Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Off topic: Ivresse
Thread poster: Emérentienne

Emérentienne
France
Local time: 01:34
English to French
Jan 31, 2004

Vaines tentatives pour fermer le parapluie : il continue à pleuvoir dans le coeur des uns et sur la tête des autres.
Nous suggérons l'ouverture d'un fil poétique ensoleillé où fleurira l'intarissable verve d'une francophonie asséchée.
Le thème en serait l'ivresse - histoire de ne pas non plus se déssécher.

Et nous tirons les premiers, merci Messieurs les Anglais.

"Ne me regardez pas car je ne suis personne
D'autre que l'ivresse de la vie qui résonne
Au creux de vos tympans semant la folle ivraie
Des pensées insensées qui m'ont à vous livrée."

(auteur inconnue, XXe siècle)


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:34
Member (2003)
German to French
Enivrez-vous Jan 31, 2004

Il faut être toujours ivre. Tout est là : c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre,il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise, Mais enivrez-vous, Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé , dans la solitude morne de votre chambre, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge, à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est; et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront : "Il est l'heure de s'enivrer! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous; Enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise."

Charles Baudelaire


Direct link Reply with quote
 

NancyLynn
Canada
Local time: 19:34
Member (2002)
French to English
+ ...
Ça finit là Jan 31, 2004

Beaudelaire aura le dernier mot...:-)
N.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:34
Member (2003)
German to French
Matinée d'ivresse Jan 31, 2004

Ô mon Bien ! Ô mon Beau ! Fanfare atroce où je ne trébuche point ! chevalet féerique ! Hourra pour l'oeuvre inouïe et pour le corps merveilleux, pour la première fois ! Cela commença sous les rires des enfants, cela finira par eux. Ce poison va rester dans toutes nos veines même quand, la fanfare tournant, nous serons rendu à l'ancienne inharmonie. Ô maintenant, nous si digne de ces tortures ! rassemblons fervemment cette promesse surhumaine faite à notre corps et à notre âme créés : cette promesse, cette démence ! L'élégance, la science, la violence ! On nous a promis d'enterrer dans l'ombre l'arbre du bien et du mal, de déporter les honnêtetés tyranniques, afin que nous amenions notre très pur amour. Cela commença par quelques dégoûts et cela finit, - ne pouvant nous saisir sur-le-champ de cette éternité, - cela finit par une débandade de parfums.

Rires des enfants, discrétion des esclaves, austérité des vierges, horreur des figures et des objets d'ici, sacrés soyez-vous par le souvenir de cette veille. Cela commençait par toute la rustrerie, voici que cela finit par des anges de flamme et de glace.

Petite veille d'ivresse, sainte ! quand ce ne serait que pour le masque dont tu nous as gratifié. Nous t'affirmons, méthode ! Nous n'oublions pas que tu as glorifié hier chacun de nos âges. nous avons foi au poison. Nous savons donner notre vie tout entière tous les jours.

Voici le temps des Assassins.

Arthur Rimbaud


[Edited at 2004-01-31 13:29]


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 01:34
English to French
TOPIC STARTER
Nous si digne de ces tortures ! Jan 31, 2004

Sylvain Leray wrote:

Ce poison va rester dans toutes nos veines même quand, la fanfare tournant, nous serons rendu à l'ancienne inharmonie. Ô maintenant, nous si digne de ces tortures !


Tiens je me sens moins seule avec mon pluriel de politesse. On dira pluriel de poésie maintenant.


Direct link Reply with quote
 

lien
Netherlands
Local time: 01:34
English to French
+ ...
Pluriel de poesie ! Jan 31, 2004

Cecile Watrin wrote:

Tiens je me sens moins seule avec mon pluriel de politesse. On dira pluriel de poésie maintenant.



Que c'est joli et bien trouve !

Ah, l'ivresse de la poesie ...


Direct link Reply with quote
 

Jack Doughty  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 00:34
Member (2000)
Russian to English
+ ...
Réponse d'un monsieur anglais Jan 31, 2004

Poème d'ivresse (probablement irlandaise):

THE PIG

One evening in October,
When I was far from sober,
And dragging home a load with manly pride,
My feet began to stutter, so I lay down in the gutter,
And a pig came up and parked right by my side.
Then I warbled, “Its fair weather
When good fellows get together”,
Till a lady passing by was heard to say:
“You can tell a man who boozes
By the company he chooses!”
Then the pig got up and slowly walked away.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 01:34
English to French
+ ...
A bon port Jan 31, 2004

Le bon porc*

Un soir d'octobre,
Où j'étais loin d'être sobre,
Vers la maison, je titubais bourré mais avec dignité.
Sentant mes jambes vaciller, je m'allongeais dans le bas-côté.
Un cochon s'approcha et vint se coucher à mes côtés.
Je parvins à bafouiller : "C'est bien agréable
Quand de braves gars se retrouvent ensemble"
Jusqu'à ce qu'une dame lance en passant :
"On reconnaît un homme qui s'adonne à la boisson
A ses fréquentations !"
Alors le porc* se leva et s'éloigna de son pas lent.

Pour Jack, version française.

*cochon - va très bien aussi


[Edited at 2004-01-31 20:21]


Direct link Reply with quote
 

Jack Doughty  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 00:34
Member (2000)
Russian to English
+ ...
Formidable, JLDSF! Jan 31, 2004

Merci beaucoup!

Direct link Reply with quote
 

Harry Bornemann  Identity Verified
Mexico
English to German
+ ...
Gute Gesellschaft Jan 31, 2004

Das Schwein

Nach einer Feier im Januar
war mein Blick nicht mehr ganz klar,
die Welt und selbst der Boden schwankte,
weshalb ich nach Hause wankte.
Die Beine wollten nicht mehr laufen,
der Kopf war schwer vom vielen Saufen,
kein Stuhl, kein Sofa stand am Wege,
so legt' ich mich an ein Gehege.
Ein Schwein kam an und ließ sich nieder
das weckte meine Sprache wieder:
"Wenn gute Kumpel sich mal sehen,
wird der Kummer schnell vergehen."
Eine Dame kam vorbei,
dachte sich wohl allerlei,
und ich hörte sie von fern:
"Gleich und Gleich gesellt sich gern!"
Das Schwein erhob sich im Gehege
und ging langsam seiner Wege.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 01:34
English to French
+ ...
M'hareng ? Jan 31, 2004

Le hareng saur s'en fout.
Le hareng fou s'en sort.
Le hareng saoul sent fort.

Une de mes "lignes" préférées :

"Vous marinez chez vos harengs ?"

A qui...je la pose ?

Gérard Lanvin "abordant" Nathalie Baye pendant "Une semaine de vacances", je crois.

JL


[Edited at 2004-01-31 22:53]


Direct link Reply with quote
 

Jack Doughty  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 00:34
Member (2000)
Russian to English
+ ...
Wunderbar, Harry_B! Jan 31, 2004

Danke schön!

Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 01:34
Member (2002)
French to German
+ ...
Quels talents... Feb 1, 2004

Messieurs... j'espère que quelqu'un ne va pas proposer une traduction en letton ou estonien, j'y comprendrais rien;)

Geneviève

Si vous continuez, je propose le prochain concours de slogan sur les porcidés ; mieux vaut peut-être pas. Personne n'arriverait à tout lire, si des parapluies vous inspirent déjà à ce point.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 01:34
English to French
+ ...
En tant que dégueulé... Feb 1, 2004

... de la ligue "Alcooliquement vôtre", je déclare qu'il sera difficile de trouver plus "enivrant" sur le sujet, hic.

Sylvain Leray wrote:

nivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise."

Charles Baudelaire[/quote]


L'alcool non, mais l'eau ferru, l'eau ferru ferrugineuse oui !

JL


Je prononce "enivrer" comme "an-nivrer", je me souviens avoir ouï un débat précieux en France où certains aimaient à dire "énivrer" comme s'il y avait 2 "n".



[Edited at 2004-02-01 02:25]


Direct link Reply with quote
 

lien
Netherlands
Local time: 01:34
English to French
+ ...
La question Feb 1, 2004

JLDSF wrote:

Une de mes "lignes" préférées :

"Vous marinez chez vos harengs ?"

A qui...je la pose ?

[Edited at 2004-01-31 22:53]


Mais tu n'as pas deja posee a ta belle sirene d'epouse ?


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Ivresse

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs