Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6] >
Off topic: Da Vinci code
Thread poster: Adrien Esparron

Adrien Esparron
France
Local time: 21:51
Member (2007)
German to French
+ ...
Feb 11, 2005

Bonsoir à tous,

Je m'adresse à tous ceux qui auraient lu le Da Vinci code dans sa version française (celle dont je viens de terminer la lecture et n'ayant pas lu l'original ou d'autres versions). Mes questions sont nombreuses sur ce qui semble être le phénomène des lettres internationales depuis quelques mois.

Aucun état d'âme sur l'aspect "religieux", le scénario, l'intrigue, le déroulement et le dénouement.

Je me suis ennuyé comme rarement en lisant la chose (ce qui m'était presque arrivé avec Eco (Le pendule de Foucault ou L'île du jour d'avant ... j'ose pas avec Le nom de la Rose)) mais été jusqu'au bout, scrupuleusement, pour pouvoir dire que j'avais fait.

Or donc, c'est fait et je m'interroge sur le succès "planétaire" de ce ...

Quelques échos me permettraient éventuellement de me réconcilier avec ce qui n'est pas pour l'instant ce que je souhaiterais garder dans ma bibliothèque.

Merci à tous de m'aider à comprendre où je me trompe,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 21:51
Member (2001)
English to French
+ ...
Da Vinci Feb 11, 2005

J’ai lu, dans un article du Canard Enchaîné, que le traducteur français avait du faire tout un scandale auprès de l’éditeur pour faire rectifier tout un tas d’incohérences du texte, notament sur les localisations géographiques dans Paris ou d’autres comme par exemple le nombre d’étages de l’église de Saint Sulpice, l’auteur n’ y ayant manifestement jamais mis les pieds…

Je l’ai (en espagnol) mais je ne l’ai pas encore lu.


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 16:51
English to French
+ ...
Zéro pointé Feb 11, 2005

Pour paraphraser la chanson, « tout ça ne vaut pas un bon San Antonio ».

Et en plus, ils n'ont même pas été foutus de traduire le titre en français.

Mais, comme on parle de plus en plus à l'anglaise (voir les "positivre attitude" et autres perles récentes), cela n'a rien de vraiment surprenant.

Le tragique, c'est que ce n'est plus un best-seller américain, mais un best-seller planétaire. Ici, au Brésil, les gens se l'arrachent...

Il n'y a pas de meilleur exemple pour définir la globalisation au vrai sens du terme, complètement différent de la mondialisation.

Bonne fin de semaine quand même

Bruno Magne



Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 21:51
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
On progresse ! Feb 11, 2005

Bruno Magne wrote:

Et en plus, ils n'ont même pas été foutus de traduire le titre en français.



De facto !

Cela a été une de mes premières interpellations. Mais entre pas foutu et pas voulu, c'est clair qu'ils ont fait leur(s) choix.

En brésilien (portugais), ils ont opté pour quel titre ?

En France, nous sommes bien d'accord que Léonard de Vinci est l'auteur (le peintreur) de La Joconde ?

Allora pourquoi un éditeur français comme Monsieur J.C. Lattès se met-il à parler romamérique ???

GRRR !!!

Adriano del Santos !


Direct link Reply with quote
 

Nathalie Reis  Identity Verified
Local time: 20:51
English to French
Quel ennui! Feb 11, 2005

Je l'ai lu en français comme vous Adrien, et j'ai trouvé le début intéressant et captivant mais après quelques chapitres, j'ai commencé à trouver cela très répétitif, très prévisible et la fin ... extrêmement nulle.

Ceci dit, je l'ai terminé.

Au niveau de la traduction, j'ai trouvé des scènes un peu bizarrement décrites (difficiles à visualier de manière réaliste), mais peut-être que l'anglais était pareil.

Quand je pense qu'il faudra se farcir le film bientôt!


Direct link Reply with quote
 

sabroso  Identity Verified
Local time: 21:51
Spanish to French
+ ...
Mince !! Feb 11, 2005

Je l'ai acheté il y a une semaine (pas encore commencé) et tout bien considéré je me demande si c'est l'investissement idéal pour me relaxer les neurones......... quoique, peut-être que si finalement... Mais je comptais quand même palpiter un peu et m'engluer dans une intrigue mystérieuse... Apparemment, me suis un peu plantée...

Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 21:51
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
On achève bien les chevaux !!! Feb 11, 2005

Nathalie Reis wrote:

Je l'ai lu en français comme vous Adrien, et j'ai trouvé le début intéressant et captivant mais après quelques chapitres, j'ai commencé à trouver cela très répétitif, très prévisible et la fin ... extrêmement nulle.

Ceci dit, je l'ai terminé.

Au niveau de la traduction, j'ai trouvé des scènes un peu bizarrement décrites (difficiles à visualier de manière réaliste), mais peut-être que l'anglais était pareil.

Quand je pense qu'il faudra se farcir le film bientôt!


Je pense que le film, si nos petits camarades ne se ratent pas, risque éventuellement de pouvoir plaire. C'est dans quel Indiana Jones que le vieux bibliothécaire se demande pourquoi son tampon sonne aussi fort que celui qui casse la dalle dans une église vénitienne ???

Copier-coller ??? Ma c'est pas cher payé mon fils !!!

Or, c'est la meilleure vente universelle ???

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Fernando Toledo  Identity Verified
Germany
Local time: 21:51
German to Spanish
exactement ce que j'y pense Feb 11, 2005

Nathalie Reis wrote:

...j'ai trouvé le début intéressant et captivant mais après quelques chapitres, j'ai commencé à trouver cela très répétitif, très prévisible et la fin ... extrêmement nulle.



on a dit de ce livre qu'est une espèce de Harry Potter pour adultes. Moi, je préfère Harry Potter

après cette "oeuvre" j'ai lu "L'ombre du vent" de Zafón.

quelle différence !

un des livres que tous nous devrions porter à une île déserte

Salut

Toledo


Direct link Reply with quote
 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 21:51
Member
English to French
Malgré la belle Audrey, je ne crois pas que j'irai voir le film. Feb 11, 2005

Bonjour,
J'ai lu ce roman (en anglais) l'été dernier en vacances. Il avait été abandonné par les précédents locataires. J'ignorais tout de ce livre et je l'ai lu sans a priori. J'ai trouvé l'intrigue policière originale et distrayante, même si les multiples rebondissements finissent par lasser.
Oui, il paraît qu'il est truffé d'erreurs historiques et géographiques, mais le lecteur inculte que je suis n'a pas décortiqué chaque phrase.
J'ai compris depuis que son retentissement planétaire est dû non pas à sa finesse ou à la qualité du récit, mais à la prétendue remise en cause de certains mythes et "vérités" religieuses.
Bref, malgré tout le tapage dont il fait l'objet aujourd'hui, je le considère encore comme d'autres romans policiers, à savoir de la littérature "consommable" et divertissante. Dont j'aurais déjà oublié le titre si les gardiens de la religion et des mythes n'avaient pas crié au scandale. Depuis La dernière tentation du Christ, il semble de bon ton de s'insurger contre toute œuvre abordant les thèmes fondateurs des religions sous un angle autre que formel et "académique".
Je m'instruis quand je lis Desroches-Noblecourt ou Stephen Hawking, je m'amuse quand je lis Dan Brown ou James Patterson. Le Da Vinci Code est une fiction, qu'on peut apprécier ou non, et pas un ouvrage de théologie.
A mon sens, ce livre est le prétexte à beaucoup de bruit pour rien. J'ai lu des romans policiers bien mieux ficelés que celui-là... qui n'ont même pas été traduits en français. En tous cas, ce succès fait circuler de l'argent. J'ai lu que des tour-opérateurs organisaient des visites de St Sulpice sous le thème du Da Vinci Code!
Bon week-end,
Philippe


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 21:51
English to French
+ ...
Je vous trouve un peu durs Feb 11, 2005

Moi j'ai lu ça en deux jours sur la plage l'année dernière, et ça m'a évité de m'ennuyer. Ce n'est pas un livre que je relirais, c'est sûr, mais je pouvais m'en douter rien qu'à la couverture (de l'original, marron, pas la rouge).
Ce n'est ni de la grande littérature, ni une enquête historique ou réaliste, c'est une fiction à thème. Ce que je ne comprends pas c'est qu'on critique ce livre (les critiques extérieures à se forum sont vraiment caricaturales) alors qu'il en sort tous les jours des bien pires, qui font recette et dont tout le monde se contrefout.
Tiens par exemple, personne n'a jamais critiqué Spielberg d'avoir pensé que le Saint Graal était la coupe d'un charpentier !

Une amie espagnole en revanche m'a parlé de Digital fortress du même auteur qui fait passer l'Espagne des années 90 pour un pays sous développé sans téléphone ou je ne sais plus trop quoi. Ca devrait faire rire nos collègues expat'


Direct link Reply with quote
 

Karine Piera  Identity Verified
Local time: 21:51
English to French
+ ...
Pas encore lu, mais acheté (malheureusement?) Feb 11, 2005

Voila, je l'ai acheté hier (en anglais) et ne l'ai pas encore commencé, mais à lire vos commentaires à (presque) tous, il n'y a peut-être pas urgence)
Un documentaire est passé ici il y a une dizaine de jours à la télévision, et il paraitrait que bien que l'ouvrage soit truffé d'erreurs géographiques ou autres, bien des lecteurs le croient maintenant dur comme fer. Cel ceut-il dire qu'il faille que je vérifie chacune de ses lignes ??? Cela risque de me prendre pas mal de temps ......


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 21:51
Member (2007)
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Fiction Feb 12, 2005

Merci, chers amis, pour ces différents commentaires qui me rassurent un peu sur ma santé mentale. Les erreurs historiques, géographiques et autres ne me semblent pas être un handicap, au pire cela n'a aucune importance (mais pourquoi donc les commettre cependant), les coups de pied dans la fourmilière de la chrétienté font plutôt sourire et me paraissent aussi niais et inutiles que la version que pouvait en effet avoir Spielberg du Graal (bien vu Céline ...). En fait, comme l'intrigue en elle-même ne m'a pas bouleversifié (je préfère nettement la manière dont Arsène Lupin résout des énigmes) je me suis ennuyé ferme sur un texte mal fichu, du moins dans sa version française.

Mais bon, ce n'est que la fiction et cela ne mérite certainement pas 20 millions d'exemplaires et 8 ouvrages sur l'ouvrage.

Le Féminin sacré et Marie-Madeleine ? Je ne pense pas avoir vraiment compris ce qu'ils faisaient là, mais je suis donc passé à côté de quelque chose de fondamental dans la mesure où cela semble être central.

Le cryptex et son fonctionnement est amusant et si SOFIA devrait passer dans toutes les langues je me demande si POMME s'écrit en cinq lettres tout partout. Mystère ?

Bonne journée,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 21:51
English to French
+ ...
Le féminin sacré ? Feb 12, 2005

"Le Féminin sacré et Marie-Madeleine ? Je ne pense pas avoir vraiment compris ce qu'ils faisaient là, mais je suis donc passé à côté de quelque chose de fondamental dans la mesure où cela semble être central. "




Je pense que le féminin sacré, c'est durtout pour convaincre et s'attirer le public féminin !


Direct link Reply with quote
 

Emérentienne
France
Local time: 21:51
English to French
Retour sur le Graal Feb 12, 2005

Bonjour Céline

Céline Odo wrote:

Tiens par exemple, personne n'a jamais critiqué Spielberg d'avoir pensé que le Saint Graal était la coupe d'un charpentier !



Parce qu'il y a une relation évidente entre le Saint Graal, ce calice mythique censé avoir recueilli le sang du Christ et le métier de charpentier : Jésus était charpentier. Donc là on ne peut pas vraiment dire que Spielberg a déliré. Son interprétation est même plutôt littérale vue sous cet angle. Ceci dit je n'ai pas vu le film.

Bon week-end
Cécile

www.ac-strasbourg.fr/.../des_notes_de_lecture/ downloadFile/file/GraalMarkale.rtf?nocache=1097824096.55


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 21:51
English to French
+ ...
Je suis bien d'accord Feb 12, 2005

Oh oui, tu as raison Cécile, je voulais juste dire que personne ne lui reproche d'avoir imaginé et donc représenté le Graal, suivant la théorie "c'est la coupe d'un charpentier" reprise par le bel Harrison. Qui nous dit qu'elle était bien comme ça ?

Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Da Vinci code

Advanced search






Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »
Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs