Mobile menu

What do you do when an agency tells you that your translation stinks?
Thread poster: CRochereau
CRochereau
Brazil
Local time: 04:22
English
+ ...
Sep 28, 2006

Dear colleagues,

I did a translation via Proz (EN -FR) and received the following comments about the agent, asking me to pay for the proofreader:

unfortunately we had problems with a project you worked on (the DVD manual) that was translated in French. It was pointed out to us by our proofreader that the translation was full of mistakes and we had to have it throughly proofread. It was not possible to send the file as it was because of the low quality of the translation.

I had a look to the final version and yes I found a few mistakes but I disagree with "the low quality of the translation".

One place they had changed my "Le manuel utilise les symboles suivants" to " recoure aux symboles"
- "Ne jamais placer cet appareil sur un chariot" to "Ne placez jamais"
- "Ne jamais obstruer ou couvrir" to "N'obstruez ou couvrez jamais"
- "Essuyez le disque en partant du centre vers l'extérieur avec un chiffon doux" to "Essuyez le disque à l'aide d'un chiffon doux du centre l'extérieur" ( vers non ???)

If anyone wants to, I will be happy to forward the document for anyone who can read French to see my translation and the "proofreaders".


Direct link Reply with quote
 

Sandra C.
France
Local time: 08:22
English to French
+ ...
Darn! Sep 28, 2006

I hate that! It happened to me once, too, with a FR-EN translation.
My work got proofread and many changes were made, which got my client pretty angry; then a second person proofread it and changed most of it back to what I had translated in the first place!
Of course this blunder cost quite a bit of money to my client, who's somehow holding me responsible and still hasn't paid me for the job (it's only been a year and a half, now)

Anyway, from your examples, your translation seems of better quality than the corrected document.
I would insist on knowing the credentials of the 'proofreader' and I would stand my ground!!
You could also ask for a second opinion: that's what happened in my case and the client felt a little stupid afterwards...
Your client is obviously not a native speaker of French, just like mine isn't a native speaker of English, so they have no way of knowing for sure who's telling the truth.

It's your job to convince him/her!
Could you obtain professional references? Have an ex- or current client vouch for the quality of your work?

Good luck, C!

)


Sandra


Direct link Reply with quote
 
Pierre Caillet
Belgium
Local time: 08:22
Swedish to French
+ ...
Strike back Sep 28, 2006

Hello,
It happened to all of us once I guess. Some mistakes (silly or not), an overeager proofreader...

I would stand my ground too, atoning where I have to but also explaining point by point, example after example, why the proofreader was wrong or "overdoing" it, why I made this and this choice (like the infinitive vs imperative form for example). Judging by the examples you give, you have grounds for doing this.
But the question is also, is it worth your time?
I did it once in the beginning with my most loyal client and was never bothered again...

Good luck
/Pierre


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 08:22
German to French
Pourrions-nous s'il vous plaît... Sep 28, 2006

... avoir cette conversation en français puisque nous sommes dans le forum francophone ? La même conversation en anglais a lieu dans un autre fil anglophone, la version française serait donc mieux ici

Merci d'avance
Sylvain


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 02:22
Member
English to French
Petit rappel Sep 28, 2006

Vous êtes dans le forum français.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir poursuivre cet échange dans notre belle langue.

Bonne journée,

John


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 15:22
English to French
Communiquer Sep 28, 2006

Vous n'indiquez pas les fautes que vous avez faites.

Si il n'y a que les "corrections" que vous indiquez, le client se paye de votre tête, mais si il y a par ailleurs des fautes graves, ca change tout.

Cela dit, le solution est de communiquer avec le client et de lui expliquer votre position. Si vous n'avez pas fait de fautes graves, vous êtes dans votre bon droit, et il vous suffit de justifier vos choix terminologiques.

Les proofreaders agissent parfois comme des critiques littéraires, et on ne peut pas plaire à tout le monde.

Si le client est de bonne foi et que vous n'avez pas commis de fautes graves, il devrait être possible de lui faire entendre raison

Malheureusement, il y a aussi la possibilité d'un client qui essaye de vous arnaquer, et la malheureusement, il n'y a pas grand chose à faire.


Direct link Reply with quote
 
CRochereau
Brazil
Local time: 04:22
English
+ ...
TOPIC STARTER
Justement Sep 28, 2006

Merci à tous pour vos conseils,


Cependant, et certains ne seront pas d'accord avec moi, la communication dans certains cas est inutile.

J'ai en main, la version "corrigée" et la version envoyée au client final. Comment expliquez-vous le fait que plusieurs "corrections" n'apparaissent pas dans la version finale et d'autres oui ?


Direct link Reply with quote
 
xxxdf49f
France
Local time: 08:22
recourir Sep 29, 2006

CRochereau wrote:
"Le manuel utilise les symboles suivants" to " recoure aux symboles"
- "Ne jamais placer cet appareil sur un chariot" to "Ne placez jamais"
- "Ne jamais obstruer ou couvrir" to "N'obstruez ou couvrez jamais"
- "Essuyez le disque en partant du centre vers l'extérieur avec un chiffon doux" to "Essuyez le disque à l'aide d'un chiffon doux du centre l'extérieur" ( vers non ???)


1) "recoure" n'existe pas en français: le verbe recourir se conjugue "recourt" à la 3è pers.
2) de plus, une personne peut recourir / avoir recours à quelque chose, i.e. se servir de quelque chose dans une circonstance donnée (cf. Larousse) mais un objet/manuel ne saurait recourir à rien du tout, ni "se servir" de quoi que ce soit dans ce sens précis: utiliser, employer etc.
3) dans un manuel de ce type, l'infinitif est d'usage et parfaitement correct
4) "N'obstruez ou couvrez jamais...": il manque une négation à "couvrez"
5) "du centre l'extérieur" ne veut rien dire en français
6) mon avis: ces corrections sont faites pas un/e non-francophone natif ou bien un francophone natif qui ne maîtrise pas bien sa langue et ferait mieux de prendre des leçons de rédaction, grammaire et syntaxe en français (entre autres compétences qui semblent lui faire défaut) avant de jouer au réviseur trop zélé cherchant à justifier ses honoraires par son crayon rouge.
df


Direct link Reply with quote
 
Barbara Cochran, MFA  Identity Verified
United States
Local time: 02:22
Spanish to English
+ ...
You Have To Pay For THEIR Proofreader? Sep 30, 2006

I would treat anything this agency tells you with suspicion CRochereau! Since when is the translator responsible for paying the proofreader when it's an agency that has given you the work? As a translator, I've never heard of or encountered such a thing!

[Edited at 2006-09-30 18:38]


Direct link Reply with quote
 

claude
Thailand
Local time: 08:22
English to French
Une solution simple Oct 1, 2006

Mais comme je ne l'ai pas vu en parcourant la discussion :
ne plus jamais travailler pour ce client.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 08:22
English to French
+ ...
Le problème de la révision reste gigantesque Oct 4, 2006

La révision peut être très utile, mais ces exemples prouvent que n'importe qui, promu réviseur, peut dire et faire à peu près n'importe quoi ... si le client le veut bien :

CRochereau wrote:

One place they had changed my "Le manuel utilise les symboles suivants" to " recoure aux symboles"
- "Ne jamais placer cet appareil sur un chariot" to "Ne placez jamais"
- "Ne jamais obstruer ou couvrir" to "N'obstruez ou couvrez jamais"
- "Essuyez le disque en partant du centre vers l'extérieur avec un chiffon doux" to "Essuyez le disque à l'aide d'un chiffon doux du centre l'extérieur" ( vers non ???)


Personnellement, je pense que le bon réviseur fait le moins de corrections possible, c'est-à-dire qu'il doit laisser intactes toutes les formulations correctes.

Au contraire, on en trouve qui se croient autoriser à réécrire systématiquement comme ils auraient traduit eux-mêmes, sans même aller jusqu'au bout de la phrase afin de voir si leur correction n'aboutit pas à une impossibilité ou à une correction contradictoire avec celles qui suivent.

On s'aperçoit quand même souvent qu'au fil des pages d'une même traduction ils prennent conscience des limites de leur façon de faire... Ce qui ne les incite pas pour autant à revoir leurs "corrections" initiales.


Une question importante est celle du temps que l'on doit passer à "corriger" ou réviser le réviseur... En général il n'est pas payé.

Il m'est arrivé ce printemps de revoir un texte révisé par les réviseurs du client. Ceux-ci avaient été trois, qui s'étaient répartis le travail sur plusieurs mois (en fonction de leur disponibilité, car il n'y en avait pas pour des semaines de lecture). Je pouvais voir que certaines corrections avaient été parfois annulées, puis reprises, puis à nouveau annulées par les réviseurs suivants... les couches de correction s'entassaient comme les strates des sédiments.

Pour m'y retrouver, il m'a fallu passer trois jours en relecture de ces révisions. Ce n'était pas compris dans le prix initial, et cela a représenté le quart du temps que j'avais passé à traduire le texte. Autant dire que ma marge fond alors comme neige au soleil.

Paul VALET
www.gexcel.com

[Edited at 2006-10-04 11:36]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 04:22
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Hé oui, le problème de la révision reste gigantesque Oct 4, 2006

J'ai eu une cliente qui faisait réviser mes traductions par quelqu'un qui ne dominait pas la langue. À chaque fois qu'elle est arrivée avec des commentaires déplacés je lui ai tenu tête et démontré par a+b que sa révision laissait à désirer.
Un réviseur doit pouvoir améliorer les traductions, pas les massacrer, on n'a pas besoin d'un prof muni d'un stylo rouge mais de quelqu'un qui aide à tirer le meilleur du travail de ces deux personnes, traducteur + réviseur pour donner une excellente traduction au client. Je l'ai toujours vu comme un travail d'équipe et je n'ai jamais hésité à recourir à un réviseur.

Cependant, quand j'étais en plein dans les luttes pour faire valoir mes choix je n'en dormais pas. Cette cliente a disparu de la circulation, elle avait des problèmes financiers. Je ne m'en porte pas plus mal, loin de là, donc là, d'accord avec Claude : pour ta santé mentale il vaut mieux oublier ce client.

Ensuite, l'anecdote pour vous assommer si vous n'avez pas encore tout vu. Une collègue qui traduit du français et de l'anglais vers l'espagnol me contacte un jour pour me demander combien elle pourrait facturer pour une révision en-fr. Avant de lui répondre je m'étonne qu'elle traduise vers le français. Elle me répond: "non, non, je te rassure, je ne traduis pas, je me contente de réviser". Alors, mesdames et messieurs les agences sans expérience qui s'aventurent sur ces sables mouvants, faites attention à ce que vous faites, à qui vous confiez vos travaux, autrement votre existence est en péril.

Claudia


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 08:22
English to French
+ ...
Pour une charte internationale de la révision Oct 5, 2006

Claudia Iglesias wrote:

Ensuite, l'anecdote pour vous assommer si vous n'avez pas encore tout vu. Une collègue qui traduit du français et de l'anglais vers l'espagnol me contacte un jour pour me demander combien elle pourrait facturer pour une révision en-fr. Avant de lui répondre je m'étonne qu'elle traduise vers le français. Elle me répond: "non, non, je te rassure, je ne traduis pas, je me contente de réviser".

Claudia


Ca c'est vraiment insupportable.


Paul

www.gexcel.com


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

What do you do when an agency tells you that your translation stinks?

Advanced search






Anycount & Translation Office 3000
Translation Office 3000

Translation Office 3000 is an advanced accounting tool for freelance translators and small agencies. TO3000 easily and seamlessly integrates with the business life of professional freelance translators.

More info »
WordFinder
The words you want Anywhere, Anytime

WordFinder is the market's fastest and easiest way of finding the right word, term, translation or synonym in one or more dictionaries. In our assortment you can choose among more than 120 dictionaries in 15 languages from leading publishers.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs