Mobile menu

Traduction de brevets - Ratification du protocole de Londres
Thread poster: TTV
TTV  Identity Verified
France
German to French
Feb 28, 2006

Sale journée pour les mouches +:)

Ci-joint le communiqué reçu hier de la SFT:

La Commission des Finances de l'Assemblée nationale a adopté le 1er février dernier un amendement au projet de Loi de Programme pour la Recherche visant à autoriser la ratification du Protocole de Londres ; ce projet de loi sera examinée par l'Assemblée nationale en seconde lecture demain 28 février 2006 à 15h.

Je remercie la SFT de nous avoir prévenu. Elle est bien la seule.

Cela dit, prévenu ou pas, ça ne change pas grand chose. Trop tard pour mener une action auprès des députés. De toute manière on n'a rien à dire, on est les premiers concernés mais personne ne ous prévient. En fait, ça nous fera juste flipper un peu plus.

Personnellement, après avoir passé plus de 25 ans de ma vie à cette activité déjà ingrate et difficile par nature, après avoir vainement tenté de me recycler, après m'être battu avec succès (provisoire) en 2001 pour empêcher une première ratification, je me pose une seule question, comment en finir élégamment? (voir Gilles Vignault).

Pour ceux qui veulent plus d'informations, outre une recherche dans ce forum, voici quelques liens:

http://www.cncpi.fr/doc//060210_Note_Position_Protocole_londres.pdf

http://www.aprobi.asso.fr/

http://www.assemblee-nationale.fr/12/rapports/r2837.asp

Une remarque "humoristique" sur le dernier lien, qui est le rapport de notre nouveau fossoyeur, le député Jean-Michel Fourgous: lire la partie "article additionnel après l'article 5", en recherchant par exemple "traduction": il indique que la traduction d'un brevet coûte en moyenne 2500 euros par langue. Sachant qu'un brevet est en moyenne d'une taille de 10 pages, cela correspond pour le traducteur, selon la fourchette de tarifs actuelle, à une somme reçue variant entre 200 et 400 euros. Cherchez l'erreur...

Bref, quand on connaît le taux de fréquentation de l'Assemblée Nationale pour ce genre de séances, penser que votre avenir va être rayé de la carte par quelques députés assoupis, ça fait du mal. Vive la Démocratie, vive la République, vive la France!


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 11:11
Member (2007)
German to French
+ ...
Des manifs sont prévues Feb 28, 2006

René Vinchon wrote:

Ce projet de loi sera examinée par l'Assemblée nationale en seconde lecture demain 28 février 2006 à 15h.



Les chercheurs manifestent :

http://recherche-en-danger.apinc.org/article.php3?id_article=1385

Bonne lecture,

Adrien



[Edited at 2006-02-28 14:38]


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
German to French
TOPIC STARTER
Obsèques reculées Mar 6, 2006

Sous le titre "Brevet européen: le combat ne fait que commencer", le député Nicolas Dupont-Aignan, président du mouvement "Debout la République", a émis un communiqué de presse annonçant le retrait de l'amendement Fourgous, grâce à son intervention et à celle d'autres parlementaires.

Ce communiqué n'étant malheureusement pas disponible sur Internet, ci-joint le seul "endroit" où l'on peut trouver des informations à ce sujet, à savoir le blog dudit député http://www.nda2007.fr/blog/

En effet, les quotidiens nationaux par exemple, après avoir consacré des articles entiers aux arguments "pour l'amendement", ne consacrent pas une ligne à l'argumentation contraire, qui vient donc de triompher provisoirement.

Bien que je ne partage pas les convictions du suscité, force est de rendre hommage à sa pugnacité et à la constance de ses opinions. C'est déjà lui qui était intervenu de manière décisive il y a 5 ans.

Pour ma part, ras-le-bol d'être balloté entre les petites guéguerres de ces messieurs.

J'en profite pour remercier chaleureusement les nombreux collègues qui, par mails et autres moyens, m'ont apporté leur soutien dans cette période difficile pour les professionnels de la traduction de brevets. Vive la solidarité, vive Internet, vive Proz!


Direct link Reply with quote
 

Véronique Le Ny  Identity Verified
France
Local time: 11:11
Member (2006)
Spanish to French
+ ...
moindre mal... Mar 6, 2006

Bonjour,
A ce sujet, il y avait un article dans Libération il y a une semaine, faut lire la presse! J'en ai aussi entendu parler sur les infos d'Arte.

L'article de Libé dit:

"Si la France ne ratifie pas cette convention internationale dans un bref délai, il y a fort à parier que les autres Etats se mettront d'accord pour imposer un système de brevet exclusivement fondé sur l'anglais. Par excès d'inertie, la France risquerait de favoriser l'expatriation des connaissances et des compétences en matière de propriété industrielle de l'Europe continentale vers les pays anglophones. Cette inaction signerait la fin de la langue française dans le domaine des brevets."

http://www.liberation.fr/page.php?Article=362828

On va dire que c'est un moindre mal, mais il est vrai que je ne connais pas à fond le dossier...

Véronique


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 18:11
English to French
J'veux bien travailler pour lui, moi Mar 6, 2006

René Vinchon wrote:

Il indique que la traduction d'un brevet coûte en moyenne 2500 euros par langue. Sachant qu'un brevet est en moyenne d'une taille de 10 pages, cela correspond pour le traducteur, selon la fourchette de tarifs actuelle, à une somme reçue variant entre 200 et 400 euros. Cherchez l'erreur...


Moi, je veux bien lui faire une ristourne à 2450 euros.


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
German to French
TOPIC STARTER
lire les messages! Mar 6, 2006

vero30 wrote:

Bonjour,
A ce sujet, il y avait un article dans Libération il y a une semaine, faut lire la presse! J'en ai aussi entendu parler sur les infos d'Arte.

L'article de Libé dit:

"Si la France ne ratifie pas cette convention internationale dans un bref délai, il y a fort à parier que les autres Etats se mettront d'accord pour imposer un système de brevet exclusivement fondé sur l'anglais. Par excès d'inertie, la France risquerait de favoriser l'expatriation des connaissances et des compétences en matière de propriété industrielle de l'Europe continentale vers les pays anglophones. Cette inaction signerait la fin de la langue française dans le domaine des brevets."

http://www.liberation.fr/page.php?Article=362828

On va dire que c'est un moindre mal, mais il est vrai que je ne connais pas à fond le dossier...

Véronique


Il faut surtout lire les messages, c'est ce que j'ai dit dans mon message précédent, uniquement des articles provenant de partisans de la ratification. L'article cité ci-dessus est un article écrit par Catherine Tasca, sénateur socialiste partisane du "tout-anglais" (à l'époque où elle était ministre de la culture, elle avait émis une "Circulaire Tasca" qui visait à supprimer la traduction en français des étiquetages sur les produits).

Les arguments de ce long article sont facilement démontables. Le plus risible est la partie où cette personne "explique" la structure d'un brevet, visiblement elle n'en a jamais lu un. Quand à la partie citée ci-dessus, c'est également une grossière erreur, et pour le comprendre, il suffit d'aller voir les liens que j'ai donnés dans mon premier message. Un premier élément: 80% des brevets européens sont déposés en anglais, 15% en allemand, 5% en français. Donc s'il n'y a plus de traductions, 80% des brevets resteront en anglais. On n'est donc pas loin du "tout-anglais".

A noter que l'APROBI (voir premier post), association qui regroupe principalement des traducteurs, a demandé à Libération un droit de réponse qui lui a été refusé.

Effectivement, il faut connaître le dossier, et j'ai donné les éléments pour cela, avec des liens "des deux bords".
Sinon, merci pour le soutien, entre collègues +:)


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction de brevets - Ratification du protocole de Londres

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs