Pages in topic:   [1 2] >
Question en vue d'orientation
Thread poster: MisterOli
MisterOli
English to French
Jul 22, 2005

Bonjour

Je ne sais pas si je me trouve sur le bon forum et si ce n'est pas le cas, je vous remercie de me pardonner.

Je suis lycéen et doit passer mon BAC l'année prochaine. Je voudrais devenir traducteur.

Quel est d'après vous la meilleure façon de procéder ? Quels conseils, filières, études (longueur, diplôme) me conseillez-vous ?

Qu'est-ce qui a, d'après vous le plus d'importance, dans une carrière de traducteur ?

Je vous remercie par avance.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 10:47
Member (2003)
German to French
Quelques pistes Jul 22, 2005

Salut MisterOli

Bonne question, voici les quelques pistes que je connais si tu veux suivre une formation de traducteur.

Tu as globalement le choix entre deux types de formation : les grandes écoles et les DESS (ou Mastères).

Pour les grandes écoles publiques ou privées (ESIT, ISIT, ITI-RI ou autre), l'entrée se fait généralement après le DEUG, sur concours, et les études durent généralement 3 ans (qui correspondent à licence + maîtrise + DESS).

Ces écoles sont peu à peu supplantées par les universités de plus en plus nombreuses à proposer des DESS de traduction, chacune avec sa spécialité. L'entrée en DESS se fait après la maîtrise et la formation dure un an, ce qui revient donc dans tous les cas de figure à un bac + 5. Personnellement j'ai choisi cette voie et je ne le regrettte pas, mais je sais que les disparités peuvent être très grandes d'une fac à une autre. Renseigne-toi bien sur les programmes, recherche des anciens étudiants, etc.
Je crois que depuis la réforme, le Mastère qui remplace le DESS correspond plutôt à une formation spécialisée de 3 ans après le DEUG, ce qui revient donc à la même chose.

Voilà pour les voies universitaires, qui laissent déjà un choix assez vaste et d'excellentes possibilités de formation. Tous ces cursus se terminent par un stage en entreprise.

Renseigne-toi auprès de ton CIO ou de ton CRIJ, si ces choses-là existent encore !

HTH,
Sylvain


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 01:47
English to French
+ ...
Vie à l'étranger Jul 22, 2005

et n'oublie pas de passer quelques années en Angleterre ou au zuessa pour te plonger dans la langue et la culture. L'idéal, ce serait même d'y faire tes études de traduction? C'est ce que j'ai fait, et je m'en félicite.

Direct link Reply with quote
 
MisterOli
English to French
TOPIC STARTER
Merci Jul 22, 2005

Merci pour vos réponses.

En fait, j'ai déjà passé presque 2 ans à l'étranger (US) et c'est ce qui m'a donné envie de devenir traducteur. J'adore l'anglais, même si je ne m'explique d'ailleurs pas mes faibles notes à l'école.... En fait, je le comprend très bien, écris ou parlé, mais je suis visiblement incapable de construire une phrase anglaise digne de ce nom.

Mon projet c'est de m'installer en tant qu'indépendant. Est-ce que le niveau d'étude joue vraiment beaucoup pour trouver des clients ou c'est l'expérience qui prime ?


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 10:47
English to French
+ ...
Le français Jul 22, 2005

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, une des grandes qualités que doit avoir un traducteur, c'est de maîtriser parfaitement SA langue (orthographe, grammaire, syntaxe, style, connaissance de vocabulaire technique)

J'ai personnellement suivi la voie Fac - DESS + séjour à l'étranger. Et sur ce point je voudrais donner mon avis, il me semble que les étudiants qui choisissent LCE sont mieux armés pour la traduction que les LEA.
Je m'explique.
LCE se centre sur une seule langue ou des langues similaires (ex : en espagnol, on peut compléter avec catalan, portugais, italien, ou roumain généralement. En anglais, on peut compléter par les langues scandinaves me semble-t-il, pour le reste je laisserai les gens compétents en parler)
alors que LEA demande minimum deux langues.

Là où je pense que les LCE sont plus armés, c'est qu'ils font de la grammaire, orthographe, linguistique et autre théorie/didactique des langues à haute dose. La grammaire française est également revue (et des fois ça ne fait pas de mal quand on revient d'un pays étranger et que de toutes façons, on n'a pas fait de grammaire depuis la 3e).

Finalement, dans mon DESS, c'était les gens de LCE qui s'en sortaient le mieux, même s'ils avaient une langue faible, alors que pratiquement tous les ex-LEA peinaient pour arriver à la moyenne dans chacune des langues. J'ai également pu le voir dans ma carrière professionnelle, si les LEA sont plus touche à tout et sont à l'aise en droit et en éco par exemple, au niveau de la syntaxe, ils ont plus de difficultés.

Finalement, je crois que si l'on veut faire des études de traduction par la voie fac + DESS et faire plusieurs langues, il faut choisir une double licence LCE. De mon temps c'était possible, maintenant les réformes sont peut-être passées par là...
Mais je crois qu'il n'y a aussi aucune honte à être traducteur pour une seule langue étrangère, même si toutes les formations en demandent deux minimum.


Direct link Reply with quote
 
MisterOli
English to French
TOPIC STARTER
ah.... Jul 22, 2005

Céline Odo wrote:

Mais je crois qu'il n'y a aussi aucune honte à être traducteur pour une seule langue étrangère, même si toutes les formations en demandent deux minimum.




... et vous croyez qu'il y a moyen d'apprendre la seconde du début à la fac ??? Je suis super nul en Allemand (seconde langue), du genre 2 de moyenne (2 pour la présentation ) Sinon y a bien italien que je comprend mais à peine mieux.... simplement je l'ai dans l'oreille étant d'origine italienne.


Direct link Reply with quote
 
xxxsarahl
Local time: 01:47
English to French
+ ...
Prends ton temps Jul 22, 2005

Autre chose : en plus de la langue, il faut être spécialisé dans un domaine. C'est le seul moyen de se distinguer de la concurrence et d'arriver à se faire une place au soleil.

Alors, pourquoi pas des études spécialisées dans un domaine qui t'intéresse, ou deux, dans un pays anglophone ? Si tu possèdes parfaitement et ta langue maternelle (Céline a raison de le souligner) et une langue de travail, tu n'as pas besoin d'en avoir une deuxième.


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 10:47
English to French
Formation de traduction en combinaison bilingue Jul 22, 2005

Salut !

Tous les conseils de mes amis Proziens sont excellents : séjour à l'étranger obligatoire (1 an minimum à l'étranger, de préférence en continu), spécialisation... Je voulais juste t'indiquer deux formations de qualité en combinaison bilingue :

À l'ESIT, on peut choisir la combinaison anglais/français, mais c'est plus dur d'être admis : http://www.univ-paris3.fr/esit/fil_trad.html.

Le M2 (fini, les DESS ! accessible avec une maîtrise, pardon un M1) de traduction du Master métiers de la traduction de Rennes (avec l'excellent Daniel Gouadec)est accessible en combinaison bilingue également http://www.master-en-traduction.net/.

Quant à moi, je suis en admiration devant les trilingues, je me contente de l'anglais et du français, mais j'ai déjà suffisamment de boulot comme ça. Un bon français est essentiel pour garder ses clients, donc c'est vrai que le cursus LCE a joué en ma faveur à ce niveau là... Et mon DEA de linguistique m'a permis d'affûter ma plume.

Bon courage à toi !

Cordialement,

Rémy


Direct link Reply with quote
 
MisterOli
English to French
TOPIC STARTER
merci Jul 22, 2005

remyrosf wrote:

Salut !

Tous les conseils de mes amis Proziens sont excellents : séjour à l'étranger obligatoire (1 an minimum à l'étranger, de préférence en continu), spécialisation... Je voulais juste t'indiquer deux formations de qualité en combinaison bilingue :

À l'ESIT, on peut choisir la combinaison anglais/français, mais c'est plus dur d'être admis : http://www.univ-paris3.fr/esit/fil_trad.html.

Le M2 (fini, les DESS ! accessible avec une maîtrise, pardon un M1) de traduction du Master métiers de la traduction de Rennes (avec l'excellent Daniel Gouadec)est accessible en combinaison bilingue également http://www.master-en-traduction.net/.

Quant à moi, je suis en admiration devant les trilingues, je me contente de l'anglais et du français, mais j'ai déjà suffisamment de boulot comme ça. Un bon français est essentiel pour garder ses clients, donc c'est vrai que le cursus LCE a joué en ma faveur à ce niveau là... Et mon DEA de linguistique m'a permis d'affûter ma plume.

Bon courage à toi !

Cordialement,

Rémy


Merci à tous pour vos réponses. C'est un peu "confusionnant"... mais je vais continuer à tout lire et à me renseigner.

Par contre je comprends pas, les liens de Rémy ne fonctionnent pas...


Direct link Reply with quote
 
remyrosf
Local time: 10:47
English to French
Désolé ! Jul 23, 2005

Celui de l'ESIT ne fonctionne pas, en effet. Essaie :

http://www.univ-paris3.fr/esit/ecole.html

...ou Google, outil favori du traducteur !

@ +

R

MisterOli wrote:

remyrosf wrote:

Salut !

Tous les conseils de mes amis Proziens sont excellents : séjour à l'étranger obligatoire (1 an minimum à l'étranger, de préférence en continu), spécialisation... Je voulais juste t'indiquer deux formations de qualité en combinaison bilingue :

À l'ESIT, on peut choisir la combinaison anglais/français, mais c'est plus dur d'être admis : http://www.univ-paris3.fr/esit/fil_trad.html.

Le M2 (fini, les DESS ! accessible avec une maîtrise, pardon un M1) de traduction du Master métiers de la traduction de Rennes (avec l'excellent Daniel Gouadec)est accessible en combinaison bilingue également http://www.master-en-traduction.net/.

Quant à moi, je suis en admiration devant les trilingues, je me contente de l'anglais et du français, mais j'ai déjà suffisamment de boulot comme ça. Un bon français est essentiel pour garder ses clients, donc c'est vrai que le cursus LCE a joué en ma faveur à ce niveau là... Et mon DEA de linguistique m'a permis d'affûter ma plume.

Bon courage à toi !

Cordialement,

Rémy


Merci à tous pour vos réponses. C'est un peu "confusionnant"... mais je vais continuer à tout lire et à me renseigner.

Par contre je comprends pas, les liens de Rémy ne fonctionnent pas...


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 10:47
Member (2003)
German to French
LCE/LEA Jul 23, 2005

Céline Odo wrote:

Et sur ce point je voudrais donner mon avis, il me semble que les étudiants qui choisissent LCE sont mieux armés pour la traduction que les LEA. (...)



C'est drôle, je pense exactement le contraire
J'ai moi-même fait une maîtrise LCE Allemand et tous ceux qui étaient en DESS avec moi avaient fait LEA. Et bien je trouvais qu'ils avaient tous - en traduction - des bases plus solides que les miennes, ayant déjà pratiqué pas mal de traduction commerciale ou économique, voire technique pour certains. Ils connaissaient les outils terminologiques disponibles sur le net, certains avaient même déjà utilisé des logiciels de TAO.
J'avais peut-être "l'avantage" d'une meilleure compréhension de l'allemand, disons plus "littéraire" et plus approfondie, mais eux étaient pour la plupart déjà bien armés pour attaquer ce DESS d'un point de vue méthodologique et pratique. Ça ne m'a pas empêché de réussir, hein
Enfin, cela doit varier largement d'une université à l'autre. J'ai ouï parler de DESS dont le niveau était vraiment très bas et où les étudiants se plaignaient de n'avoir rien à faire...

Sylvain


Direct link Reply with quote
 
Jane Lamb-Ruiz  Identity Verified
French to English
+ ...
MisterOli c'est MisterOlly ? :) Jul 23, 2005

OK...moi, je suis américaine - et brésilienne..et j'ai fait l'ESIT...Anglais A français langue b et espagnole langue c..à l'époque il n'y avait pas le portuguais...

Une chose: plus on est vieux, mieux on traduit parce que plus on a lu et plus en a fait l'expérience de la vie.

Oui, il faut vivre à l'étranger. Et pendant un certain temps ne pas parler sa langue maternelle très souvent. S'entourer des gens qui parlent ta langue source. Sache qu'en France, il y un moyen de faire ton service militaire dans une boîte du secteur privée en Amérique..cela peut être utile question fric. Cela revient à 18 mois de stage payée...j'ai oublié le nom du truc..voir à ce sujet, French-American chamber of commerce in New York..C'est un genre de coopération sous la coupe du business français...il faut chercher un peu..désolée d'avoir oublié le nom de cette filière..service militaire/stagiaire business..

d'autre part, il est très important de lire Tout Le Temps..ce n'est que par la lecture - technique aussi - que l'on commence à créer toute une panoplie de discours intériures et interiorisées qui sont fort utiles aux traducteurs...

il vaut mieux faire deux langues...à long terme cela te donnera plus de débouchés...

voilà..une vieille routarde [ouais, je sais c'est masculin] te donne quelques idées qui pourraient te servir..

une dernière chose..ce n'est pas une mauvaise idée de commencer à comprendre/étudier/ des domaines à fond..autrement dit, des choses qui ne sont pas dans le domaine de la traduction en soi..

Bonne chance..:)


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 10:47
English to French
+ ...
VIE Jul 24, 2005

Salut,

Les conseils donnés par mes collègues sont très bons. Bilingues ou trilingues, sortis d'école de traduction, DESS ou M2 en poche... les traducteurs apprennent beaucoup leur métier sur le tas. On peut se spécialiser soit sur un secteur d'activité que l'on aime bien pour des raisons personnelles ou les circonstances de la vie et du métier se chargeront de te trouver une spécialisation.

On peut aussi travailler dans un autre domaine et se tourner vers la traduction - tout seul ensuite - avec une expérience professionnelle qui se transforme en spécialité du traducteur.

Céline donne un très bon conseil : soigner son français et sa syntaxe, et lire pour enrichir son vocabulaire et les tournures de ses phrases. Plus ça va plus je me dis et je constate qu'une bonne traduction c'est fifty-fifty : la maîtrise des deux langues, source et cible.

Et, les voyages forment toujours la jeunesse et les "linguistes"...

Jane,

Le service militaire obligatoire est supprimé en France depuis le 01/01/97... pour tous les jeunes gens nés après le 01/01/79. Donc autant dire pour tous aujourd'hui...

Tu voulais parler du :
VSNA - volontaire du service national actif
ou
VSNE - volontaire du service national en entreprise

Disparus aussi... Il existe maintenant un truc appelé VIE (UbiFrance) qui est vu un peu comme un équivalent civil du service de VSNE


Routarde se dit tout à fait, une vieille routarde avisée ou endurcie... par contre on ne dit pas un vieux outard ou une vieille pétarde mais inversement et vice-versa, oui.

JL fieffé fêtard

[Edited at 2005-07-24 07:37]


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 10:47
Member (2007)
German to French
+ ...
Une précision sur VIE et une question sur les diplômes Jul 24, 2005

JLDSF wrote:

Il existe maintenant un truc appelé VIE (UbiFrance) qui est vu un peu comme un équivalent civil du service de VSNE.



Oui, cela peut s'avérer intéressant. Quelques infos complémentaires ici :

http://www.ubifrance.fr/vie/vie.asp

Je suis ce fil avec grand intérêt, notamment au niveau des formations et des diplômes, choses que je n'ai pas connues sous cette forme dans les années 70.

La première question concerne les jeunes ou moins jeunes collègues qui ont suivi des formations spécifiques et sont diplômés "traducteur" : cela a-t-il d'une manière ou d'une autre été un critère de réussite dans l'installation et dans le démarrage de l'activité ? En d'autres termes avez-vous trouvé du boulot parce que vous étiez diplômé à défaut d'avoir de l'expérience ?

La seconde question s'adresse aux jeunes ou moins jeunes collègues qui ne sont pas diplômés et n'ont pas suivi de formation spécifique. Ne pas être diplômé a-t-il été un obstacle ?

Cette deuxième question doit être reformulée :

Etre jeune, non diplômé et sans vraie expérience permet-il de faire son trou ?

Etre moins jeune, non diplômé, mais avec une certaine expérience, pas nécessairement d'ailleurs en traduction, permet-il de se faire une seconde jeunesse dans la traduction ?

J'espère être parvenu à formuler clairement les questions que je me pose en lisant certaines offres où le diplôme remplace l'expérience ou inversement et celles où les deux sont exigés.

Si vous avez deux minutes, ce serait intéressant de tirer encore un peu sur ce fil.

Très cordialement à tous,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Karine Piera  Identity Verified
Local time: 10:47
English to French
+ ...
Variante sur LCE/LEA Jul 24, 2005

Là où je pense que les LCE sont plus armés, c'est qu'ils font de la grammaire, orthographe, linguistique et autre théorie/didactique des langues à haute dose. La grammaire française est également revue (et des fois ça ne fait pas de mal quand on revient d'un pays étranger et que de toutes façons, on n'a pas fait de grammaire depuis la 3e).

Bonjour MisterOli,

Je serais plutôt de l’avis de Sylvain, mais mon avis peut être tout à fait biaisé par le fait que j’ai fait LEA moi-même). En effet, j’avais l’avantage d’avoir déjà fait des traductions et ce dès la première année, et d’avoir des modules de droit, d’économie et de relations internationales, aspects non négligeables. Mais je suis d’accord avec Céline sur le point de la grammaire française, complètement oubliée dans notre programme. J’ai fini ma licence en Angleterre avec le programme Erasmus, puis suis restée plus de 2 ans là-bas, juste pour parfaire non seulement la langue mais la connaissance de la culture du pays source.
Si je devais refaire mon parcours, je referais LEA, tout simplement pour ne pas perdre ma deuxième langue (l’espagnol). Devoir abandonner l’allemand (3ème langue à l’époque) m’a fait pleurer de rage, je l’avoue. Mais je doublerais LEA d’un cycle d’AES, pour avoir plus de connaissances en droit et en économie que je n’en ai actuellement.
Toutes les autres suggestions proposées ici se valent à mes yeux, tant que l’on a la passion, la motivation et le goût de la lecture et des langues, tout est permis.

Bonne chance à toi.
Karine


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Question en vue d'orientation

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs