Mobile menu

Comment réagir ?
Thread poster: IsaPro
IsaPro  Identity Verified
France
Local time: 03:25
English to French
+ ...
Oct 7, 2003

Bonjour,

Il y a quelques temps, j'ai réalisé le traduction d'une sorte de brochure/newsletter commercial(e).
Mon client vient de me faire passer le fichier "proofread" et me dit qu'il y a beaucoup trop d'erreurs, de fautes de grammaire et d'orthographe, etc.
Ma fierté en a pris un coup et j'ai comparé mes fichiers avec le fichier relu par les soins de je ne sais qui. Ces erreurs avaient été intégrées dans le texte par le proofreader et n'apparaissaient pas dans mes fichiers.
Comment dois-je réagir ? Quelqu'un a-t-il déjà subi ce type de mauvaise foi ?

Merci de m'apporter vos lumières.

Isa (un peu vexée quand même !)


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 23:25
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
C'est inadmissible Oct 7, 2003

Bonjour Isa

À ta place je reprendrais le fichier tel que je l'ai envoyé, je comparerais les deux documents en gardant tous les changements, et j'enverrais les trois versions. Ta traduction, le doc. révisé, et la version comparée.
En fonction de comment se pr√©sente la version compar√©e, je commenterais. Une fois j'ai eu √† d√©fendre une traduction o√Ļ les changements du r√©viseur √©taient surtout des changements de style, et j'avais comment√© suite √† chaque changement, en donnant les diff√©rentes options possibles et en expliquant les nuances. Cela m'avait pris du temps, mais c'√©tait indiscutable.

Il y a une chose que je ne comprends pas bien. Dans la version corrigée que l'on t'a envoyé il y a des fautes qui ont été ajoutées et qui apparaissent comme fautes. Y aurait-il eu deux réviseurs ?

Si l'agence est de bonne foi et qu'ils ont fait appel à un mauvais réviseur et que tu défends bien ton cas, ils devraient faire une enquête auprès de tous les gens qui ont touché à ta traduction et tu devrais avoir gain de cause.
Bonne chance.


Direct link Reply with quote
 

Said Kaljanac a.k.a. SARAJ  Identity Verified
Belgium
Local time: 03:25
Bosnian to French
+ ...
D'accord avec Claudia Oct 7, 2003

Salut Isa,

Un conseil,
la prochaine fois envoie trois fichiers différents: le fichier .doc protégé par un mot de passe, convertis-le également en fichier .pdf et en plus de cela une version non protégée si nécessaire.

Bonne chance

Said


Direct link Reply with quote
 

√Āngel Espinosa
Spain
Member (2005)
French to Spanish
+ ...
... Oct 7, 2003

Si cette agence conserve toujours le message auquel tu avais joint ta traduction, ton fichier devrait se trouver tel que tu l'avais remis avant toute "correction"... peut-être que par là tu arriveras à leur faire voir les fautes rajoutées après coup... bonne chance

Direct link Reply with quote
 
IsaPro  Identity Verified
France
Local time: 03:25
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci à tous Oct 7, 2003

Merci à tous pour vos encouragements. ces pratiques sont en effet détestables.
Merci Sa√Įd pour tes (judicieux) conseils. Je suivrai tes recommandations la prochaine fois.
Je vais tenter de leur prouver ma bonne foi. Heureusement, la facture n'est pas remise en question mais c'est quand même une question de principe que de ne pas accepter ce genre de pratiques.

Encore une fois, merci à tous

Isa

P.S. Angél, ton bébé est splendide !


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 10:25
English to French
Et moi avec Said Oct 7, 2003

Si les erreurs ne se trouvent pas dans TA traduction et ont √©t√© rajout√©es apr√®s coup, fais une courte liste d'exemple o√Ļ des erreurs ont √©t√© RAJOUTEES de fa√ßon ind√©niable, puis t√©l√©phone au PM en lui explicant ce qu'il s'est pass√© et en lui disant de v√©rifier sur le fichier joint √† ton email que ces erreurs ont √©t√© rajout√©es.

Soit il sait déjà ce qu'il en est (s'il s'agit d'une tactique pour ne pas payer ou pour obtenir une grosse ristourne), soit il sera obligé de reconnaitre que le proofreader est le responsable.

J'ai été dans une situation similaire quand un de mes clients s'est plaint en disant que j'avais corrompu les codes de Trados, rendant le fichier inutilisable.

En fait, le fichier était bien corrompu, suite au passage chez le proofreader, mais comme celui ci utilisait Trados et moi Wordfast, l'agence en avait déduit que j'avais bousillé le précieux code. Il m'a suffit de demander au client d'ouvrir lui même le fichier que je lui avait envoyé et de vérifier que les codes étaient corrects. C'est ce qu'il a fait, et j'ai depuis gagné l'autorisation de travailler avec Wordfast.

Si le client est de bonne foi, le problème n'est pas bien grave. S'il essaye de ratisser une ristourne, je crains qu'il n'y ai pas grand chose à espérer.


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 03:25
French to English
+ ...
Les réviseurs sont-ils là pour bousiller le boulot ? Oct 22, 2009

Je me permets de remonter ce post parce que je viens pour la première fois d'être confrontée aux remarques acides d'un réviseur/proofreader.

Cela fait plusieurs fois que je travaille pour une agence de traduction qui m'envoie des petits livres pour enfants en allemand, à traduire en français. Jusque-là, aucun souci, on me disait que mon travail était très bon. Je dois préciser que l'agence en question établit même à chaque fois un véritable barême, avec comme à l'école une note et la remarque qui va avec !

Et voilà bien que tout à l'heure, je reçois un feedback de la responsable de projet avec une liste de remarques plus déplaisantes les unes que les autres concernant une traduction récente, encore un livre pour enfants.

J'ai l'habitude de ce type de traduction, elle fait partie de mes domaines, et le vocabulaire étant excessivement simple, c'est un bonheur à traduire. Je n'ai eu que des compliments jusqu'alors et brusquement un espèce d'imb... vient me démolir en me disant que "j'ai un très bon sens de compréhension, de rendu, de grammaire et d'orthographe...mais que la traduction est mauvaise". C'est quoi ce cirque ? Bonjour la contradiction ! Alors on m'encense de compliments en me mettant un niveau 4 (le plus élevé, la "perfection" étant le niveau 5) et deux secondes après on me dit le contraire.

Je suis quelqu'un de discret et la seule prétention que je m'autorise c'est de dire que je suis professionnellement bien dans mon travail.

Personnellement, je me refuse √† jouer les proofreaders, quand on me le demande, c'est non. Si l'on est traducteur, c'est parce qu'on s'estime totalement √† m√™me de faire son travail correctement sans avoir √† √™tre contr√īl√© comme un gosse. Je ne peux malheureusement pas √©chapper √† la r√©vision de mon travail m√™me si je n'appr√©cie pas le syst√®me, en revanche je n'accepte pas ce r√īle.

Les proofreaders sont-ils là pour démolir les traducteurs ?

Désolé du coup de gueule mais là ça fiche quand même un coup.


Direct link Reply with quote
 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 03:25
Member (2003)
English to French
+ ...
Pas tous... mais... Oct 22, 2009

Certains relecteurs veulent absolument justifier leurs factures. Et avec le système Trackchange de Word, vous vous retrouvez très rapidement avec un fichier tout rouge pour parfois la correction d'un même mot.

J'ai aussi eu dernièrement une blague de ce genre avec un relecteur qui a systématiquement réécrit le texte, en changeant l'ordre des compléments. En mettant ci et là une incise. A part quelques petites coquilles, je n'ai trouvé aucune correction qui avait une justification grammaticale ou orthographique ou syntaxique. Juste une façon d'écrire plus prétentieuse et pompeuse dans un manuel technique ou être précis est bien plus précieux que faire joli.

Le client voit tout de suite son intérêt et se dit, chouette, je vais récupérer le prix de la révision sur le traducteur. Alors que traduction et révision sont le processus normal d'une bonne traduction émise par une agence de traduction. Mais le client ou l'agence cherche le profit...

Il m'arrive de réviser des textes, je n'aime pas trop.. mais je ne marque en rouge que ce que je considère comme étant une imprécision, ou une traduction non fidèle et je demande toujours à l'agence qu'elle donne le feedback au traducteur et qu'il/elle puisse se défendre ou me convaincre que sa version était la bonne. Il devrait y avoir une charte de la relecture.

Un conseil, défendez-vous, ne cédez pas "d'argent" dans l'affaire. Demandez des explications ur les remarques désagréables, comparez avec les travaux déjà rentrés et appréciés.. Vous allez perdre un peu de temps, mais vous gagnerez sans doute la considération de votre client.
Si ce n'est pas le cas, et si le m√™me relecteur doit d√©sormais s√©vir chez ce client, il est parfois pr√©f√©rable de faire une croix sur le client plut√īt que de devoir chaque fois justifier pourquoi vous avez mis "chou vert" plut√īt que "vert chou".
Montrer sa vexation est humain et plut√īt positif car signe de l'attachement √† une certaine qualit√©.

Bon courage !


Martine


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 03:25
French to English
+ ...
Merci de votre message Oct 22, 2009

Martine Etienne wrote:


Un conseil, défendez-vous, ne cédez pas "d'argent" dans l'affaire. Demandez des explications ur les remarques désagréables, comparez avec les travaux déjà rentrés et appréciés.. Vous allez perdre un peu de temps, mais vous gagnerez sans doute la considération de votre client.
Si ce n'est pas le cas, et si le m√™me relecteur doit d√©sormais s√©vir chez ce client, il est parfois pr√©f√©rable de faire une croix sur le client plut√īt que de devoir chaque fois justifier pourquoi vous avez mis "chou vert" plut√īt que "vert chou".
Montrer sa vexation est humain et plut√īt positif car signe de l'attachement √† une certaine qualit√©.

Bon courage !


Martine


Merci Martine.

Je me suis d√©fendue imm√©diatement en lisant les commentaires cet apr√®s-midi d√®s que je les ai re√ßus, correctement certes mais en justifiant fermement mes choix de traduction et en insistant sur le fait que certaines pr√©cisions ne m'avaient pas √©t√© apport√©es malgr√© ma demande (genre : il fallait mettre les noms des personnages "√† la sauce fran√ßaise"). Je n'ai pas eu de r√©ponse jusqu'√† pr√©sent. Je ne crois pas que c√īt√© paiement je sois menac√©e, mon s√©rieux joue pour moi je pense, cette agence en a d√©j√† eu la preuve.

Je suis d'avis qu'il y a des relecteurs qui aiment s'ingénier à traquer le moindre petit mot, la virgule ou le point alors qu'au final la traduction reflète tout à fait l'esprit du document original et que le vocabulaire y est également conforme. On m'a toujours appris que la traduction mot à mot n'avait aucun sens, visiblement certains n'ont pas appris la même chose que moi !

Ah oui la qualité est importante pour moi, je ne conçois aucun métier sans la notion de travail bien fait.


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 03:25
Member (2007)
German to French
+ ...
Améliorations stylistiques Oct 22, 2009

Martine Etienne wrote:

J'ai aussi eu dernièrement une blague de ce genre avec un relecteur qui a systématiquement réécrit le texte, en changeant l'ordre des compléments. En mettant ci et là une incise. A part quelques petites coquilles, je n'ai trouvé aucune correction qui avait une justification grammaticale ou orthographique ou syntaxique. Juste une façon d'écrire plus prétentieuse et pompeuse dans un manuel technique ou être précis est bien plus précieux que faire joli.

Le client voit tout de suite son intérêt et se dit, chouette, je vais récupérer le prix de la révision sur le traducteur. Alors que traduction et révision sont le processus normal d'une bonne traduction émise par une agence de traduction. Mais le client ou l'agence cherche le profit...
Tu as mis le doigt sur un bon point : personnellement, je pense que la relecture sert aussi √† am√©liorer le style si n√©cessaire, et m√™me si √ßa vexe le traducteur. MAIS, cela ne signifie pas n√©cessairement que la traduction √©tait mauvaise, et des am√©liorations stylistiques ne sauraient donner lieu √† une plainte du client envers le traducteur (sauf si vraiment il s'agissait d'une r√©√©criture de fond en comble, mais honn√™te, je n'ai jamais vu le cas sur des modifications purement stylistiques). En somme, c'est aussi le r√īle du relecteur d'am√©liorer le produit final, et le client doit comprendre que son r√īle se limite √† cela, pas √† chercher des poux au traducteur pour obtenir des r√©ductions.


Direct link Reply with quote
 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 03:25
Member (2003)
English to French
+ ...
Tout à fait d'accord Sophie. Oct 22, 2009

La relecture doit faire partie d'un processus de traduction et viser à obtenir un produit fini le plus proche possible de la perfection et comme on dit, il y a plus de choses dans deux têtes que dans une. Je pense que tout traducteur est capable de comprendre cette approche et à ne pas se vexer de certaines corrections. Tout dépend comment le paquet est ficelé, si des corrections purement stylistiques sont prises pour prétexte pour chercher la petite bête et des réductions chez le traducteur, alors la vexation est profonde pour le traducteur.

Une bonne traduction peut devenir une excellente traduction par une relecture judicieuse car en voyant le texte déjà traduit, on peut plus aisément réfléchir aux différentes manières de dire les choses. Pour cela, il faut que client, traducteur, relecteur soient sur la même longueur d'ondes.
(J'exclus de ce processus √©videmment les relectures de traductions faites par des non-professionnels o√Ļ chaque mot est √† revoir parfois ou par des machines).
Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour (Confucius)

Bonne soirée.


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
Pour en rajouter un peu Oct 23, 2009

J'ai eu la bonne surprise récemment de visiter le site internet d'un client pour lequel j'ai effectué le traduction d'un e-book écrit par lui même, et de retrouver mon travail massacré à la tronçonneuse (il n'y a pas d'autre mot).

De nombreuses expressions ont été changées à l'évidence par une personne qui n'est pas de langue maternelle française, ou qui n'a vraiment pas un niveau scolaire très élevé. Le niveau de langue employé est en plus très familier. Même le nouveau titre qu'ils ont choisi est risible.

J'ai contacté le client qui m'a dit qu'il était extrêmement satisfait de mon travail, que le relecteur n'avait rien trouvé à redire, mais qu'un de ses employés francophones retouchait tous les textes des divers ouvrages écrits par ce client dans un soucis de cohérence au niveau du style (Pourquoi ne lui confie-t-on pas directement la traduction, je me pose la question). Il va sans dire qu'il a une confiance aveugle en cette personne et n'envisage pas de demander l'arbitrage d'une troisième personne.

Moi qui pensait avoir été choisie parce que les traductions précédentes laissaient à désirer...mon travail a en fait été mis à niveau dans le mauvais sens.

Quelle frustration! Obligée donc de retirer cette référence de mon CV, de peur qu'un client potentiel pense que je ne suis pas capable de mieux que ça.


*****
http://geraldineoudin.com

[Modifié le 2009-10-23 06:13 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 03:25
French to English
+ ...
C'est ça le problème ! Oct 23, 2009

Geraldine Oudin wrote:

J'ai eu la bonne surprise récemment de visiter le site internet d'un client pour lequel j'ai effectué le traduction d'un e-book écrit par lui même, et de retrouver mon travail massacré à la tronçonneuse (il n'y a pas d'autre mot).

De nombreuses expressions ont été changées à l'évidence par une personne qui n'est pas de langue maternelle française, ou qui n'a vraiment pas un niveau scolaire très élevé. Le niveau de langue employé est en plus très familier. Même le nouveau titre qu'ils ont choisi est risible.

J'ai contacté le client qui m'a dit qu'il était extrêmement satisfait de mon travail, que le relecteur n'avait rien trouvé à redire, mais qu'un de ses employés francophones retouchait tous les textes des divers ouvrages écrits par ce client dans un soucis de cohérence au niveau du style (Pourquoi ne lui confie-t-on pas directement la traduction, je me pose la question). Il va sans dire qu'il a une confiance aveugle en cette personne et n'envisage pas de demander l'arbitrage d'une troisième personne.

Moi qui pensait avoir été choisie parce que les traductions précédentes laissaient à désirer...mon travail a en fait été mis à niveau dans le mauvais sens.

Quelle frustration! Obligée donc de retirer cette référence de mon CV, de peur qu'un client potentiel pense que je ne suis pas capable de mieux que ça.


*****
http://geraldineoudin.com

[Modifié le 2009-10-23 06:13 GMT]


Et voilà encore un exemple. C'est ça le gros problème, c'est que l'on transforme nos écrits dans un soi-disant souci de je-ne-sais-quoi d'ailleurs (je me pose vraiment la question !) et qu'au final nous en arrivions à passer pour des incompétents. J'ajouterais que c'est aussi un manque de confiance envers le travail que l'on fournit. Cela me fait penser aux auteurs (littéraires en particulier) qui doivent entièrement repenser et reconsidérer leurs manuscrits parce que l'éditeur a dit ceci ou cela. Au final, les pages d'origine n'ont pratiquement plus rien en commun avec le produit fini et mis en vente.
En clair: les traducteurs font leur boulot le plus consciencieusement possible, les relecteurs passent par derrière et ce sont eux qui ont raison, et le plus conséquent dans l'histoire, c'est que c'est LEUR relecture et pas notre travail de traduction qui finit pas atterrir chez le client !


Direct link Reply with quote
 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
Le pire Oct 24, 2009

Fabienne1969 wrote:

En clair: les traducteurs font leur boulot le plus consciencieusement possible, les relecteurs passent par derrière et ce sont eux qui ont raison, et le plus conséquent dans l'histoire, c'est que c'est LEUR relecture et pas notre travail de traduction qui finit pas atterrir chez le client !


C'est quand on fournit un travail qui a déjà été relu par deux personnes différentes (et que le client le sait, puisqu'il a reçu la facture)


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 03:25
French to German
+ ...
Cela me rappelle... Oct 27, 2009

une discussion r√©cente dans le forum anglophone, o√Ļ nous avions √©t√© plusieurs (et toutes langues confondues) √† avoir constat√© que des traductions correctes se retrouvaient massacr√©es sur les sites Internet des clients finaux.
Comme Géraldine, je me pose la question de savoir pourquoi les clients finaux (ou du moins certains d'entre eux) demandent une traduction "parfaite", rechignent sur le prix voire essayent d'obtenir des remises "en douce" si, au final, tout faire en interne reviendrait moins cher et durerait moins longtemps puisqu'ils n'ont même pas en ligne le travail qu'ils ont pourtant payé !

[Edited at 2009-10-27 12:18 GMT]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Comment réagir ?

Advanced search






Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »
Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs