Off topic: Traduction vs. localisation
Thread poster: Jean-Marie Le Ray

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Italy
Local time: 18:49
Member
Italian to French
+ ...
Apr 26, 2004

Voilà longtemps que j’ai envie de consacrer un fil de discussion à la localisation, et la lecture de cet article ( http://www.stc-boston.org/archives/articles/localization.shtml ) me donne l’occasion pour le lancer.

Mon avis personnel, en tant que traducteur :

On entend beaucoup parler de localisation, chaque jour davantage, mais ça reste un concept peu ou prou mystérieux, aux contours mal définis, on sait pas trop quoi y mettre dedans. Tout ce qu’on sait, c’est que ça fait désormais partie de notre métier, on y est de plus en plus confrontés, et je pense que chacun/e, en tant que professionnel/le de la traduction, sera amené/e tôt ou tard à se positionner par rapport à la localisation : c’est une question d’une importance vitale pour l’avenir de la profession, et je ne crois pas exagérer en disant cela, vu que la localisation a déjà et aura toujours plus d’influence sur les conditions d’exercice de notre travail et - last but not least - sur les tarifs.

Est-ce un progrès ou une régression pour la traduction et les traducteurs ?

L’article ci-dessus nous donne plusieurs éléments de réflexion : « Localization must be viewed as a function of software development. (Dealing with localization as a function of translation is a sure recipe for disaster) », ou encore « Localization is an engineering as well as a translation task », c’est-à-dire une opération bien plus vaste et complexe qu’un "simple" projet de traduction, une complexité avec ses implications connexes dont le traducteur ignore tout la plupart du temps.
Je crois donc qu’il vaudrait mieux considérer la traduction comme un élément (distinct) du processus de localisation, dans le cadre duquel « The translation may need to be more of a rewrite than a literal rendering », ce qui est depuis toujours ma conception idéale de la traduction : plus une adaptation à la culture cible qu’une traduction à la lettre, pour autant que le traducteur excelle à manier la "lettre" dans sa propre langue.
J’aimerais connaître votre opinion là-dessus, et je vous signale que Thierry L. (je vais vous donner un indice : il vit en Espagne ) est disponible (cf. http://www.proz.com/topic/20336 ), dans sa double qualité de traducteur et de localisateur expert, à éclairer de ses plus vives lumières les sombres ignorants que nous sommes (ma première impulsion était d’écrire « que vous êtes », mais bon, on va pas chipoter, d’aucun(e)s pourraient mal percevoir la chose, ce qui nuirait fortement à mon image) (surtout auprès des dames), (j’en entends déjà qui rigolent, mais qu’est-ce qu’il est plouc ce mec), que nous sommes, donc. Hélas !

Ciao, Jean-Marie


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction vs. localisation

Advanced search






BaccS – Business Accounting Software
Modern desktop project management for freelance translators

BaccS makes it easy for translators to manage their projects, schedule tasks, create invoices, and view highly customizable reports. User-friendly, ProZ.com integration, community-driven development – a few reasons BaccS is trusted by translators!

More info »
SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs