Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Piénoirophilie Galopante
Thread poster: Thierry LOTTE

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 13:21
Member (2001)
English to French
+ ...
Nov 19, 2004

Je suis un type un peu bizarre : j’ai toujours adoré les variations d’accents, de vocabulaires et d’expressions grammaticales inusuelles dans la langue française. Que ces variations soient belges, canadiennes, suisses, africaines, créoles, cajuns ou autres, elles font partie de notre langue et l’enrichissent sous bien des aspects.
Qu’il s’agisse d’argots, de jargons professionnels, de manières de parler (ici, je pense plus particulièrement à l’accent et au vocabulaire “beurre” des banlieues des grandes villes françaises), ou bien encore de scansions toulousaines du parler populaire (Putaing Cong !), ils font tous partie de la langue et l’enrichissent.

Aujourd’hui, il y a quelque chose qui m’inquiète particulièrement : que devient le “Parler” Pied Noir ?

Il y a quelques jours, j’ai entendu et vu sur le satellite (nous aut’ pov’ zimigrés…) une très jeune imitatrice (talentueuse il est vrai) parler en “Pied Noir” ( et non pas en Pataouète, ce qui est bien plus compliqué, et bien plus “riche”). C’était très bien, mais ce n’était jamais qu’une vague resucée de Lucette Sahuquet (J’ai tout perdu… mais j’avais rien…) ou de Marthe Villalonga (Comment devenir une maman juive en 10 leçons). Manquait : “l’âme”.

Je voudrais bien savoir si de nos jours on peut rencontrer dans la rue, des petit jeunes (ou mieux encore, selon mon point de vue personnel) des petites jeunes qui ont encore “l’accent” et qui se sentent vecteurs (ou bien “vecteuses”…) de cette culture. Car, à mon avis, il s’agit bien d’une culture et je m’inquiète, sauf erreur de ma part, de la voir disparaître.

Je connais sur ProZ au moins quatre personnes qui sont “ de la bas” * et 5 autres qui y ont vécus plusieurs années. ProZ c’est encore beaucoup plus de gens (quasi 50.000 si j’en crois les statistiques) et je suis absolument convaincu qu’il y en a plein qui sont prêts à me donner leur avis.

(*) – Algérie, Maroc, et Tunisie.






[Edited at 2004-11-19 04:14]


Direct link Reply with quote
 

Gayle Wallimann  Identity Verified
Local time: 13:21
Member (2001)
French to English
+ ...
En disparition, Ă  mon avis Nov 19, 2004

Ah, Thierry, je crains que l'accent de là-bas est voué à disparaître avec la dernière génération de pieds-noirs. Parmi la famille de mon mari (pied-noir d'Algérie) et le cercle très élargi d'amis et connaissances pieds-noirs, la génération née en France n'a pas cet accent naturellement. Les jeunes conservent parfois des expressions, mais l'accent se dilue, se transforme et se conforme à l'accent régional du domicile. C'est normal car, en général, la nouvelle génération n'a pas deux parents pieds-noirs.
Je vois mĂŞme que les cousins de mon mari, qui avaient 6 et 2 ans en rentrant en France, n'ont pas l'accent. Il y a lĂ  peut-ĂŞtre le souci de se fondre dans la masse aussi, de ne pas se faire remarquer par les autres enfants Ă  l'Ă©cole.
Sujet intéressant.
Gayle

PS J'ai oublié de dire...bien que mes enfants n'aient pas l'accent de leur père (et comment faire avec une mère américaine en plus!) il y en a un ( mon fils de 14 ans) qui a exprimé son sentiment de se sentir vraiment pied-noir. Les autres, plus agés et plus jeunes, n'ont jamais exprimé verbalement leurs sentiments, mais je sais qu'ils sont très attachés à l'esprit de famille qui a tant d'importance pour les pieds-noirs. Heureusement que je vienne d'une famille semblable aux USA!


[Edited at 2004-11-19 06:57]

[Edited at 2004-11-19 13:24]


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 13:21
English to French
l'accent perdu Nov 19, 2004

En effet, Gayle, pas de trace d'accents chez les pieds-noirs que nous connaissons dans le Sud-Est de la France où ils ont été très nombreux à s'installer au début des années soixante. Mon ancien compagnon est né au Maroc, mais parti à 4 ans, on comprend qu'il n'ait pas gardé l'accent. Par contre, son père y avait toujours vécu avant de devoir quitter le pays. Il aurait dû conserver son accent mais aucune trace, rien. C'était peut-être par désir de mieux se fondre dans la culture de l'hexagone.

Cet homme avait demandé à ce que son fils, pilote, aille répandre ses cendres après sa mort au-dessus de la ville qu'il avait habitée au Maroc. C'est chose faite. C'est dire l'attachement et sans doute la douleur d'avoir dû partir. Il n'en parlait jamais.

CĂ©cile

[Edited at 2004-11-19 08:10]


Direct link Reply with quote
 
xxxMamie  Identity Verified
Spain
Local time: 12:21
French to Spanish
+ ...
Alors lĂ ..... Nov 19, 2004

C'est pour me faire parler que tu as ouvert ça, Thierry? Ben tu wasvoir cequ'c'est l'acçont Pieds Noirs.Qu'esce tu crois qu'on a tous crévé ou quoi.La famille Hernandez, eh ben elle est toujours vivante.Les Vieux y sont morts(Que Le bon Dieu y les garde) mais y reste nouzot,les gosses, que nou, on n'oublie pas facilement.Les fois qu'on a chanté La Marseillaise et les Preux de France,tu crois qu'on va l'oublier? Et quand on a débarqué en "Metropole" la tète quisavaient tous à nous demander pourquoi on avait pas de burnous, et où ys étaient les chameaux......


Bien sûr que ce n'est pas pareil de débarquer à 20 ans qu'à 60,les plus jeunes nous avons fait notre vie. Mais j'ai des cousins qui malgrè de hautes études, ont encore l'accent, les plus âgés; et leurs enfants qui ont la quarantaine et se sont éduqués en France, aussi.Naturellement ça ne ressort qu'en famille,au boulot chacun parle un Français exquis.Mais en réunion familiale c'est à qui le fait mieux ou récite le plus coquassement une fable en Sabir. Ce sont les seules racines qui nous restent."Nous sommes d'un pays qui n'exite plus" comme le vieux gitan de Becaud.Que nous soyons d'origine française (Alsaciens de 1870) ou espagnole(émigrés de l'est de l'Espagne à la même époque).

VoilĂ  mainnant tout le monde il sait un peu plus de nouzot les "Africains"(notre hymne).

J'espère n'offenser personne, ceci n'est qu'un temoignage.

Cordialement.

Bon Week-end Ă  tous.

Christine.


Direct link Reply with quote
 

Jordane Boury  Identity Verified
France
Local time: 13:21
English to French
+ ...
Du Maghreb Ă  la CĂ´te d'Ivoire... Nov 19, 2004

Thierry LOTTE wrote:

Aujourd’hui, il y a quelque chose qui m’inquiète particulièrement : que devient le “Parler” Pied Noir ?



[Edited at 2004-11-19 04:14]


Bonjour Thierry,

Si jamais cette culture était amenée à disparaitre (à ce propos, mon père qui a quitté le Maroc à 36 ans - mais qui, le pauvre, avait fait toutes ses études en France chez les Jésuites, ce qui explique d'ailleurs sûrement cela - n'avait absolument aucun accent...), tu pourras toujours t'intéresser aux rapatriés de Côte d'Ivoire : pas de doute, va y avoir matière à étude de ce côté-là...

Ciao ciao,

Jordane


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 13:21
English to French
+ ...
chouette sujet Nov 19, 2004

je me sens plutôt concernée par ce thème pour des raisons évidentes.
Mes oncles avaient 17 et 11 ans et ma maman 14 quand ils sont arrivés d'Algérie.
Après quelques mois à Marseille où il y avait quand même la mer et la chaleur, ils sont montés sur Strasbourg.
Et là, ô stupeur quand ils ont vu la première neige de leur vie.
Mais, revenons en à la langue (inutile de parler de la nostalgie du pays; mais en même temps il y a l'impossibilité d'y retourner car cela serait trop douloureux (génération des grands-parents et des arrières-grands parents)).
Les réunions de famille valent le détour d'autant que même si cet accent n'existe pas au quotidien, dès qu'ils se retrouvent à plus de trois, c'est reparti comme en 40!

Pour ma génération (frères et cousins), c'est du folklore un peu mais pour les anciens, c'est leurs racines et leur déracinement, leur nature et leur culture profondes.

Je crois malheureusement qu'il est presque impossible de ressentir toute la peine que le déchirement d'avec leur terre d'origine a pu engendrer. Mais, il suffi que j'entende ma grand-mère me parler des plages d'Oran, de la qualité du sable et du bleu de la mer et que je voie ces yeux toujours embués de larmes (42 ans après) pour comprendre toute la souffrance qu'ils ont endurée.

Je crois qu'il ne faut pas oublier non plus le très mauvais accueil qu'ils ont eu à leur arrivée en métropole...

voilĂ  quelques impressions pour le moment.

BĂ©atrice


Direct link Reply with quote
 
xxxMamie  Identity Verified
Spain
Local time: 12:21
French to Spanish
+ ...
Une Bel-Abbesienne Nov 19, 2004

Nous, nous Ă©tions Ă  Bel abbes et ses environs. D'oĂą sont vos parents?


Un salut nostalgique à votre grand-mère.


Christine.


Direct link Reply with quote
 
xxxohlala  Identity Verified
English to French
+ ...
Et moi... Nov 19, 2004

Il me reste la prononciation de "O ouvert" et des expressions que même mes enfants ont fait leurs ! Que de temps s'est écoulé depuis que j'ai quitté la Tunisie. Le 8 décembre cela fera déjà 46 ans !
Bonne fin de journée ou de soirée
Anne

[Edited at 2004-11-19 22:28]

[Edited at 2004-11-19 22:29]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 13:21
English to French
+ ...
oui, allez, des expressions!!! Nov 19, 2004

et si tu en notais l'une ou l'autre, ohlala?
Que je compare avec celles des pieds-noirs d'Oran...


Direct link Reply with quote
 
xxxohlala  Identity Verified
English to French
+ ...
oh... Nov 20, 2004

Je te connais comme si je t'avais fait...
Dis donc mon fils (ou ma fille)...

Et puis il y a aussi la cuisine :
- couscous arabo-tunisien, couscous juif...
- les bricks...
- la halwa (ou caca de pigeon) marque La Gazelle à la vanille ou à la pistache ou au chocolat...Que l'on peut encore acheter chez le djerbien tunisien du marché Jean Talon à Montréal (où je me trouve en ce moment)
- les beignets...
- les tagines,etc...
- il y a aussi les "glibettes" pépins de courge salées et séchées...

[Edited at 2004-11-20 00:13]


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 04:21
English to French
+ ...
la purée de nous autres ! Nov 20, 2004

misère de mes os !
Punaise, fils !

Roger Hanin commence Ă  me manquer...


Direct link Reply with quote
 
xxxMamie  Identity Verified
Spain
Local time: 12:21
French to Spanish
+ ...
po po po ! Nov 20, 2004

Ne me dis pas ça que tu me fais de la peine...
non mais ties pas bien ou quoi? et les chansons" pourquoi la jaima la brulé mon zami? pasque la fatma l'a mis l'feu....
Et les messmens, et la frita,et le gachouche,et les brochettes de foie avec leur voilettes,et la mouna dans les champs,et les sequillos et toutes sortes de petits gateaux qui Ă©taient de chez nous m^me si les recettes Ă©taient venues de toute l'Espagne, et l'agua limon,et Bouiseville, Canastelle, nos belles plages!!!!!


Et tant et tant de choses....

Bon je vais faire dodo . 1h30 Ă  Madrid!

Allez, au'voir.


Direct link Reply with quote
 
xxxMamie  Identity Verified
Spain
Local time: 12:21
French to Spanish
+ ...
J'ai une idée dis.... Nov 20, 2004

Et si on faisait un sous forum Pieds-noirs?

Moderateurs Ă  vous la parole.

Bonne nuit.


Direct link Reply with quote
 

irat56  Identity Verified
France
Local time: 13:21
English to French
+ ...
Merci de tout mon coeur! Nov 20, 2004

Moi, la blessure elle est pas fermée! Et jamais elle sera!
Mais l'accent il revient, sur les"o", kiff-kiff pareil Ohlala, et la cuisine-pied-noir, elle reste aussi, chaque fois que je peux!
Mais la Biae d'Alger qui disparaît derrière les perles de cristal que le vent va sécher...Et qu't'y arrive dans une école triste, laïque, obligatoire et que tu crois qu'ça va être le soleil! Oualou! "Sale pied-noir!" qu'y disent, les ôtres! Surtout si t'es bon élève! Passque ta mère, e' t'a dit: "Mon fils, ici tu dois être plus bon que les ôt's qui nous connaissent pas!"
Alors, j'en ai fait mon drapeau, comme le noir et blanc de la Bretagne!
Il y deux semaines, mon petit-fils, né, le pôvre, à Paris:"Dis Pierre, c'est vrai que tu es Pied-Noir?" ..."C'est pas grave, tu sais, tu resteras toujours mon grand-père et je t'aime!"...
Ak'arbi, j'te jure qu'il a dit ça!
Et il y a vingt cinq ans, dans mon bout du monde (y'a la mer aussi...mais c'est pas la même et je peux pas taper le bain!) je donnais le soir, pour m'amuser des "cours d'anglais parlé" à des adultes! Purée, y'avait trois couple de chez nous, déjà âgés, mais que plaisir! Il revenait toujours le soleil!
Jamais j'oublierai, mais ce n'est plus de la nostalgie! La page elle est tournée, et bientôt, le livre, y s'ra fermé!
Et les ôtres, qui viennet derrière, y' sauront même plus qu'on a existé...et c'est bien comme ça!Illah'm'du lillah!
Merci, encore, Ă  Sarah qui me fait ce cadeau du petit matin...m'amener surle Forum! Le nĂ´t'il Ă©tait avec des estatues!
Merci à Thierry, tellement! Et à tous, mes frères et soeurs Salut!


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 13:21
English to French
+ ...
trop génial! Nov 20, 2004

merci tout le monde, je me suis régalée avec toutes ces évocations de cuisine:-)

D'ailleurs, ma grand-mère, c'est une pro! Y a que son couscous que j'aime.
Et les beignets, et les cigares et les moukrouds (orthographe approximative, je crois bien), les montecaos, la frita, la mouna, etc.
Attends, le caca de pigeon, c'est bien le nougat plutôt mou et très très fort en noisettes et amandes?
Ayayai, quel délice!(mais bonjour les calories).

Mais, mamie, le truc qui me parle le plus dans ce que tu dis, c'est l'agualimon et Canastelle.

Un des gars qui tenait une échoppe d'agualimon à Oran a installé son magasin à Nice (ça s'appelle 'canastel'), quand il est arrivé il y a 42 ans; et ben, quand ma grand-mère vient nous voir à Nice (pourquoi elle continue à rester se geler en Alsace, va savoir, ma fille), l'agualimon de ce gars, c'est un passage obligé.

Donc, même si ou plutôt parce que je suis de la génération d'après, je suis ok pour un sous-forum pied-noir.

Les pieds-noirs sont très nombreux en PACA et pour cause (la mer, le soleil, la chaleur), alors il existe de nombreux cercles de rencontres... et beh, ça doit être folklo:-)La smala des cousins-cousines de ma grand-mère ont forment une grosse partie, d'ailleurs

A bientĂ´t, vous, les pieds-noirs du monde entier.

BĂ©atrice

PS: j'ai oublié la salade cuite et la méguéna...mes deux préférées.


[Edited at 2004-11-20 12:43]


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Piénoirophilie Galopante

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs