Mobile menu

Que faire ?
Thread poster: Perf
Perf
Local time: 01:57
German to French
Oct 1, 2005

Bonjour,

J'ai eu des contrats réguliers pendant environ 3 ans pour une agence et ça se passait plutôt bien. Ce n'était pas super bien payé (j'étais payée à la ligne), mais bon, c'était acceptable et régulier et le paiement plutôt rapide.

Or, il y a environ 1 mois, on a décidé de me payer à l'article et non plus à la ligne (il s'agit, en effet, de petits textes de catalogues, de longueur variable, et qui sont dorénavant payés au même tarif, quelle que soit leur longueur). Quand je compare ce que je gagnais avant avec ce que je gagne maintenant pour un même document, ça fait une petite différence !

La raison pour laquelle le tarif a été modifié : le fait de devoir m'extraire le document en Word à partir d'un support Pdf... Bref, on m'a laissé entendre qu'on voulait bien m'augmenter à nouveau le tarif si je m'achetais un Mac + QuarkXpress (ce qui me coûterait dans les 2000 € - dans l'immédiat rien que pour eux), afin de leur éviter les pertes de temps dues aux manipulations de fichiers.

Que faire ? Que penser de cette attitude ? De ce chantage ?
Quelqu'un travaille-t-il avec Mac + QuarkXpress ? Est-ce rentable pour un traducteur ? Dois-je carrément laisser tomber cette agence (je dois dire que je suis assez remontée contre eux) ?

Merci pour vos témoignagnes et avis.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:57
German to French
Laisse tomber Oct 1, 2005

Bonjour,

Tu as bien raison d'être remontée... ce ne sont absolument pas des arguments qui tiennent debout et cette agence ne cherche visiblement qu'à te mettre la pression. Toutes les agences sérieuses préparent des documents exploitables pour le traducteur si ce dernier ne dispose pas des outils nécessaires, et ne doivent pas répercuter les "coûts" sur le sous-traitant.
S'ils refusent tes conditions, ce n'est pas à toi d'accepter les leurs, qui sont sincèrement minables.

Bonne chance pour la suite.
Sylvain


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Local time: 01:57
Member
Italian to French
+ ...
Voilà qui est parlé ! Oct 1, 2005

Sylvain Leray wrote:

Bonjour,

Tu as bien raison d'être remontée... ce ne sont absolument pas des arguments qui tiennent debout et cette agence ne cherche visiblement qu'à te mettre la pression. Toutes les agences sérieuses préparent des documents exploitables pour le traducteur si ce dernier ne dispose pas des outils nécessaires, et ne doivent pas répercuter les "coûts" sur le sous-traitant.
S'ils refusent tes conditions, ce n'est pas à toi d'accepter les leurs, qui sont sincèrement minables.

Bonne chance pour la suite.
Sylvain



Rien à ajouter, rien à retirer, accord total !

Jean-Marie


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 01:57
Dutch to French
+ ...
c'est sûr... Oct 1, 2005

Je suis de l'avis de Sylvain, ça ne vaut vraiment pas le coup, sauf s'ils te font gagner dans les 10 000 euros par mois, là, il y a matière à réfléchir.

Non, rire à part, ce n'est pas une agence digne de ce nom. Extraire un article d'un pdf, comme tu dis pas très long, prend qqs minutes.

J'ai dû traduire un doc pdf qui faisait dans les 20.000 mots. Comme l'extraction n'est pas tjrs sûre (ça mélange les colonnes ...), j'ai fait des copier/coller avec le bouton prévu dans Acrobat. Ca m'a pris une heure, mais j'avais un doc propre, prêt à passer dans mon CAT préféré. Et là, il s'agissait d'un gros document.

Donc eux doivent y passer 5 minutes à tout casser ...

Il existe des agences qui exagèrent. Lorsque l'on en a besoin (en début de carrière) on ne dit rien, mais quel pied de les envoyer paître ensuite, lorsque l'on a assez de clients pour pouvoir s'en passer ... !!

Bon courage
Elisabeth


Direct link Reply with quote
 

Céline Odo  Identity Verified
France
Local time: 01:57
English to French
+ ...
Au sujet de QuarkXpress Oct 1, 2005

Bonjour,

Au sujet de QuarkXpress, il existe aussi pour Windows, nul besoin d'acheter un mac. Mais il faut leur faire entendre que si jamais vous deviez faire vous-même la mise en page dans QuarkXpress ils devraient vous payer à l'heure en plus de la traduction pour la mise en page.
Pour finir sur les détails techniques, QuarkXpress suffit-il vraiment à lui tout seul pour créer des pdf ?
Et ne pourriez-vous pas créer ces mêmes pdf et les extraire vers Word avec Acrobat Pro qui est sans doute moins cher que Quark ? D'occasion, ça peut même devenir tout à fait abordable.
Maintenant que j'y pense, c'est une agence qui vous demande cela ??? Ils n'ont qu'à être plus ferme avec leur client !!!
Ne craignez rien, à mon avis, ils ne sont pas près de trouver un autre traducteur capable de faire le boulot dans ces conditions.


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 01:57
German to French
PDF et PDF Oct 1, 2005

Céline Odo wrote:

Pour finir sur les détails techniques, QuarkXpress suffit-il vraiment à lui tout seul pour créer des pdf ?
Et ne pourriez-vous pas créer ces mêmes pdf et les extraire vers Word avec Acrobat Pro qui est sans doute moins cher que Quark ? D'occasion, ça peut même devenir tout à fait abordable.


Chaque fichier PDF est généré à partir d'une application propre au créateur du document. La conversion en PDF n'est réalisée qu'à partir du moment où ce document va être diffusé, pour garantir qu'il puisse être lu sur toutes les machines.
Si Quark est très répandu, de nombreux documents sont créés avec d'autres logiciels (de PAO ou non), chaque client ayant sa préférence.
Encore une fois, une agence sérieuse, qui travaille en direct avec les clients, a tout intérêt à pouvoir traiter le maximum de formats, mais elle ne peut pas attendre du traducteur qu'il ait lui aussi tous les logiciels de PAO du marché.
C'est pour cela qu'il existe par exemple S-Tagger ou Font-Mapper de Trados qui permettent aux agences de préparer les fichiers afin que nous les traitions avec TagEditor par exemple.

Un copier-coller de PDF sur Word ne sera pas aussi simple à réintégrer dans le format d'origine, et reconvertir un document Word en PDF ne sera d'aucune utilité au client.

On peut faire le choix d'ajouter des services de PAO à se sservices de traduction en s'équipant de façon adéquate, mais la donne change alors complètement. Et cela ne sera rentable qu'avec des clients directs, à mon avis.

Sylvain


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 01:57
Member (2007)
German to French
+ ...
C'est pas correct, mais cela doit faire réfléchir Oct 1, 2005

J'ai lu les différentes contributions jusqu'à présent et suis globalement de l'avis de mes bons amis. Votre agence ne tient pas la route et à défaut de chantage c'est de l'incompétence.

Mais cela peut éventuellement permettre de rebondir et de ne pas simplement s'indigner.

S'équiper en Mac sous ce genre de pression n'est pas acceptable. S'équiper en Mac pour proposer de nouveaux services à ses clients n'est pas à mettre de côté pour autant.

Je l'ai fait pour ma part, alors que je suis PCissime et même plus. Je n'ai absolument pas regretté mon investissement (mais 90% de mon activité demeure PC Win).

Mais qu'il s'agisse d'un système ou d'un autre, il n'est guère admissible que seul le prestataire mette la main à la poche.

Une fois, il m'a été demandé de travailler directement sous PageMaker : refus avec explications circonstanciées. Je n'investis pas à moins que ... Comme il ne s'agissait que d'un truc ponctuel, cela n'a pas été plus loin.

Rebelote avec CorelDraw : là il y avait des tonnes de trucs. Le client a acheté CorelDraw, pour moi, mais pas moi. Cela a arrangé tout le monde.

Même chose avec la version complète d'Acrobat Reader (dont je n'ai obtenu finalement que la version Mac, ce qui m'exaspère, mais bon ...).

Si l'agence n'était pas incompétente, elle les obtiendrait en service de presse ces logiciels.

Donc, et pour en finir, faut peut-être pas les envoyer paître (ce qu'ils méritent jusqu'à présent), mais leur expliquer qu'il est possible de faire autrement.

Mon topo,

Bon courage,

Adrien


Direct link Reply with quote
 
Perf
Local time: 01:57
German to French
TOPIC STARTER
Je leur ai suggéré... Oct 1, 2005

de m'aider à acquérir ce matériel, mais pour l'instant, la réponse est plutôt vague.

Que veut dire "obtenir en service de presse" ?

Merci beaucoup de me préciser ce point.

Chantal





Adrien AVENAZ wrote:

J'ai lu les différentes contributions jusqu'à présent et suis globalement de l'avis de mes bons amis. Votre agence ne tient pas la route et à défaut de chantage c'est de l'incompétence.

Mais cela peut éventuellement permettre de rebondir et de ne pas simplement s'indigner.

S'équiper en Mac sous ce genre de pression n'est pas acceptable. S'équiper en Mac pour proposer de nouveaux services à ses clients n'est pas à mettre de côté pour autant.

Je l'ai fait pour ma part, alors que je suis PCissime et même plus. Je n'ai absolument pas regretté mon investissement (mais 90% de mon activité demeure PC Win).

Mais qu'il s'agisse d'un système ou d'un autre, il n'est guère admissible que seul le prestataire mette la main à la poche.

Une fois, il m'a été demandé de travailler directement sous PageMaker : refus avec explications circonstanciées. Je n'investis pas à moins que ... Comme il ne s'agissait que d'un truc ponctuel, cela n'a pas été plus loin.

Rebelote avec CorelDraw : là il y avait des tonnes de trucs. Le client a acheté CorelDraw, pour moi, mais pas moi. Cela a arrangé tout le monde.

Même chose avec la version complète d'Acrobat Reader (dont je n'ai obtenu finalement que la version Mac, ce qui m'exaspère, mais bon ...).

Si l'agence n'était pas incompétente, elle les obtiendrait en service de presse ces logiciels.

Donc, et pour en finir, faut peut-être pas les envoyer paître (ce qu'ils méritent jusqu'à présent), mais leur expliquer qu'il est possible de faire autrement.

Mon topo,

Bon courage,

Adrien





Direct link Reply with quote
 

Andreas THEODOROU  Identity Verified
Spain
Local time: 01:57
Greek to English
+ ...
Je suis d'accord Oct 1, 2005

Je suis globalement d'accord - soit cette agence cherche à mettre la pression sur toi, siot ils ne sont pas les gens serieux en avancant les arguments nuls pour justifier une changement de politique de tarification (qui - comme par hasard - est dans leur intérêt).

En ce qui concerne PDF, avec le logiciel Adobe Acrobat, si je ne me trompe pas, l'extraction du texte d'un fichier PDF est une manipulation simplissime (sauf si le concepteur du dit document a explicitement 'verrouiller' son document)


Direct link Reply with quote
 
xxxNicolette Ri
Local time: 01:57
French to Dutch
+ ...
Laisse tomber Oct 1, 2005

C'est une demande totalement déraisonnable. Je possède le logiciel XPress car je suis à l'origine metteur en page, mais la première version m'a coûté la peau des fesses, m'a obligé à acheter un Mac, puis quand je l'ai fait mettre à jour, le Mac ne pouvait plus "tirer" le logiciel. J'ai donc revendu le Mac, racheté une mise à jour en PC avec changement de plate-forme (tout cela payant, et les mises à jour sont très chères aussi), et finalement je ne m'en sers que rarement. Une agence ne peut vraiment pas demander cela à un traducteur, alors qu'elle peut raisonnablement lui demander de posséder Word+Excel+Powerpoint. Et puis, si elle a un surcoût de PAO, elle n'a qu'à le facturer au client, c'est quand même un service supplémentaire.

Pour les aspects techniques, le PDF est un format de sortie, créé par XPress, Pagemaker (ou même Powerpoint et Word avec un add-on). Le texte qu'on récupère en Word par une procédure de copie-coller, ou même un bon logiciel, n'a par définition pas la même présentation que le fichier XPress pour la simple raison que Word n'a pas les mêmes possibilités de mise en page fine qu'un logiciel de PAO à plusieurs milliers d'euros. On ne peut pas non plus créer en Word le même genre de documents, même si Word permet maintenant d'insérer des images ou de faire de jolis caractères. Et le travail en XPress est plutôt pénible, avec des tas de réglages et d'ajustements si la traduction est plus courte ou plus longue que l'original, et des surprises quand on ne possède pas les mêmes polices que le client.


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 08:57
English to French
Négocie Oct 2, 2005

Perf wrote:

Bonjour,

J'ai eu des contrats réguliers pendant environ 3 ans pour une agence et ça se passait plutôt bien. Ce n'était pas super bien payé (j'étais payée à la ligne), mais bon, c'était acceptable et régulier et le paiement plutôt rapide.

Or, il y a environ 1 mois, on a décidé de me payer à l'article et non plus à la ligne (il s'agit, en effet, de petits textes de catalogues, de longueur variable, et qui sont dorénavant payés au même tarif, quelle que soit leur longueur). Quand je compare ce que je gagnais avant avec ce que je gagne maintenant pour un même document, ça fait une petite différence !

La raison pour laquelle le tarif a été modifié : le fait de devoir m'extraire le document en Word à partir d'un support Pdf... Bref, on m'a laissé entendre qu'on voulait bien m'augmenter à nouveau le tarif si je m'achetais un Mac + QuarkXpress (ce qui me coûterait dans les 2000 € - dans l'immédiat rien que pour eux), afin de leur éviter les pertes de temps dues aux manipulations de fichiers.

Que faire ? Que penser de cette attitude ? De ce chantage ?
Quelqu'un travaille-t-il avec Mac + QuarkXpress ? Est-ce rentable pour un traducteur ? Dois-je carrément laisser tomber cette agence (je dois dire que je suis assez remontée contre eux) ?

Merci pour vos témoignagnes et avis.


En gros l'agence est en train de renégocier sa relation de travail, d'une façon que n'est pas vraiment élégante.

Si tu as une abondance de clients à coté, négocie à qui mieux mieux, et si ça ne passe pas, "à tchao bonsoir".

Si tu n'as pas suffisament de clients à coté pour tenir la route, négocie quand même, mais avec souplesse et légéreté.

Au choix, je préfére laisser tomber ce genre de client, mais il ne faut pas non plus scier la branche sur laquelle tu es assise.

Si tu es dans la situation 2, fais ton possible pour ne pas perdre le client, mais il est temps de te remuer pour trouver d'autres clients.

Quand tu as suffisament d'autres clients, libre à toi de contacter l'agence et de relancer les négociations. Comme l'expérience avec cette agence te le montre clairement, les deux parties ont parfaitement le droit de relancer les négociations quand ça leur chante.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 01:57
Member (2007)
German to French
+ ...
Service de presse Oct 2, 2005

Perf wrote:

Que veut dire "obtenir en service de presse" ?

Merci beaucoup de me préciser ce point.

Chantal



Il existe peut-être un autre terme, mais ce que je nomme ainsi correspond à la chose suivante :

Les éditeurs de logiciels et/ou les distributeurs ne sont pas nécessairement hostiles à diffuser gratuitement certains produits. Cela peut faire partie d'une démarche commerciale avec ou sans contrepartie. Fidélisation d'un client ou promotion d'un produit.

La contrepartie peut-être la mention d'un copyright ou d'une formule du genre réalisé avec ...

J'ai pratiqué la chose avec plus ou moins de bonheur au nom d'un packager pour qui j'ai travaillé pendant quelque temps. C'est ajourd'hui assez facile d'entrer en contact avec les bonnes personnes par le biais du "coin presse" que les éditeurs ont tous désormais sur le site Web.

Ce n'est pas qu'une question de chance de se faire mettre à disposition un produit. Il faut trouver les bons arguments, mais cela ne fonctionne pas toujours cependant.

Parfois il peut ne s'agir que d'un prêt pour une utilisation ponctuelle. Cela ne concerne pas nécessairement que des logiciels d'ailleurs. Pour du matériel cela peut également s'envisager (auprès du fabricant ou d'un revendeur).

A titre personnel aujourd'hui il m'arrive encore de le faire sous ma seule casquette de "traducteur indépendant". C'est moins aisé, parce que c'est sans filet et qu'il n'y a pas de "société" derrière, mais cela marche. J'ai deux exemples relativement récents, mais je ne peux naturellement indiquer de quels produits il s'agit.

Ce que j'indique ici ne va pas résoudre votre problème actuel, mais peut vous permettre de faire certaines suggestions à cette agence et à argumenter.

Il est peu le logiciels ne fonctionnant que sur Mac aujourd'hui, mais si on me fournit un logiciel ruineux (dont je ne ferai pas l'acquisition autrement), j'achète le Mac. Reste ensuite à faire comprendre à vos interlocuteurs que ce n'est plus seulement de la traduction ...

Si vous avez des gens sérieux en face de vous (hélas, cela ne semble pas être le cas), le Mac est vite amorti !

En espérant avoir apporté quelque chose d'utile,

Bon dimanche !

Adrien


Direct link Reply with quote
 
xxxNicolette Ri
Local time: 01:57
French to Dutch
+ ...
Pas d'accord avec Sylver Oct 2, 2005

Quand on ne sait ou ne veut pas faire quelque chose, il faut avoir le courage de le dire. Je sais que je ne sais pas faire des traductions en anglais, ou des traductions juridiques, ou travailler à la moitié de mon tarif, donc même si on insiste c'est non, un point c'est tout. Ils n'ont qu'à trouver une autre victime. On peut s'attendre à ce qu'un traducteur connaisse les outils bureautiques, mais pas à ce qu'il fasse à lui seul un studio de PAO. Et puis sinon c'est le début de la fin. Cette fois-ci c'est la PAO, la prochaine fois ce sera le comptage au nombre de mots anglais (voir fil parallèle), la fois d'après la relecture gratuite par une tierce personne, ou ne pas compter les noms propres, ou prendre à sa charge la TVA parce que le client ne la récupère pas, ou une remise pour conditions économiques... Les agences ont des tas de façons pour rediscuter le tarif, et c'est toujours à la baisse. Demandez-vous plutôt combien vaut votre travail, à combien vous pouvez le vendre, et pour combien les intermédiaires le vendent à leurs clients. Surprises garanties.

[Edited at 2005-10-02 18:32]


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 08:57
English to French
Zoyons sérieux Oct 3, 2005

Nicolette Richy wrote:

Quand on ne sait ou ne veut pas faire quelque chose, il faut avoir le courage de le dire. Je sais que je ne sais pas faire des traductions en anglais, ou des traductions juridiques, ou travailler à la moitié de mon tarif, donc même si on insiste c'est non, un point c'est tout. Ils n'ont qu'à trouver une autre victime. On peut s'attendre à ce qu'un traducteur connaisse les outils bureautiques, mais pas à ce qu'il fasse à lui seul un studio de PAO. Et puis sinon c'est le début de la fin. Cette fois-ci c'est la PAO, la prochaine fois ce sera le comptage au nombre de mots anglais (voir fil parallèle), la fois d'après la relecture gratuite par une tierce personne, ou ne pas compter les noms propres, ou prendre à sa charge la TVA parce que le client ne la récupère pas, ou une remise pour conditions économiques... Les agences ont des tas de façons pour rediscuter le tarif, et c'est toujours à la baisse. Demandez-vous plutôt combien vaut votre travail, à combien vous pouvez le vendre, et pour combien les intermédiaires le vendent à leurs clients. Surprises garanties.

[Edited at 2005-10-02 18:32]


Je crois qu'il y a un malentendu.

Tout dabord, inutile de parler du cas où il s'agit d'un travail que l'on ne sait pas faire. Elle travaille avec le client depuis 3 ans.

Si tu ne dépends pas de ce client pour mettre le pain sur la table, tu ne vas pas changer de prix ou faire des concessions. Négocie pour maintenir ou même améliorer ton tarif. Au pire, il va voir ailleurs. La belle affaire.

Mais si tu as fait l'erreur de travailler uniquement -ou presque- avec ce client et que tu dépends de lui pour mettre le pain sur la table, tu es dans la pégouse. Dans la théorie, le "maintiens tes prix ou créve" c'est peut être noble, mais dans la pratique, c'est stupide. *DANS CETTE SITUATION LA*, tu acceptes le nouveau tarif et tu te magnes pour trouver d'autres clients qui vont te permettre de laisser tomber ce client d'ici quelques mois.

Je ne suis pas pour la casse des prix, mais il faut être réaliste aussi. Une perte de quelques centaines d'euros sur un mois ou deux parce que le client a renégocié les prix, et que tu as été obligé d'accepter, ce n'est pas vraiment agréable.

Une perte de 80% de ton revenu parce que tu as eu la *** de travailler pour un seul client sans solution de secours, c'est critique.

Une fois que tu es sortie de cette situation et que tu as suffisament d'autres clients, rien ne t'empêche de re-contacter le client trois mois plus tard, et de lui dire "écoute, tu sais, le nouveau tarif il est vraiment trop bas. A partir de maintenant je facture XXX par mot".


Les agences ont des tas de façons pour rediscuter le tarif, et c'est toujours à la baisse.


Ben évidement! Tu ne veux quand même pas que ce soit le client qui négocie à la hausse, non plus?

Le client négocie toujours à la baisse, et le traducteur négocie toujours à la hausse. Le client utilise son arsenal de raisons pour demander une réduction des prix, et le traducteur utilise son arsenal pour justifier une hausse des tarifs.

L'agence te parle du travail de PAO,... pour négocier un rabais. Le traducteur explique qu'il a trop de travail, ... et qu'il est obligé de revoir ses tarif à la hausse.

Le traducteur et l'agence, c'est juste une variation sur le théme de la relation vendeur / acheteur.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Que faire ?

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs