Jargon de localisation
Thread poster: Odette Grille

Odette Grille  Identity Verified
Canada
Local time: 22:58
English to French
+ ...
Apr 14, 2004

Je me lance dans ce genre de traduction. Je viens de parcourir l'article et d'en lire quelques uns en français. Comment se fait-il, pour commencer, que le terme utilisé ne soit pas explicite. Pour comprendre le mot « localisation », je dois me référer à un texte en anglais !
Que sont les patchs, les packs et les entrées de clés de registre ? Pourquoi les deux premiers termes ne sont-ils pas traduits dans beaucoup de textes ? Peuvent-ils l'être ?
J'aurai sûrement d'autres questions. Je passerai par les kudoz, mais ce forum est celui des spécialistes, alors je me suis dit qu'il fallait commencer par là...
Merci
Aude


Direct link Reply with quote
 

Roberta Anderson  Identity Verified
Italy
Local time: 04:58
Member (2001)
English to Italian
+ ...
post moved from Localization forum Apr 14, 2004

Odette Grille wrote:
... mais ce forum est celui des spécialistes, alors je me suis dit qu'il fallait commencer par là...


Hello Odette.
I have moved your post from the Localization forum (where English is the working language) to the French forum, where I think you will get more replies.

All the best,
Roberta
(Localization forum moderator)


Direct link Reply with quote
 
Thierry thierry_lafaye
Spain
Local time: 04:58
English to French
+ ...
Je prépare justement un dossier mais avec du retard Apr 14, 2004

Bonjour Odette,

J'ai travaillé pendant 5 ans dans la localisation et c'est d'ailleurs comme ça que je me suis mis à la traduction... Genre le gars qui fait tout à l'envers

On m'a demandé de faire un topo sur la localisation car c'est pour beaucoup une boite noire dont on ne sait que trop peu de choses. Ceci dit, mon dossier prend du retard car j'ai beaucoup de travail mais je pense que tes questions pourraient d’ailleurs beaucoup m'aider à organiser ledit dossier. Si tu en as des plus précises, n’hésite pas à me contacter directement et me ferai une joie d’aider si je peux (parfois avec un tout petit peu de retard, désolé d’avance).

En fait, parfois il n’y a pas d’explication sur le pourquoi du comment. C’est bien souvent en partant sur un thème (et j’en ai vu des inadaptés ! Et c’est pas moi qui le dis) que l’on a pas voulu changer car, en localisation il faut le savoir, c’est comme l’informatique : il y a la loi de l’antériorité. Si on change un terme, il y a de fortes chances pour qu’au mieux on rende fou l’utilisateur qui ne s’y retrouve plus, au pire on casse les fonctionnalités du produit que l’on localise, oui, la vie est bien dure avec nous.

Je te conseille donc de chercher des glossaires pour les systèmes d’exploitation sur le site Web de leur éditeur car leurs termes technologiques doivent bien sûr être suivis à la lettre. Ensuite, c’est au cas par cas, selon les décisions des éditeurs de programmes qui viennent s’installer par-dessus, qui veulent conserver ou non les noms d’origine de leurs technologies, de leurs produits, etc. pour des raisons légales de fonctionnalité ou autre.

Pour répondre d’ailleurs à tes questions, les packs ne sont pas traduits pour autant que je sache. Ce sont des ensembles de logiciels ou des offres groupées (par ex : le pack Office. Désolé pour la pub) ou de correctifs ou extensions de fonctionnalités (service pack) ; les patchs peuvent être en anglais ou traduits par « correctifs » ou « correctifs logiciel » pour la terminologie que j’ai rencontrée le plus (selon la philosophie de l’éditeur du logiciel donc), et sont des correctifs plus ponctuels que les packs. Mon Windows vient à peine de se mettre à jour au moment même où j’écris ces lignes. C’est amusant, le monde est bien petit.

Enfin, les entrées de registre sont en gros des paramètres dans le système d’exploitation pour son propre fonctionnement ou celui d’applications (un dossier utilisé par défaut pour tels documents ou telle application ou tel type de fichier, la langue utilisée d’un programme, le jeu de couleurs pour un écran, une option activée ou non, etc…).

Je te conseille par exemple ce lien pour commencer http://toulinfo.free.fr/francais/dictionnaire/dictionnaire.htm mais rien ne vaut une recherche sur Google pour se documenter selon ses besoins. Pour moi, il est plus que primordial d’avoir une connaissance assez étendue et suffisamment approfondie à la fois en informatique. Personnellement, je suis informaticien de formation mais je n’ai absolument aucune honte à affirmer m’être procuré des livres tels que Windows pour les nuls (Windows for dummies si tu le cherches en anglais) ou visiter des sites de vulgarisation de l’informatique, car personne ne naît avec la science infuse. Être curieux est aussi une nécessité car il ne faut rien laisser au hasard.

En espérant offrir un début d'aide et de pouvoir un jour pondre ce gros pavé sur le thème que je posterai sur www.thierrylafaye.com. Je n'hésiterai pas à mettre un p'tiot message sur le forum pour ceux que ça pourrait intéresser vu que j'ai souvent des questions intéressantes et utiles sur le sujet


[Edited at 2004-04-14 23:44]


Direct link Reply with quote
 
Delphine Roche Goy
Local time: 04:58
English to French
je profite d'une petite phrase du message de Thierry ... Jul 15, 2004

... pour poser une question
J'ai lu sur ce message cette petite phrase ("J'ai travaillé pendant 5 ans dans la localisation et c'est d'ailleurs comme ça que je me suis mis à la traduction... Genre le gars qui fait tout à l'envers ") et je n'ai pu m'empecher de m'y reconnaitre un peu. Brievement, voici mon cas : infographiste, 5 ans d'experience dont 3 de localisation (de sites web essentiellement, sur des "grands comptes"); ayant travaillé longtemps dans un contexte biligue, vécu aux Etats Unis et voulant élargir mon champ d'activités. Traduire m'interesse vraiment. Un traductrice (d'ailleurs membre de proz) m'a donné la possibilité de m'y essayer en conditions réelles (sur des localisations), et ça s'est plutot bien passé .. Mais j'ai besoin de conseils eclaires sur les premières démarches d'un jeune traducteur, non pas au niveau administratif et fiscal (étant free lance depuis 3 ans, je connais un petit peu le système et ses contraintes ) mais sur un plan 'communication'. Par quoi commencer ? Qui contacter ? Les agences ? Proposer ses services aux traducteurs quand ils sont 'charette' ? Quelle est la meilleure façon de faire ses preuves, de se constituer un CV digne de ce nom ? Une offre supplémentaire de localisation/adaptation 'graphique' est elle un atout ?
On a du vous poser cette question maintes et maintes fois, mais ... je prends le risque
Merci !


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Jargon de localisation

Advanced search






LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs