Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3] >
Démarrage difficile
Thread poster: xxxleaurene
xxxleaurene  Identity Verified
Local time: 02:58
English to French
+ ...
Feb 26, 2007

Bonjour à tous !

Comme je l'ai mentionné sur ce forum il y a quelques jours, je suis une toute nouvelle traductrice indépendante. Mon arrivée dans ce métier est le fruit d'une longue réflexion et d'un long projet, mais aujourd'hui, je me demande si je fais vraiment ce qu'il faut: depuis mon inscription il y a 2 mois, je n'ai pas trouvé de clients.
Pourtant:
- j'ai un site internet
- je suis inscrite sur ProZ, sur un autre site de traducteurs et 3 sites de "networking"
- j'ai démarché par mail (avec CV et/ou "plaquette publicitaire" à l'appui) plus de 200 agences en France, Belgique, au RU, aux USA...
- je fais marcher le bouche à oreille au maximum, je dépose beaucoup de cartes de visite

J'ai bien reçu une petite dizaine de réponses d'agences qui m'ont "ajoutée à leur base de données"... et trois qui m'ont fait passer un test, mais sans réponse (peut-être un moyen d'obtenir une traduction gratuite, enfin bref).

Je commence à trouver le temps long, et les fonds se font (ahah) de plus en plus rares.

Pouvez-vous me dire ce qui m'échappe ? Ce à quoi je n'ai pas pensé ?
Si vous avez des remarques sur ma démarche, mon site, mon profil, que sais-je… Je vous en prie, éclairez-moi !
Et si vous êtes surchargés de travail, pensez à une petite jeune ultra motivée

Merci d'avance et bonne journée !


Direct link Reply with quote
 

Josée Desbiens
Canada
Local time: 20:58
English to French
Pas facile pour personne Feb 26, 2007

Je comprends ton désarroi mais ce n'est pas facile pour personne. Pour ma part, cela fait un an et demi que je roule ma bosse à essayer de faire ma place dans le monde de la traduction. J'ai fait exactement les mêmes démarches que toi pour finalement dénicher une douzaine de clients dont certains qui se sont avérés de mauvais payeurs, une expérience dont je me serais passée.

Jusqu'à présent, j'ai surtout travaillé avec des agences à des tarifs que je considère comme relativement bas et j'ai réalisé plus de 80 contrats (petits, moyens et gros) qui m'ont permis d'acquérir de l'expérience mais je n'ai pas encore réussi à dénicher un seul client direct malgré de nombreuses prospections. Je pense que pour réussir à dénicher des clients directs, il faut aller plus loin que les seuls contacts sur Internet. Il faut "réseauter", aller rencontrer les employeurs dans les salons, participer en personne à des rencontres d'association.

La seule chose que je vois par rapport à ton site Web, c'est que tu ne mentionnes pas ta formation scolaire. Personnellement, c'est quelque chose que je considère essentielle, surtout quand dans les faits, on ne possède pas beaucoup d'expérience dans un domaine.

Alors, courage, à force de cogner aux portes, quelqu'un va te répondre mais cela peut prendre un certain temps cependant.


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 02:58
German to French
+ ...
D'une autre débutante... Feb 26, 2007

Bonjour Laurène,

Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de conseils à te donner puisque je suis moi-même en train de me mettre à mon compte... mais je me suis juste fait une réflexion en lisant ton message : tu écris avoir démarché 200 agences mais tu ne parles pas de clients directs ? As-tu essayé ?

Rends-toi également sur les salons ou manifestations en rapport avec tes spécialisations, c'est le meilleur moyen d'avoir une chance de rencontrer quelqu'un qui peut avoir besoin de tes services.

As-tu un "mentor", je veux dire un/e traducteur/trice qui serait disposé à relire tes traductions au début, mais qui pourrait également te donner quelques conseils ?
Il en est souvent question pour les débutants.

En tout cas, j'avais remarqué ton site récemment : je le trouve très agréable.

Bon courage,

anne-so

PS : Une petite question plus perso : T'es-tu déjà inscrite auprès de l'URSSAF ou attends-tu le premier client pour faire tes démarches (ce qui est mon cas !) ?


Direct link Reply with quote
 
JulietteC
Local time: 02:58
English to French
le même bateau... Feb 26, 2007

Salut,

ne t'inquiète pas, c'est pareil pour tout le monde :

personnellement, je suis à mon compte depuis octobre 2006, membre de Proz et j'ai aussi envoyé environ 200 CVs.

Résultat :

pour la traduction technique : pas mal de tests passés et réussis, mais pas encore de boulot.

pour le sous-titrage : la situation est assez catastrophique pour les débutants.

En gros, les boîtes qui payent décemment se font voler leurs clients par les compagnies "low-cost" payant un tarif dérisoire aux traducteurs. Résultat, dans la combinaison de langues très courante qu'est anglais-français, ils ne cherchent et n'engagent personne.

Et quand bien même ils auraient besoin de quelqu'un, ils prendraient d'abord des traducteurs que leur auraient recommandés leurs autres traducteurs, car dans le sous-titrage encore plus qu'ailleurs, les relations comptent énormément.

Conclusion, il faut continuer à prospecter et à essayer de se faire connaître. En trad technique, tu devrais finir par t'en sortir car il y a beaucoup de boulot et beaucoup d'agences donc c'est possible d'évincer les boites qui refusent de payer correctement. En sous-titrage, je pense que c'est beaucoup plus dur et je te souhaite bon courage! (sur le forum de l'ATAA, dont je t'avais parlé, il y a plusieurs posts sur le sujet, les différentes boîtes, etc).

Pour ma part, je commence à avoir du boulot, mais uniquement par les trois entreprises dans lesquelles j'ai fait mes trois stages au cours de mes études (une de traduction technique, une de localisation, une de sous-titrage), et en ce sens je suis vraiment heureuse d'avoir fait une formation qui comportait des stages, sinon je n'aurai pas de boulot du tout...

Je suppose que si tu as déjà fait des stages, tu as déjà contacté les entreprises ? Sinon, c'est une bonne piste à creuser...


Direct link Reply with quote
 
xxxCMJ_Trans
Local time: 02:58
French to English
+ ...
Faire vérifier les 2 autres langues sur le site... Feb 26, 2007

J'ai été faire un tour rapide sur votre site et je constate que, ne serait-ce que dans la version anglaise, il y a des erreurs et de petites imperfections. Vous avez beau dire que vous ne travaillez pas vers cette langue, de tels détails doivent être soignés autant que le reste.

Je vous conseille donc de faire contrôler votre texte par une personne de langue maternelle. Idem pour l'espagnol.

3 versions parfaites représentent une première exigence.

Ensuite, je trouve cela un peu étonnant que vous ayez mûrement réfléchie et ayez pris votre décision de vous lancer sur le marché en connaissance de causes pour ensuite constater que les clients ne se bousculent pas aux portillons.

Vos recherches ne vous laissaient pas envisager une telle hypothèse?

Mais corrigez votre site d'abord, avant d'aller plus loin - un conseil

[Edited at 2007-02-26 14:53]


Direct link Reply with quote
 
Nathalie Milliet  Identity Verified
France
Local time: 02:58
English to French
Tout pareil... Feb 26, 2007

Bonjour

Eh oui, pareil pour moi même si je n'ai débuté en tant que freelance que depuis un petit mois.

Ce que je trouve dur, c'est que la plupart du temps, personne ne se donne la peine de répondre aux cotations que l'on envoie via ProZ. Comme on ne voit rien venir au bout de 3 ou 4 jours, on suppose qu'on n'a pas été retenu mais on ne sait pas pourquoi. Problème de prix ? D'expérience ? On n'en a pas la moindre idée et ça, c'est très frustrant. Rassurez-moi, c'est pareil pour vous ?

Voilà, c'était le coup de gueule d'une freelance débutante...mais, on va y arriver !!!

Bonne soirée et bon courage

Nathalie



[Edited at 2007-02-26 17:49]


Direct link Reply with quote
 

Beatrice Einsiedler  Identity Verified
Local time: 02:58
English to French
+ ...
Tout à fait d'accord Feb 26, 2007

avec CMJ Trans sur le fait de faire vérifier tes autres versions linguistiques.

Au départ, pour mon propre site, j'avais fait une trad approx en anglais et après, je l'ai faite corriger par une collègue traductrice anglophone et franchement, le résultat était bien meilleur.

Il faut que toutes les versions soient correctes, c'est un gage de qualité.

Comme je te l'ai écrit en MP, je te resouhaite bon courage, car il faut s'accrocher...

Good luck, buena suerte, comme ils disent.

Béatrice



[Modifié le 2007-02-26 18:48]


Direct link Reply with quote
 
Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 02:58
Dutch to French
+ ...
Proposer des tarifs raisonnables ? Feb 26, 2007

J'ai bien reçu une petite dizaine de réponses d'agences
qui m'ont "ajoutée à leur base de données"... et trois
qui m'ont fait passer un test, mais sans réponse
(peut-être un moyen d'obtenir une traduction gratuite,
enfin bref).


Leur as-tu proposé le tarif que tu mentionnes dans ta page
ProZ.com ? Car à ce tarif là tu risque d'attendre très
longtemps avant d'avoir du travail !

Loin de moi l'idée de te décourager, mais tu as 2 paires
de langues pléthoriques... et surtout, dans ces paires, on
peut trouver des traducteurs expérimentés qui ne demandent
que 0,08 à 0,10 cts le mot source, ce qui est un tarif plus
qu'honnête. Aussi, tes spécialités sont assez
particuières.
Il faudrait donc commencer par baisser tes prétentions
tarifaires. Je sais que tu penses certainement les valoir
mais il faut tenir compte du marché de la traduction, qui
ne pratique pas ces tarifs-là.

Aussi, pour avoir une clientèle fidèle, qui te permet de
vivre, ne penses pas en mois, mais en années... En
général il faut en moyenne 2 ans pour y parvenir.
Propose tes services lorsqu'il y a des traductions
proposées sur ProZ.com. pour pouvoir le faire, réponds à
des questions de traduction sur KudoZ. ça te permet de
gagner des points afin de pouvoir proposer tes services
pour les offres.... mais toujours avec un tarif qui ne
dépasse pas les 0,08 au début. Fais la même chose sur
d'autre sites. Inscris-toi partout. Je vais tepasser quelques noms par message privé car on n'a pas le droit de les citer ici.
Il y a aussi les grands "machins" comme la CEE qui recherchent parfois
des traducteurs ....
Et il y a bien sur la SFT et d'autres organisations de traducteurs. Je ne l'avais pas pris car je trouve qu'ils exagèrent un peu sur leur tarif

Le fait d'avoir un site est une bonne chose, mais encore
faut-il être bien placé dans les moteurs de recherche,
sinon personne ne te trouvera... et il faut l'étoffer. Un
site d'une seule page ne fait pas sérieux... Regarde les
sites d'autres traducteurs et note ce qu'ils y mettent afin
d'étoffer le tien.

Enfin, ne te décourage pas, ça va certainement venir...

Bon courage
Elisabeth


Direct link Reply with quote
 

Philippe Etienne  Identity Verified
Spain
Local time: 02:58
Member
English to French
Et le papier (recyclé), tu as essayé ? Feb 26, 2007

Quand j'ai commencé "à l'international" en 2000, j'ai envoyé à des agences françaises une 40aine de CV et une lettre d'intro EN PAPIER de bonne qualité par la poste, avec un beau timbre dessus.
J'ignore si le phénomène "ahh, enfin une lettre qui n'est ni une facture, ni la banque, ni les impôts" a joué, mais j'ai eu mes premières commandes dans les semaines qui ont suivi. Ces deux clients de la première heure sont immédiatement devenus des réguliers.

Un email est extrêmement facile à éliminer sans trace de la surface de la terre, alors que le destinataire d'une vraie lettre risque de la lire jusqu'au bout, surtout à l'ère du paperless virtual office.

Et puis oui, ton tarif annoncé sur ProZ.com est un peu excessif si tu cibles les agences, surtout pour te lancer.

Bon courage,
Philippe


[Modifié le 2007-02-26 19:07]


Direct link Reply with quote
 
xxxleaurene  Identity Verified
Local time: 02:58
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
... Feb 26, 2007

Merci pour toutes vos réponses ! « Communauté » n’est pas un vain mot ici !

Josée > en fait les clients directs avec tout le démarchage en chair et en os qui en découle était mon second plan d'attaque… Il va falloir que j'y passe !
Quant à mon diplôme, il est bien réel, mais l’école où je l’ai obtenu a sensiblement changé l'orientation de son enseignement depuis. J'ai toujours peur que cela me desserve.

Anne-Sophie > j’ai en effet une amie traductrice qui peut relire mon travail, encore faut-il en avoir
Je suis inscrite à l’URSSAF depuis presque 2 mois, mais j’aurais peut-être dû faire comme toi. Et merci pour le site… c’est presque moi qui l’ai fait !

Juliette > oui j’ai déjà creusé la piste de mes stages passés, sans résultat.

CMJ_Trans > la relecture des versions anglaise et espagnole est en cours, merci pour le conseil.
Mon projet de travailler en freelance est effectivement réfléchi. Aujourd'hui je ne m'étonne pas de ne pas avoir de clients. Simplement je m'impatiente (ah, ces jeunes...) et me remets en cause. C’est pour ça que je fais appel à des avis extérieurs, toujours utiles.

Natalie > eh oui, dans ce domaine ou dans un autre, pour obtenir des réponses et avancer, il faut se lever de bonne heure... Courage

Beatrice > je n’ai pas eu ton MP mais merci pour tes encouragements.

Elisabeth > pour les tarifs, je m'étais basée sur une étude réalisée par la SFT. J'avais pris le tarif moyen, mais il faut croire que les traducteurs de la SFT sont particulièrement haut de gamme !
C’est un problème technique qui m’empêche de les diminuer de quelques centimes sur mon profil ProZ, mais j’ai vite annoncé 0,09 € aux agences qui me demandent mes tarifs.
Merci aussi pour les sites !

Philippe > ben, je m’étais dit exactement le contraire en fait C’est-à-dire qu’un bout de papier est vite perdu, alors que quand on organise bien son ordi… Mais là c'est la jeune accro d'informatique qui parle, alors je vais peut-être bien essayer !


Direct link Reply with quote
 

Samantha Hoffmann  Identity Verified
Local time: 02:58
Member (2002)
English to French
+ ...
Le bénévolat... Feb 26, 2007

...y'a que ça de vrai pour se forger une petite expérience et acquérir de la confiance en soi

Nombreuses sont les organisations humanitaires qui recherchent des traducteurs bénévoles!
Personnellement, j'ai commencé par un réseau pour la défense des prisonniers tibétains pour passer ensuite à une association contre les maladies neurologiques... et je peux t'assurer que ça vaut le coup! Non seulement, tu apprends des choses invraisemblables (pas mal pour ta culture générale) mais en plus tu "t'entraînes" à traduire toutes sortes de choses... avec la pression des clients en moins.

Ceci te permet au final d'agrémenter ton CV et de donner un aperçu de tes spécialisations aux clients potentiels...

Quant à tes tarifs, je ne sais pas lesquels tu proposais mais je suis d'accord avec Elisabeth, €0.08-0.10 représente la norme chez la plupart des agences françaises...

Je ne pense pas avoir été d'une utilité quelconque pour ce qui est des petits soucis financiers inhérents au début d'activité, mais je pense que ça payera au niveau de ton expérience... à la fois professionnelle et humaine!

Bon courage!
Samantha


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 20:58
English to French
+ ...
Ça prend au moins une année Feb 27, 2007

Tu fais tout bien comme il faut. C'est ce que tout le monde fait, en général. Le problème n'est pas toi - c'est le travail autonome. Ça prend du temps pour se faire connaître et établir une clientèle.

Ça prend au moins un an avant d'avoir suffisamment de travail pour vivre que de ça, mais dans plusieurs cas, ce délai est de deux voire même trois ans. Le seul conseil que je peux te donner est de rester persévérante et de faire preuve de patience. Deux mois - c'est loin d'être suffisant.

Bon courage!


Direct link Reply with quote
 

Florence LOUIS  Identity Verified
France
Local time: 02:58
English to French
+ ...
Oui, il faut du temps Feb 27, 2007

Bonjour,

Je crois que nous avons tous connu la même situation à nos débuts et nous nous en sommes sortis! Personnellement, j'ai réussi à décrocher mes premiers clients sur Proz en répondant immédiatement aux offres urgentes (qui impliquent que le client n'a pas le temps d'hésiter entre plusieurs traducteurs) et comme ces clients ont été contents de mon travail, ils sont revenus. Pour cela, je restais connectée en permanence, et surtout tard le soir pour profiter des offres venant des Etats-Unis.
Il faut savoir aussi être modeste sur les prix (sans se brader, bien entendu). Si vous demandez autant qu'un traducteur qui a 10 ans d'expérience, pourquoi le client choisirait une "débutante" à tarif égal? Vous pourrez toujours augmenter vos prix après quelques mois.

Côté agence, il ne faut pas désespérer. Il m'est arrivé d'être contactée par des agences à qui j'avais envoyé mon CV 3 ans auparavant (et qui sont maintenant des clients réguliers)!! J'ai travaillé dans une agence et je peux vous dire qu'on est inondés de CV chaque jour. On ne peut pas répondre à tout le monde, mais on garde les CV au cas où...

J'ai jeté un coup d'oeil rapide à votre site et je suis un peu surprise par toutes vos conditions. En théorie, c'est très bien, on devrait tous le faire, surtout avec des clients directs. Mais est-ce que ça ne risque pas de rebuter les agences, qui, de toutes façons, appliqueront leurs propres conditions et vous feront signer un contrat de confidentialité (et qui n'auront certainement pas le temps de tout lire!)? Vous risquez de leur sembler un peu trop exigeante sans pouvoir justifier en contrepartie d'une grande expérience.

Voilà pour ma contribution. Ne vous découragez surtout pas, ça va venir!

Florence


Direct link Reply with quote
 

Rachel Gorney  Identity Verified
France
Local time: 02:58
French to English
Reseau professionnel Feb 27, 2007

Bien d'accord sur les commentaires sur vos tarifs (pas réaliste pour une débutante, surtout avec des agences), patience (il faut 2 ans pour établir une base de clientèle stable), et aussi le contact direct avec des clients potentiel -- envoyer des CVs en papier est une très bonne idée -- ça marche.

Mais il y a un autre facteur clé : ton propre réseau professionnel. Avez vu bien contacté tous vos anciens employeurs, collègues, même amis et relations ? Le client direct qui m'envoie le plus de travail est en effet mon ancien employeur -- des gens qui me connaît bien personnellement et professionnellement.

Des le début de mon activité j'ai toujours eu des projets, MAIS j'ai 36 ans et j'ai eu donc 15 ans d'expérience professionnelle avant devenir traductrice -- une avantage décisif...

Si vous étés très jeune avec peu d'expérience professionnelle, vous pouvez faire des stages ou travails temporaire / mi-temps pour acquerir plus de contacts et d’expérience. C'est vrai que la concurrence dans la traduction est rude et ce sont des traducteurs les plus expérimentes ou bien ceux avec les tarifs le plus raisonnables qui emportent.... Votre site web donne l'impression que vous etes assez jeune et puis il n'y a pas de lien a votre CV....

Il faut être patient d'abord, persistant et surtout aimer le métier autant pour supporter des périodes décourageantes, surtout pendant la première année. Je ressens en vous une impatience énorme et des attentes irréalistes -- étés-vous sur que c'est le bon métier pour vous en ce moment dans votre vie ??? Vous pouvez toujours faire autres choses et puis le reprendre plus tard….

Bonne chance,

Rachel


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Démarrage difficile

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs