Traduction d'un livre
Thread poster: Elena Pavan

Elena Pavan  Identity Verified
Local time: 13:00
Member (2005)
French to Italian
+ ...
May 2, 2006

Bonsoir à tous.
J'ai été contacté par une dame pour la traduction d'un livre sur un peintre italien. Nous sommes encore dans la phase "prise de contact", je ne sais pas encore s'il s'agit d'une maison d'édition ou d'un privé, etc. Mais j'aimerais me faire trouver "préparée" si le projet se concrétise!
Je suis inscrite à l'URSSAF depuis 12 ans maintenant, mais jusqu'à présent j'ai travaillé uniquement avec des agences et je n'ai jamais traduit un livre.
J'ai trouvé des renseignements et des liens précieux sur des anciens forum, mais j'ai encore des doutes.
Est-ce que je peux faire une facture normale (n. de feuillets * XXX Euro) et tout ce termine ainsi ou est-ce que je suis obligée de faire un contrat en bonne et due forme pour le paiement des droits d'auteur? Je n'ai pas encore vu le livre, mais je ne pense pas que ce soit un best seller, donc est-ce que je vais vraiment gagner beaucoup avec les droits d'auteur?
Si on me paie aussi les droits d'auteur, est-ce que je peux les calcules dans mes benefices, comme les autres recettes (je suis en profession libérale, pas de société, ni de micro-entreprise) ou suis-je obligée de cotisé aussi à l'Agessa?
Merci d'avance pour toutes vos réponses.
Elena


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 13:00
Member (2007)
German to French
+ ...
Un peu de ménage ... May 2, 2006

Elena Pavan wrote:

je ne sais pas encore s'il s'agit d'une maison d'édition ou d'un privé, etc.



Avant de faire un pas de plus, je me fais préciser la chose.



Est-ce que je peux faire une facture normale (n. de feuillets * XXX Euro) et tout ce termine ainsi



Pourquoi pas ? Rien n'oblige à faire autre chose de ton côté.



ou est-ce que je suis obligée de faire un contrat en bonne et due forme pour le paiement des droits d'auteur?



Ce n'est pas à toi de faire ou de proposer la chose, mais s'il s'agit de droits d'auteur (en fonction de ce que nous avons déjà abordé), c'est au partenaire de te proposer un contrat de droits d'auteur.

Mais contrat d'une manière ou d'une autre, il doit y en avoir un en bonne et due forme !



Je n'ai pas encore vu le livre, mais je ne pense pas que ce soit un best seller,



Il y a de fortes chances pour que cela ne le soit pas ...



donc est-ce que je vais vraiment gagner beaucoup avec les droits d'auteur?



Grosso-modo, pas un rond !!!

Allons, disons (c'est un ordre d'idée) 8% du prix public hors taxe par exemplaire.

Exemple : le livre est vendu 10 € HT. Tu touches 0.80 € par exemplaire "vendu", et il y en a plein qui sont diffusés sans être vendus ...

Pour gagner 800 €, il faut vendre 1000 exemplaires ?

Ce genre de livre va peut-être tourner sur 2500 exemplaires.

Calculette, suis-je encore la plus belle ?

Dans tous les cas de figure, il faut céder ses droits au départ : je vaux tant la page (à étudier), sommes-nous du même avis, payez moi et je me moques de ce que vous allez ou non vendre !!!

Autrement, c'est la mistouffle assurée ...

Tes droits d'auteurs, je pense qu'il convient de les déclarer comme étant stupidement des revenus ???

Je vais voir mon inspecteur des impôts pour ne pas me tromper avec mon statut ...



Si on me paie aussi les droits d'auteur, est-ce que je peux les calcules dans mes benefices, comme les autres recettes (je suis en profession libérale, pas de société, ni de micro-entreprise) ou suis-je obligée de cotisé aussi à l'Agessa?



cf plus haut : je commence par consulter. Mais si l'éditeur est de droit français, c'est lui-même qui fera le précompte de tes déclarations : tu déclareras aussi de ce fait.

Je me renseigne aussi auprès de l'AGESSA.

Voilà, c'est à peu près comme cela que cela se passe ...

Je fonctionne uniquement là dessus, allons j'agence parfois, depuis un certain temps !

N'hésite pas à me demander d'autres précisions si nécessaire,

Très amicalement,

Adrien


Direct link Reply with quote
 

Elena Pavan  Identity Verified
Local time: 13:00
Member (2005)
French to Italian
+ ...
TOPIC STARTER
Merci May 2, 2006

Merci Adrien, comme d'habitude tes conseils sont toujours précieux!
S'il n'y a pas d'obligation légale, je n'ai aucun intéret à etre payée en droits d'auteurs.
De toute manière, comme je disais, nous ne sommes qu'au début des la prise de contact. Il faut voir si mon CV lui convient, si c'est un privé ou une maison d'édition, s'ils n'imposent pas un prix irrisoire, etc....
Au moins de mon coté, je sais comment "bouger".
Merci encore et bonne soirée
Elena


Direct link Reply with quote
 
VJC
Local time: 13:00
German to French
intérêt May 2, 2006

« Traduit par Elena Pavan » peut présenter de l'intérêt, si l'ouvrage (et sa traduction) est intéressant et si l'éditeur est correct.

Certains auteurs se laissent traduire, d'autres, non ou difficilement. Avant de prendre la commande, traduire quelques pages au hasard, à titre d'exercice, ou quelques alinéas (de préférence quelques alinéas à faire tirer au hasard par une autre personne). Chronométrer cet exercice, en interpoler le temps que prendra la traduction. N'oubliez pas les index et tables, les recherches, si le sujet ne vous est pas familier !

Vous pourrez ainsi vous faire une idée du prix à demander.

Attention également à la livraison ! Votre traduction peut être bonne, voire excellente, et ne pas plaire. On peut discuter votre travail et vous demander des modifications : si vous avez prévu ce travail supplémentaire dans votre devis, pour le refuser ou l'accepter sous condition, vous aurez moins de problème.

Tarif : l'usage, me suis-je laissé dire, est de payer une partie du travail à la commande.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 13:00
Member (2007)
German to French
+ ...
Avance May 3, 2006

VJC wrote:

Tarif : l'usage, me suis-je laissé dire, est de payer une partie du travail à la commande.



Oui, c'est assez général comme pratique. Je connais deux formules : 1/3 à la commande, 1/3 à la livraison du manuscrit complet et 1/3 à la sortie.

D'autres éditeurs me font 4/4 selon le même principe, le troisième quart étant celui de l'acceptation de la traduction.

Je vois que je n'ai peut-être pas été tout à fait précis dans ma première réponse :

Si le partenaire est un éditeur français, je crains qu'il n'ait pas la possibilité de traiter autrement qu'en droits d'auteur (mais cela vaudrait le coup de lui poser la question).

Autrement il est certainement plus simple de facturer comme tu le fais d'habitude pour d'autres travaux.

Au niveau des droits d'auteur il y a également deux techniques :

Au pourcentage sur les ventes à venir (aléatoire si c'est un bide, le jackpot si c'est du best seller) auquel cas l'éditeur te consent une "avance" sur droits (calculée en fonction du nombre prévu de ventes). Si dans un délai convenu par le contrat les ventes ne couvrent pas l'avance, il faudra rembourser ...

La cession de tous les droits avec un prix convenu une fois pour toutes.

J'espère que ces petites précisions sont utiles.

Bonne journée,

Adrien


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 13:00
German to French
+ ...
Tarif manuscrit Aug 15, 2008

Bonjour,

Je viens de lire cette discussion car justement une maison d'édition allemande me propose la traduction d'un livre. Je n'ai pas vraiment idée des tarifs pratiqués dans ce domaine. On me demande pourtant - bien entendu - mon tarif pour une page manuscrite... (1.800 caractères dans Word). Pourriez-vous me donner une fourchette raisonnable, svp ?

Merci d'avance !

Anne-Sophie


Direct link Reply with quote
 

Anna & Richard Brunet
France
Local time: 13:00
French to Russian
+ ...
Pas cher Aug 15, 2008



mon tarif pour une page manuscrite... (1.800 caractères dans Word). Pourriez-vous me donner une fourchette raisonnable, svp ?




15€


Direct link Reply with quote
 

Elisa Comito  Identity Verified
Local time: 13:00
English to Italian
+ ...
Reinsegnements sur les sites allemands Aug 16, 2008

Anne-Sophie Jubien wrote:

Bonjour,

Je viens de lire cette discussion car justement une maison d'édition allemande me propose la traduction d'un livre. Je n'ai pas vraiment idée des tarifs pratiqués dans ce domaine. On me demande pourtant - bien entendu - mon tarif pour une page manuscrite... (1.800 caractères dans Word). Pourriez-vous me donner une fourchette raisonnable, svp ?

Merci d'avance !

Anne-Sophie


VdÜ (Verband Deutschsprachiger Übersetzer Literarischer und Wissenschaftlicher Werkw e.V.): www.literaturuebersetzer.de

u-liftor, Mailing list des traducteurs litteraires allemands
http://www.techwriter.de/thema/u-litfor.htm


15 euro me semble peu (mais je sais qu'en Allemagne on distingue aussi entre les types differents de textes editorials; la fourchette est large, en 2006 ça était 13-22 euro/1800). Je te conseille de te reinsegner bien sur les sites allemands et sur la mailing-list parce que en Allemagne les traducteurs ont aussi des contracts interesants; il a eu beaucoup de nouvelles (et de batailles de presse aussi) à l'égard des contracts de traduction dans les années recentes.

Bonne chance!



[Edited at 2008-08-16 09:29]


Direct link Reply with quote
 

Ana Cristina Gutierrez Iglesias
France
Local time: 13:00
English to Spanish
+ ...
TRADUCTION LITTERAIRE Aug 16, 2008

bonjour

je voudrais savoir si cela vous arrive aux traducteurs litteraires de traduire vers une langue qui n´est pas votre langue maternelle, moi je pensais que c´etais impossible mais en regardant des cv de plusieurs traducteurs j´ai decouvert que cela arrive. Alors je me demande si pour des traducteurs vivant dans un pays different de leurs langues natives, est-il courant et normale d´avoir a traduire vers d´autres langues que la leur, ou traduisent-ils toujours vers leur langue maternelle? Dans ce cas les livres seraient publiés dans une langue qui n´est pas celle du pays, est-ce possible?
J´aimerais savoir quelles ont été vos expériences et si vous avez des conseils pour se lancer dans la traduction littéraire dans un pays d´une autre langue?


Direct link Reply with quote
 

Elisa Comito  Identity Verified
Local time: 13:00
English to Italian
+ ...
Presque jamais Aug 17, 2008

Cristina Gutierrez wrote:

bonjour

je voudrais savoir si cela vous arrive aux traducteurs litteraires de traduire vers une langue qui n´est pas votre langue maternelle, moi je pensais que c´etais impossible mais en regardant des cv de plusieurs traducteurs j´ai decouvert que cela arrive.


Ca m'etonne.


Alors je me demande si pour des traducteurs vivant dans un pays different de leurs langues natives, est-il courant et normale d´avoir a traduire vers d´autres langues que la leur...?


Ca n'est pas absolument normal, si ça arrive c'est exceptional, du à raisons particulieres. Par example içi, en Italie, pour traduir les livres de l'écrivain Nobel turc Oran Pamuk, au debut la maison d'édition italienne a été forcée d'employer une traductrice turque qui vit en Italie parce que il n'y avait pas des traducteurs italiens du turc qui pouvaient le faire. Mais, en cette situation, la traductrice n'a pas travaillé seule mais en collaboration avec une redactrice italienne. L'éditeur a donc employé deux personnes, ce que n'est pas souhaitable du point de vue de l'organization et economique, mais il n'avait pas alternatives s'il voulait vendre les livres de Pamuk en Italie.
Mais, compte tenu des exceptions, aucune maison d'édition serieuse pourrait adopter la politique de confier la traduction d''un livre à un personne qui ne traduit pas dans sa langue maternelle. En plus, il y a déjà beacucoup de competition entre les traducteurs natives, pense aux difficultés que un traducteur "étranger" pourrait rencontrer!

Cà m'est arrivé une fois de traduire pour un éditeur allemand, mais c'était un livre du français à l'italien!


J´aimerais savoir quelles ont été vos expériences et si vous avez des conseils pour se lancer dans la traduction littéraire dans un pays d´une autre langue?

Franchement je te le dé déconseille absolument sauf si, pour quelque raison, tu as une padronance de la langue étrangère au meme niveau, ou superieur, à celle de ta langue maternelle, et meme dans ce cas tu auras du mal à le demontrer!

[Edited at 2008-08-17 07:56]

[Edited at 2008-08-17 07:56]

[Edited at 2008-08-17 07:58]


Direct link Reply with quote
 

Ana Cristina Gutierrez Iglesias
France
Local time: 13:00
English to Spanish
+ ...
un autre doute Aug 17, 2008

Merci de ta reponse Elisa, et pourrait-il arriver qu´un editeur veuille traduire un livre vers une langue autre que celle du pays et ait besoin de traducteur natives pour ce faire? Avez vous traduit pour un editeur dans un pays different du votre d´origine?

Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 13:00
German to French
+ ...
Merci Aug 18, 2008

Merci pour ces réponses concernant les tarifs. Mon client potentiel entre donc bien dans la fourchette indiquée.

Cristina, je ne vois pas trop où est le problème. L'important c'est que tu traduises vers ta langue maternelle et pas vers une langue étrangère mais que ton client soit dans le même pays que toi ou pas, cela n'a pas d'importance.
J'ai des clients en Allemagne et je vis en France.


Direct link Reply with quote
 

Nina Khmielnitzky  Identity Verified
Canada
Local time: 07:00
Member (2004)
English to French
Au fait, comment devient-on traducteur littéraire? Sep 24, 2008

Je me suis amusée à traduire un roman dont il n'existe encore aucune version française et je suis plutôt satisfaite du résultat. Comment procéder une fois ma traduction complétée?

Merci


Direct link Reply with quote
 

nordiste  Identity Verified
France
Local time: 13:00
English to French
+ ...
mettre la charrue avant les boeuf ... Sep 24, 2008

Nina Khmielnitzky wrote:

Je me suis amusée à traduire un roman dont il n'existe encore aucune version française et je suis plutôt satisfaite du résultat. Comment procéder une fois ma traduction complétée?

Merci


En général on commence par trouver un éditeur dans la langue cible intéressé par l'ouvrage. Par exemple on lui fait propose un résumé.

Puis on signe un contrat d'édition

Et on commence la traduction !

Le risque est d'ailleurs que l'éditeur soit très intéressé par le roman, mais préfère choisir son propre traducteur ...
Dans tous les as il est sans doute préférable de ne pas mettre en avant le fait que tout le roman est déjà traduit, cela ne peut qu'inciter l"éditeur à tirer le prix vers le bas. Après tout, vous avez déjà accepté de faire ce travail sans même être sûre d'être payée


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction d'un livre

Advanced search






PDF Translation - the Easy Way
TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation.

TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation. It also puts your translations back into the PDF to make new PDFs. Quicker and more accurate than hand-editing PDF. Includes free use of Infix PDF Editor with your translated PDFs.

More info »
CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs