Mobile menu

Le français à la sauce japonaise...ou une histoire de dentelle
Thread poster: ALAIN COTE
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 01:54
Japanese to French
May 28, 2002

Bonjour à tous et à toutes! C\'est plus fort que moi, il faut que je vous raconte une anecdote encore toute fraîche, qui date du bulletin de nouvelles de ce matin...



Au Japon, le français est une langue très peu parlée, mais fort appréciée pour sa richesse culturelle et une certaine image de romantisme. Ca se voit notamment dans les lieux de villégiature, où les hôtels et cafés portent souvent des noms français, plus ou moins martyrisés selon le cas (les fautes d\'orthographe sont monnaie courante).



Dans le domaine de la mode, l\'exemple le plus frappant est une marque de vêtements appelée \"Comme ça du mode\"... La première fois que j\'ai aperçu un \"t-shirt\" portant cette inscription, il y a maintenant une bonne dizaine d\'années, les yeux me sont pratiquement sortis des orbites, mais avec le temps, on s\'habitue à tout, et j\'ai appris à ne plus sourciller lorsque j\'aperçois, ici et là, du français soumis aux pires transformations.



Ce phénomène s\'explique en partie par le fait que les Japonais ne peuvent pas faire la distinction, phonétiquement, entre le V et B, ainsi qu\'entre le L et le R. Par conséquent, L\'hôtel \"La Belle Villa\" pourra devenir \"Ra Velle Billa\", \"La Berre Virra\", etc. Ce genre d\'erreur fait partie de la vie quotidienne, ici, et peut dans certains cas réjouir le promeneur francophone en quête d\'exotisme, s\'il a le sens de l\'humour.



Par contre, comme dans le cas de \"Comme ça du mode\", on en arrive parfois à soupçonner une mauvaise plaisanterie de la part d\'un traducteur ou d\'une traductrice, à qui l\'on a demandé, en toute confiance, de choisir un beau nom français pour une marque de commerce, un édifice ou une société.



Pour en revenir au bulletin de nouvelles de ce matin, on y présentait une petite entreprise qui fabrique de la dentelle, et dont le propriétaire s\'appelle monsieur Yoshida. Or, ce petit reportage, d\'une durée d\'environ 5 minutes, s\'est terminé avec un gros plan sur l\'usine de textile, où l\'on pouvait lire en grosses lettres : Yoshida Torchon.



Lourd silence devant le téléviseur, entre ma femme (qui comprend le français) et moi... puis des éclats de rire!



Pauvre monsieur Yoshida, et pauvre dentelle...



[ This Message was edited by: on 2002-06-03 09:33 ]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 13:54
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Alors que le mot dentelle est si joli ! May 28, 2002

Merci de nous avoir fait partager cette anecdote Alain.

Claudia


Direct link Reply with quote
 
thierry2
English to French
+ ...
Merci May 28, 2002

Merci Alain, pour cette note d\'humour instructive.

Direct link Reply with quote
 

Jack Doughty  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 17:54
Member (2000)
Russian to English
+ ...
See previous forum subject May 28, 2002

Please forgive me for writing this in English rather than French. My French is good enough to understand Alain\'s story, but not to write this in French.

I just thought it worth while to draw your attention to the forum subject immediately before this one, by Francis Icaza under Spanish postings, which is also a very amusing story about the difficulties of interpreting for a Japanese speaker. Most of it is in English and it does not require a very deep knowledge of Spanish to understand the rest of it.


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 18:54
Member (2002)
French to German
+ ...
Merci-:))) May 28, 2002

Merci Alain de nous avoir fait partager cette histoire.



Pauvre Yoshidasan...



Bonne journée à tous



Geneviève


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 01:54
Japanese to French
TOPIC STARTER
Petite précision May 28, 2002

Juste une petite note pour préciser que mon intention n\'est pas de ridiculiser le peuple japonais (si je trouvais les Japonais ridicules, je n\'aurais pas acheté une maison au Japon!), mais de montrer le caractère amusant, et parfois effrayant, de certains abus commis par les traducteurs. Le texte espagnol auquel monsieur Doughty fait allusion est amusant, mais pour ma part je n\'aurais jamais parlé de ce genre de choses sur Proz.com.

Pour adopter une position qui risque d\'avoir l\'air \"extrême\", je dirais même que l\'agence de traduction espagnole est en partie à blâmer, puisqu\'elle aurait dû prévoir un interprète qui comprend également le japonais et connaît bien la société japonaise, pour éviter tout problème. Bien des Japonais ont une excellente connaissance grammaticale de l\'anglais, et possèdent un vocabulaire très étendu... Par contre, la prononciation constitue pour ceux qui n\'ont jamais vécu hors du Japon un obstacle quasi insurmontable. Tout ça s\'explique en partie par le système d\'éducation, qui jusqu\'à tout récemment mettait l\'accent sur l\'apprentissage de la grammaire et la mémorisation du vocabulaire, au détriment de la communication orale. Mais c\'est là un tout autre sujet, dans lequel je préfère ne pas me lancer.



Quote:


On 2002-05-28 03:56, jdoughty wrote:

I just thought it worth while to draw your attention to the forum subject immediately before this one, by Francis Icaza under Spanish postings, which is also a very amusing story about the difficulties of interpreting for a Japanese speaker. Most of it is in English and it does not require a very deep knowledge of Spanish to understand the rest of it.



Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 18:54
Member (2001)
English to French
+ ...
Histoire de dentelle Jun 2, 2002

Konishi wa or Konban wa (selon l\'heure ou tu liras ce posting.



Suis tout à fait d\'accord avec toi: Il ne faut pas \"rire\" des Japonais - ils se donnent beaucoup de mal et on voudrait bien voir les européens faire autant d\'efforts pour s\'adapter à la culture Japonaise...



J\'ai bossé 10 ans avec les Japonais (sans pourtant en parler la langue) et j\'ai appris a les connaitre et les apprécier (faut dire que j\'ai toujours été un fanatique de la culture Japonaise) et bien mieux, eux aussi ont appris à me connaitre et à m\'apprécier : je veux dire par là que \"les Japonais se sentent à leur aise et relax avec moi\".



D\'après ce que j\'ai lu de ton background je sais que tu comprendras que c\'est une attitude \"peu fréquente\" et je suis très fier d\'être capable de la susciter (sauf au près des \"cons\", mais ça, sur un pays de 125 millions d\'habitant c\'est inévitable).



Nihon benzaĂŻ !



(mais cool...)



Sayonara to ima suminasaĂŻ

(ici Ă  Barcelone il est 3 heures du matin)





Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Le français à la sauce japonaise...ou une histoire de dentelle

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs