accents,
Que tes ennemis expirant Voient ton triomphe et notre gloire !


Direct link Reply with quote
 

chinoiseau  Identity Verified
Local time: 19:36
Member
Chinese to French
+ ...
La Chant des Partisans Jul 15, 2003

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux
Sur nos plaines ?
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays
Qu'on encha√ģne ?
Ohé ! partisans, ouvriers et paysans,
C'est l'alarme.
Ce soir, l'ennemi conna√ģtra le prix du sang
Et des larmes.
Montez dans la mine
Descendez des collines, Camarades.
...Sortez de la paille
Les fusils, la mitraille,
Les grenades.
Ohé ! les tueurs,
A la balle et au couteau,
Tuez vite.
Ohé ! saboteur,
Attention à ton fardeau
Dynamite...

C'est nous qui brisons
Les barreaux des prisons
Pour nos frères.
La haine à nos trousses
Et la faim qui nous pousse.
La misère.
Il y a des pays
O√Ļ les gens au creux des lits
Font des rêves.
Ici, nous, vois-tu,
Nous on marche et nous on tue
Nous on crève...

Ici, chacun sait
Ce qu'il veut, ce qu'il fait
Quand il passe.
Ami, si tu tombes,
Un ami sort de l'ombre
A ta place.
Demain du sang noir
Séchera au grand soleil
Sur les routes.
Chantez, compagnons,
Dans la nuit la liberté
Nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays
Qu'on encha√ģne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux
Sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 19:36
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Sans armes et caetera Jul 15, 2003

Salut

Tr√®s dr√īle √Āngel, ta version quasi-Gainsbourgeoise de la Marseillaise. Je propose de la chanter sur fond de musique Reggae (voir ci-apr√®s)

Merci Jean-Marc pour les paroles de ces deux chants, (de bien beaux champs, vous avez-l√†, fouchtra et de beaux sillons, labourage et p√Ęturage...). Je dois dire que la musique/m√©lodie du Chant des Partisans est une des plus √©mouvantes que je connaisse. Un peu comme les chants de l'Arm√©e Rouge qui ont le "Don" de me donner des frissons (Volga Volga



Eh oui, Mary, elle est bonne !....la Prozianaise



Ci-dessous les paroles de la version de La Marseillaise par Serge Gainsbourg sur musique reggae, ("sacrilège pour certains - ce qui avait valu à Gainsbourg des menaces de mort par des paras et des mecs d'extrême droite). A noter Jean-Marc : 13 décembre 1981, à Versailles, deux ans après le scandale de "La Marseillaise", Serge s'achète, lors d'une vente aux enchères, l’unique manuscrit de "La Marseillaise" (alias "Chant de guerre de l'armée du Rhin") composée par Rouget de Lisle.

Aux armes et caetera

Allons enfant de la patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé

Aux armes et caetera

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans nos bras
√Čgorger nos fils nos compagnes

Aux armes et caetera

Amour sacré de la patrie
Conduis soutiens nos bras vengeurs
Liberté liberté chérie
Combats avec tes défenseurs

Aux armes et caetera

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos a√ģn√©s n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus

Aux armes et caetera



A tchao !

JL


[Edited at 2003-07-15 05:11]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 19:36
Member
Italian to French
+ ...
Elle est bonne, elle est excellente ! Jul 15, 2003

JLDSF wrote:

...Eh oui, Mary, elle est bonne ! ...la Prozianaise...



Je dirais même plus : elle est excellente !

Dupond & Dupont


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 19:36
Member (2004)
German to French
+ ...
Elle est magnifique ! Jul 15, 2003

[quote]√Āngel Espinosa wrote:

La Prozianaise ©
-----------

Peut-être à cause de la chaleur, j'ai resenti hier, 14 juillet, une lourde nostalgie des feux d'artifice sur les bords de Loire, des taureaux de feux au Pays basque et des réunions de famille interminables autour d'une table. Snif !

Tenez encore une pour la route :

"Douce France, cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gard√©e dans mon cŇďur
Mon village, au clocher, aux maisons sages
O√Ļ les enfants de mon √Ęge ont partag√© mon bonheur "
Charles Trenet



[Edited at 2003-07-15 17:17]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Bonne Fêt. Nat.*

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs