Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3] >
Non au barême dégressif!
Thread poster: sofia guermat
sofia guermat
France
Local time: 01:47
English to French
Mar 7, 2009

Bonjour
ce post fait écho au précédent post sur une traduction urgente de plus de 15000 mots sur laquelle la cliente souhaitait une facturation dégressive...
Je suis nouvelle parmi les free lance( mais avec de l'expérience en traduction) et j'avoue avoir été tentée...
puis je me suis ravisée car:
nous ne sommes pas marchands de tapis
je veux donner de la valeur à mon travail et non pas laisser le client lui donner cette valeur
je veux avoir une offre de service bien précise et spécialisée avec la Qualité au centre de cette offre( qualité du travail, mais aussi de la relation avec les clients)
je ne veux pas aller dans une voie où je serai, quoiqu'il arrive PERDANTE à tous les coups

bien que nouvelle parmi les free lance, je ne veux pas prendre cette voie même si c'est la plus facile....
mais j'assume complètement!




[Modifié le 2009-03-07 11:46 GMT]

[Modifié le 2009-03-07 11:46 GMT]

[Modifié le 2009-03-07 11:47 GMT]

[Modifié le 2009-03-07 11:47 GMT]


Direct link Reply with quote
 
xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to German
+ ...
Bravo ! Mar 7, 2009

Je suis du même avis. D'autre part, on n'est pas obligé de l'accepter non plus, il suffit de refuser ...

A quand la grêve générale des traducteurs ?



[Edited at 2009-03-07 12:59 GMT]


Direct link Reply with quote
 
sofia guermat
France
Local time: 01:47
English to French
TOPIC STARTER
pour Mar 7, 2009

pour la grève vous pouvez compter sur moi!

Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 07:47
English to French
Non... d'une pipe en bois! Mar 7, 2009

SOFIA TRAD wrote:

Bonjour
ce post fait écho au précédent post sur une traduction urgente de plus de 15000 mots sur laquelle la cliente souhaitait une facturation dégressive...
Je suis nouvelle parmi les free lance( mais avec de l'expérience en traduction) et j'avoue avoir été tentée...
puis je me suis ravisée car:
nous ne sommes pas marchands de tapis
je veux donner de la valeur à mon travail et non pas laisser le client lui donner cette valeur
je veux avoir une offre de service bien précise et spécialisée avec la Qualité au centre de cette offre( qualité du travail, mais aussi de la relation avec les clients)
je ne veux pas aller dans une voie où je serai, quoiqu'il arrive PERDANTE à tous les coups

bien que nouvelle parmi les free lance, je ne veux pas prendre cette voie même si c'est la plus facile....
mais j'assume complètement!


Avant de dire non et de monter sur ses grands chevaux, il est généralement préférable de s'informer des tenants et aboutissants de la chose.

Une facturation dégressive n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

Je suppose que l'on parle ici des réductions de tarif pour les répétitions. C'est une proposition relativement logique:

Si il y a une quantité substantielle de répétitions, il y a moins de travail à faire. Si il y a moins de travail à faire, il n'y a rien de mal à facturer moins cher.

5000 mots qui sont déjà dans ma TM, ça me prend environ 2 heures de travail, au lieu de deux jours. Je facture le client à 40% du tarif habituel et tout le monde y gagne.

Tiens, pas plus tard qu'avant-hier, j'ai reçu un devis pour des fichiers XML. Environ 90000 mots, dont 10000 de nouveaux et 80000 de répétitions. Serait-il honnête de ma part de facturer 90000 à plein tarif? Pas vraiment. Et de toute façon, si le client a deux sous de bon sens, il n'acceptera pas, ce qui me fera perdre un bon client et un bon projet.

Je n'accepte pas toujours les tarifs dégressifs, mais d'expérience, un "non" catégorique et systématique te fera plus de tort que de bien, sauf si tes clients se foutent du prix (c'est souvent le cas des traductions dans le domaine de la haute finance - budgets énormes, procédures antiques et une maitrise des aspects techniques qui laisse souvent à désirer).

Si tu n'utilises pas de logiciel de TAO, il est bien sûr très difficile de réutiliser quoi que ce soit, mais quelque part, c'est pas vraiment le problème du client. Un professionnel doit s'équiper convenablement et disposer des outils nécessaires/utiles.


Direct link Reply with quote
 
xxxSerena Warlu  Identity Verified
Local time: 01:47
French to English
Aurez-vous envie de travailler avec cette agence ? Mar 7, 2009

Et qu’en pensez-vous de ceci ?

J’ai été contacté cette semaine par une agence. J’ai envoyé mon CV puis on m’a demandé mon prix. En réponse j’ai reçu ce mail d’une ligne :
Sorry, but we can only propose 0,05/Word and 0,50/Line.

J’ai répondu :
Dear Mr XXXX,
I am sorry, but I can not accept work at such a low rate.
Regards,
Serena Warluzel


Et voici son réponse !!!!!!
Un traducteur moyen traduit sans peine 3000 mots par jour, soit au moins 150 Euros par jour, soit au moins 3000 Euros sur les 20 jours ouvrables d'un mois! Vous faites donc partie des privilégiés qui ne s'en contentent pas. Félicitations.
6 nouveaux traducteurs semblent avoir un avis contraire et viendront donc s'ajouter aux anciens qui ne suffisaient plus.
Cat il semble que nos « low rates » attirent énormément nos clients, et fournissent ainsi beaucoup de travail à nos traducteurs, qui en vivent donc très bien. Les économistes parlent de "concurrence".
Il est vrai que la performance doit également être au rendez-vous, et qu'à 1500 mots par jour il faut passer à 10cts le mot pour obternir le même chiffre d'affaires! En revanche on passe à 3500 Euros par mois avec 3500 mots par jour!
Cordialement
XX


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:47
German to French
Wow Mar 7, 2009

Quel mélange de culot, d'ignorance, d'arrogance et de bêtise. Impressionnant.


PS Je parle du message reçu par Serena, hein.

[Modifié le 2009-03-07 15:57 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Juliette Lemerle  Identity Verified
Spain
Local time: 01:47
Spanish to French
+ ...
jamais vu ça! Mar 7, 2009

Vous faites donc partie des privilégiés qui ne s'en contentent pas. Félicitations.


Le plus déroutant dans l’histoire, c’est qu’une agence aussi sûre de sa politique prenne la peine d’écrire un mail (très agressif, de surcroît) à un prestataire jugé trop cher.

Que cherche-t-elle à prouver ? Le message est empreint d’une rancœur étonnante.

Donc, non, définitivement, je ne travaillerais pas pour cette agence !


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:47
Member (2007)
German to French
+ ...
+1 Mar 7, 2009

Juliette Lemerle wrote:

Vous faites donc partie des privilégiés qui ne s'en contentent pas. Félicitations.


Le plus déroutant dans l’histoire, c’est qu’une agence aussi sûre de sa politique prenne la peine d’écrire un mail (très agressif, de surcroît) à un prestataire jugé trop cher.
Tout à fait avec toi ! Je pense au contraire qu'ils sont dépités de ne pas trouver assez de monde, ce qui explique à la fois leur agressivité et le fait qu'ils ait plein de temps à perdre en élaborant de telles réponses. Si ça se bousculait au portillon comme ils le prétendent, il sauraient mieux à faire que s'amuser à ces enfantillages...

PS : quand bien même cette agence payerait le double ou le triple, non je ne travaillerais pas avec elle, car le respect mutuel est un des critères les plus importants de collaboration pour moi, et cette agence en est de toute évidence dénuée !


Direct link Reply with quote
 

Carla Guerreiro  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to Portuguese
+ ...
ce que j'aurais répondu à cette agence Mar 7, 2009

Serena Warluzel wrote:


Un traducteur moyen traduit sans peine 3000 mots par jour, soit au moins 150 Euros par jour, soit au moins 3000 Euros sur les 20 jours ouvrables d'un mois! Vous faites donc partie des privilégiés qui ne s'en contentent pas. Félicitations.
6 nouveaux traducteurs semblent avoir un avis contraire et viendront donc s'ajouter aux anciens qui ne suffisaient plus.
Cat il semble que nos « low rates » attirent énormément nos clients, et fournissent ainsi beaucoup de travail à nos traducteurs, qui en vivent donc très bien. Les économistes parlent de "concurrence".
Il est vrai que la performance doit également être au rendez-vous, et qu'à 1500 mots par jour il faut passer à 10cts le mot pour obternir le même chiffre d'affaires! En revanche on passe à 3500 Euros par mois avec 3500 mots par jour!
Cordialement
XX


Messieurs,

Si vos traducteurs acceptent ce régime de "servitude volontaire", voire d'"esclavage", c'est leur problème. Pas le mien.
Donc, ne comptez pas sur moi pour alimenter votre machine infernale.
Très cordialement,
xxxx


Direct link Reply with quote
 
xxxSerena Warlu  Identity Verified
Local time: 01:47
French to English
Exactement! Mar 7, 2009

Carla Guerreiro wrote:

Messieurs,

Si vos traducteurs acceptent ce régime de "servitude volontaire", voire d'"esclavage", c'est leur problème. Pas le mien.
Donc, ne comptez pas sur moi pour alimenter votre machine infernale.
Très cordialement,
xxxx


Très bien dit!

Mais j'ai résisté à la tentation de répondre. J'estimais qu'il ne méritait pas cette politesse.


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to German
+ ...
Avant même de communiquer vos tarifs... Mar 7, 2009

Bonjour,
Je vous remercie de votre contact via XXX.

Pour y faire suite, et afin d'éviter tout malentendu, je me permets de vous faire savoir que je pratique les conditions générales de vente et les tarifs recommandés par la Société Française des Traducteurs (SFT) dont je suis membre.

Eu égard aux tendances constatées par nombre de mes collègues et moi-même, ces tarifs sont relativement plus élevés que ceux consentis par une grande partie des agences en Europe (Grande-Bretagne comprise) et/ou aux Etats-Unis. Une enquête annuelle est d'ailleurs réalisée par la SFT afin de déterminer les évolutions dans ce domaine.

En contrepartie de ces prix, il est avéré que mes collègues et moi-même pouvons faire globalement état d'un taux de réclamations qualitatives inférieur à 5%, voire proche de 0%.

Il est bien entendu laissé à chaque client le soin d'apprécier le rapport qualité/prix qu'il souhaite obtenir, ainsi que le degré de fidélité du traducteur (envers le client final ou l'agence) qu'il juge approprié.


N'ai plus entendu parler de cette agence, dont je ne connaissais même pas l'existence. Je me demande bien pourquoi ?

Laurent K.


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to German
+ ...
Quant aux tarifs dégressifs... Mar 7, 2009

SOFIA TRAD wrote:

Bonjour
ce post fait écho au précédent post sur une traduction urgente de plus de 15000 mots sur laquelle la cliente souhaitait une facturation dégressive...
Je suis nouvelle parmi les free lance( mais avec de l'expérience en traduction) et j'avoue avoir été tentée... puis je me suis ravisée


il s'agit d'un usage plus ou moins établi, mais que personne n'est obligé de suivre - surtout pas en présence d'un primo-client. Statistiquement d'ailleurs (je parle de ma propre expérience), ce sont ceux qui souhaitent payer le moins qui mettent le plus de temps à payer leurs factures.

Encore un hasard ?

Laurent K.

[Edited at 2009-03-07 18:24 GMT]


Direct link Reply with quote
 
xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to German
+ ...
Tarifs recommandés Mar 7, 2009

ScottishWildCat wrote:
Pour y faire suite, et afin d'éviter tout malentendu, je me permets de vous faire savoir que je pratique les conditions générales de vente et les tarifs recommandés par la Société Française des Traducteurs (SFT) dont je suis membre.
Laurent K.


Des tarifs recommandés en France, ça existe ? Je ne le savais pas.

Le pendand allemand, le Bundesverband der Dolmetscher und Übersetzer (BDÜ),
n'a pas le droit de le faire.


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 01:47
French to German
+ ...
Pourquoi pas ? Mar 7, 2009

Eric Hahn wrote:

Des tarifs recommandés en France, ça existe ? Je ne le savais pas.

Le pendand allemand, le Bundesverband der Dolmetscher und Übersetzer (BDÜ),
n'a pas le droit de le faire.


Disons qu'il y a aussi un consensus autour des notions de "prix bas", "prix moyens" et "(très) bons prix".:)

Pour ma part, je ne savais pas que le BDÜ n'avait pas le droit d'émettre des recommandations. Mais je comprends à présent mieux l'attitude de certaines agences allemandes, qui n'hésitent pas à faire descendre les traducteurs à 7/100 euros HT, voire moins (dont les minorations pour les répétitions, Trados & Co ainsi que la sous-traitance que les agences allemandes confient aux agences d'Europe du Sud, pour ne citer que deux exemples). Laquelle attitude contredit, à mon humble avis, la demande constante en Diplomübersetzer...

Laurent K.

[Edited at 2009-03-07 19:12 GMT]


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 07:47
English to French
Remarques Mar 8, 2009

Serena Warluzel wrote:

...
Un traducteur moyen traduit sans peine 3000 mots par jour, soit au moins 150 Euros par jour, soit au moins 3000 Euros sur les 20 jours ouvrables d'un mois! Vous faites donc partie des privilégiés qui ne s'en contentent pas. Félicitations.
6 nouveaux traducteurs semblent avoir un avis contraire et viendront donc s'ajouter aux anciens qui ne suffisaient plus.
Cat il semble que nos « low rates » attirent énormément nos clients, et fournissent ainsi beaucoup de travail à nos traducteurs, qui en vivent donc très bien. Les économistes parlent de "concurrence".
Il est vrai que la performance doit également être au rendez-vous, et qu'à 1500 mots par jour il faut passer à 10cts le mot pour obternir le même chiffre d'affaires! En revanche on passe à 3500 Euros par mois avec 3500 mots par jour!
Cordialement
XX


Éléments de réponse:

"Un traducteur moyen traduit sans peine 3000 mots par jour".

Sans peine, ça se discute, mais admettons que la plupart des traducteurs en soit capables... une fois la commande passée, les textes reçus et préparés.

"soit au moins 150 Euros par jour, soit au moins 3000 Euros sur les 20 jours ouvrables d'un mois!"

"Au moins"? Non. Exactement. 20x150 = 3000. Bravo! Voilà des mathématiques. Seulement, c'est un calcul de salarié, pas d'indépendant. Pour que ce calcul se justifie, il faut avoir exactement cette charge de travail, de façon régulière, ce que votre agence est incapable de garantir. (Êtes-vous honnêtement capable de garantir exactement 60000 mots de commande par mois, tous les mois de l'année, à chacun de vos traducteurs?)

Il reste à prendre en compte le temps passé à la recherche des clients, le temps passé à s'occuper des démarches administratives et de la paperasse, le marketing et pour ceux qui habitent en France, ne pas oublier de soustraire environ 50% de taxes diverses.

Au final, un traducteur qui travaille 20 jours par mois, comme vous le suggérez, ne va traduire que 30 à 40 mille mots en moyenne (parfois plus, souvent moins).

A 0.05 euro par mot, cela donne entre 1500 et 2000 euros, auxquels on soustrait 50% de taxes, soit un revenu de 750 à 1000 euros par mois. Sans aucune sécurité de l'emploi, ni aucun des avantages dont bénéficient les salariés (tarifs heure sup, congés payés...), et ce pour un travail qui demande des capacités mentales et des connaissances similaires à celles qui sont requises par les autres professions libérales.

C'est de cela que l'on parle, quand on parle de 0.05 euro par mot. Qu'il y ait des traducteurs dans la **** qui soient bien contents d'accepter de genre d'offres minables, c'est une chose.

Mais que votre agence se gargarise de ces tarifs minables parce que vous êtes trop incompétent pour vendre vos traductions à des prix raisonnables et/ou trop cupide pour réduire votre marge, c'est tout simplement pitoyable.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Non au barême dégressif!

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs