ProZ.com global directory of translation services
 The translation workplace
Ideas

 
Pages in topic:   [1 2] >
User
Thread poster: Valerie Meyer
Relecture: quel tarif?
Valerie Meyer  Identity Verified
Local time: 11:31
German to French
+ ...
Jul 12, 2005

Salut à tous,

ma question aura l'air bassement matérialiste après les "Zéchanges zepistolaires zen -az majeur" que je viens de lire....mais tant pis, venons-en au fait:
quel est votre tarif au mot pour un travail de relecture (en % par rapport à votre tarif de traduction: 50%, 30% ...)?

Bonne soirée et merci par avance,
Valérie.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 11:31
Member (2003)
English to French
+ ...
Tarif horaire Jul 12, 2005

Bonsoir,

Je ne présente plus qu'un tarif horaire pour cela. Parce qu'on ne sait pas ce que l'on va trouver dans les détails.

Auparavant, je pensais que la relecture valait forcément moins cher au mot que la traduction, mais ceci n'est valable que lorsqu'il n'y a que des corrections de détail à faire, comme pour une simple vérification orthographique avant édition par exemple.

Or, on peut avoir à relire des traductions également truffées de fautes de sens; la relecture est alors un travail de fond autant que de forme. C'est le cas quand le premier traducteur n'a pas traduit vers sa langue maternelle, ou qu'il ne connaît pas le domaine dans lequel il traduit.

La relecture facturée au temps passé devrait toujours convenir au traducteur initial: ou bien sa traduction est bonne et la facture sera légère, ou bien elle est mauvaise et il est normal que la relecture soit plus chère.

Paul


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 02:31
English to French
+ ...
ça dépend... Jul 13, 2005

après quelques déboires, j'ai décidé de proposer à mes clients un système souple, c'est-à-dire que si la trad est si mauvaise qu'il faut tout refaire (ce qui arrive, hélas) je les avertis immédiatement et je leur propose un tarif traduction.

Sinon, suivant le genre de travail à faire, qui peut varier, je facture à l'heure ou 1/3 de mon tarif de traduction au mot.

en fait, ça peut être beaucoup de choses, une relecture, alors tant qu'on n'a pas le texte et les instructions il vaut mieux se ménager une porte de sortie.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 11:31
Member (2003)
English to French
+ ...
Relecture = Mémoire de traduction ? Oct 16, 2005


Valerie Meyer wrote:

ma question aura l'air bassement matérialiste après les "Zéchanges zepistolaires zen -az majeur" que je viens de lire....mais tant pis, venons-en au fait:
quel est votre tarif au mot pour un travail de relecture (en % par rapport à votre tarif de traduction: 50%, 30% ...)?


Bonjour,

Cette question peut s'éclairer par une curieuse approche. Une agence me propose une traduction à 0.08€/mot, sauf pour les "répétitions", pour lesquelles elle n'offre que 0.02€/mot, que le taux de répét. soit de 50% ou de 100%.

Cela me paraît assez douteux. D'abord tous ces prix sont trés faibles. Il n'y a manifestement pas de logique, vu la variété des taux de répétition envisagée. En outre, sachant que l'agence permute les mémoires de trad entre traducteurs, elle risque d'encourager à comparer des phrases comparables de documents non-comparables.

N'est-ce pas un simple prétexte pour réduire les coûts? Quelle qualité de travail peut en ressortir? En cas de conflit entre deux mémoires différentes comment trancher?

Cordialement,

Paul
www.gexcel.com


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 06:31
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
D'accord avec Sarah Oct 16, 2005

Un tiers du prix de la traduction sous réserve que la traduction soit correcte.
Il faut savoir que parfois on nous demande des relectures de traductions automatiques dans lesquelles même les noms de famille ont été traduits.
Alors, ce tiers, c'est juste pour donner une idée à confirmer une fois que le document a été examiné.

Claudia


Direct link Reply with quote
 
Valerie Meyer  Identity Verified
Local time: 11:31
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Traducteurs dociles? Oct 16, 2005


Paul VALET wrote:


Valerie Meyer wrote:

ma question aura l'air bassement matérialiste après les "Zéchanges zepistolaires zen -az majeur" que je viens de lire....mais tant pis, venons-en au fait:
quel est votre tarif au mot pour un travail de relecture (en % par rapport à votre tarif de traduction: 50%, 30% ...)?


Bonjour,

Cette question peut s'éclairer par une curieuse approche. Une agence me propose une traduction à 0.08€/mot, sauf pour les "répétitions", pour lesquelles elle n'offre que 0.02€/mot, que le taux de répét. soit de 50% ou de 100%.

Cela me paraît assez douteux. D'abord tous ces prix sont trés faibles. Il n'y a manifestement pas de logique, vu la variété des taux de répétition envisagée. En outre, sachant que l'agence permute les mémoires de trad entre traducteurs, elle risque d'encourager à comparer des phrases comparables de documents non-comparables.

N'est-ce pas un simple prétexte pour réduire les coûts? Quelle qualité de travail peut en ressortir? En cas de conflit entre deux mémoires différentes comment trancher?

Cordialement,

Paul
www.gexcel.com[/quote]

Direct link Reply with quote
 
Valerie Meyer  Identity Verified
Local time: 11:31
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Traducteurs dociles? Oct 16, 2005

[quote]Valerie Meyer wrote:

(désolée, je crois que je ne maîtrise pas encore totalement le fonctionnement des forums...)

En fait, je saisis la balle au bond pour dire qqch qui me trotte dans la tête depuis longtemps et qui se confirme tous les jours avec certains jobs proposés sur proz:on force nos tarifs à la baisse, surtout de la part de certaines agences américaines. J'ai la chance d'avoir d'autres revenus, et je peux donc me permettre de ne pas poser ma candidature pour ces offres au rabais, mais je trouve dommage que nous ne puissions pas nous montrer unis pour refuser ces tarifs qui nous dévalorisent et font chuter notre niveau de rémunération. Nous aurions tous à y gagner si nous refusions de travailler pour 0,04 € par mot (en ANG-FR par exemple).De plus, je vois que certains "outsourcers" corrects proposent jusqu'à 0,10 € au mot, et je me dis que certains se font des millions sur notre dos (ah bon, j'exagère?).
Malheureusement, je crois que nous ne trouverons pas d'union, comme dans (presque) toutes les professions (seuls les marins de la SNCM ont la chance d'être unis comme ça ...). Tant pis pour nous.

Bonne soirée,
Valérie.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 11:31
Member (2003)
English to French
+ ...
SNCM et traduction au rabais Oct 17, 2005


Valerie Meyer wrote:


En fait, je saisis la balle au bond pour dire qqch qui me trotte dans la tête depuis longtemps et qui se confirme tous les jours avec certains jobs proposés sur proz:on force nos tarifs à la baisse, (..)

je trouve dommage que nous ne puissions pas nous montrer unis pour refuser ces tarifs qui nous dévalorisent et font chuter notre niveau de rémunération. Nous aurions tous à y gagner si nous refusions de travailler pour 0,04 € par mot (en ANG-FR par exemple). (..)

Malheureusement, je crois que nous ne trouverons pas d'union, comme dans (presque) toutes les professions (seuls les marins de la SNCM ont la chance d'être unis comme ça ...). Tant pis pour nous.



On ne peut pas se comparer aux marins de la SNCM, car la SNCM a eu longtemps un monopole. Elle n'en a plus, et l'on voit les limites des actions des marins pro-monopoles.

Les prix bas ont des limites. Des agences les pratiquent pour se mettre en concurrence avec nous. Il m'est arrivé de passer derrière certaines agences connues dont les traductions avaient été refusées par le client. Celui-ci n'hésite pas alors à payer plus cher une seconde traduction. Mais l'agence concernée ne gagne pas en réputation...

Je suis également pour la vérité des coûts, et donc des prix.

Paul







[Edited at 2005-10-17 23:18]


Direct link Reply with quote
 
Mardouk
Local time: 11:31
English to French
+ ...
ma méthode ;-) Aug 14, 2006

Bonjour,

Personnellement, j'adopte la méthode suivante :

- Mon tarif de traduction de base est de 0.10 euros/mot

Soit pour une moyenne de 2500 mots/jour (traduits + relus), des recettes journalières de 250 euros.

Dès lors, pour calculer le tarif horaire, si tu te bases sur une journée de travail de 8 heures, il suffit de faire :

250/8 = 31,25.

Chiffre que j'arrondis à 32 euros (ou 31 si le client "lésine").

Par ailleurs, j'applique personnellement le même tarif horaire, qu'il s'agisse de traduction ou de révision (est-ce une erreur ?)
En revanche, si le client préfère me payer au mot pour de la révision, je divise grosso modo par 3 mon tarif de base, soit 0,03 euros/mot.
Sachant que le volume de révision varie généralement de 8000 à 10 000 mots relus/jour, cela fait des recettes comprises entre 240 et 300 euros/jour, soit l'équivalent voire mieux que le tarif de traduction.

Voilà. Tu peux adopter la même méthode en fonction de ton tarif de base, bien sûr.
Je précise que je parle bien là de RECETTES, pas de revenus (il faut alors diviser par 2 grosso modo, pour un freelance).

Cordialement

[Edited at 2006-08-14 12:22]


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 11:31
French to Dutch
+ ...
Pour Mardouk Aug 14, 2006

Tes chiffres sont bons, c'est-à-dire que la relecture prend à peu près le tiers du temps d'une traduction et doit donc coûter à peu près le tiers au mot, mais seulement si tout est normal.... Tout le monde connaît ces fichiers de 1000 mots qui prennent quatre heures à réviser. Le problème est qu'il faut faire un devis ou une estimation avant le travail, et pour cela il vaut mieux voir d'abord de quoi il s'agit, et éventuellement en essayer un bout.

Bien sûr, le prix horaire est le même pour la traduction et pour la révision, car il dépend des charges, coûts, frais et "salaire" désiré du traducteur, sur toute une année, dans le pays où il travaille. Si le client te demande de balayer, tu auras toujours le même prix horaire, celui du traducteur indépendant. C'est ton prix au mot qui peut varier, selon la difficulté du travail, selon la langue, le degré de technicité (commercial facile ou technique), la concurrence, client direct ou agence, etc. Il faut donc commencer par déterminer le coût horaire et en déduire le prix au mot. Pour un texte normal, on peut diviser le prix horaire par 250 ou 300. Rien ne t'empêche de faire un cadeau au client si tu peux avancer à 600 mots à l'heure, ou d'appliquer une majoration s'il y a qq chose de spécial (fichiers Powerpoint).

Reste que la relecture est un drôle de procédé. J'ai toujours l'impression que beaucoup d'agences raisonnent de la façon suivante : traduction moyenne (ou même nulle) + relecture moyenne = bon produit final, alors que, si c'était bien fait, la traduction devrait être impeccable (et vraisemblablement chère) dès le départ, éventuellement suivie d'une dernière vérification par un spécialiste (un vrai, donc un médecin pour des traductions médicales, etc.). Mais il y a aussi beaucoup d'agences qui connaissent leurs traducteurs et leur font confiance, sachant qu'il n'y aura rien à redire.

[Edited at 2006-08-14 21:18]


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 17:31
English to French
Malentendu probable... Aug 17, 2006


Paul VALET wrote:
...
Cette question peut s'éclairer par une curieuse approche. Une agence me propose une traduction à 0.08€/mot, sauf pour les "répétitions", pour lesquelles elle n'offre que 0.02€/mot, que le taux de répét. soit de 50% ou de 100%.

Cela me paraît assez douteux. D'abord tous ces prix sont trés faibles. Il n'y a manifestement pas de logique, vu la variété des taux de répétition envisagée. En outre, sachant que l'agence permute les mémoires de trad entre traducteurs, elle risque d'encourager à comparer des phrases comparables de documents non-comparables.


Je pense qu'il s'agit d'un malentendu: Les répétitions, sont des phrases qui se répétent dans un même document. Il n'y a -dieu merci - aucun pourcentage, et cela n'a rien à voir avec une mémoire de traduction existante.

Par exemple, suppose que la phrase:
"Press Enter to approve the selection."
se répéte exactement plusieurs fois dans le document.

La première fois, vous la traduisez comme de normale. Les fois suivantes par contre, elle s'affiche automatiquement dans le segment. Il ne s'agit donc que de la réviser (et il s'agit de votre propre traduction dans ce même document) pour vérifier qu'il n'y as pas d'erreur.

Bien sûr, l'intention du client est de réaliser une économie en ne payant que le tarif de relecture pour les répétitions, mais il est vrai que la charge de travail diminue proportionellement au nombre de répétitions -si un CAT est utilisé, ce qui fait que
la démarche est somme toute logique. Moins de travail = prix inférieur.

Maintenant, évidement, c'est un point de négociation et il faut évaluer la rentabilité du projet dans son ensemble.

J'ai l'impression que trop de traducteurs se concentrent uniquement sur le prix au mot. (J'ai tendance à le faire aussi).

Supposons 50000 mots à 0.08 dont 10000 de reps. Texte très bateau sans surprise ni difficulté particulière, format Word, aucune mise en page speciale nécessaire.
Grosso modo 12-15 jours de travail pour un total de 3500 euros

C'est pas l'Eldorado, mais c'est pas mauvais non plus.

Par comparaison, prenons un projet de 10000 mots à 0,12 euros, aucune rep. Plutôt technique, format Excel.
Environ 7 à 8 jours de travail pour un total de 1200 euros.

Le prix au mot est bon, mais le projet est plutôt moyen.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 11:31
Member
Italian to French
+ ...
Surprenant Aug 18, 2006


sylver wrote:

Supposons 50000 mots à 0.08 dont 10000 de reps. Texte très bateau sans surprise ni difficulté particulière, format Word, aucune mise en page speciale nécessaire.
Grosso modo 12-15 jours de travail pour un total de 3500 euros



T'as encore des clients qui te laissent 12-15 jours de travail pour 50000 mots dont 10000 de reps. ?

J-M


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 11:31
French to Dutch
+ ...
.... Aug 18, 2006


sylver wrote:
J'ai l'impression que trop de traducteurs se concentrent uniquement sur le prix au mot. (J'ai tendance à le faire aussi).

Supposons 50000 mots à 0.08 dont 10000 de reps. Texte très bateau sans surprise ni difficulté particulière, format Word, aucune mise en page speciale nécessaire.
Grosso modo 12-15 jours de travail pour un total de 3500 euros

C'est pas l'Eldorado, mais c'est pas mauvais non plus.

Par comparaison, prenons un projet de 10000 mots à 0,12 euros, aucune rep. Plutôt technique, format Excel.
Environ 7 à 8 jours de travail pour un total de 1200 euros.

Le prix au mot est bon, mais le projet est plutôt moyen.

La première traduction me prendrait un mois, répétitions ou pas. Je le demande et je l'obtiens. Le deuxième travail cinq jours ouvrables et devrait coûter bien plus cher. Mais je suis bien d'accord qu'il faut évaluer le projet dans son ensemble. Mon ancien patron feuilletait le texte (c'était à l'époque des traductions papier) puis disait: "Cela devrait coûter tant", et basait son devis là-dessus. Finalement, avec un peu d'expérience on sait combien de temps va prendre un projet (1 journée, 2 jours, 6 heures, etc.), et c'est à ce moment-là qu'il faut évaluer si cela va être rentable, puis adapter son prix. Mais on ne fait plus des devis à la louche, les règles nous imposent la facturation à l'unité et nous sommes devenus des épiciers, hélas.



[Edited at 2006-08-18 09:03]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 11:31
Member
Italian to French
+ ...
De plus en plus surprenant ! Aug 18, 2006


NMR wrote:

La première traduction me prendrait un mois, répétitions ou pas. Je le demande et je l'obtiens.



Je reste sans ... mots

J-M

P.S. En Italie, pour 50 000 mots dont 10 000 de rép. on vous laisse ... une bonne grosse semaine ! Quand on vous la laisse...

Attention, je ne dis ni que j'approuve, ni que je m'en contente. Je dis simplement que ce sont les conditions du marché. Prendre ou laisser.
Perso, je laisse, mais on en revient à mon premier message d'un fil précédent ( http://www.proz.com/post/399478#399478 ).

Je demande pardon à tout le monde, je me suis complètement planté, j'ai confondu 50 000 mots avec 50 pages ! Juste un peu de fatigue, à moins que ce ne soit un début de sénilité, c'est bien possible aussi. Je retire toutes les conneries que j'ai dites, excuse Sylver

[Edited at 2006-08-18 17:42]


Direct link Reply with quote
 
denishugot
Local time: 11:31
French
Relecture-correction de document / tarif au mot ? tarif à la page ? Apr 11, 2013

Bonjour,


Un tarif au mot, un tarif à la page pour une relecture-correction ne rime en effet pas à grand-chose...
Comment comparer la correction d'un document de 300.000 mots avec la correction d'un mail, d'une publicité de 50 ou 100 mots ? Cela n'a pas de sens.

En ce qui me concerne, j'établis systématiquement un devis pour tous mes travaux de relecture-correction.

Cela dit, on trouve certains barèmes, avec des fourchettes de prix... Personnellement, pour donner une idée (les gens n'ont parfois aucune idée du prix), je donne le prix "plancher" de 0.0065 euros le mot... Mais ce tarif n'est applicable que dans le cas de documents longs (très longs) et de bonne (voire très bonne) qualité.

Un devis s'impose donc, sauf travaux de relecture-correction récurrents, bien sûr !

Bien cordialement,


Denis Hugot
http://relecteur.synthasite.com/

[Edited at 2013-04-12 06:17 GMT]


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Relecture: quel tarif?






SDL MultiTerm Extract 2014
Save time by automatically extracting terms. Save 15% on ProZ.com

SDL MultiTerm Extract 2014 allows you to automatically create candidate term lists from your existing documentation. This removes the manual effort involved with traditional terminology creation, allowing you to rapidly add terms to SDL MultiTerm.

More info »
Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »