Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3] >
Pourquoi les agences m’ignorent-elles ?
Thread poster: Veronica Coquard

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
Feb 12, 2007

Cela fait depuis toute la vie que j’aime passionnément lire et écrire, dix ans que la langue française fait partie de ma vie, deux ans que je rêve de faire le métier de traductrice, un an que je participe sur ProZ… et trois mois que j’ai crée une entreprise individuelle pour la traduction en parallèle à mon travail salarié à temps plein.

Mon idée de départ a été de développer le travail indépendant jusqu’au jour où je lèverai le pied en ce qui concerne mon travail salarié. Soyons clair, il ne serait pas raisonnable que je quitte mon poste – ou que je passe à un temps de travail réduit - avant que ma deuxième activité prenne assez d’ampleur pour me permettre ce luxe.

Au début, cela avançait drôlement bien, notamment grâce à mon entourage professionnel : j’ai effectué des missions ponctuelles pour des clients directs au niveau local, j’ai collaboré avec des traducteurs que je connais, j’ai travaillé en sous-traitance pour des traducteurs que j’ai eu la chance de rencontrer (parfois sur ProZ) depuis que cet aventure a commencé. Toutes les personnes pour lesquelles j’ai travaillées ont été contentes de mes services et dans certains cas ils m’ont proposé d’autre travail, je n’ai pas eu un problème pour me faire payer… bref, c’était trop beau, et je m’attendais que cela s’accroît.

Seulement, depuis deux semaines, les choses sont calmes, alors je démarche des agences par e-mail (notamment ceux qui proposent des missions « potentielles » sur ProZ mais aussi ceux qui m’ont été référés par d’autres traducteurs). Evidemment, j’ai des références ; je propose de faire des testes pour démontrer mes capacités ; je suis clair dans l’offre que j’émets ; les tarifs que je propose sont les plus bas possibles pour que mon activité reste rentable. Sachant (grâce aux forums de ProZ) que d’avoir une spécialité est indispensable pour se « vendre », je me présente comme étant « spécialiste » de tourisme et d’affaires, les deux domaines dans lesquels j’ai déjà effectué de la traduction et de l’interprétariat en tant que salariée (et qui sont parmi les domaines dans lesquels je traduis depuis le peu de temps que je suis indépendante). Je sais que ces compétences ne sont pas spectaculaires, mais je suis tout de même consternée de voir que les seules réponses que je reçois de la part des agences sont de remerciements sans suite.

Il me reste, à ce jour, deux solutions : sombrer dans une torpeur professionnelle en attendant d’autre travail ponctuel par les contacts que j’ai la chance d’avoir (cela viendra, certes, mais dans ce cas de figure la traduction restera pour moi une activité secondaire) ou risquer l’humiliation sur ce forum en vous demandant de vos conseils. Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas prête à baisser les bras, même si je ne suis pas de nature masochiste.

Selon vous (travailleurs indépendants ou « recruteurs » des agences), que pourrais-je faire pour décrocher une mission (avec des conditions raisonnables, bien sûr) auprès des agences ? Aurait-il quelque chose dans mon profil ou sur mon CV qui serait repoussant vis-à-vis des agences en général ? Je commence à soupçonner que mon travail à plein temps dans un autre domaine les effraie, mais j’évite de mentir, d’autant plus que je suis capable de gérer les deux responsabilités (j’ai fait l’expérience : je peux traduire 10 pages standards par jour et faire mes heures salariées sans me priver de sommeil ; je suis également réactive à mes e-mails toute la journée). D’ailleurs, mon employeur est aussi traductrice, elle est au courant de ce que je fais et elle m’encourage dans ma nouvelle voie.

Compte tenu de toutes les informations que je viens de vous présenter, auriez-vous des conseils pour m’aider à avancer ?

Je vous remercie pour le temps que vous passeriez à me répondre (ici ou par e-mail). A bientôt !

P.S. Sachez que je suis traductrice vers l'anglais uniquement.


[Edited at 2007-02-12 16:00]


Direct link Reply with quote
 

Marie-Céline GEORG  Identity Verified
France
Local time: 06:16
English to French
+ ...
Pas d'inquiétude, de la persévérance ! Feb 12, 2007

Bonjour Veronica,

Deux semaines de calme, ça fait certainement très bizarre la première fois que ça arrive, mais en fait ce n'est pas si terrible, donc je dirais "pas de panique" - and don't forget your towel
Il faut un certain temps pour se bâtir une clientèle régulière, si la qualité est au rendez-vous, les gens reviendront. Ayant une activité salariée et donc une relative sécurité financière, je pense que tu peux te donner un délai plus important avant de te remettre en cause radicalement.

Le mieux est certainement de profiter de cette période calme pour continuer à démarcher des clients potentiels, sans se cantonner aux agences - les clients directs, ça paye quand même mieux. Pense à cibler tes demandes, elles auront plus de chances d'aboutir - agences spécialisées, entreprises du secteur visé...
Faire jouer son réseau de relations personnelles peut marcher aussi : sans forcément quémander du boulot, il peut être utile de faire savoir à ses connaissances qu'on s'est installé à son compte. Le bouche à oreilles est une des publicités les plus efficaces, mais il faut lui laisser le temps de circuler.

Dans tous les cas, bon courage et ne désespère pas !
Cordialement,
Marie-Céline


Direct link Reply with quote
 

Odette Grille  Identity Verified
Canada
Local time: 00:16
English to French
+ ...
10 pages par jour Feb 12, 2007

10 pages est le maximum conseillé pour un traducteur à plein temps.

Tu vas te surmener.

Travailles-tu avec une relectrice ? Deux têtes valent mieux qu'une...

Tu peux reprendre contact avec des clients qui semblent t'avoir oubliée...À l'occasion de voeux, ou simplement avec tact pour te rappeler à leur bon souvenir.

Si tes tarifs sont élevés, tu peux faire un courrier annonçant une baisse de tes tarifs, dans certains domaines (pour ne pas te brader partout)

Tu peux ajouter des services (rédaction, relecture, outils d'aide à la traduction)
Prendre un cours de linguistique, qui, outre les connaissances qu'il t'apporte, te permet de rencontrer des collègues.

Le bénévolat est une bonne source d'expérience qui peut aussi offrir des débouchés payés (sinon payants)

Et avant de faire le grand saut, il vaut mieux être sûre que tu préfères la liberté à la sécurité...

Bon courage
Ode


Direct link Reply with quote
 

Rustam Nasyrov  Identity Verified
Canada
Local time: 00:16
English to Russian
+ ...
Pourquoi vous n'etes pas encore la membre de Proz.com Feb 12, 2007

Inkling, pourquoi vous n'etes pas encore la membre de Proz.com? On dit qu'on a 4 fois plus de travaux ainsi que clients si on devient le membre. Mois, je vais reflechir un peu sur cette question. Comme je vous ai compris, vous voudriez quitter votre societe et devenir freelancer? Peut-etre il faut rester a la societe pour la pension et autres avantages (conge payé etc.) et contunier freelancing?

Direct link Reply with quote
 

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
TOPIC STARTER
Merci de vos commentaires, et n'hésitez pas à continuer Feb 12, 2007

Je réponds, non pas pour finir avec le sujet (vos commentaires me sont précieux) mais pour répondre à ceux qui m'ont offert des conseils ici :

Marie-Céline, je te remercie de tes paroles renconfortantes. Effectivement je ne connais pas d'autres débutants (déjà lancés au niveau administratif et non pas rêveurs) avec lesquelles je pourrais me comparer. Les traducteurs qui me soutiennent et qui me font travailler réjouissent, comme toi, d'une réputation bien établie, d'où peut-être mes complexes.

Odette, je sais que 10 pages sont beaucoup (et j'ai bien parlé de sommeil et non pas d'autres activités dans la vie !), mais je me dis que cela fait partie des sacrifices que je devrais faire pour développer mon activité. Tu as peut-être raison, je devrais mettre la barre moins haut.

Rustam, je vais sûrement devenir membre, car je crois que les gens me prendraient plus au sérieux (pour ne pas parler des autres avantages). Je fais un peu plus de recherche dans les offres logiciel CAT + platinum...

Merci beaucoup de me répondre, d'autres commentaires sont les bienvenues !





[Edited at 2007-02-12 17:54]


Direct link Reply with quote
 

Nicole Blanc  Identity Verified
France
Member (2005)
English to French
+ ...
Ne pas en faire une affaire personnelle Feb 12, 2007

Inkling wrote:

Compte tenu de toutes les informations que je viens de vous présenter, auriez-vous des conseils pour m’aider à avancer ?

P.S. Sachez que je suis traductrice vers l'anglais uniquement.


[Edited at 2007-02-12 16:00]


Bonjour,

Mes collègues t'ont déjà dispensé avant moi des conseils plus que judicieux (devenir membre Platinum Proz à titre personnel, lancer des opérations marketing ciblées auprès des agences que tu connais déjà et/ou des nouvelles, gagner des clients directs, envisager de te faire aider pour tes travaux (attention au stress ... Odette a largement raison !) etc.).

Si tu cibles des pays spécifiques, tu peux également transmettre la présentation de tes services et ton CV aux PEE (postes d'expansion économique) dans les ambassades et consultats français à l'étranger (bonnes connaissances du terrain en général, peuvent t'orienter vers des entreprises de traduction et/ou des clients directs). Te renseigner au CFCE Paris (voir sur la Toile).

J'ajouterai que tu as tout intérêt à devenir membre d'une association professionnelle : l'ITI (puisque tu es native britannique) et/ou la SFT etc. Il y en a d'autres ...
Crois-moi, ça paye car de nombreuses agences consultent très fréquemment les sites lorsqu'elles recherchent des free-lancers, et cela conduit parfois à de belles collaborations, et des collaborations qui durent ... !

Evite d'en faire une affaire personnelle car cela risque de briser quelque peu ton moral. Ca serait dommage car tu m'as l'air particulièrement motivée...
Les agences sont parfois rétives face aux petits nouveaux ou nouvelles qui leur proposent leurs services, c'est normal.

Et s'il y a un point où je rejoins Odette aussi, c'est qu'il vaut mieux assurer avant de te lancer. L'audace est une chose, la sécurité professionnelle en est une autre.

Bon courage dans tous les cas et tiens-nous au courant. Collégialement !

Nicole


Direct link Reply with quote
 

Ivana de Sousa Santos  Identity Verified
Portugal
Local time: 05:16
French to Portuguese
+ ...
Personnellement Feb 12, 2007

Rustam Nasyrov wrote:

On dit qu'on a 4 fois plus de travaux ainsi que clients si on devient le membre.


Je n'en ai eu aucun depuis que je suis membre et j'ai eu quelques-uns quand je ne l'étais pas. Ceci est un peu illusoire...

[Edited at 2007-02-12 18:46]


Direct link Reply with quote
 

Christel Zipfel  Identity Verified
Italy
Member (2004)
Italian to German
+ ...
Pour moi c'est pareil... Feb 12, 2007

Ivana de Sousa Santos wrote:

Rustam Nasyrov wrote:

On dit qu'on a 4 fois plus de travaux ainsi que clients si on devient le membre.


Je n'en ai eu aucun depuis que je suis membre et j'ai eu quelques-uns quand je ne l'étais pas. Ceci est un peu illusoire..


Deux avant de devenir membre et pas un depuis. Faut pas s'attendre trop, surtout si l'on ne veut travailler à n'importe quel prix. Ce qui compte beaucoup à mon avis, c'est de se faire connaitre par les collègues, bien sûr dans un sens positif.

De toute façon, bonne chance à toi!

[Bearbeitet am 2007-02-12 19:59]


Direct link Reply with quote
 

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
TOPIC STARTER
De bonnes idées ! Feb 12, 2007

Nicole, tu me donnes de très bonnes idées concrètes et je vais faire de la recherche dans ces domaines. J'ai déjà étudié un peu les conditions d'adhésion aux associations diverses par le billet de ProZ (finalement, grâce à ProZ, j'ai découvert plein de choses, et cela continue)... Des collègues chaleureux comme toi sont d'un grand renconfort, et j'espère pouvoir te donner de bonnes nouvelles !

J'entends aussi les réserves émises par nos collègues par rapport à ProZ en tant que portail de clients et je sais que ce n'est pas miraculeux.

Je vous remercie tous d'avoir pris le temps de répondre. Je ne peux pas vous dire à quel point ça remonte la morale !


Direct link Reply with quote
 

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
TOPIC STARTER
Vous êtes géniaux Feb 13, 2007

Je remercie les personnes qui m’ont contacté par e-mail (et merci de votre discrétion à l'égard de mes fautes, car je sais que mon français n’est pas impeccable)… J’ai eu plein de bonnes idées et même du soutien de la part des personnes qui sont, comme moi, en pleine transition professionnelle.

Si ce n’est pas abuser, je reste à la disposition de mes aimables collègues pour des collaborations diverses (si vous cherchez à former une équipe, par exemple). La solidarité de cette communauté me donne beaucoup d’espoir, et nous permet des échanges insolites.

Bonne journée à toutes et à tous !


Direct link Reply with quote
 
Laurent Boudias  Identity Verified
Local time: 00:16
English to French
+ ...
Meme situation... Feb 13, 2007

Non tu n'es pas seule. Je suis dans la même situation. Travail d'ingénieur la journée et début dans la traduction freelance (enfin mon entreprise est créée depuis 6 mois, même si je fais de la traduction depuis presque 5 ans).

Trouver des clients n'est pas facile. J'ai eu d'excellents conseils de la part d'une traductrice expérimentée que je considère un peu comme une tutrice.

J'ai constaté que proz ne me fournit pas de travail particulièrement. En fait si, 2 projets récemment et un autre via un autre traducteur sur ce site. Mais ce ne sont pour le moment que des projets ponctuels qui n'ont pas donné suite à d'autres projets (même si sur le dernier, je suis confiant et je croise les doigts).

Alors je démarche. J'utilise le répertoire de l'ATA et je contacte aussi des clients directs potentiels dans les domaines que je privilégie le plus, c'est à dire sports et IT.

Enfin, je ne me tracasse pas trop la tête si je n'obtiens rien. Aux USA, ce qui est sans doute différent en France, je n'ai pas de charges professionnelles à payer. Donc l'inactivité ne me coute rien, si ce n'est le plaisir de travailler sur une traduction.


Direct link Reply with quote
 

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
TOPIC STARTER
Douce France Feb 13, 2007

Laurent Boudias wrote:

Enfin, je ne me tracasse pas trop la tête si je n'obtiens rien. Aux USA, ce qui est sans doute différent en France, je n'ai pas de charges professionnelles à payer. Donc l'inactivité ne me coute rien, si ce n'est le plaisir de travailler sur une traduction.



Bonjour Laurent,

Justement, en France on est soumis à des charges sociales assez lourdes, mais je bénéficie d'une exonération pour la prémière année grâce au cumul des deux activités. Cela me motive de faire tourner les roues avant que je ne sois redevable.

Je dois rajouter que je suis née aux Etats-Unis (désolée de te decevoir, Nicole !) et j'aurais eu le droit d'ouvrir ma boîte là-bas en travaillant à distance, mais je choisis de soutenir ce beau pays à tort ou à raison.

Ce que je ne ferais pas pour la douce France...


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
German to French
Ca va pas Trênet Feb 13, 2007

Inkling wrote:

Laurent Boudias wrote:

Enfin, je ne me tracasse pas trop la tête si je n'obtiens rien. Aux USA, ce qui est sans doute différent en France, je n'ai pas de charges professionnelles à payer. Donc l'inactivité ne me coute rien, si ce n'est le plaisir de travailler sur une traduction.



Bonjour Laurent,

Justement, en France on est soumis à des charges sociales assez lourdes, mais je bénéficie d'une exonération pour la prémière année grâce au cumul des deux activités. Cela me motive de faire tourner les roues avant que je ne sois redevable.

Je dois rajouter que je suis née aux Etats-Unis (désolée de te decevoir, Nicole !) et j'aurais eu le droit d'ouvrir ma boîte là-bas en travaillant à distance, mais je choisis de soutenir ce beau pays à tort ou à raison.

Ce que je ne ferais pas pour la douce France...


Ben si avec tout ça tu trouves pas du boulot! meilleurs voeux de succès en tout cas


Direct link Reply with quote
 

Veronica Coquard
France
Local time: 06:16
French to English
TOPIC STARTER
Oui, enfin je vais pas te faire un Dassin Feb 13, 2007

Snarf... Désolé, je ne peux pas résister !

D'autant plus que c'est un américain à la base comme moi...


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 06:16
French to Dutch
+ ...
Exportation Feb 14, 2007

La plupart des répondeurs à ce fil sont français, mais quand on travaille pour l'exportation on n'a pas du tout le même marché ni les mêmes traductions. Pas de machines tournantes, peu de notices techniques et peu de logiciels puisque ces traductions se font souvent à partir de l'anglais vers d'autres langues. Je crois qu'Inkling ferait bien d'élargir ses compétences à d'autres domaines grand public (alimentation, marketing, business général ?), et de se construire petit à petit une autre compétence : médecine, juridique ou technique. Un profil trop général (dont je suis victime aussi) peut être handicapant. D'autant que le tourisme est cyclique par définition : le plus gros du travail se fait entre septembre et janvier, car en février les gens commencent à réserver leurs voyages et les brochures doivent être imprimées. Avec un sursaut en juin, quand il faut préparer les sports d'hiver. Puis les CRT serrent les agences au niveau prix (c'est l'éternel problème des appels d'offres). De plus, les traductions touristiques sont souvent bavardes, il y a tout de suite des dizaines de milliers de mots et cela peut être gênant de ne pas être disponible tout le temps.

Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Pourquoi les agences m’ignorent-elles ?

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs