Mobile menu

Off topic: Sommes-vous des gagnants ou des perdants du passage à l'euro ?
Thread poster: Paul VALET

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 01:00
English to French
+ ...
Mar 17, 2007

D'après le Journal du net:

"Les cadres et les professions libérales supérieures

Ce sont les grands gagnants de ces dernières années. Avocats, pharmaciens, et cadres dirigeants ont vu leur pouvoir d'achat grimper de 14,4 % en 5 ans. Essentiellement grâce aux revenus du patrimoine, qui représentent 20 % de leur revenu disponible. Le boom de l'immobilier et l'envolée de la Bourse ont ainsi largement profité à ces catégories, sans parler de ceux qui travaillent directement en relation avec ces secteurs (notaires, avocats d'affaires…)".

Conclusion : plaçons notre argent (si nous pouvons pour augmenter votre pouvoir d'achat, c'est plus sûr.

Paul



[Modifié le 2007-03-18 07:57]


Direct link Reply with quote
 
Nicolas Coyer  Identity Verified
Colombia
Local time: 18:00
Spanish to French
+ ...
Problème de conversion Mar 17, 2007

Je crois qu'il y a eu une erreur de parcours.
Avant, on me proposait par exemple 0,90 FF le mot et maintenant 0,09 EUR. Or, le passage à l'euro n'était pas une conversion de 1 pour 10.
>o{


Direct link Reply with quote
 
Yolande Haneder  Identity Verified
Local time: 01:00
German to French
+ ...
Rien à voir avec le forum Mar 18, 2007

Cher Paul,

Je vois que vous aimez utiliser ce forum pour polémiquer sur des sujets qui n'ont rien à voir avec la traduction.

A début c'est amusant, à la longue c'est lassant.

Les groupes que vous citez sont déjà des groupes qui gagnent bien leur vie, l'augmentation du pouvoir d'achat n'est pas obligatoirement dû à leurs placement financiers et un placement dont on a pas retiré l'argent n'est pas un gain ou une perte financière mais seulement un placement. Les gains sont uniquement une fois qu'on en tire les bénéfices.

Ce n'est plus le moment de faire des placement en immobilier pour espérer gagner autant que ceux qui ont placé il y a dix ans. Le train est maintenant passé et il court une rumeur que le marché immobilier est prêt à ce casser la figure et les vendeurs vendent au plus vite avant ce moment et les acheteurs n'attendent que la chute des prix.

En ce qui concerne la bourse, c'est toujours un placement risqué pour celui qui a à peine de quoi faire son pain et qui se plaint des impôts et autres car cela lui coute trop cher.

Si je me souviens bien, tout le monde sortait ses graphiques sur les 4-5 en l'an 2000 dernières années et certains en sont revenus après avoir remarqué que leurs placement ont perdu deux tiers de leur valeur dans les 2 années qui ont suivi.
Si vous ouvrez tout magazine de placement ils vous disent d'attendre la chute des cours de la bourse avant de ne faire aucun placement car cela va chuter.
Pour finir, les banques le savent bien, pour dire que leurs placements vont bien, ils commencent leurs graphiques au mieux au point le plus bas pour montrer une belle évolution et évitent bien sur de montrer que la plupart de la hausse étaient en fait un regain de ce que les gens ont perdu à la bourse en 2000-2002, et ne montrent surtout pas une comparaison sur les 10 ans ou cela ne serait pas 20% de gains mais plutôt des hauts et des bas.


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 01:00
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Discuter de cela ou des tarifs, c'est kif-kif. Mar 18, 2007

Chère Yolande,

Je commente deux points que vous développez.

Je vois que vous aimez utiliser ce forum pour polémiquer sur des sujets qui n'ont rien à voir avec la traduction.

Je crois que nos revenus nous intéressent, et que nous avons intérêt à suivre les stratégies qui sont les plus efficaces à ce sujet. Particulièrement pour ce qui concerne les traducteurs indépendants.
Je vous comprendrais sur ce point si j'étais traducteur salarié ou professeur de traduction à l'université.

Je pense que le passage à l'euro en France n'a pas favorisé les revenus directs des traducteurs, parce que nous subissons une concurrence nationale et internationale, contrairement aux professions qui ont une clientèle captive, locale, et qui peuvent donc faire varier leurs prix plus facilement ou contrairement à celles qui ont un pouvoir de lobbying élevé (voir la totalité de l'article du Journal du net).

Les groupes que vous citez sont déjà des groupes qui gagnent bien leur vie, l'augmentation du pouvoir d'achat n'est pas obligatoirement dû à leurs placement financiers (..)

Je cite objectivement un texte d'analyse économique qui n'est pas de mon fait.

Historiquement, certaines professions libérales ont toujours dû compléter leurs revenus professionnels, irréguliers, par des revenus de placement. Ca a été notamment le cas des avocats, dont beaucoup arrivent difficilement à "joindre les deux bouts", notamment à leus débuts, et au moment de leur retraite. Cela n'a donc rien de nouveau.
Je connais d'ailleurs plusieurs traducteurs qui ont profité sur la période récente de la spéculation, immobilière ou mobilière, et tant mieux pour eux.

En ce qui concerne la bourse, c'est toujours un placement risqué pour celui qui a à peine de quoi faire son pain et qui se plaint des impôts et autres car cela lui coute trop cher.

Il existe des placements peu risqués (les SICAV par exemple), et pas chers à l'achat (à partir de 10 ou 15 euros).

Je crois que le problème pour un traducteur c'est d'arriver à travailler à pleine charge, mais que lorsqu'on y arrive, on peut placer de l'argent. Et alors il vaut mieux placer, car les prix de la traduction stagnent depuis des années (voir l'article que j'ai écrit dans le journal de la Société française des traducteurs, début 2006, sur les prix offerts par l'OCDE). Donc si vos prix de vente stagnent alors que le coût de la vie augmente, il faut soit trouver un moyen de compensation financière, soit se résoudre à s'appauvrir.

Cordialement,

Paul

[Modifié le 2007-03-18 08:46]


Direct link Reply with quote
 
Yolande Haneder  Identity Verified
Local time: 01:00
German to French
+ ...
Placements Mar 18, 2007

Cher Paul,

Placer de l'argent est une nécessité s'il on en a. Laisser son argent sur des comptes à livret à 2,5 % d'intérêt avec 2% d'inflation et 25% de taxes sur les revenus du compte sur livret (au moins ici en Autriche) ou le laisser sur un compte non rémunéré est en fait offrir de l'argent à sa banque (qui se prend ses frais que tu gagnes ou pas) ou voir la valeur se perdre vu l'inflation.

En France, il y a des placements plus intéressants comme les codevi qui sont moins spéculatifs. Mettre son argent sur des placements immobiliers est hautement spéculatif.

En tout cas, un conseil: renseignez-vous à part, pas seulement des banques. Les banques sont là pour vendre et quand il y a eu une augmentation des indices, elles sortent leurs graphiques en omettant que les années avant le début de leur graphique, les placements ont fait la chute libre. Les banques veulent vendre, peu importe quoi, elles touchent leurs provisions de ce que tu achètes ou vendes, des frais de gestion entre deux et gagnent de l'argent que tu en gagnes ou perdes.

En banque, cela se passe comme pour les ventes de voiture:

en fin de mois ils ont leur statistiques, sur la statistique ils voient:

l'agence a bien vendu le produit X et pas le produit Y.
Le prochain mois, l'agence fera comme si le produit Y est super génial, sortira des statistiques truquées et fera comme si le produit X n'existe pas ou n'est pas rentable pour le moment (bien sur en interne, ils vont acheter le produit X qui devient plus intéressant). Méfiez-vous des statistiques publiques et renseignez-vous vous même.

Un conseil d'une personne qui a passé sa vie a voir les banques du côté coulisse.

[Edited at 2007-03-18 10:58]


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 01:00
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Il faut voir.. Mar 18, 2007

Yolande,

Yolande Haneder wrote:

Placer de l'argent est une nécessité s'il on en a.


C'est aussi une prudence quand on a une rentrée importante d'argent (gros contrat, période faste) alors que l'on n'est pas sûr du lendemain.

Il m'est moi-même arrivé de gagner un peu d'argent à la bourse. C'est même pour cela que je prétends être un traducteur financier pas trop mauvais.

Cordialement,

Paul


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 01:00
French to English
+ ...
j'ai loupé un chapitre? Mar 18, 2007

Paul VALET wrote:


Il m'est moi-même arrivé de gagner un peu d'argent à la bourse. C'est même pour cela que je prétends être un traducteur financier pas trop mauvais.



Je ne vois pas le rapport....

Mais c'est dimanche, les méninges sont fatiguées....


Patricia


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Sommes-vous des gagnants ou des perdants du passage à l'euro ?

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs