Mobile menu

Off topic: Oxford I - Prendre un enfant par la main...
Thread poster: Jean-Marie Le Ray

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 12:29
Member
Italian to French
+ ...
Dec 5, 2004

Salut les Proz,

Préambule : Oxford I parce qu'il sera suivi d'un Oxford II, c'est-à-dire par les deux principaux arguments que m'a inspirés mon séjour à Oxford, super enrichissant à tous points de vue.
Ça fait maintenant presque une semaine que je suis rentré, et j'ai assez digéré pour me lancer dans le premier fil, complètement hors sujet par rapport à la profession.
Quant au second, il sera plutôt boulot boulot, mais chaque chose en son temps.

Prendre un enfant par la main, donc.
Je suis rentré lundi dernier, 29 novembre, et p'tit Paul fêtait son troisième anniversaire.
Il a donc accompagné sa maman pour venir me chercher à l'aéroport, et j'ai ressenti une très très forte émotion quand j'ai vu son sourire en débouchant dans le hall d'arrivée. Il faut dire aussi qu'il m'avait énormément manqué pendant mes 4 jours d'absence.
Son sourire, comment peut-on décrire un sourire ? Dans son cas c'était plutôt un rire de l'âme, une joie incontenable de petit animal, comme un chien qui peut plus se retenir et fait pipi partout quand il retrouve son maître après une longue absence.
D'aucuns pourraient trouver la comparaison hardie, mais je ne trouve rien dans nos comportements "humains" de bêtes civilisées pour dire ce sourire même en utilisant des mots approximatifs et donc forcément inexacts.
Une joie de petit animal, oui, c'est exactement ça, quelque chose qui parle directement au coeur sans passer par le cerveau. Y'a des moments, on se demande d'ailleurs à quoi peut bien servir un cerveau, si ce n'est à embrouiller les idées. Mais ça c'est juste une parenthèse...

Et ce (sou)rire a été à l'origine de toute une réflexion sur ce qu'est (et peut représenter pour une "grande personne") un enfant.
J'ai eu Paul alors que j'avais déjà presque 45 ans, et je me rappelle que quand j'avais 20 ans je voulais déjà avoir un gosse (ça c'est du français de France, avis pour nos cousins canayens), c'est vous dire combien je l'ai attendu !
Et je me souviens tout aussi bien que quand j'étais chez des amis ayant des petits enfants, et bien que j'aie toujours eu une grande patience pour jouer avec les petiots, y'avait des moments où je me disais "mieux vaut chez eux que chez moi"...
C'est d'ailleurs toujours comme ça quand on n'a pas d'enfant soi-même, on a parfois tendance à considérer ces chers petits un peu chi...
Or depuis que Paul est né, j'ai complètement "perdu la tête" ! Je serais tenté de dire qu'un enfant c'est tout ce qu'on n'est plus quand on a grandi :
c'est la vie, c'est l'amour, c'est l'énergie, c'est la curiosité, c'est l'intelligence et tous les sens en éveil, c'est l'enthousiasme, et bien plus encore, et tout ça à l'état pur, à l'état brut, à la puissance I (comme infinie), c'est la disponibilité totale, c'est la confiance, c'est aussi le besoin de présence et d'attention, inutile de lui dire "non, papa, travaille, il peut pas, pas maintenant, etc.", il s'en fout royalement, et le pire dans tout ça, c'est de savoir que c'est lui qui a parfaitement raison, et pas vous avec vos arguments à la con (les impôts, les notes, les ceci, les cela, et merde !)...
La seule chose qui importe c'est de jouer et d'être tout à lui, comme les petits animaux (encore eux) qui jouent avec leur parents pour apprendre... la vie (sauvage !).
Allez ciao, je pourrais vous en mettre encore une tartine, mais je suis ému.
Vous savez ce qu'il me répond quand j'essaie de lui dire "non Paul, je peux pas, j'ai du travail" ?
« Tu dois encore téléphoner au méchant monsieur ? »...

Jean-Marie

P.S. Il me le dit en italien (brutto signore), et "brutto" ça veut dire aussi bien "vilain" que "méchant", choisissez l'épithète que vous préférez...

[Edited at 2004-12-05 11:11]


Direct link Reply with quote
 
xxxMamie  Identity Verified
Spain
Local time: 11:29
French to Spanish
+ ...
Une belle description... Dec 5, 2004

Ciao Jean Marie. Très belle et réussie ta description! Mais il y a quelquechose dont tu n'a pas parlé: le regard naïf. C'est là qu'ils sont le plus comestibles. Tu peux leur raconter n'importe quoi, ils y croiront"mordicus": c'est papa ou maman qui l'a dit.
Moi j'en suis au stade de grand-mère mais c'est pareil, il y a un âge où on les mangerait quoique, comme disait une amie, ce qu'on regrète après c'est de ne pas les avoir mangé.

Profites-en bien, le temps passe si vite, il faut vivre le moment et savoir envoyer paître "il brutto signore".


Cordialement.


Christine.


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 08:29
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
C'est beau Jean-Marie Dec 5, 2004

Moi aussi, tu m'émeus...

Tous les pères ne sont pas capables de s'émouvoir comme ça et encore moins d'en parler. Puis, des hommes qui ont eu envie d'avoir un gosse déjà à vingt ans, ils ne courent pas les rues non plus.

J'ai connu deux moments forts liés à un retour après une séparation avec un enfant. Le premier c'est quand je suis partie passer Noël avec ma famille en Équateur (j'habitais au Vénézuéla). J'étais partie avec Amanda qui avait trois mois, dans son couffin. À l'aéroport, au retour, un mois après, elle attendait son père en position assise. C'était un grand changement.
L'autre moment, c'est quand je suis partie pour un mois faire un stage intensif de FLE à Caen. Les trois enfants sont restés avec leur père à Reims pendant que je jouais l'étudiante. En plus nous allions déménager, donc au téléphone nous nous mettions d'accord sur les démarches et ce qu'il fallait emmener.
Mon fils a fait ses premiers pas sans que je sois là, et cela me fait terriblement mal, alors que je sais que lui ne s'en souvient pas. Je n0'étais pas là où je devais être.

À part cela j'ai souvent voyagé avec enfants et sans père, et je crois que JMichel n'a jamais été ému comme toi.

Par contre je changerais ton titre, parce que Oxford, tu t'en fiches, là !

Claudia


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 12:29
Member
Italian to French
+ ...
TOPIC STARTER
Pour répondre à Christine et à Claudia Dec 5, 2004

Mamie wrote:

...Mais il y a quelque chose dont tu n'a pas parlé: le regard naïf. C'est là qu'ils sont le plus comestibles. Tu peux leur raconter n'importe quoi, ils y croiront "mordicus": c'est papa ou maman qui l'a dit.



Oui Christine, c'est vrai, j'ai pas parlé expressément du regard, probablement juste parce que dans mon esprit ce que tu soulignes était implicitement inclus dans le sourire et dans la confiance.

Mamie wrote:

Moi j'en suis au stade de grand-mère mais c'est pareil, il y a un âge où on les mangerait quoique, comme disait une amie, ce qu'on regrète après c'est de ne pas les avoir mangé.



Rassure-toi, je le mange, je le mange, un petit morceau à chaque fois, et il aime beaucoup ça. Je lui dis souvent "Paul, je crois que je vais te manger", il me regarde d'un air innocent et rieur et me répond en mettant son pouce et son index l'un contre l'autre: "oui, mais alors juste un tout petit peu" (poco poco)...


Claudia wrote:

Moi aussi, tu m'émeus...

Tous les pères ne sont pas capables de s'émouvoir comme ça et encore moins d'en parler. Puis, des hommes qui ont eu envie d'avoir un gosse déjà à vingt ans, ils ne courent pas les rues non plus.



Claudia, c'est probablement dû au fait que 25 ans ça fait un bail (tiens, j'ai déjà dit ça quelque part), et que pendant tout ce temps plus d'une fois tu te dis "laisse tomber, ça t'arrivera jamais". Alors quand ça arrive vraiment, je te dis pas...

Claudia wrote:

Par contre je changerais ton titre, parce que Oxford, tu t'en fiches, là !



C'est vrai aussi, mais toute cette réflexion est née de la séparation causée par Oxford et des retrouvailles. Et je me suis étonné que Paul me manque tellement pendant ces 4 jours. C'est sûrement dû à la présence et aux sourires de Lucy, la fille d'Alison (9 mois), ainsi qu'à celle du fils d'Alex Eames qu'il a emmené avec lui le deuxième jour. Et quand j'en ai parlé à Henry (du fait que Paul me manquait autant), il m'a répondu : « Oui, je te comprends, Kodi me manque aussi. » Et il m'a sorti sa photo...

Ciao, Jean-Marie

[Edited at 2004-12-05 16:53]


Direct link Reply with quote
 

sabina moscatelli  Identity Verified
Italy
Local time: 12:29
Member (2004)
German to Italian
+ ...
C'est terriblement beau ce que tu dis! Dec 5, 2004

J'ai (déjà) 38 ans et j'attends mon deuxième enfant. Mon mari en a 40. Parfois je me sens agée ces jours-ci... mais tes mots me font comprendre que l'etre humain est toujours jeune pour les émotions qui viennent de la joie (ou des larmes) de ses enfants.

Merci et bon dimanche.

s


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 20:29
Japanese to French
Clap clap Dec 7, 2004

Très beau fil Victor ! Ca donne même envie d'aller à Oxford.

Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 12:29
Member (2004)
German to French
+ ...
C'est ce que j'allais dire... Dec 7, 2004

ALAIN COTE wrote:

Très beau fil Victor ! Ca donne même envie d'aller à Oxford.


C'est malin, Jean-Marie, je commence la journée la larme à l'oeil...


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Oxford I - Prendre un enfant par la main...

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs