Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3] >
Casser le marché...
Thread poster: Jean-Marie Le Ray

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Italy
Local time: 14:22
Member
Italian to French
+ ...
Apr 27, 2005

Bonjour,

Sur un autre forum, quelqu'un vient d'ouvrir un fil en demandant des conseils. Il vient de terminer sa "première trad" en tant que "pro", si je lis bien entre les lignes, et demande des conseils pour rédiger sa première facture, après avoir avoué candidement qu'il a travaillé au noir pendant un certain temps "pour se faire les os".
En visitant son site, il propose ses services à 0,03 € le mot et promet des réductions sur les gros boulots !
Je suis troublé par cette apparente candeur. Au-delà de ce qu'il peut espérer recevoir comme conseils, je me demande quelle peut et doit être l'attitude d'un vrai pro qui lutte depuis des années et des années pour faire accepter un certain niveau de prix (et qui est loin de toujours y parvenir) face à quelqu'un qui non seulement avoue de manière aussi franche casser le marché, mais qui en plus vient nous demander conseil !?
J'aimerais bien avoir vos avis sur la question.

Jean-Marie


Direct link Reply with quote
 

GILOU  Identity Verified
France
Local time: 14:22
Member (2002)
English to French
Casser.... Apr 27, 2005

Même si une majorité de traducteurs persistent à ne pas baisser leurs tarifs, il est certain que d'autres peu scrupuleux continuent de proposer des tarifs bas pour casser le marché. Lorsque tu vois le nombre d'offres de traductions à 0,03 -0,05 / mot, tu devines que certaines agences trouvent des preneurs...
D'ailleurs, rien que sur Proz, des personnes affichent des tarifs très bas. Ils compensent leur manque d'expérience ou de compétences par un prix bas. C'est une bonne façon de récupérer des clients...
Que faire face Ă  cela....:=(


Direct link Reply with quote
 

Harry Bornemann  Identity Verified
Mexico
English to German
+ ...
Bon conseil Apr 27, 2005

victorhugo wrote:
...J'aimerais bien avoir vos avis sur la question.

On peut lui conseiller d'augmenter son prix, parce que les traducteurs aux prix bas n'ont pas de privilège sur des traductions misérables..

Harry
(frustré par deux traducteurs diplômés)


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 14:22
Member (2007)
German to French
+ ...
Il va se casser tout seul Apr 27, 2005

Ciao Jean-Marie !

Affligeant et désespérant, mais ce n'est guère ce genre d'apprenti sorcier qui me fait peur : qu'il sorte une calculette et considère ce dont il a besoin pour vivre par mois et le nombre de mots à 0.03 correspondants. Il ne tient pas six mois ... ne serait-ce que parce qu'il n'aura probablement jamais ce nombre de mots. Il est naïf ou provocateur notre gazier. Ou alors il vit de ses rentes et fait de la trad pour s'amuser. Là, il pourrait faire du bénévolat pour des associations qui ont besoin de talents comme le sien.

Le seul conseil que je pourrais lui donner est de continuer ainsi : il va vite dégager du circuit et ce sera tant mieux.

Parce que les agences, même si elles n'arrêtent pas de nous faire des entourloupes et misères de toutes sortes ne sont pas aux mains que de débiles. Et si le patron est débile au point de traiter avec ce genre d'individu, il n'en a pas pour longtemps non plus ! Cela ferme tous les jours les agences tout comme des traducteurs qui disparaissent dans la nature.

Une attitude assez fréquente des "nouveaux" (jeunes en âge ou pas) est qu'ils s'estiment être au firmament à la signature du premier contrat et du premier chèque. Ils sont enfin devenus indispensables à la survie de l'humanité. Ne pas oublier cependant que plus on est haut, plus la chute est rude.

Alors ... tu peux me citer si tu souhaites répondre au sinistre et si mes propos te paraissent mériter l'attention ...

Amicalement,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

CĂ©line Odo  Identity Verified
France
Local time: 14:22
English to French
+ ...
Puisqu'il est dans les factures... Apr 27, 2005

Il faudrait peut-être lui faire une démonstration mathématique pour lui expliquer que s'il veut vivre LEGALEMENT de ses revenus de traduction, il va falloir dépasser les 35H pour gagner le SMIC.

Personnellement, je suis en portage. Donc, sur les 0.03€ je gagnerais 0.013 net

Je viens de chercher, le smic net mensuel est d'environ 800€

En ne travaillant que 8H/jour et en prenant du tout venant (trucs techniques que je ne saurais pas faire, puisque sûrement ça ne doit pas le déranger), je ne peux pas espérer, si je suis débutant, traduire plus de 2000 mots par jour.

Calcul :

800 € divisés par 0,013 € = 61538 mots
Ca c'est ce que je dois traduire par mois pour gagner le smic mensuel.

61538 mots divisés par 2000 mots par jour = 30,77

Donc, pour gagner le smic mensuel LĂ©galement Ă  ce prix lĂ , dans mon cas, je devrais travailler 30,77 jours par mois, 8h par jour.
Les mois de 31 jours, trop bien ! j'ai gagné le smic
Les mois de 30 jours, cool ! J'atteins le smic
Sauf le mois de février, surtout les années non bissextiles


Et encore, il faut être bardé de clients pour tenir un rythme pareil. Donc faut prospecter à ses heures perdues

J'aimerais beaucoup que quelqu'un fasse le même compte pour le libéral


Question subsidiaire :

Avec mon petit smic que j'ai mis le mois entier Ă  gagner, comment je fais pour acheter des logiciels de base ?
Je ne vous parle pas de Trados (ou un autre logiciel de TAO) pourtant, ça pourrait me faire gagner en productivité, parce que j'aimerais bien avoir au moins un jour de libre par mois


Moi à ce compte-là, je préfère aller travailler comme caissière, au moins, je pourrais piailler avec des copines, rentrer chez moi sans un souci et profiter de mes week-end sans sentiment de culpabilité






[Edited at 2005-04-27 09:42]

[Edited at 2005-04-27 09:44]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 14:22
English to French
+ ...
Entièrement d'accord avec Céline! Apr 27, 2005

Sur toute la ligne, sauf sur le point de la prospection des clients...
A mon humble avis, en pratiquant des tarifs aussi attractifs envers ses clients, ça doit se bousculer au portillon:-)
C'est de la concurrence déloyale, du dumping social, etc...
Et il y a vraiment de quoi se fâcher ou du moins d'être fâché
La seule question qui subsiste pour moi, c'est comment il arrive Ă  vivre de la traduction. Ce traducteur vit en Italie oĂą le niveau de vie n'est ni Ă©gal Ă  celui de la Pologne, ni Ă  celui de la Lettonie, par ex, mais se rapproche franchement de celui de la France.
Mais, a priori, ça, ça le regarde.

Je dirai pour ma part, que tant pis, je préfère travailler moins que brader mon travail, quitte à gagner moins, également. Et en faisant moins de 2000 mots par jour sans outil de TAO, la qualité des traductions s'en ressent nécessairement.
Je crois cependant que les bonnes agences ne sont pas dupes et sont capables assez vite de distinguer les bons des mauvais traducteurs. Entre temps, le problème, c'est qu'ils commencent à bosser avec les mauvais et laissent les autres au fond de leur base de données.
Tant que ça n'a pas de répercussion sur leur image et sur leur crédibilité...et si le client final n'est pas très regardant...

BĂ©atrice


Direct link Reply with quote
 

expressis  Identity Verified
Germany
Local time: 14:22
French to German
+ ...
et Ă  la fin, ils se demandent comment font les autres pour vivre de la traduction Apr 27, 2005

Bon calcul, CĂ©line !!!

Mais finalement, j'ai réfléchi... donnez-moi les coordonnées de ce collègue... je vais en profiter pour proposer mes services à des agences arnaqueuses (pour lesquelles je refuse de travailler normalement - 0,60 EUR la ligne, par exemple).

Les agences vont être super contentes, moi, ça va me faire quelques centîmes de plus chaque mois, et le collègue n'aura pas besoin de faire de la prospection effectivement...

Donc, tout le monde sera content... pendant quelque temps

Sait-il qu'il perdra son droit au chomage... d'ici un an, il ne lui restera plus rien...

mais bon, les autres auraient gagné bien du fric sur son dos...

alors pourquoi pas moi


Direct link Reply with quote
 
laurem  Identity Verified
Belgium
Local time: 14:22
English to French
+ ...
GĂ©nial Apr 27, 2005

expressis wrote:

Mais finalement, j'ai réfléchi... donnez-moi les coordonnées de ce collègue... je vais en profiter pour proposer mes services à des agences arnaqueuses (pour lesquelles je refuse de travailler normalement - 0,60 EUR la ligne, par exemple).

Les agences vont être super contentes, moi, ça va me faire quelques centîmes de plus chaque mois, et le collègue n'aura pas besoin de faire de la prospection effectivement...


Génial... J'aurais du y penser aussi... Mais trop tard il doit dája etre bien occupé le gaillard!!

[Edited at 2005-04-27 13:47]


Direct link Reply with quote
 

Christophe Ryneczko  Identity Verified
Canada
Local time: 08:22
English to French
Parlons-en de casser le marché... Apr 27, 2005

Bien d’accord avec tout ce qui vient d’être dit…
Et pourtant, ce n’est pas tant un individu qui propose ses services à rabais qui me fait peur ou m’énerve (car en bout de ligne, il se tire lui-même dans le pied) que des sites dédiés aux « professionnels » de la traduction qui acceptent d’afficher des offres d’agences ou autres qui, elles, cassent réellement le marché. Des annonces aux tarifs ridicules, j’en vois TOUS LES JOURS sur Proz dans ma combinaison de langues (Eng/Fr) et personne ne s’en plaint, ou presque… J’avais déjà vaguement soulevé la question et on m’avait répondu que si de telles offres trouvaient preneur, pourquoi pas. Et bien NON! Proz comme les autres sites de traduction reflètent une certaine réalité du marché. Et si je me mets une seconde à la place des donneurs de contrats et que je constate une pléthore d’offres à bas prix, je ne vois vraiment pas pourquoi je proposerais plus… En tant que membre platine (vu les frais d’abonnement), j’estime qu’un travail de filtrage au niveau des offres pourrait et devrait être fait. Parce qu’en tant que professionnel de la traduction, l’image et la perception du marché que renvoient Proz et les autres sites m’affectent directement, à court, moyen et surtout à long terme. Voilà pour mon grain de sel…


[Edited at 2005-04-27 14:02]


Direct link Reply with quote
 

Sylvie Pelissier  Identity Verified
France
Local time: 14:22
Member (2004)
English to French
entièrement d'accord Christophe Apr 27, 2005

'En tant que membre platine (vu les frais d’abonnement), j’estime qu’un travail de filtrage au niveau des offres pourrait et devrait être fait'.

Qu'est-ce qu'Henry répond à ça ?

Sylvie


Direct link Reply with quote
 

Florence B  Identity Verified
France
Member (2002)
English to French
+ ...
Le filtrage au niveau du site serait illégal Apr 27, 2005

Il s'agit un site de droit américain, et la fixation des tarifs est par conséquent formellement interdite. Des spécialistes du droit américain pourraient peut-être expliquer ça mieux que moi.

Par contre, un certain nombre de mécanismes ont été mis en place dans le cadre de ce qui est légalement possible. Si vous indiquez vos tarifs au mot (qu'ils soient visibles ou pas) cela permet
1- que vous ne receviez que les offres qui sont dans le cadre de ces tarifs
2- lorque des offres sont envoyées, la personne qui les envoie peut voir un récapitulatif du nombre de personnes à qui elles ont été transmises. Si aucun membre n'a indiqué vouloir travailler pour 0,03, il sera notifié à la personne offrant le travail que son offre a été transmise à "zéro" traducteur. Ce qui en principe devrait le faire réfléchir.

Le mécanisme est expliqué plus en détail dans les pages d'aide.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 14:22
Member (2003)
German to French
Question maintes fois débattue Apr 27, 2005

Sylvie Pelissier wrote:

'En tant que membre platine (vu les frais d’abonnement), j’estime qu’un travail de filtrage au niveau des offres pourrait et devrait être fait'.

Qu'est-ce qu'Henry répond à ça ?



La question a été posée tellement de fois que le FAQ du site y répond ainsi :


20. Why doesn't ProZ.com set a minimum rate for translation?

At times, the suggestion has been made that site staff institute some form of technical mechanism to dictate minimums. Although ProZ.com has instituted certain mechanisms which may help to stabilize rates (see the FAQ on rates), ProZ.com has no intention of instituting a minimum rate mechanism in the near future, for the following reasons:

(1) Even if it were conceptually possible and advisable to set a minimum rate, we would not currently have a means of enforcing it.
(2) Whether attempting to set a minimum is legal or not is an open question, and not one on which we have had adequate advice (comments from lawyers are welcome: http://www.proz.com/support )
(3) Other sites have attempted to set minimum rates, with no apparent effect.

It is in the interest of translators, and ProZ.com, for rates charged to be consistent with the demands of our challenging profession. To that end, ProZ.com's staff has welcomed and encouraged legal communication and cooperation among translators. But we believe that control of rates does (and should!) reside in the hands of service providers.


Ă€ consulter ici : http://www.proz.com/faq/jobs#jobs_minimum_rate

Sylvain


Direct link Reply with quote
 

Francesca moletta
Italy
Local time: 14:22
English to Italian
+ ...
Chers papa et maman ... Apr 27, 2005

Comment il fait pour vivre notre cher """collègue""" italien?

Je ne peux pas etre sure dans son cas, mais en tant qu'italienne, je peux vous dire qu'une grande partie des jeunes italiens habitent avec papa et maman jusqu'Ă  30 ans (et plus meme)!

Ce qui signifie: pas de loyer, pas de notes à payer, pas de ça pas de l'autre etc..

Au moins, c'est quelque chose que j'ai remarquée à travers l'expérience (indirecte) de certains collègues qui cassent le marché...

Personellement, je garde des tarifs élévés (pas question de travailler avec les clients italiens, par exemple), pas tellement pour les dépenses (j'en ai pas beaucoup en faite), mais surtout pour le respect que j'ai:

- pour la traduction que j'aime depuis toute petite
- pour les collègues professionnels
- pour "honorer" les Ă©tudes de traduction que j'ai faites

Désolée pour le défoulement mais j'avais pas trop envie de m'engueuler avec quelqu'un dans le forum italien...

ciao!

[Edited at 2005-04-27 17:15]


Direct link Reply with quote
 

Christophe Ryneczko  Identity Verified
Canada
Local time: 08:22
English to French
Et puis après… Apr 27, 2005

Merci Oddie et Sylvain de votre réponse.
Certes, la question a peut-être été maintes fois posée (désolé, mais comme beaucoup de membres, je n’ai pas forcément le temps d’aller vérifier tout ce qui s’est déjà écrit sur Proz…).
Mais cela veut-il dire pour autant que le débat est clos et que l’on ne pourra plus jamais rien y changer… Drôle de réflexion!
Si la question a justement été maintes fois posée, c’est que de nombreuses personnes doivent avoir des doutes sur certaines pratiques.
D’ailleurs, trop souvent les « nouveaux » se font dire que leur question a déjà été posée… Ce qui n’encourage pas nécessairement les échanges, à mon sens.
Rien ne sert de polémiquer sur le sujet, et ce n’était pas le but, mais il me semble que si les nouveaux (comme moi) ne peuvent pas s’alarmer des offres de plus en plus inquiétantes qui circulent sur le site : où allons-nous?
Quant aux mécanismes instaurés, ça m’est bien égal de pouvoir bloquer de telles offres en fixant mes tarifs.
Ce qui m’inquiète, c’est que tout le monde puisse les consulter sur Internet!
Car pour en revenir à la question initiale (que faire face à un traducteur qui propose ses services à 0,03 € le mot?), je me demande ce qui est plus grave :
un individu qui décide de contacter quelques agences en offrant ses services à rabais,
ou un site international que tout le monde peut consulter et oĂą des offres bien en dessous du tarif acceptable sont monnaie courante?
Il me semble qu’on se voile la face…
Je suis dans le milieu de la traduction depuis sept ans maintenant et ce débat revient toujours à la surface, sans jamais aucune réponse.
Loin de moi l’intention de froisser qui que ce soit ici, mais j’aimerais bien comprendre ce que l’on pourrait réellement faire pour arrêter d’avoir à subir des tarifs qui parfois frisent l’insulte!
On se définit professionnel ou pas. Si oui, la responsabilité de s’assurer des tarifs décents nous revient. Et il me semble qu’il y aurait beaucoup à faire pour « éduquer » (comme je l’entends souvent) les clients sur proz (à défaut de pouvoir instaurer une politique sur les tarifs).


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 14:22
Member (2003)
German to French
- Apr 27, 2005

Christophe Ryneczko wrote:

Merci Oddie et Sylvain de votre réponse.
Certes, la question a peut-être été maintes fois posée (désolé, mais comme beaucoup de membres, je n’ai pas forcément le temps d’aller vérifier tout ce qui s’est déjà écrit sur Proz…).
Mais cela veut-il dire pour autant que le débat est clos et que l’on ne pourra plus jamais rien y changer… Drôle de réflexion!
Si la question a justement été maintes fois posée, c’est que de nombreuses personnes doivent avoir des doutes sur certaines pratiques.
D’ailleurs, trop souvent les « nouveaux » se font dire que leur question a déjà été posée… Ce qui n’encourage pas nécessairement les échanges, à mon sens.


Mon intervention était très succinte parce que je n'avais pas vraiment le temps. J'ai simplement pris cinq minutes pour retrouver ce lien qui me semblait répondre en partie à la question posée, sans que cela n'engage en rien mon opinion.
Je ne veux donner en aucun cas l'impression de renvoyer les "nouveaux" Ă  la simple lecture des archives, il ne faut pas ĂŞtre si susceptible

(...)
Loin de moi l’intention de froisser qui que ce soit ici, mais j’aimerais bien comprendre ce que l’on pourrait réellement faire pour arrêter d’avoir à subir des tarifs qui parfois frisent l’insulte!

Si le site a décidé de ne pas instaurer de politique à ce sujet, je crois qu'il ne faut pas chercher plus loin. Effectivement, la question a été posée maintes fois, et je ne faisais qu'indiquer la réponse officielle du site, qui est me semble-t-il relativement récente, ce qui me laisse penser qu'elle n'est pas près de changer sous peu
Donc sans l'appui de proz, à chacun de nous de lutter à sa façon pour des tarifs raisonnables.


On se définit professionnel ou pas. Si oui, la responsabilité de s’assurer des tarifs décents nous revient. Et il me semble qu’il y aurait beaucoup à faire pour « éduquer » (comme je l’entends souvent) les clients sur proz (à défaut de pouvoir instaurer une politique sur les tarifs).


Sur proz, les professionnels sont d'un côté les traducteurs et de l'autre les donneurs d'ordre. C'est bien à nous en effet d'éduquer les clients, et non au site qui ne fait que servir d'intermédiaire.
Personnellement, je n'ai jamais utilisé proz et ne l'utiliserai jamais pour trouver des contrats. En revanche, ma fréquentation de ce site m'a fait gagner beaucoup de bons clients qui ont à 90% accepté mes tarifs. Ceux qui ont refusé, tant pis pour eux. Et proz n'y est pour rien

Bonne soirée,
Sylvain


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Casser le marché...

Advanced search






Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs