Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Portage salarial... questions précises pour les "portés"
Thread poster: Helene Chaigne

Helene Chaigne
France
Local time: 12:21
English to French
Jan 20, 2005

Bonjour,

J'avoue que cette solution me tente assez. J'ai lu et même relu les differents posts sur le sujet, mais aucun ne répondait à toutes mes questions, même s'ils étaient quand même bien utiles pour éclairer ma lanterne, puisque je ne connaissais même pas cette alternative jusqu'à il y a peu.

Si vous pouviez répondre à mes quelques questions précises, ça serait vraiment charmant de votre part.

1/ comment ça se passe pour la profession de traducteur, car j'ai cru comprendre que pour chaque mission la société faisait un CDD. Or il n'est pas possible d'avoir plus de 2 CDD avec la même entreprise, si j'en crois le Code du Travail (et vos posts) ! De plus, une mission de traduction peut être toute petite (par exemple une traduction "minimum" payée à l'heure, c'est-à-dire environ 30 euros)... donc je ne vois pas très bien comment ça se passe concrètement. Est-ce que vous êtes obligés de n'accepter que les grosses missions pour qu'elle soient prises en compte par la société ?

2/ Avez-vous une société à me conseiller ?

3/ J'ai effectu√© depuis un mois et demi 9 petites missions pour une entreprise qui m'a contactee car ils avaient besoin d'un correcteur et qu'ils me connaissaient (j'ai effectu√© un stage chez eux). Ils m'ont envoy√© les bons de commande pour ces travaux, apr√®s que je leur ai exliqu√© la situation (pas encore d√©clar√©e, je voudrais en fait devenir freelance et j'ai commenc√© √† m'atteler √† la t√Ęche en √©pluchant le dossier ACCRE et en faisant des s√©jours √† la Chambre de Commerce etc etc... mais je pense que pour d√©buter il est pr√©f√©rable d'avoir recours au portage). Ils m'ont dit de leur envoyer la facture quand je serai en mesure de le faire. Une soci√©t√© de portage pourrait-elle facturer ces travaux bien qu'ils aient √©t√© r√©alis√©s ?

Je m'excuse de vous harceler avec mes questions, mais je suis convaincue que la meilleure source d'information ne peut venir que d'un traducteur "porté".

Je vous remercie d'avance pour le temps que vous voudrez bien m'accorder.

Hélène


Direct link Reply with quote
 

Katy Plokarz
Local time: 12:21
German to French
+ ...
Bonjour Hélène Jan 20, 2005

Je suis portée depuis plus d'un an à présent.
Je suis en CDI avec une société de portage. Je fais passer toutes mes factures, quel que soit le montant, il n'y a pas de minimum...

Concernant tes réalisations précédentes, je ne sais pas comment cela pourrait se régler car elles ont été facturées avant la date d'embauche en portage, le mieux je pense est de contacter directement les sociétés de portage pour poser la question.
Je n'aime pas faire de pub sur les forums, aussi, je vais tenter de t'envoyer les coordonnées de ma société de portage par mail.

Bien que portée, j'ai peu de réponses, quelle désolation :/

Katy


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 12:21
Dutch to French
+ ...
Bon, je vais être charmante alors .... Jan 20, 2005

LNfrance wrote:

1/ comment ça se passe pour la profession de traducteur, car j'ai cru comprendre que pour chaque mission la société faisait un CDD. Or il n'est pas possible d'avoir plus de 2 CDD avec la même entreprise, si j'en crois le Code du Travail (et vos posts) ! De plus, une mission de traduction peut être toute petite (par exemple une traduction "minimum" payée à l'heure, c'est-à-dire environ 30 euros)... donc je ne vois pas très bien comment ça se passe concrètement. Est-ce que vous êtes obligés de n'accepter que les grosses missions pour qu'elle soient prises en compte par la société ?


Balivernes Quand je suis entrée en sté de portage (Blenner Stratégies d'abord puis Missions-Cadres actuellement) les deux travaillaient de la même façon et c'est à cause de cela que je les ai choisi ... On signe un contrat de travail avec elles puis on se débrouille... Pas d'autres contrats, les porteurs ne s'occupent que de la facturation et de la partie paperasse salariale, pas des clients ni de la prospection...



2/ Avez-vous une société à me conseiller ?


Blenner Stratégies n'était pas mal au début mais l'on était plusieurs à se rendre compte qu'ils travaillaient un peu "à la tête du client", ce qui est inadmissible. On en a donc changé, il suffit de donner son préavis, comme un salarié normal.


3/ Une société de portage pourrait-elle facturer ces travaux bien qu'ils aient été réalisés ?


Bien s√Ľr, il suffit de faire une facture au jour o√Ļ vous facturez, on peut tjrs facturer un boulot m√™me 6 mois apr√®s sa r√©alisation. La st√© de portage indique le jour o√Ļ elle a √©mise la facture, c'est tout, la date de r√©alisation est t√†f secondaire.


Blenner et MC travaillent légèrement différemment. Blenner vous donne des factures vierges que vous remplissez vous-même (prénumérotées). Vous réceptionnez les paiements et vous faites un récap tous les mois avec un chèque des montants encaissés. Chez Missions-Cadres vous envoyez des factures sans numéro à Missions Cadres, qui les renvoie numérotées, puis vous les envoyez à vos clients. Le paiement doit être fait directement à MC, qui lui, vous paie sur facture. Pas de récap. en fin de mois.

Si vous avez lu tous les posts concernant le portage, vous avez d√Ľ lire aussi tous les cris d'effroi des gens qui se croyaient l√©s√©s. Ca me fait plut√īt rire, car le processus de travail est plut√īt logique et il faut dire tout de m√™me que quand on compte le salaire vers√© plus les frais, on arrive au-dessus des 50%, c√†d pas pire que si l'on √©tait en soci√©t√©, sans les contraintes. De toute fa√ßon, en France il faut bien payer pour les autres, peu importe sous quelle forme on travaille. Vous laissez la moiti√© de votre travail √† l'√©tat ...

Dans le syst√®me de portage, on garde qd m√™me les avantages des salari√©s. En ce moment, je suis en arr√™t maladie, la s√©cu me paie donc mon salaire au-del√† du 3√®me jour. Est-ce le cas quand on est en st√© ? Pas s√Ľr... Pas que c'est un plaisir d'√™tre en maladie mais quand √ßa vous arrive, c'est mieux d'√™tre couverte non ?

Bon, je vous laisse, en espérant avoir répondu à vos questions..

Amicalement
Elisabeth

[Edited at 2005-01-20 13:57]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 12:21
Member (2007)
German to French
+ ...
exporté Jan 20, 2005

LNfrance wrote:

Je m'excuse de vous harceler avec mes questions, mais je suis convaincue que la meilleure source d'information ne peut venir que d'un traducteur "porté".

Hélène


Certes, et notamment d'un ex- ou dé- porté. Sur le plan strictement légal, le portage n'est pas vraiment très net, mais comme cela arrange tout le monde, c'est beaucoup plus simple de faire comme si ce l'était.

Pour se faire pomper la moitié de ce que l'on facture, au moins que ce soit pour la bonne cause, s'il en existe, et non pour des parasites qui ne "travaillent" que parce que vous travaillez.

Les quelques minutes passées à faire sa propre compta et à remplir deux trois formulaires, justifient pleinement de ne pas porter le portage. Je ne le supporte pas.

Très cordialement,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 12:21
English to French
+ ...
une petite précision non négligeable Jan 20, 2005

concernant Missions Cadres avec qui je travaille également: ils vous versent un salaire en fonction des factures que vous leur envoyez à numéroter, MAIS, ils vous payent avant même que le client (agence ou autre) ne leur paye effectivement la facture.
Après cela, à vous de vous tenir au courant au sujet des factures honorées ou non par les clients et de les 'rappeler à l'ordre' si elles ne le sont pas dans les délais.

L'autre avantage du syst√®me du portage, est que vous pouvez 'cumuler' vos allocations ch√īmage avec votre salaire de traducteur (√† hauteur d'un certain taux horaire et salarial; c'est l'ASSEDIC qui fait les calculs), cela impliquant √©videmment que vous soyez ch√īmeur au d√©but de votre activit√© et que vous ayez ouvert vos droits au ch√īmage (ce qui va de soi).

Je ne vais pas rappeler les avantages du portage, sauf la minimisation du capital risque quand on se lance dans le métier, ce qui est mon cas.

Quant au contrat, j'ai signé un CDD de deux mois à mi-temps (mi-temps parce que je sais que pour l'instant je ne facture pas des chiffres faramineux et donc pas d'une petite mission à l'autre), renouvelable une fois et au bout de cette échéance, je vais 'renégocier' mon contrat.

Quant aux frais, la société vous les rembourse à hauteur de 30% du salaire brut (et non pas du CA, attention!!!) (les frais sont inclus dans les pourcentages de la commission prélevée).

Je crois que j'ai fait le tour de ce que je pouvais rajouter en fonction de ma courte expérience dans ce domaine.

Béatrice


Direct link Reply with quote
 

Helene Chaigne
France
Local time: 12:21
English to French
TOPIC STARTER
merci ! Jan 20, 2005

effectivement Béatrice, ce n'est pas négligeable.. merci !

Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 12:21
Dutch to French
+ ...
précisions ... Jan 20, 2005

Wordsonline wrote:

Après cela, à vous de vous tenir au courant au sujet des factures honorées ou non par les clients et de les 'rappeler à l'ordre' si elles ne le sont pas dans les délais.


Je n'ai rien à suivre du tout, la société nous avertit s'il y a un problème de règlement pour que nous agissons auprès de notre client. Ce n'est qu'en cas de gros pépins de paiement que MC intervient avec des gros bras ...


Quant au contrat, j'ai signé un CDD de deux mois à mi-temps (mi-temps parce que je sais que pour l'instant je ne facture pas des chiffres faramineux et donc pas d'une petite mission à l'autre), renouvelable une fois et au bout de cette échéance, je vais 'renégocier' mon contrat.

Je ne connaissais pas cette possibilité car j'ai commencé de suite avec de gros montants ... j'ai donc un CDI

Quant aux frais, la société vous les rembourse à hauteur de 30% du salaire brut (et non pas du CA, attention!!!) (les frais sont inclus dans les pourcentages de la commission prélevée).


ou bien 10-12% du CA net hors TVA.
Là encore, il faut bien comprendre les frais. si vous avez besoin de tout ce que vous pouvez grapiller, mieux vaut pas trop compter (ni dépenser donc) de frais car ils sont défalqués du CA (hors TVA) avant déductions, puis ils vous sont remboursés séparément. Vous êtes donc juste remboursé des frais effectivement dépensés. Cela pour éviter de payer des retenus sur les frais, mais on les paie quand même ...

(les frais sont inclus dans les pourcentages de la commission prélevée).


Ce n'est pas très clair. Disons que les frais de MC sont prélevés sur la facturation HT mensuelle.


[Edited at 2005-01-20 20:45]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 12:21
Member (2007)
German to French
+ ...
Demeurons OPA ... C ! Jan 20, 2005

Elisabeth Toda-v.Galen wrote:

Je n'ai rien à suivre du tout, la société nous avertit s'il y a un problème de règlement pour que nous agissons auprès de notre client. Ce n'est qu'en cas de gros pépins de paiement que MC intervient avec des gros bras ...



Ce serait pas éventuellement à eux de s'en occuper ? Vous les avez grassement payé pour cela. Mais c'est totalement contradictoire : qui est le client de qui et qui fait quoi ? Black Mic Mac et embrouilles sans fins. Oui, je mets le pluriel.

Comme pour d'autres choses, faut pas commencer, mais si c'est le cas, il faut arrêter tout de suite.

Maintenant tous les traducteurs sont nés libres et égaux en droits ... et en devoirs aussi, finalement.

Alors ne le faites pas, mais si vous le faites, c'est votre choix !

Bien à tous,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

co.libri
France
Local time: 12:21
German to French
+ ...
Eh bien... Jan 20, 2005

Je crois que cela dépend vraiment des sociétés de portage, de leur sérieux, car mes deux expériences ne ressemblent pas du tout à celles décrites par Elisabeth.
Donc, le choix doit être bien réfléchi et je pense que les expériences positives et les recommandations d'autres traducteurs sont effectivement indispensables.

Bonne chance.


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 12:21
Dutch to French
+ ...
Ce n'est pas très honnête de ta part Adrien !! Jan 20, 2005

Adrien AVENAZ wrote:

Pour se faire pomper la moitié de ce que l'on facture, au moins que ce soit pour la bonne cause, s'il en existe, et non pour des parasites qui ne "travaillent" que parce que vous travaillez.

Ah non, là tu est injuste Adrien !! Ce n'est certainement pas la sté de portage qui te pompe, c'est l'ETAT FRANCAIS !! et il n'y va pas de main morte. D'ailleurs, dis un peu combien il te reste en tant qu'indépendant ? Pour m'être renseigné auprès de collègues "indépendants", je sais que la différence n'est pas énorme.... Par contre pour avoir des avantages de salarié et la tranquillité de l'esprit au niveau paperasserie, un petit sacrifice ce n'est rien ...

Personnellement, je reste en portage car j'y trouve mon compte.


Les quelques minutes passées à faire sa propre compta et à remplir deux trois formulaires, justifient pleinement de ne pas porter le portage. Je ne le supporte pas.



Tu as le droit de ne pas aimer, mais au moins sois impartial !

Elisabeth


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 12:21
Dutch to French
+ ...
décidément ... Jan 20, 2005

Elisabeth Toda-v.Galen wrote:

Je n'ai rien à suivre du tout, la société nous avertit s'il y a un problème de règlement pour que nous agissons auprès de notre client. Ce n'est qu'en cas de gros pépins de paiement que MC intervient avec des gros bras ...

Ce serait pas éventuellement à eux de s'en occuper ? Vous les avez grassement payé pour cela. Mais c'est totalement contradictoire : qui est le client de qui et qui fait quoi ?


Pour envoyer un mail √† son client, qui a pu oublier tout simplement, il vaut mieux que cela vient du traducteur, car son client ne conna√ģt pas la St√© de portage. Par contre, s'il faut arriver aux choses s√©rieuses (comme des poursuites), c'est la st√© de portage qui s'en occupe. Ca peut parfois arriver... En portage, le traducteur en tout cas, il a √©t√© pay√©... le risque n'est pas le sien;
Et toi, quand ton client ne te paie pas, tu fais quoi ? Soit tu d√©penses de l'argent pour r√©cup√©rer ton d√Ľ, sois tu t'assois dessus ...

Grassement payé.... hum, ça laisse pantois ...quand on est débutant, on gagne pas des mille et des cent ... un pourcentage de pas grandchose équivaut tjrs à pas grandchose.


Black Mic Mac et embrouilles sans fins. Oui, je mets le pluriel.

O√Ļ √ßa, tu n'as donn√© aucun exemple de ce que tu avances ...
Faut-il te croire sur parole ?


Alors ne le faites pas, mais...


Ne sois pas aussi péremptoire, il y a aussi des gens qui ont une expérience positive avec les stés de portage (j'en connais un certain nombre... en dehors de moi-même). Il faut expliquer ses raisons et ne pas jeter des remarques pleines de préjugés dans l'arène. Etaye-les, donne des exemples, des chiffres, pour que ton intervention sert à Hélène !


[Edited at 2005-01-21 22:22]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 12:21
English to French
+ ...
évidemment, Jan 20, 2005

je n'ai pas autant d'expérience qu'Elisabeth en matière de portage, mais pour l'instant, je ne suis pas mécontente de ma société.
Peut-√™tre qu'avec le temps, je finirai par donner raison aux d√©tracteurs du portage, mais pour l'instant, c'est la meilleure solution dans mon cas: d√©butante, petit CA (alors, effectivement la somme correspondant √† la commission de la soci√©t√© de portage n'est pas gigantesque), combinaison avec le ch√īmage tant que mes prestations ne d√©passent pas mes allocations et surtout les avantages du statut de salari√© (maladie, droits au ch√īmage qu'on continue √† ouvrir, etc.)

Of course, Elisabeth,il s'agit bien d'un petit e-mail quand je parle d'un rappel à l'ordre pour les factures non recouvertes. Et effectivement, si les clients finissent par faire la sourde oreille, c'est la société de portage qui se charge des procédures de recouvrement.

Sinon, il est très clair que le client est le client du traducteur et non de la sociéte de portage, qui n'a de contact avec nos clients que via l'argent qu'elle récupère et avec lequel elle nous a préalablement payés.
Et franchement, je me dis que si, en tant qu'indépendante,je devais attendre le recouvrement effectif des factures pour recevoir mon argent, ce serait la catastrophe.
Le portage permet de débuter sans avoir de capital de départ et c'est un aspect très important.

Voili, voilà.
Bonne soirée à vous tous.


Béatrice



[Edited at 2005-01-20 22:39]


Direct link Reply with quote
 

Helene Chaigne
France
Local time: 12:21
English to French
TOPIC STARTER
des avis argumentés Jan 21, 2005

Salut Adrien,

Je suis d'accord avec Elisabeth. C'est ton droit de décrier les sociétés de portage, et d'ailleurs des sons de cloche divergents sont toujours intéressants. Mais au lieu de te braquer comme tu fais, donne nous les raisons ! Ce que tu pourras dire sera peut-être autant d'erreurs à éviter ! Donc forcément enrichissant.

En esp√©rant te lire bient√īt,

Hélène


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 12:21
English to French
Petite intervention Jan 21, 2005

A mon avis, pour commencer, le choix de l'ACCRE (et donc de l'immatriculation)est le plus rentable : presque pas de charges et une bonne occasion de tester le marché. Mais il est vrai que le portage ne m'a jamais vraiment inspiré...

Il y a un long article sur le portage dans "l'Entreprise" de janvier, peut-être intéressant pour toi ?

My two cents, comme on dit

Rémy


Direct link Reply with quote
 

Helene Chaigne
France
Local time: 12:21
English to French
TOPIC STARTER
Merci Rémy Jan 21, 2005

C'était effectivement mon choix initial, et ça pourra le devenir tant que je n'aurai pas encore 26 ans. Mais ACCRE est une exonération de cotisations vieillesse et maladie pendant les 12 premiers mois, ce qui veut aussi dire 4 trimestres "perdus" car pas comptabilisés pour les cotisations retraite... Et puis ACCRE ca veut dire l'immatriculation, oui, et ce n'est pas sans risques, surtout quand on n'a pas de capital au départ ! J'ai beaucoup entendu parler de la fameuse 3ème année qui a fait mettre la clé sous la porte à un certain nombre d'"entreprises". Si vraiment l'indépendance me tente, autant me créer un portefeuille clients avant, j'ai encore 3 années devant moi avant de ne plus pouvoir prétendre à l'ACCRE.

Mais merci Rémy de m'avoir - encore - apporté tes conseils.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Portage salarial... questions précises pour les "portés"

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs