Mobile menu

Doutes sur une phrase en français
Thread poster: Monique Laville

Monique Laville  Identity Verified
Italy
Local time: 16:11
Italian to French
+ ...
Mar 18, 2004

Voici la phrase en question, lue dans un site de terminologie:
"Bien qu’un grand nombre de spĂ©cialistes aient Ă©tĂ© contactĂ©s, leur sĂ©lection a Ă©tĂ© trĂšs difficile..."

J'aurais écrit "Bien qu'un grand nombre de spécialistes ait été contacté, ..." (accord du verbe avec grand nombre).

ou: "bien que de nombreux spécialistes aient été contactés, ...".

Ayant lu cette phrase dans un site de terminologie qui fonctionne grñce aux deniers de l’U.E. (donc grñce à une partie de mes maigres ressources), je me demande si j'ai perdu mon latin, pardon mon français.

Par ailleurs, j'aimerais bien savoir quel est le salaire moyen d'un spécialiste en terminologie employé par un quelconque de ces nombreux organismes créés grùce aux subventions de Bruxelles.

Je précise que je suis officiellement au chÎmage en Italie depuis plus de 5 ans.


Direct link Reply with quote
 

Ángel Espinosa
Spain
Member (2005)
French to Spanish
+ ...
... Mar 18, 2004

ce n'est pas tout Ă  fait faux, il s'agirait d'un accord ad sensum

Direct link Reply with quote
 
xxxSaifa
Local time: 16:11
German to French
+ ...
tu as raison Mar 18, 2004

Monique Laville wrote:

Voici la phrase en question, lue dans un site de terminologie:
"Bien qu’un grand nombre de spĂ©cialistes aient Ă©tĂ© contactĂ©s, leur sĂ©lection a Ă©tĂ© trĂšs difficile..."

J'aurais écrit "Bien qu'un grand nombre de spécialistes ait été contacté, ..." (accord du verbe avec grand nombre).

ou: "bien que de nombreux spécialistes aient été contactés, ...".

Ayant lu cette phrase dans un site de terminologie qui fonctionne grñce aux deniers de l’U.E. (donc grñce à une partie de mes maigres ressources), je me demande si j'ai perdu mon latin, pardon mon français.

Par ailleurs, j'aimerais bien savoir quel est le salaire moyen d'un spécialiste en terminologie employé par un quelconque de ces nombreux organismes créés grùce aux subventions de Bruxelles.

Je précise que je suis officiellement au chÎmage en Italie depuis plus de 5 ans.


Grammaticalement, tu as raison. Mais l'on rencontre souvent ce phĂ©nomĂšne (attraction grammaticale), mĂȘme si ce n'est pas correct


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 10:11
Member
English to French
Désolé Monique Mar 18, 2004

La grammaire française est relativement claire dans ce cas. Si le sujet est un collectif le verbe peut s'accorder au singulier ou au pluriel selon le mot sur lequel l'auteur veut mettre l'emphase :

http://www.indiana.edu/~dixsept/f314/conf1.html

John


Direct link Reply with quote
 

Marina THETIOT  Identity Verified
Local time: 16:11
English to French
D'accord Mar 18, 2004

[quote]JCEC wrote:

avec JCEC


Direct link Reply with quote
 

Monique Laville  Identity Verified
Italy
Local time: 16:11
Italian to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci Mar 18, 2004

Merci JCEC, je prends note. Cela me soulage de constater que mes petits deniers sont dépensés à bon escient.

Amicalement.


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 10:11
Member
English to French
Il n'y a pas de quoi Mar 18, 2004

Monique Laville wrote:
Cela me soulage de constater que mes petits deniers sont dépensés à bon escient.

Au risque d'ĂȘtre cynique, c'est peut-ĂȘtre l'exception qui confirme la rĂ©gle.

Pour ce qui est de votre deuxiÚme question, au Canada, un terminologue de métier est payé entre 40 000 et 80 000 $ CDN dépendant de l'ancienneté. Mes collÚgues européens auront certainement des chiffres plus précis dans le cas de l'U.E.

Bonne journée,

John

[Edited at 2004-03-18 11:17]


Direct link Reply with quote
 
Christian Flury
Austria
Local time: 16:11
Latin to German
+ ...
Accord ad sensum Mar 18, 2004

J’estime aussi qu’en français l’accord ad sensum est permis. Parmi mes langues, il y a d’ailleurs deux cas extrĂȘmes : en allemand l’accord ad sensum est proscrit alors qu’en anglais il est obligatoire. Je crois qu’en gĂ©nĂ©ral les langues latines connaissent les deux possibilitĂ©s.

Direct link Reply with quote
 
Marie SERRA  Identity Verified
Local time: 16:11
German to French
Les deux.. Mar 18, 2004

Christian Flury wrote:

J’estime aussi qu’en français l’accord ad sensum est permis. Parmi mes langues, il y a d’ailleurs deux cas extrĂȘmes : en allemand l’accord ad sensum est proscrit alors qu’en anglais il est obligatoire. Je crois qu’en gĂ©nĂ©ral les langues latines connaissent les deux possibilitĂ©s.


Oui, nous pratiquons les deux possibilités, tous les jours, avec souplesse!


Direct link Reply with quote
 

Christine C.
Italy
Local time: 16:11
Member (2004)
Italian to French
Deux réponses en une Mar 18, 2004

plusieurs des intervenants qui ont proposé le singulier comme le pluriel.
C'est une question d'oreille, tout simplement, car grammaticalement, les deux solutions sont acceptables.

Pour ce qui concerne certaines révélations personnelles faites dans ton autre message (je m'excuse d'y répondre ici),je partage l'avis de certains qui te conseillent plus de discrétion. Moi aussi j'ai utilisé ce site pour me libérer, encore récemment, mais dans un tout autre groupe de discussion sur lequel je n'écris plus désormais, j'ai eu quelques "ennuis" avec une Agence qui s'était trÚs mal comportée avec moi et que j'avais dénigrée sans la nommer clairement. Toutefois, j'avais retranscrit un passage de leur mail sévÚre envers moi, que cette agence a reconnu, ce qui m'a valu un appel courroucé avec menace de poursuite pour diffamation.
Il n'y avait rien de diffamatoire dans mon message, simplement des termes un peu sévÚres qui ne leur faisaient pas une bonne publicité.
Bref, c'est ainsi que j'ai compris que les Agences "espionnent" ou lisent les remarques des uns et des autres, avec le risque pour le détracteur d'avoir certains ennuis, et pas forcément des ennuis certains.
Si cela peut te rassurer, je ne croule pas, moi non plus, sous le travail en ce moment. Presque rien en fĂ©vrier et idem jusqu'Ă  prĂ©sent. L'une des associĂ©es d'une agence de mon coin (anglaise) que j'ai appelĂ©e rĂ©cemment pour l'obtention d'un document, n'avait pas le moral, car elle me disait qu'elle n'avait pas de travail et que c'Ă©tait dĂč Ă  la situation Ă©conomique actuelle (conflits mondiaux). Heureusement, m'a-t-elle dit, que je travaille le matin comme lectrice dans un lycĂ©e public, autrement ce serait la catastrophe complĂšte.
Personnellement, je n'ai jamais reçu de propositions indécentes pour du travail au noir, mÚme au niveau local.
Les autres ont raison, fais valoir tes qualités de traductrice en envoyant des CV à des agences ne dépendant pas de ta zone de résidence.
Je dois moi-mÚme réitérer cette démarche car les agences qui me faisaient réguliÚrement travailler dans les combinaisons linguistiques qui sont les miennes avouent avoir peu de demandes actuellement. Ce serait donc le ralenti pour tout le monde?
Amicalement.

Christine


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 23:11
English to French
les pieds dans le plat Mar 18, 2004

Monique Laville wrote:

Voici la phrase en question, lue dans un site de terminologie:
"Bien qu’un grand nombre de spĂ©cialistes aient Ă©tĂ© contactĂ©s, leur sĂ©lection a Ă©tĂ© trĂšs difficile..."

J'aurais écrit "Bien qu'un grand nombre de spécialistes ait été contacté, ..." (accord du verbe avec grand nombre).

ou: "bien que de nombreux spécialistes aient été contactés, ...".

Ayant lu cette phrase dans un site de terminologie qui fonctionne grñce aux deniers de l’U.E. (donc grñce à une partie de mes maigres ressources), je me demande si j'ai perdu mon latin, pardon mon français.

Par ailleurs, j'aimerais bien savoir quel est le salaire moyen d'un spécialiste en terminologie employé par un quelconque de ces nombreux organismes créés grùce aux subventions de Bruxelles.

Je précise que je suis officiellement au chÎmage en Italie depuis plus de 5 ans.


je suis désolé de te voler dans les plumes, mais je crois que c'est là un service à te rendre.

Je crois que le problĂšme va bien au delĂ  d'une simple faute de grammaire (qui n'en est pas une).

Je ne te recommande pas la prudence, je te recommande l'audace. Inutile de chercher la petite bĂȘte dans le boulot des gens qui ont un ou de te plaindre d'ĂȘtre au chomage.

Nous ne sommes pas parfaits, et nous faisons tous des fautes, donc mĂȘme s'il y avait effectivement une faute d'accord sur un site de termino, ça ne vaudrait pas la peine d'en faire un sujet de forum. (Et de fait, je suis sĂ»r que si tu cherches bien, tu trouveras des fautes, des vraies).

J'en déduis donc que le sujet réel de ce fil de discussion c'est plutÎt "merde pourquoi j'ai pas de boulot", ce que je comprend trÚs bien, si l'on considÚre la situation que tu décris dans un autre fil de discussion.

Seulement voila, Il faut savoir ce que tu veux. Est-ce que tu veux qu'on te plaigne ou est-ce que tu veux du travail?

Si tu veux du travail, il faut que tu adoptes une attitude gagnante. Ici, nous sommes Ă  peu prĂšs tous des traducteurs pro. Nous avons du boulot, et certains se plaignent/vantent mĂȘme d'en avoir trop. Donc le boulot existe, il y en a. C'est pas toujours simple, et les pĂ©riodes de creux, ça arrive aussi, mais d'en l'ensemble on s'en sort.

Tu possĂšdes deux mains et un accĂšs internet, comme nous autres, donc en gros, tu as exactement les mĂȘmes outils que nous pour bosser/trouver des clients/ ...

Donc, maintenant, c'est à toi de voir comment tu vas t'y prendre pour régler la situation dans laquelle tu te trouves. Continues à te plaindre et les clients potentiels vont te fuir comme le SIDA*. Et des clients qui lisent les forums, il y en a pas mal.

Penses au message que tu communiques au client. Met toi Ă  sa place. Si tu avais du boulot Ă  rĂ©partir, tu le donnerais Ă  qui? A quelqu'un qui se plaint de ne pas y arriver? Les clients, c'est pas l'armĂ©e du salut. Ils donnent leur travaux Ă  faire Ă  ceux qu'ils considĂšrent ĂȘtre les meilleurs.

Oui, un client va surement sympathiser avec la situation du chomeur, mais il n'empĂȘche qu'il donnera son travail Ă  faire Ă  quelqu'un qui travaille.

Personne n'est obligĂ© de trouver du travail pour toi. C'est Ă  toi de le gagner, de sĂ©duire les clients par ta verve, les envoĂ»ter par tes connaissances, les subjuger par ton enthousiasme, et de les faire payer en appelant Ă  leur sens profond de l'honneur ou Ă  la vile menace de les trainer dans la boue et l'ignominie, enchainĂ©s Ă  l'essieu de ton char. (Ou charette, pour le cas oĂč tu roulerais en Lada)

Mon conseil, efface tes deux posts, fait une promenade, remet les choses en perspective, prends un point de vue positif et reviens nous dans un ou deux jours, pleine de détermination pour le deuxiÚme round. Les clients existent, j'en ai vu.

Bonne chance,

Sylver
*(Faut bien actualiser les clichés de temps en temps)


Direct link Reply with quote
 

AgnĂšs Levillayer
Italy
Local time: 16:11
Italian to French
+ ...
les pieds dans le plat
 et on pĂ©dale pour que ça mousse Mar 20, 2004

[quote]sylver wrote:

J'en déduis donc que le sujet réel de ce fil de discussion c'est plutÎt "merde pourquoi j'ai pas de boulot", ce que je comprend trÚs bien, si l'on considÚre la situation que tu décris dans un autre fil de discussion.

Je suis d’accord avec toi, Sylver, sur l’attitude que nous devons avoir face au marchĂ© du travail et je me sens d’autant plus interpellĂ©e par ta rĂ©plique que tout comme Monique et comme Christine, je travaille en Italie.
Free lance IT>FR depuis 20 ans, j’ai du travail, beaucoup de travail, parfois trop... Je ne suis pas protectionniste et je sollicite de temps en temps les agences pour qu’elles Ă©largissent leur cercle de collaborateurs : j’en suis arrivĂ©e Ă  ne pas pouvoir envisager de suivre de nouveaux clients car quand ils se rĂ©veillent tous en mĂȘme temps, je ne peux plus assurer. Mais un peu par paresse et un peu parce que “chat Ă©chaudĂ© craint l’eau chaude”, les agences demandent souvent Ă  un traducteur de confiance de contrĂŽler les premiers boulots quand ils testent un “nouveau” traducteur, ce qui me met parfois dans une situation dĂ©licate par rapport aux collĂšgues qui peuvent avoir des carences dans certains domaines que je connais Ă  fond mais Ă  qui je tire mon chapeau dans d’autres
(et puis je trouve ça barbant les corrections).
Bref :
- la crise économique est réelle mais les sociétés les plus sérieuses continuent à exporter et à nous faire traduire des manuels, des catalogues, etc. donc, du boulot il y en a.
- notre marchĂ© n’est plus local, la globalisation a parfois du bon, sortons de nos provinces et de nos frontiĂšres. C’est pas marrant de faire des tests de traduction quand on n’a plus 20 ans mais nous sommes tous passĂ©s par là

- et puis, Monique, vu que Sylver comme Christine font allusion Ă  ton prĂ©cĂ©dent fil: mettons fin, une fois pour toutes, Ă  cette manie du travail “au noir”
 J’ai des doutes sur la continuitĂ© d’un tel rapport de travail. Moi, je collabore avec des agences et des sociĂ©tĂ©s en direct et la moindre ligne est facturĂ©e, ce que je trouve normal et nĂ©cessaire. Comme disait je crois Kennedy: il est temps d’arrĂȘter de se demander ce que fait l’état pour nous
 nous devons nous demander plutĂŽt ce que nous faisons, nous pour l’état... Le dĂ©bat est crucial en Italie: payer ses impĂŽts, c’est un premier pas. Pour revenir Ă  nos moutons, un pro (agence ou traducteur, mĂȘme combat) qui doit faire face Ă  ce type de charges est plus motivĂ© pour imposer des tarifs dĂ©cents (autre problĂšme crucial en Italie).
- Notre travail est un perpĂ©tuel dĂ©fi. C’est bien pourquoi je l’aime. Merci Ă  Proz.com de lui donner une nouvelle dimension.
Le fil de dĂ©part s’est bien effilochĂ©, j’en suis consciente, mais j’avais envie de mettre mon grain de sel! Bon W.E Ă  tous.


Direct link Reply with quote
 

Monique Laville  Identity Verified
Italy
Local time: 16:11
Italian to French
+ ...
TOPIC STARTER
Audace Mar 23, 2004

Merci Sylver pour ta réponse. J'ai l'impression que les amis qui comptent sont plus efficaces que l'audace. Malgré tout, je pense que tu as en grande partie raison.

Sur le dernier numéro de La Recherche (n° 373 - mars 2004), il y a un article qui peut t'intéresser:
L'audace, gage de longue vie?
A lire en dégustant un verre de bon vin pour plus d'efficacité.

Toujours dans le meme numéro de la recherche, un article bigrement intéressant: "Pourquoi a-t-on froid dans une eau à 20 °C alors que cette température est agréable quand l'air est à 20 °C?".

Bonne journée.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Doutes sur une phrase en français

Advanced search






Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs