Off topic: Interdit aux moins de 10 ans .... peut offenser certains.. :-)
Thread poster: Elisabeth Toda-v.Galen
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 08:51
Dutch to French
+ ...
Jan 18, 2005

Les "français" nouveaux sont arrivés

Pour que vous ne soyez pas trop ringard vis à vis des "jeunes" qui vous entourent.

* Balle (C'est de la) : Exprime l'enthousiasme, quelque chose de bien, de beau, de positif. Cette meuf, c'est de la balle (Je ne suis pas insensible aux charmes de cette demoiselle).

* Bouffon : Qui ne s'apparente pas au clan. Nique lui sa race à ce bouffon ! (Rabats lui son caquet à cet individu qui ne s'apparente pas à notre milieu !).

* Carotte : Du verbe carotter (extorquer, voler), mais dans une forme invariable. Il m'a carotte un zedou de teuchi, l'bâtard, tu vas voir comment je vais le niquer grave (Le scélérat m'a dérobé douze grammes de cannabis, il va s'en mordre les doigts).

* Chelou : Bizarre, inhabituel. Par extension, qui ne s'apparente pas au clan. La prof d'anglais elle a des veuch tout chelous (Ce n'est pas tous les jours que l'on voit une coupe de cheveux aussi
inhabituelle et cocasse que celle de la professeur d'anglais, qui par
extension ne s'apparente pas à notre milieu).

* Comment : Exprime l'intensité. Comment je lui ai niqué sa race à ce bouffon ! (Je sors indéniablement vainqueur du combat qui m'a opposé à cet individu qui ne
s'apparente pas à notre style de vie, ceci dit en toute modestie, s'entend,
et avec la sportivité qui s'impose en de pareilles circonstances).

* Foncedé : Se dit d'une personne qui vient de consommer du cannabis. Je suis foncedé (Mon regard est vitreux, je perds mes mots, un mince filet de bave s'écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison. J'ai payé assez cher pour me mettre dans cet état. Bref: je viens
de consommer du cannabis).

* Gun : Arme à feu. Ziva prête moi ton gun, l'aut'batârd y m'a manqué de respect (Pourrais-tu s'il te plaît me prêter ton arme à feu, afin que je règle son compte à l'importun qui n'a été qu'à moitié urbain à mon égard).

* Kiff (er) : Apprécier. Comment je kiffe trop son cul (Le sien postérieur n'est pas sans éveiller chez moi des pulsions bien
naturelles, qui me mettent dans une humeur joviale, pour ne pas oser dire gauloise).

* Mortel : Bien, beau, dont on peut se réjouir (invariable).
Elles sont trop mortelles tes Nike (Vos chausses s'entendraient fort bien avec mes pieds, aussi vous demanderai-je de m'en faire l'offrande sans opposer de résistance).

* Mito : Mensonge. Dérivé de mythomane (menteur). On me fait pas des mitos à moi, bouffon ! (Je ne suis pas le genre de crédule à qui vous ferez gober vos sornettes, individu qui n'appartient pas à notre milieu !).

* Race (sa) : Exprime le mécontentement. Sa race (Je suis d'humeur maussade). Sa race, c'bouffon ! (Mon anneau pylorique est
complètement fermé. C'est le résultat de la proximité de cet individu).

* Sérieux : Indique que le propos est grave, solennel, et qu'il faut donc lui accorder le plus grand crédit. Sérieux, j'kiffe trop son cul à votre fille
(Monsieur, j'ai l'honneur de vous demander la main de votre fille).

* Tèj : Jeter, refuser, réfuter, envoyer promener. T'aurais vu comment Jamel il a tèj la prof d'anglais ! (Le facétieux Jamel ne s'est pas laissé démonter face aux réprimandes de la professeur d'anglais !).

* Trop : Exprime l'intensité. En cela, synonyme de comment.
Trop et comment peuvent éventuellement cohabiter dans la même phrase, pour
exprimer une intensité très élevée. Trop la honte, ce blouson (Ce blouson est ridicule, et dans des proportions considérables). Trop comment je suis foncedé (J'ai fumé une quantité déraisonnable de cannabis. Je crains que
mon acuité intellectuelle en pâtisse pour la paire d'heures à venir).

* Truc-de-ouf : Désigne une chose peu commune, qui dépasse l'entendement. C'est un truc de ouf (Mon dieu, mon entendement est tout dépassé !).

* Zyva : Indique que la demande est pressante. Zyva, fait méfu, sale chacal (Ne sois donc pas si avare de ta cigarette purgative, et fais en profiter ton vieil
ami qui trépigne d 'impatience).

On n'est pas fauché avec ça ...


Direct link Reply with quote
 

NancyLynn
Canada
Local time: 02:51
Member (2002)
French to English
+ ...

MODERATOR
LOL Jan 18, 2005

Merci Élisabeth, j'ai bien ri.

Nancy


Direct link Reply with quote
 

lien
Netherlands
Local time: 08:51
English to French
+ ...
LOL Jan 18, 2005

C'est tiré d'où ?

Direct link Reply with quote
 
tradusport  Identity Verified
Portugal
Local time: 07:51
Portuguese to French
+ ...
petite remarque.. Jan 18, 2005

Certains de ces mots/expressions ne sont ni plus ni moins que du " verlan" ( prononciation des mots à l'envers), qui n'est pas une pratique tout à fait récente... à titre indicatif, ci-dessous, un extrait de la définition...

"Le verlan est aussi un phénomène parisien mais celui des banlieues. Paris a toujours été un mythe pour les français et beaucoup de nouvelles modes s'y sont dévelopées. Les autres pays ne connaissent pas la même «centralisation urbaine» et n'ont donc pas le même dévelopement linguistique. L'outil audio-visuel a beaucoup accélérer ce phénomène d'adoption par la province de toute nouveauté venue de Paris.



Le verlan a toujours existé en France et dans d'autres pays, mais ce qu'il y a de particulier chez lui , c'est qu'il est à l'origine un code, un langage secret connu et utilisé seulement par des initiés pour diverses raisons, (identité de bande, pour ne pas être compris par toute autorité, trafic de drogues); or c'est un langage qui s'est propagé aux autres classes de la société et fait partie de la langue parlée par une majorité de gens aujourd'hui, (surtout par les jeunes), à tel point que certains mots figurent même dans les dictionnaires les plus récents, (ex: keum, keuf pour mec, flic respectivement".

cordialement
Annie


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2001)
English to French
+ ...
Pas 100 % d'accord Jan 18, 2005

Tradusport y dit comme ça :



Certains de ces mots/expressions ne sont ni plus ni moins que du " verlan" ( prononciation des mots à l'envers), qui n'est pas une pratique tout à fait récente...





Je ne suis pas à 100 % d'accord avec toi...
Ffecctivement le verlan n'est pas nouveau, mais dans ce cas - quand c'est le cas, nous sommes bien d'accord en ce sens - il ne s'agit pas toujours du verlan de l'argot "classique" (si l'on ose dire...) mais d'un verlan sur des expressions argotiques franco/arabes banlieusardes qui évoluent très très vite.

Une fille qui dirait maintenant "Le kémé, il a la secla" ferait franchement rire... (complétement ouf...).


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 08:51
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
j'ai une petite idée ... Jan 18, 2005

lien wrote:

C'est tiré d'où ?


Si je te disais du journal télévisé français, tu me croirais ?

Ce sont des petits textes que je reçois de mes copains et pines / famille / enfants... Je vous les passe quand ce sont des textes et qu'ils valent le coup.. ce qui était le cas aujourd'hui


Certains de ces mots/expressions ne sont ni plus ni moins que du " verlan" ( prononciation des mots à l'envers), qui n'est pas une pratique tout à fait récente...


Le verlan était un langage tout à fait "soft" par rapport à ce que l'on entend de nos jours et ce langage est proféré surtout et toujours par la même catégorie de personnes. Je n'ai jamais entendu mes enfants parler de cette façon, pourtant on habitait la région parisienne il y a 20 ans...

Quand j'entends ce langage, j'en ai froid dans le dos, on va aller où avec ça ? Probablement dans le mur...

[Edited at 2005-01-18 20:32]


Direct link Reply with quote
 

Gayle Wallimann  Identity Verified
Local time: 08:51
Member (2001)
French to English
+ ...
Le langage des jeunes... Jan 18, 2005

Et oui, c'est vrai que ces expressions sont partout. Non seulement dans les banlieus, mais belle et bien dans l'école privée ou je travaille à Aix-en-Provence. Il y a même certains profs qui les utilisent en salle de profs (pas en classe, je pense, mais ça semble naturel pour quelques-uns des tout jeunes nouveaux enseignants).
Surtout "mito" (je croyais que ça s'écrirait mytho!) "sérieux", "trop" et puis un autre que tout le monde dit: "quiche". C'est à dire, quelqu'un qui n'a rien dans la tête. Quelle quiche que je suis!
Bonne nuit à tous.
Gayle


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 08:51
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
c'est bien pire là .... Jan 18, 2005

Gayle Wallimann wrote:

Surtout "mito" (je croyais que ça s'écrirait mytho!) "sérieux", "trop" et puis un autre que tout le monde dit: "quiche". C'est à dire, quelqu'un qui n'a rien dans la tête. Quelle quiche que je suis!


Les mots que tu cites là sont bien plus gentillets que les exemples de ce texte qui sont encore plus ou moins "réservés" aux grandes villes comme Paris et autres grandes villes de province...

Ca me fait plutôt penser au langage que l'on entend dans les films américains (enfin pas tous heureusement) ou l'on f..ck you m..th..f..cker à longueur de phrase... Nous aussi on va y arriver... certains s'y emploient avec force...

J'espère juste qu'ils attendent que je ne sois plus là pour le voir (ou plutôt entendre...)


Direct link Reply with quote
 
tradusport  Identity Verified
Portugal
Local time: 07:51
Portuguese to French
+ ...
un grand débat... Jan 22, 2005

que celui que tu lances Elisabeth! oui, c'est vrai que certains films américains nous donnent l'impression que le texte pourrait se résumer au seul mot " f.." et c'est horriblement agaçant...
Cependant, les langues sont des systèmes ouverts, qui évoluent sans cesse et trés vite comme le dit mon confrère " rigolo" dans l'autre article que tu as posté ( tiens ! Çà serait tellement plus simple de dire : "dans ton autre "post"!!!), c'est là leur fabuleuse richesse, non?. (Dans le cas des films américains, on assisterait plutôt à un appauvrisement!). Enrichissement , oui, Vulgarité , non ! on est d'accord.
Mais, revenons à l'évolution: pourquoi accepterait-t-on de plus en plus que les mots anglais envahissent les langues, tout en refusant que les mêmes puissent subir d'autres influences, africaine, brésilienne , (par exemple pour ce qui est du français ou du portugais)?
Il me semble que le plus important dans l'histoire c'est, non pas que les "jeunes" parlent de cette façon entre eux, mais qu'ils sachent faire la différence entre les niveaux de langage et qu'ils sachent les appliquer d'une façon correcte: on ne peut pas parler de la même façon avec un copain ou avec son grand père... c'est clair. Ne serait-ce pas là le rôle de l'école justement? et dans une certaine mesure, notre rôle aussi...( quand on est tenté d'utiliser des mots anglais alors que les équivalents existent dans les autres langues !!!).
( J'avoue que ton article m'a bien fait rire aussi!)
à vos commentaires...amicalement

Annie


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 08:51
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
évoluer ..... ou appauvrir ? Jan 23, 2005

tradusport wrote:

Cependant, les langues sont des systèmes ouverts, qui évoluent sans cesse et trés vite ... c'est là leur fabuleuse richesse, non?.


Dans le cas précis, je n'appellerais ça ni évolution ni enrichissement, mais bien appauvrissement. Prendre une langue, la mettre à l'envers (puis parfois encore à l'envers, le verlan à l'envers ....) je ne vois vraiment pas où est l'enrichissement ...


Mais, revenons à l'évolution: pourquoi accepterait-t-on de plus en plus que les mots anglais envahissent les langues, tout en refusant que les mêmes puissent subir d'autres influences, africaine, brésilienne

C'est la force des choses je pense, l'anglais mène le monde. Si les russes ou les brésiliens étaient la plus grande puissance commerciale mondiale, ou avaient inventé Windaube ..:-D, je pense que l'on aurait des mots russes ou brésiliens à la place des mots anglais. Ce n'est pas que je sois particulièrement pro-américain, plutôt le contraire mais l'anglais est une langue à partir de laquelle je traduis, pas le russe ni le brésilien .. je n'aurai donc plus de boulot dans ce cas là ;-D


Il me semble que le plus important dans l'histoire c'est, non pas que les "jeunes" parlent de cette façon entre eux, mais qu'ils sachent faire la différence entre les niveaux de langage et qu'ils sachent les appliquer d'une façon correcte: on ne peut pas parler de la même façon avec un copain ou avec son grand père... c'est clair. Ne serait-ce pas là le rôle de l'école justement? et dans une certaine mesure, notre rôle aussi...(


Mais savent-ils faire la différence ? Ecoutes un peu ces "jeunes" parler à leurs profs ou tout autre adulte, je te répondrai que non. Ca fait 25 ans que mon mari est dans l'éducation nationale (en éducation spéciale, càd à 95% de "jeunes") et que je l'entends me raconter des histoires à te faire dresser les cheveux sur la tête...

Evidemment c'est une question d'éducation,(ou plutôt un manque d'éducation) c'est pour cela que je te dis que mes enfants n'ont jamais parlé comme ça, ni mes ainés, adolescents il y a 10 ans, ni celui qui est ado maintenant.


quand on est tenté d'utiliser des mots anglais alors que les équivalents existent dans les autres langues

Tenté peut-être mais il ne tient qu'à nous d'employer des mots en français... là où ils existent bien sûr...

Bon dimanche
Elisabeth





[Edited at 2005-01-26 17:10]


Direct link Reply with quote
 
tradusport  Identity Verified
Portugal
Local time: 07:51
Portuguese to French
+ ...
et oui... Jan 26, 2005

Tes enfants, comme les miens, sont des " priviliégiés" culturellement parlant et en particulier pour ce qui est de l'environnement familial et du niveau de langage utilisé à la maison...Il y a beaucoup de jeunes qui n'ont malheureusement pas la possibilité de pouvoir , à part à l'école et uniquement à l'école, avoir un aperçu " d'une autre culture" que celle de leur banlieue...Tu le sais aussi bien que moi...alors quelle solution? Leur "déconseiller" de parler " leur pauvre" language? ???

Direct link Reply with quote
 

eirinn  Identity Verified
France
Local time: 08:51
English to French
+ ...
Très bon Jan 26, 2005

Moi j'aime bien

vénère

exemple:
comment qu'chui vénère sur cette traduction et le client y peut même pas me filer un glossaire potable.

Rien à voir avec vénérable ou vénérien....

Mais tout simplement énervé en verlan.

N'empêche que quand j'étais en vacances sur mon bateau égyptien l'an dernier, je me suis retrouvée avec un groupe de nanas (beaucoup plus jeunes que moi, toutes autour de 20 ans) qui venaient de Paris. Et je suis tombée su'cul de tous ces nouveaux mots dont j'avais aucune idée, voire parfois je ne comprenais rien parce que je n'avais pas installé le décodeur. Il faut que je sorte plus souvent de ma province.


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 08:51
Dutch to French
+ ...
TOPIC STARTER
ce n'est pas une raison ... Jan 26, 2005

tradusport wrote:

Tes enfants, comme les miens, sont des " privilégiés" culturellement parlant et en particulier pour ce qui est de l'environnement familial et du niveau de langage utilisé à la maison...


Mettre tout sur le compte de "ces pauv'z enfants" est un peu simpliste... cela n'exclut pas de savoir parler normalement (ça m'étonnerait que leurs parents leurs parlent comme ça...), il y a bien d'autres raisons je pense.

Mais bon, cela ouvre tout un débat ... trop compliqué pour un forum de proz...

Elisabeth


Direct link Reply with quote
 
tradusport  Identity Verified
Portugal
Local time: 07:51
Portuguese to French
+ ...
tout à fait d'accord Jan 27, 2005

Il est évident que la condition sine qua non de la vie en société et de l'intégration à part entière passe par le fait de savoir s'exprimer correctement et de façon adéquate en fonction de chaque situation. Il n'est pas question ici de s'appitoyer sur le sort de ces "pauvres" enfants (c'est toi qui utilises l'expression!), mais c'est pourtant la réalité qu'à part l'école... les associations de quartier, les éducateurs de rue....qui d'autre?
Mais tu as raison, tu as lancé un débat à mon avis très important et très complexe, impossible de développer davantage ici, même si j'aurais bien aimé que d'autres manifestent leur opinion...
cordialement

Annie


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Interdit aux moins de 10 ans .... peut offenser certains.. :-)

Advanced search






WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums