Mobile menu

Off topic: À l'aube du terrorisme olfactif par courriel...
Thread poster: ALAIN COTE
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 15:12
Japanese to French
Feb 20, 2004

Geneviève, tu te souviens de la firme Fujiprout ? ( http://www.proz.com/topic/13312?start=0 )

Voici que la fiction est sur le point de devenir réalité !!!

http://www.branchez-vous.com/actu/04-02/08-155303.html

J'imagine déjà la scène sur ProZ dans 1 an ou 2 : des Disagree accompagnés d'odeurs particulières, pour bien faire... sentir son désaccord

Alain

[Edited at 2004-02-20 01:30]

[Edited at 2004-02-20 01:31]


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 07:12
Member (2002)
French to German
+ ...
Merci Alain:) Feb 20, 2004

Fais du bien après une longue journée de travail.

Mais tu sais... peut-être que les odeurs qui nous sont désagréables plairaient à ceux auxquels nous distribuons des disagres;). Après tout ce que nous voyons les derniers temps, je n'en suis plus à un étonnement près.

Des goûts et des couleurs...

Geneviève


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 07:12
Member (2001)
English to French
+ ...
Rahhh Lovely !!! Feb 20, 2004

Geneviève a écrit (le 14 Aout 2003) :



Le Fraunhofer, institut de recherche allemand, met au point un moteur de recherche de fichiers musicaux par reconnaissance de mélodie. Un système qui s'applique aussi bien aux sites Web qu'à des bornes interactives en magasins.

On appelle cela la « MelodieSuchmaschine » . Un moteur de recherche de fichiers musicaux basé non plus sur des mots clés tels que le nom de l'artiste et le titre du morceau, mais sur la mélodie. Il suffit de la chantonner devant votre écran, sans vous préoccuper d'éventuels rieurs.

Ce système est actuellement expérimenté sur le site allemand de vente de musique en ligne Musicline.de , qui a passé des accords avec la plupart des labels du pays. Il est la dernière invention du Fraunhofer , l'institut de recherche allemand à l'origine du format MP3 et de l' audioID , technologie de signature audio pour les morceaux de musique dont ce moteur semble être une déclinaison.

Ce moteur s'accomode de mélodies freudonnées ou sifflotées

Les chercheurs allemands sont partis d'un problème très concret : comment retrouver, chez votre disquaire, le morceau entendu au débotté chez quelqu'un ou à la radio, mais dont personne n'a cité ni le titre ni le nom de l'auteur ? Réponse : puisque vous avez seulement la mélodie en tête, chantez-là. Non pas devant un vendeur perplexe, mais tout simplement devant votre ordinateur, à travers un micro.

Le moteur de recherche du Fraunhofer reconnaît les mélodies qu'elles soient chantées à plein poumons par l'utilisateur, fredonnées, sifflotées, voire jouées sur un instrument. Pas la peine de prendre des cours de chant ou d'avoir une oreille de musicologue : les chercheurs allemands précisent que leur technologie s'accommode très bien d'une mélodie approximative et de sons parasites.

Le moteur de recherche enregistre et analyse les sons émis (mélodie et rythme), les confronte avec les fichiers inclus dans une base de données, et en extrait les dix morceaux de musique les plus proches, avec leurs titres et les noms des interprètes. Le Fraunhofer a constitué pour l'heure une base de 3 000 titres, qu'il est en train de compléter.




Qu'est-ce que tu nous chantes Alain ?

En Espagne (tout du moins, en Catalogne, (Région Autonome à la pointe de toutes les pointes) depuis quelques mois,la compagnie AMENA (un opérateur de téléphonie mobile) propose en standard le dispositif suivant :

" Tu écoutes une musique ou un air qui te plait ? Tape un code à 4 chiffres sur ton mobile, approches-le de la source sonore, et dans les 5 minutes tu recevras par SMS :

1/- Identification du morceau.
2/- Interprète.
3/- Une proposition commerciale pour acheter le titre "on line".

Pour les odeurs, je ne sais pas si ce sera un "progrès". Des essais avaient déja été faits avec des films en "odorama". Je me souviens parfaitement du fameux "Pink Flamingo" avec l'épouventable "Divine" qui était nul à tous les points de vue.

Bon ! Maintenant, si on trouve le même systéme pour la détection, reproduction et retransmission des phéromones humaines et qu'en plus, ça marche sur Internet (sauf sur Prozzz qui ne saurait accepter de telles horreurs bien sûr). Je suis partant ! (tous les mecs sont de répugnants personnages, et moi, en particulier...

RAAAHHH LOVELY !!!!
(Comme disait Gottlieb)




[Edited at 2004-02-20 02:06]


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 07:12
German to French
Ravi Feb 20, 2004

de constater qu'Alain a retrouvé sa tenue de combat "des premiers jours" (enfin, mes premiers jours à moi sur prrrozzzzz). Quoique l'autre était sous la neige, non ?

Eh, Alain, les chroniques "canayo-japonaises", ça reprend quand ?


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 14:12
English to French
C'est vrai ça, Alain Feb 21, 2004

Sylvain Leray wrote:

de constater qu'Alain a retrouvé sa tenue de combat "des premiers jours" (enfin, mes premiers jours à moi sur prrrozzzzz). Quoique l'autre était sous la neige, non ?

Eh, Alain, les chroniques "canayo-japonaises", ça reprend quand ?


Quand est-ce que ça reprend, les coliques des canailles japonaises?


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 15:12
Japanese to French
TOPIC STARTER
Ah, la condition de traducteur Feb 21, 2004

Sylvain, Sylver et autres variantes sylvestres ou sylvicoles, c'est pas l'envie qui manque, vous pouvez me croire. Ca fait 2 semaines que je croule littéralement sous le poids d'un immense travail de correction de mode d'emploi sans queue ni tête, et où, à part l'orthographe et la syntaxe, je ne peux rien corriger, puisqu'il n'y a rien à comprendre. Ca serait en allemand, que je ne comprendrais pas moins (toi non plus Sylver).

Le pire, c'est que j'ai un tas d'idées pour écrire un livre sur le Japon intime (le mien, sous toutes ses coutures, et parfois sans), tout en délire, surtout, mais pas le temps, misère, pas le temps d'écrire une seule ligne. J'en arrive même à me demander pourquoi j'ai choisi ce métier de dingue ! Mon prof de français, quand j'avais 16 ans, m'avait bien dit : "Si tu ne deviens pas journaliste, ça sera une grosse erreur". J'aurais dû l'écouter, je pourrais écrire mes propres conneries aujourd'hui, au lieu de traduire celles des autres Y en a d'autres ici qui se demandent ce qu'ils font ici ?

Bon, j'y retourne. Je dois être à peu près à la page 800, et j'ai pas encore très bien compris de quoi il parle, ce mode d'emploi... Ne perdons pas courage, la préface va bientôt finir, j'imagine

[Edited at 2004-02-21 06:39]


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 15:12
Japanese to French
TOPIC STARTER
La neige Feb 21, 2004

Sylvain Leray wrote:
Quoique l'autre était sous la neige, non ?


Celui-là aussi, il est dans la neige, et il est très beau :

http://www.xmwallpapers.com/wallpaper/nature/imagepages/image185.htm


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 07:12
English to French
+ ...
Sans anthropomorphisme, ni misan... Feb 21, 2004

Très belle photo... d'un primate qui a l'air loin d'être primaire.

Au risque de le penser mais pour ne point le dire, il y a plus plus d'humanité, pardon d'intelligence et de communicabilité dans son regard que chez nombre de ses cousins...

JL

[Edited at 2004-02-21 22:26]


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 15:12
Japanese to French
TOPIC STARTER
Ca me fait penser... Feb 21, 2004

JLDSF wrote:
Au risque de le penser mais pour ne point le dire, il y a plus plus d'humanité, pardon d'intelligence et de communicabilité dans son regard que chez nombre de ses cousins...

JL

[Edited at 2004-02-21 22:26]


Très vrai Jean-Luc.

La semaine dernière, il y avait à la télé une émission de variétés qui comportait un volet sur le film "La planète des singes". On y présentait l'auteur du roman, Pierre Boule ( http://www.culture-sf.com/dossiers/planeteSinges/dossier_ps1.php ), capturé par les Japonais en Malaisie pendant la Deuxième Guerre mondiale, et qui aurait plus tard écrit son roman sur une planète dominée par les singes... en faisant allusion aux Japonais. Les participants à cette émission (tous des Japonais, évidemment) avaient des regards incrédules lorsque cette hypothèse a été avancée par l'animateur. Ce dernier mettait évidemment la chose dans son contexte historique (sentiment de supériorité de la "race blanche", etc.), mais l'hypothèse demeurait quand même difficile à digérer pour l'auditoire, on s'en doute.

Pour ma part, je ressens toujours un certain malaise (rien à voir avec le pays susmentionné ) lorsque je regarde un film tourné en Occident et qui ridiculise les Japonais sans la moindre dose de subtilité. Je pense notamment au Grand Bleu, un film que j'adore mais qui tombe dans le ridicule et la facilité lorsqu'il présente le plongeur japonais. Sur ce point, les mentalités ne semblent pas avoir beaucoup évolué depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Mon p'tit coup de gueule du dimanche matin...
Alain

[Edited at 2004-02-21 23:03]


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 07:12
Member (2001)
English to French
+ ...
Ex prisonniers des Japonais... Feb 22, 2004

Alin Côté a écrit :




La semaine dernière, il y avait à la télé une émission de variétés qui comportait un volet sur le film "La planète des singes". On y présentait l'auteur du roman, Pierre Boule ( , capturé par les Japonais en Malaisie pendant la Deuxième Guerre mondiale, et qui aurait plus tard écrit son roman sur une planète dominée par les singes... en faisant allusion aux Japonais.



Un autre auteur de Science Fiction assez connu ( L. Ron Hubbard ) a été également prisonnier des Japonais dans la grande deuxième. Quand on sait les décrypter, on peut également trouver dans son plus grand roman « Terre Champ de Bataille » de nombreuses allusions à la culture et á l’histoire Japonaise comme les voit l’auteur...

Les « méchants » s’appellent d’ailleurs « Les Psyclos »…

L. Ron Hubbard fonda par la suite la Scientologie.


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 07:12
Member (2002)
French to German
+ ...
Oui, mais.. Feb 22, 2004

Les Asiatiques n'ont pas toujours une très bonne opinion des Européens;).

Il suffit de lire des romans chinois pour s'en apercevoir. Et Shogun montrait également un peu cet aspect. Vous vous souvenez des perdreaux.

Il ne faut pas oublier que les Chinois ou les Japonais étaient à l'époque plus " cultivés " - au point de vue propreté, entre autres;)

Ceci dit, je suis entièrement d'accord avec vous. Je pense à cet Européen qui s'est fait photographier sur le grand Bouddha de K. Si quelqu'un avait fait un truc de ce genre avec une croix;););)

Geneviève


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 07:12
Member (2004)
German to French
+ ...
T'inquiète... Feb 22, 2004

ALAIN COTE wrote:
Pour ma part, je ressens toujours un certain malaise (rien à voir avec le pays susmentionné ) lorsque je regarde un film tourné en Occident et qui ridiculise les Japonais sans la moindre dose de subtilité. [Edited at 2004-02-21 23:03]


... les Japonais ne sont pas les seules victimes : regarde l'image des Allemands aujourd'hui encore dans les films français ou autres émissions. Quelques exemples :
- Taxi 1 et 2, Japonais et Allemands, même combat.
- Hier soir encore, au cours de la cérémonie des Césars (en France, je ne regardais jamais mais loin de notre pôtrie, je deviens sentimentale et me bouffe du TV5 plus que de raison), à la cérémonie des Césars donc : une actrice, dont j'ai oublié le nom, nous a présenté une (pitoyable) imitation de Karl Lagerfeld en terminant sa séquence comique avec cette magnifique phrase : "Riez un peu, on est pas en Allemagne non plus" (pardonnez-moi si cette citation n'est pas fidèle à 100 % au texte original, mais le sens y est...). Et il y avait des Allemands dans la salle (l'équipe de "Goodbye Lenin").

Sans commentaire, non ?(

Emmanuelle

[Edited at 2004-02-22 17:53]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 07:12
English to French
+ ...
Le type stéréo made in Japan Feb 22, 2004

Les stéréotypes qui pouvaient exister envers les Japonais et les Allemands ont bien-sûr pris une autre dimension après la deuxième guerre mondiale, qui a aussi grandement affecté la psychologie de ces deux pays par rapport à leur propre ethnocentrisme.

Si, chez Boulle, l'on mélange une bonne dose quasi-inévitable d'eurocentrisme à de l'ethnocentrisme latent et que l'on chauffe tout ça avec le traumatisme vécu par un prisonnier de guerre et tout son bagage psychologique individuel avant et après sa captivité, je trouve que les "singes" ne s'en tirent pas si mal :-. C'est pire, je pense, dans "Le pont de la Rivière Kwaï". Je me demande comment ces singes auraient été dépeints, si le livre avait été écrit par une Chinoise de Nankin.

Aucun pays, aucun peuple n'échappe, hélas, à la tentation de l'ethnocentrisme et à ses dérapages teintés de complexes de supériorité quand ils ne sont pas franchement racistes. Quant à l'eurocentrisme, dont ont aussi hérité les Américains, avec leurs complexes en plus - post 1945 - il s'est aussi forgé sur le colonialisme depuis le XVIe siècle et ou que les Européens soient allés, Afrique, Amérique et Asie, il était plus tentant de se voir comme supérieurs et plus évolués que des peuples qui, en plus, avaient des traits physiques différents... Mais déja les Grecs et les Romains avaient leurs Barbares et leurs sauvages.

Paradoxalement, les Français que l'on accuse d'être arrogants, culturellement parlant, sont très critiques de leurs institutions, ont souvent honte ou se distancent de tout patriotisme ostentatoire - hymne, drapeau etc, et sont truffés de complexes dont on leur a bourré le crâne pendant leur scolarité (tu es bête, tu n'arriveras à rien, etc... ). Sur quoi se base la soi-disant arrogance française, le "Siècle des lumières" ou la perte d'un pseudo-impérialisme culturel, aux dépens de qui nous savons, pauvres Français, qui malgré toutes leurs colonies, n'ont pas eu droit à un Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais.

La fierté nationale est parfois une forme de compensation, au Japon aussi. Voir le lien ci-dessous:
www.ulg.ac.be/littlat/dossiers/stereotypes.htm

Le lien ci-dessous fournit une explication sur la complexité de la "mentalité" japonaise - vu par un non-japonsais - des observations intéressantes mais en anglais :

http://www.apmforum.com/columns/boye58.htm


Il semblerait que l'ethnocentrisme japonais soit aussi complexe que la culture japonaise, basé sur des complexes de supériorité mitigés et parfois paradoxalement exacerbé par des complexes d'infériorité - par rapport aux autres cultures et pays - aucune généralisation pour les individus, il s'agit ici de la "psyché d'un pays" si l'on peut dire.

Kenichi Mishima:

Depuis que le pays a intégré le monde moderne au siècle dernier, un leitmotiv du discours social au Japon est l’unicité de la société japonaise. Ce discours a toujours eu une fonction d’affirmation de soi et constitue sur ce point une réaction typique de nations et de cultures qui, confrontées à des civilisations étrangères momentanément supérieures, perdent leur propre image. Le résultat provisoire de cette discussion sur l’identité est un «ethnocentrisme ouvert au monde». Même si la société japonaise croit toujours fermement à son unicité, les Japonais ne s’isolent pas, mais projettent l’unicité dans leur relation avec le reste du monde. Alors que cette attitude avait revêtu un caractère d’expansion militaire avant la défaite de 1945, après l’expansion économique - et avec elle l’intégration dans le système des valeurs de la communauté internationale dominée par l’Occident - a été mise au premier plan. Le discours d’affirmation de soi de l’unicité japonaise revêt un caractère tout à fait apologétique. Ceci implique une attitude de défense contre les critiques qui doivent être faites au Japon en raison de ses crimes massifs perpétrés pendant la guerre. L’establishment politique et intellectuel compare la politique d’expansion du Japon à ce qui fut l’expansion coloniale des puissances européennes. Les critiques venues de l’Occident sont considérées comme une hypocrisie de la part de ceux qui ont déjà réussi à défendre tous leurs intérêts, cependant que l’opinion des victimes sur l’agression japonaise reste occultée. Le discours dominant de l’affirmation de soi ne doit toutefois pas être considéré comme symptomatique de l’attitude «des Japonais». La population est bien plus ouverte au monde dans sa façon de penser. Mais pour qu’une perspective s’ouvre à la société japonaise pour le XXIe siècle, il faut déposséder les apologistes conservateurs de l’hégémonie culturelle.

Pour finir sur une touche plus humoristique, ce qui ne la rend pas moins pertinente du point de vue sociologique, par rapport à l'ethocentrisme, une étude très intéressante sur les étrangers tels que décrits dans les livres d'Astérix :
http://www.trentu.ca/frenchstudies/fr460/program2000/memoire2.htm

JL



[Edited at 2004-02-23 06:50]


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 15:12
Japanese to French
TOPIC STARTER
Suggestion de lecture Feb 25, 2004

Pour tous ceux que les questions abordées par Jean-Luc intéressent, je mentionne l'excellent livre de Mouer et Sugimoto :

Images of Japanese Society: A Study in the Social Construction of Reality

Un très bon décapant pour se débarrasser d'idées reçues sur l'unicité japonaise, mettre en perspective un tas de mythes et balayer certains stéréotypes qui ne résistent pas à une analyse rigoureuse de la réalisté sociale et historique.

Bonne lecture aux mordus et mordues
Alain


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

À l'aube du terrorisme olfactif par courriel...

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs