Mobile menu

Spécial "Nouvelle Zélande" - Nouveau Dictionnaire.
Thread poster: Thierry LOTTE

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 17:14
Member (2001)
English to French
+ ...
Nov 23, 2004

Une fois de plus, une intéressante information parue dans le dernier numéro de "Courrier International".

Elle concerne plus particuliĂšrement les traducteurs d'anglais dans la version "Kiwi".

Je n'ai pas pu citer tout l'article (trop long), mais l'essentiel y est.

Extraits du "New Zealand Herald":
(Traduction "courrier international")

JAFA : Just another fucking Aucklanders.
Surnom des habitants d’Auckland considĂ©rĂ©e comme la ville des Yuppies arrogants, et, pendant longtemps, malvue par le reste du pays.



L’idiome anglo-saxon parlĂ© par les NĂ©o-ZĂ©landais n’avait jamais Ă©tĂ© fixĂ© ni officialisĂ© par un grand dictionnaire acadĂ©mique. C’est chose faite.


Jafa [encore un putain d’Aucklandais !], waka [canoĂ«/tribu dont descendent tous les NĂ©o-ZĂ©landais], boy racer [jeune qui aime conduire trĂšs vite et de façon agressive], etc. L’anglais nĂ©o-zĂ©landais possĂšde depuis longtemps son propre vocabulaire, qui sera officiellement reconnu avec la publication, Ă  la fin du mois de novembre, du New Zealand Oxford Dictionary. Il ne s’agit certes pas du premier dictionnaire d’anglais nĂ©o-zĂ©landais, mais celui-ci est le plus important et le plus complet. “Un tel dictionnaire Ă©quivaut Ă  une vĂ©ritable prise de position culturelle”, a dĂ©clarĂ© Tony Deverson, coĂ©diteur de l’ouvrage et professeur d’anglais Ă  l’universitĂ© de Canterbury depuis trente-cinq ans. “Le langage est gĂ©nĂ©ralement un reflet de la sociĂ©tĂ© qui l’utilise, poursuit-il. Ce dictionnaire ouvre donc une fenĂȘtre sur la Nouvelle-ZĂ©lande en tant que lieu gĂ©ographique et sur le nĂ©o-zĂ©landais en tant que variĂ©tĂ© de la langue anglaise. C’est en quelque sorte un dictionnaire au ‘goĂ»t de kiwi’ !”
L’ouvrage donne la dĂ©finition de plus de 100 000 mots anglais et contient 12 000 entrĂ©es en nĂ©o-zĂ©landais. On y trouve Ă©galement des noms de personnes, de lieux et d’évĂ©nements historiques. Il comporte plus de 600 mots maoris, dont certains figuraient dĂ©jĂ  dans le journal du capitaine Cook, en 1769. Il a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par le New Zealand Dictionary Centre, Oxford University Press et la Victoria University. Son contenu a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© par le Pr Deverson et par Graeme Kennedy, coĂ©diteur et fondateur du centre. Parmi les “nĂ©o-zĂ©landismes” figurent des termes politiques, culturels et sportifs tels que party-hopping [le fait de changer de parti en cours de mandat], Silver Fern [fougĂšre d’argent, emblĂšme des All Blacks et symbole de la Nouvelle-ZĂ©lande] et customary rights [droits ancestraux des Maoris]. Des expressions familiĂšres modernes telles que sweet as et munted sont mentionnĂ©es pour la premiĂšre fois.
“Pour ce qui est des termes plus rĂ©cents, il faut s’assurer qu’ils sont vraiment utilisĂ©s aujourd’hui et qu’ils sont susceptibles d’avoir une durĂ©e de vie raisonnable, explique le Pr Deverson. Par exemple, nous n’avons pas retenu fart tax [proposition de loi pour instituer une taxe Ă©cologique sur les flatulences des vaches]. Il n’était pas Ă©vident que ce terme continuerait Ă  ĂȘtre employĂ©.” Les dictionnaires ne sont jamais complĂštement Ă  jour, ajoute-t-il : “Certains des personnages cĂ©lĂšbres que nous avons mentionnĂ©s sont dĂ©cĂ©dĂ©s depuis la mise sous presse, comme (l’auteur) Maurice Shadbolt, qui apparaĂźtra comme ‘vivant’ jusqu’à la prochaine Ă©dition. Bien entendu, les gens vont y chercher des mots qui, selon eux, mĂ©ritaient d’ĂȘtre inclus et ne les trouveront pas. Nous invitons donc tout le monde Ă  nous Ă©crire pour nous signaler les erreurs ou nous dire ce qui peut ĂȘtre amĂ©liorĂ©.”
Pour le Pr Deverson, le vocabulaire local ne risque pas de disparaĂźtre. “Les nĂ©o-zĂ©landismes qui reflĂštent l’évolution de la sociĂ©tĂ© changent sans cesse et ils vont continuer Ă  le faire, prĂ©cise-t-il. Le nĂ©o-zĂ©landais n’est pas seulement une forme actuelle de l’anglais, il a sa propre vie.” Un avis partagĂ© par John Simpson, rĂ©dacteur en chef de l’Oxford English Dictionary : “Le New Zealand Oxford Dictionary prĂ©sente l’anglais nĂ©o-zĂ©landais comme l’une des principales variĂ©tĂ©s de l’anglais contemporain.”




Derek Cheng
The New Zealand Herald


Direct link Reply with quote
 
A Hayes
Australia
Local time: 02:14
Bonjour Thierry Nov 24, 2004

I'm sorry this is in English, but my written French isn't up to scratch.

I've just posted the English version of this article on the Linguistics forum.

NZ English 'sweet as' by dictionary rules

The New Zealand Herald, 30.10.2004
By DEREK CHENG

Cheers,

abh


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 17:14
English to French
+ ...
Haka... faire attention ! Nov 27, 2004

Salut Thierry

Ce soir France-NZ.

Introduit en Nouvelle-ZĂ©lande vers 1870, le rugby a Ă©tĂ© inspirĂ© par le Ki-o-Rahi, un jeu trĂšs populaire, alors, chez les Māoris mais interdit dans les Ă©coles par les Anglais. On retrouve d’ailleurs les techniques de passe du Ki-o-Rahi dans le rugby. La premiĂšre Ă©quipe de rugby nĂ©o-zĂ©landaise avait pour emblĂšme la Cyathea dealbata ou "Ponga" en Māori - une fougĂšre arborescentĂ©e dont le dessous des feuilles est argentĂ©.


Le haka des "All Black" est ce fameux chant, dit guerrier, entonnĂ© avant chaque match par les joueurs, avec grimaces et en se « tapant les cuisses », pour impressionner l’adversaire, Ce haka a pour titre « Te Rauparaha » qui Ă©tait le nom d’un grand guerrier maori, chef de la tribu Ngati-Toa (circa 1768 - 1849). « L'histoire raconte que, pour Ă©chapper Ă  des ennemis, Te Rauparaha s'est cachĂ© dans une fosse sur les conseils d'un chef de tribu alliĂ©e. Les paroles du haka Ă©voquent l'angoisse de Te Rauparaha (C'est la mort ! C'est la mort !) puis son soulagement une fois les ennemis partis (C'est la vie ! C'est la vie !). Quant Ă  "l'homme poilu qui est allĂ© chercher le soleil ", la lĂ©gende veut que ce soit Te Wharerangi, le chef de tribu, particuliĂšrement velu, qui a aidĂ© Te Rauparaha Ă  quitter l'ombre de la fosse pour le soleil du jour. Pour le remercier, Te Rauparaha aurait dansĂ© et chantĂ©. » (TirĂ© de l’Equipe)

TE RAUPARAHA HAKA

Ringa pakia
Uma tiraha
Turi whatia
Hope whai ake
Waewae takahia kia kino
Ka Mate! Ka Mate!
Ka Ora! Ka Ora!
Tenei te ta ngata puhuru huru
Nana nei i tiki mai
Whakawhiti te ra
A upane ka upane!
A upane kaupane whiti te ra!
Hi!!

Frappez des mains sur les cuisses
Que vos poitrines soufflent
Pliez les genoux
Laissez vos hanches suivre le rythme
Frappez des pieds aussi fort que vous pouvez
C'est la mort ! C'est la mort !
C'est la vie ! C'est la vie !
Voici l'homme poilu
Qui est allé chercher le soleil et l'a fait briller de nouveau
Faites face
Faites face, en rang !
Soyez solides et rapides
Devant le soleil qui brille
Hi !

Et quand, dans les annĂ©es 90, le dur Lomu, ailier aussi vif que solide, dĂ©fonçait les dĂ©fenses adverses, les arriĂšres en souffrance semblaient s’écarter de concert du colosse


JL


[Edited at 2004-11-28 09:30]


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 17:14
Member (2001)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
je ne la trouve pas... Nov 27, 2004

Jean Luc a dit :



Et quand, dans les annĂ©es 90, le dur Lomu, ailier maori aussi vif que solide, dĂ©fonçait les dĂ©fenses adverses, les arriĂšres en souffrance semblaient s’écarter de concert du colosse




Il y a une contrepétrie ici ??


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 17:14
Member (2001)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
On a perdu ! Nov 28, 2004

On a perdu, mais quel beau match ! Vive les All blacks !

Pour ma femme (Autrichienne) vivant depuis plus de 20 ans en Espagne, c'était la premiÚre fois qu'elle regardait le "Rubi" et elle a bien aimé. Surtout le passage ou on voit en gros plan les fesses nues d'un des All Blacks.
Jamais plus je la laisserai regarder le "Rubi".


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Spécial "Nouvelle Zélande" - Nouveau Dictionnaire.

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs