Mobile menu

Traduction de glossaires - liste de mots
Thread poster: Martine Etienne

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 14:40
Member (2003)
English to French
+ ...
Apr 7, 2005

Que faites-vous quand on vous demande de traduire un glossaire ?

J'ai accepté un travail auquel je viens de devoir renoncer car je ne m'en sors pas. En effet, il s'agit d'une liste alphabétique de 7 pages de termes techniques, impossible de savoir s'il s'agit de mécanique, d'automobile ....

Cela ressemble très fort à la préparation d'une traduction que l'intéressé ou l'agence ferait elle-même après avoir fait faire les recherches par un "indépendant".. Mais je n'en suis pas certaine.

Sur quoi se baser pour traduire dans ce cas, certains mots ont plusieurs sens suivant les domaines....

Je suis bien ennuyée...

[Edited at 2005-04-07 00:12]


Direct link Reply with quote
 
xxx00000000
English to French
+ ...
Mission impossible Apr 7, 2005

Sérieusement, il faut demander des documents de référence. Même de cette façon, ça restera sans doute fort mal payé mais au moins ce ne sera pas absurde.

Bonne chance!
Esther

[Edited at 2005-04-07 07:42]


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 08:40
Member
English to French
Facturer à l'heure Apr 7, 2005

Bonjour Martine,

Tout d'abord, il n'y aucune honte à renoncer à un travail quand on n'a pas assez d'information pour le mener à bien.

Dans le cas d'un glossaire, qui peut facilement tourner en recherche terminologique pure, je facture à l'heure ou à un prix fixe par terme qui est l'équivalent de 10 à 15 minutes de mon taux horaire.

Je serais curieux de savoir ce que font les autres.

John


[Edited at 2005-04-07 00:19]


Direct link Reply with quote
 

Jean-François Pineau  Identity Verified
Local time: 14:40
German to French
+ ...
Pareil Apr 7, 2005

Bonjour,

tu as très certainement bien fait de refuser la commande si tu ne te sentais pas à l'aise ou si ton client ne te donnait pas des garanties suffisantes pour livrer un travail correct. De plus, l'interroger sur le contexte précis de chaque terme est un très bon moyen de l'amener à comprendre qu'on ne peut pas se « débarrasser » aussi facilement d'un tel travail et qu'il doit être rémunéré en conséquence.

Sur l'aspect financier, précisément : j'ai eu ce type de cas de conscience à trancher l'an dernier quand un client m'a proposé une commande portant sur plusieurs milliers de mots pour la base terminologique d'un équipementier automobile.
En règle générale, je facture ce genre de travail à l'heure. Là, c'était inimaginable pour le client. Il a fallu donc négocier un prix au mot (fortement rehaussé par rapport au tarif normal), que j'ai déterminé en mesurant le temps que je passais sur un échantillon de termes représentatif.
En résumé, j'ai fait comme John !


Direct link Reply with quote
 
Samy Boutayeb  Identity Verified
France
Local time: 14:40
German to French
+ ...
Le client doit se donner les moyens... Apr 7, 2005

JCEC wrote:
Je serais curieux de savoir ce que font les autres.


Le client doit se donner les moyens - documentaires, humains et financiers - pour que son projet, au demeurant louable, soit viable et apporte les bénéfices attendus. Des moyens financiers (prévoir une enveloppe budgétaire réaliste) et mettre à disposition le fonds documentaire à partir duquel le glossaire sera établi. Une simple liste hors contexte, c'est une mission impossible pour le prestataire (que je considère alors comme un consultant, qui aura voix au chapitre, et pas une petite main qui se contenterait de "faire la liste", à 2 kopecks le mot.

Si ce genre de commande n'est pas courante (sinon on en aurait sans doute des échos sur les forums), c'est sans doute que les projets potentiels ne remplissent pas les conditions requises.
Quant à moi, malgré ma thèse de termino en poche, je n'aimerais pas hériter d'un tel projet : la description qu'en donne Martine ne présage rien de bon, si ce n'est une consommation massive de calmants ou autres euphorisants... pour faire passer la pilule.

Sinon, dès le départ, fixer ses conditions (tarifs, délais) et ses besoins (corpus de base, personne-ressource chez le client mise à disposition du terminologue, etc.).
Le client doit comprendre l'importance de l'enjeu: cette termino servira de référence pour les travaux à venir, par conséquent, mieux vaut viser juste dès le départ.

Bon courage Martine

Samy


Direct link Reply with quote
 
xxxNicolette Ri
Local time: 14:40
French to Dutch
+ ...
Idem Apr 7, 2005

J'ai refusé il y a quinze jours un travail semblable, aussi NL>FR. Mais je n'avais même pas commencé: avant de faire mon devis au client je lui ai dit que c'était beaucoup trop tordu pour moi. Dommage, cela aurait été un client direct. J'ai bien peur que ce travail soit tombé en Belgique et je plains l'intermédiaire, qui s'est engagé sans trop regarder le contenu.

Direct link Reply with quote
 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 14:40
Member (2003)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci... Apr 7, 2005

En fait, le prix au mot était ridiculement bas.. même inférieur à ce que je demande d'habitude mais il s'agissait d'une nouvelle opportunité... le prix n'était pas réellement le problème... Mais plutôt l'impossibilité pour moi de savoir si ma traduction était correcte ou non ...

Merci pour vos réponses...


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 14:40
Dutch to French
+ ...
voir le document d'abord... Apr 7, 2005

Martine Etienne wrote:

J'ai accepté un travail auquel je viens de devoir renoncer car je ne m'en sors pas. En effet, il s'agit d'une liste alphabétique de 7 pages de termes techniques, impossible de savoir s'il s'agit de mécanique, d'automobile ....



On m'a proposé le même travail. Je demande toujours à voir le document avant de dire oui. Je l'ai regardé et lorsque j'ai vu qu'un grand nombre de termes m'étaient totalement inconnus, je l'ai refusé. En plus, vu le prix proposé (pas très élevé, mais bon, lorsque l'on n'a rien d'autre sous la dent...)ce n'était vraiment pas intéressant.

Elisabeth


Direct link Reply with quote
 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 14:40
Member (2003)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
ben oui ... Apr 7, 2005

[
[/quote]

On m'a proposé le même travail. Je demande toujours à voir le document avant de dire oui. Je l'ai regardé et lorsque j'ai vu qu'un grand nombre de termes m'étaient totalement inconnus, je l'ai refusé. En plus, vu le prix proposé (pas très élevé, mais bon, lorsque l'on n'a rien d'autre sous la dent...)ce n'était vraiment pas intéressant.

Elisabeth[/quote]

Ils m'ont téléphoné et je les ai cru... petit boulot facile... j'avais déjà eu des contacts corrects avec eux.. j'ai accusé réception du document, terminé la traduction en cours et je me suis tournée vers ce travail....tu connais la suite... je serai plus méfiante à l'avenir.... c'est mon défaut...


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction de glossaires - liste de mots

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs