Mobile menu

Les débuts d'une débutante qui débute... :-s HELP !!!
Thread poster: Helene Chaigne

Helene Chaigne
France
Local time: 09:19
English to French
Nov 28, 2004

Bonjour à tous !

Je me pr√©sente dans les grandes lignes : j'ai 22 ans, je n'ai qu'une Licence LEA, je viens de mettre fin √† une Ma√ģtrise qui me correspondait de moins en moins, car les cours de traduction √©taient en rar√©faction et les profs √©taient path√©tiques, nous pondaient des traductions tellement litt√©rales qu'elles en √©taient incompr√©hensibles. Bref, de d√©go√Ľt, j'ai mis la cl√© sous la porte, au moins pour cette ann√©e universitaire.
Ma vocation, une vraie de vraie, depuis la Terminale, c'est traduire. Le gros, l'énorme hic c'est que je n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais il faut un début à tout, non ?
Mes points disons "forts" ? Une année en tant que "Senior" (Terminale) aux Etats-Unis, et donc un anglais courant. Une passion pour l'anglais, depuis mon tout premier cours en primaire. Une sensibilité par rapport aux mots en général. Un stage cet été dans une entreprise de localisation new-yorkaise en tant que "French Producer" (avec surtout de la révision-correction, la gestion de projets de traduction, quelques toutes petites traductions techniques dès que j'en avais l'occasion, et l'utilisation de Trados et SDLX tout le temps). Mais surtout, je suis une perfectionniste, ce qui a été apprécié pendant mon stage.
C'est aussi ce stage qui m'a donné envie de me lancer, de faire enfin ce qui m'a toujours plu : traduire.
Si je vous demande votre aide, c'est en fait sur plusieurs points :

>>S'il existe parmi vous des traducteurs qui voudraient bien t√©moigner de leurs d√©buts, surtout si comme moi vous n'aviez pas de dipl√īme de traducteur, n'h√©sitez surtout pas !!
>>Comment s'en sort-on au début ? Arrive-t-on à gagner sa vie assez rapidement ? (je ne parle pas de rouler sur l'or, mais au moins de joindre les deux bouts).
>>Des tuyaux pour se faire conna√ģtre ?
>>Qu'est-ce qu'un bon échantillon : comment choisit-on son texte source, et quelle longueur doit-il faire en moyenne ?
>>Quel rythme moyen de travail doit-on avoir ? Je suis tout-à-fait prête à suer sang et eau puisque c'est mon dada
>>Quels tarifs pratiquez-vous ?
>>Et aussi... au niveau des formalités, doit-on s'inscrire à l'URSSAF avant le début d'activité, même si le volume de travail à venir est encore très incertain ? Puis-je bénéficier de l'ACCRE alors que je suis inscrite en tant qu'étudiante et que je ne suis donc pas "demandeur d'emploi" ?


Merci, merci mille fois à ceux qui voudront bien éclairer ma lanterne


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 16:19
English to French
Bienvenue parmi nous Nov 28, 2004

LNfrance wrote:

Bonjour à tous !

Je me pr√©sente dans les grandes lignes : j'ai 22 ans, je n'ai qu'une Licence LEA, je viens de mettre fin √† une Ma√ģtrise qui me correspondait de moins en moins, car les cours de traduction √©taient en rar√©faction et les profs √©taient path√©tiques, nous pondaient des traductions tellement litt√©rales qu'elles en √©taient incompr√©hensibles. Bref, de d√©go√Ľt, j'ai mis la cl√© sous la porte, au moins pour cette ann√©e universitaire.
Ma vocation, une vraie de vraie, depuis la Terminale, c'est traduire. Le gros, l'énorme hic c'est que je n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais il faut un début à tout, non ?
Mes points disons "forts" ? Une année en tant que "Senior" (Terminale) aux Etats-Unis, et donc un anglais courant. Une passion pour l'anglais, depuis mon tout premier cours en primaire. Une sensibilité par rapport aux mots en général. Un stage cet été dans une entreprise de localisation new-yorkaise en tant que "French Producer" (avec surtout de la révision-correction, la gestion de projets de traduction, quelques toutes petites traductions techniques dès que j'en avais l'occasion, et l'utilisation de Trados et SDLX tout le temps). Mais surtout, je suis une perfectionniste, ce qui a été apprécié pendant mon stage.
C'est aussi ce stage qui m'a donné envie de me lancer, de faire enfin ce qui m'a toujours plu : traduire.
Si je vous demande votre aide, c'est en fait sur plusieurs points :

>>S'il existe parmi vous des traducteurs qui voudraient bien t√©moigner de leurs d√©buts, surtout si comme moi vous n'aviez pas de dipl√īme de traducteur, n'h√©sitez surtout pas !!
>>Comment s'en sort-on au début ? Arrive-t-on à gagner sa vie assez rapidement ? (je ne parle pas de rouler sur l'or, mais au moins de joindre les deux bouts).
>>Des tuyaux pour se faire conna√ģtre ?
>>Qu'est-ce qu'un bon échantillon : comment choisit-on son texte source, et quelle longueur doit-il faire en moyenne ?
>>Quel rythme moyen de travail doit-on avoir ? Je suis tout-à-fait prête à suer sang et eau puisque c'est mon dada
>>Quels tarifs pratiquez-vous ?
>>Et aussi... au niveau des formalités, doit-on s'inscrire à l'URSSAF avant le début d'activité, même si le volume de travail à venir est encore très incertain ? Puis-je bénéficier de l'ACCRE alors que je suis inscrite en tant qu'étudiante et que je ne suis donc pas "demandeur d'emploi" ?


Merci, merci mille fois à ceux qui voudront bien éclairer ma lanterne


Juste un mot de bienvenue (pas le temps de répondre trop en détail tout de suite), mais jette un oeil aux archives du forum, tu devrais trouver pas mal de réponses.

Comme tu as déjà travaillé avec une société de L10n (localization), autant commencer par là, ça pourrait très bien être ton premier client.

Sinon, un conseil. Quand tu traduis, en général, tu ne traduis pas juste "de l'anglais". Tu traduis dans un domaine précis (mécanique auto, informatique réseau,...)

Isole les domaines d'expertises que tu possèdes. "Tout le monde connait la langue". Ce sont tes spécialités qui font bien souvent la différence.

Bonne chance,
Sylver

Juste un truc, ici, on est plus ou moins entre nous, c'est un peu style "salle des profs", comme ambiance. On papote, on discute boutique ou des trucs qui n'ont rien √† voir avec notre beau m√©tier. C'est "surveill√©", dans le sens o√Ļ il y a des clients qui suivent les forums, mais dans cela reste "d√©tente", donc, pas besoin de pr√©senter tes points forts ou tes qualit√©s...


Direct link Reply with quote
 

Helene Chaigne
France
Local time: 09:19
English to French
TOPIC STARTER
salle des profs Nov 28, 2004

héhé, oui j'ai pu fouiner un peu sur le site, et j'ai bien vu que c'était très convivial sur le forum
en fait, je n'essayais pas de me faire mousser auprès de vous, du tout du tout, mais juste de vous en dire un peu sur moi pour pouvoir être aiguillée le mieux possible.
Merci en tout cas !


Direct link Reply with quote
 

Helene Diu  Identity Verified
France
Local time: 09:19
Member (2004)
English to French
Accre Nov 28, 2004

Salut LN (encore une ??)

Si tu as un statut d'étudiante, je ne pense pas que tu puisses bénéficier de l'Accre, or cela vaut vraiment le coup de débuter avce coup de pouce, donc mon conseil serait de ne surtout pas t'inscrire à l'Urssaf avant de pouvoir passer par le statut de demandeuse d'emploi qui te permettra d'en bénéficier. Le dossier Accre doit être déposé AVANT l'inscription à l'Urssaf.

Donc pour démarrer sans t'inscrire à l'Urssaf je vois deux solutions :

- passer par le portage salarial (voir nombreux témoignages sur le forum), qui permet de travailler en "indépendante". Les avis sont mitigés sur la question, moi cela m'a permis non de m'enrichir mais de faire exactement cela : travailler un peu et me tester pendant 6 mois avant de sauter le pas et de passer par l'Accre;

- effectuer des missions en intérim ou CDD dans des agences de traduction (va voir le site de l'ANPE, il y a régulièrement des annonces en traduction, tu peux créer une alerte mail et les recevoir dès qu'elles sortent).

La seule question que je me pose est par rapport à ton statut d'étudiante : peux-tu travailler avec un contrat de travail normal (intérim, CDD) ou es-tu obligée de passer par des conventions de stage ?

Apr√®s, je ne veux surtout pas moraliser ou autre, mais en ma√ģtrise tu n'√©tais pas loin de la fin. Est-ce que cela ne vaut pas le coup de tenir jusqu'√† l'obtention au moins de cette ma√ģtrise, tu peux ensuite travailler et si tu en √©prouves l'envie ou le besoin, faire plus tard un DESS pour te sp√©cialiser dans un domaine ? Je crois que la concurrence est rude dans la traduction "g√©n√©rale", un stage de ma√ģtrise dans un domaine sp√©cialis√© peut √™tre un atout non n√©gligeable.

Sur ce j'arrête de jouer la conseillère d'orientation et je te souhaite bonne chance quoi qu'il arrive

LN


[Edited at 2004-11-28 20:51]


Direct link Reply with quote
 
IsaPro  Identity Verified
France
Local time: 09:19
English to French
+ ...
Bienvenue Nov 29, 2004

Bonjour LN !

Quand je te lis, je me revois il y a 10 ans !!!
Je n'ai pas de dipl√īme d'√©cole de traduction mais une ma√ģtrise LEA qui, √† l'√©poque o√Ļ je l'ai pass√©e, √©tait vraiment une ma√ģtrise de traduction !
Après avoir passé quatre ans à suer sang et eau dans un misérable organisme de séjours lignuistiques à traduire des courriers et des brochures, et étant moi-même tombée dans la marmite de la passion des langues étant petite, j'ai décidé de me lancer.
A l'époque, point d'Internet. Donc, mailings. Tout bonnement.
J'ai eu la chance d'avoir mon premier contact client très rapidement. Je travaille encore avec lui 10 ans après. Et puis, le bouche à oreille a fait le reste. Et la confiance aussi.
Je me suis inscrite à l'URSSAF et aux autres organismes dès le départ. je trouvais cela moins compliqué.
Je pense que tu devrais, même si c'est réellement ta voie, faire une petite étude de marché pour commencer. Prospecter par Internet, lancer tes CV et surtout, définir ton/tes domaines de spécialisation.

Je te souhaite bonne chance dans ta nouvelle entreprise ! Qu'elle te réserve autant de plaisir qu'elle m'en procure depuis 10 ans !


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 09:19
English to French
+ ...
Bonjour LNF Nov 29, 2004

Je ne vais rien rajouter de très neuf aux commentaires de nos consoeurs/frères.
Sauf que moi aussi, je débute en tant qu'indépendante (même si je suis en portage salarial actuellement).
Les conseils d'H√©l√®ne D. me semblent judicieux et tout comme elle, je pense que tu devrais finir cette ma√ģtrise de LEA.
Voire pousser avec un DESS de traduction( bien que le fait de ne pas avoir de dipl√īme en traduction ne soit pas forc√©ment handicapant si tu as une expertise √† vendre en √©change)
Comme l'ont dit Sylver et IsaPro, avant tout chose, pense à bien délimiter ton domaine de spécialisation car c'est là que va résider ta plus-value.
En fonction de cela, envoie ton cv aux agences qui conviennent le mieux et qui ont le meilleur gage de sérieux (le Blue Board a été hyper-décisif pour moi).
Pour le reste, il est vrai que tant que tu as le statut d'étudiante, ça complique un peu les choses que ce soit pour le portage salarial ou pour les démarches ACCRE/URSSAF.

Un autre conseil qui vaut ce qu'il vaut: avant de venir sur le site de ProZ.com (dont je n'avais aucune espèce de connaissance), j'ai envoyé un e-mail aux traducteurs-traductrices de mon département en leur expliquant que je débutais et que je voulais apprendre de leurs expériences (j'ai trouvé leurs coordonnées sur le site de la SFT).
J'ai obtenu beaucoup de réponses très sympas et positives et j'en ai rencontré trois. J'ai beaucoup appris de ces rencontres et elles m'ont donné confiance dans mon projet (alors que d'autres m'avaient bien découragée).

Cela fait environ trois semaines-un mois que j'ai commencé à travailler et cela a démarré assez vite. Je ne gagne pas assez pour ne vivre que de la traduction pour l'instant, mais je sais que ça viendra.

Donc, persévérance et motivation sont les deux moteurs essentiels, mais comme tu ne sembles pas en manquer, ça va aller tout seul.

Bonne chance dans ton entreprise,

Béatrice


Direct link Reply with quote
 

Florence LOUIS  Identity Verified
France
Local time: 09:19
English to French
+ ...
ACCRE Dec 1, 2004

Bonjour,

Juste un petit mot pour t√©moigner de mon exp√©rience personnelle. Ma situation √©tait diff√©rente puisque je poss√®de un Master de traduction, mais comme le disent mes coll√®gues, un dipl√īme de traduction et une sp√©cialisation, √ßa aide beaucoup.
Personnellement, j'ai travaill√© pendant 2 ans en tant que salari√©e dans des agences de traduction avant de me lancer en freelance. Aujourd'hui, ces 2 ans me paraissent bien peu, mais j'ai appris √©norm√©ment, et cela me sert tous les jours en tant que freelance. Je pense que pour d√©buter, il est plus sage d'√™tre encadr√© un minimum et de travailler en tant que salari√© pour mieux conna√ģtre le m√©tier et acqu√©rir une certaine exp√©rience (qui vaudra ensuite lieu de dipl√īme pour certains clients!). Enfin, ce n'est que mon avis...

Quant à l'ACCRE, renseigne-toi bien, il me semble que les moins de 26 ans peuvent également en bénéficier. Si tu es étudiante, c'est peut-être encore ton cas...

Bonne chance en tous cas

Florence


Direct link Reply with quote
 

Helene Chaigne
France
Local time: 09:19
English to French
TOPIC STARTER
Merci! Dec 1, 2004

Merci à tous pour vos témoignages et conseils. Je passe régulièrement lire vos messages, alors n'hésitez surtout pas !

Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Les débuts d'une débutante qui débute... :-s HELP !!!

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs