Mobile menu

Puisque nous parlons de glossaire...
Thread poster: Bruno Magne

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 13:40
English to French
+ ...
Jan 5, 2003

vous êtes-vous rendu compte que nous nous trompons tous sur son sens? Vérifiez dans n\'importe quel dictionnaire et vous verrez qu\'il ne s\'agit jamais d\'un dictionnaire bilingue, mais plutôt, et je cite le Robert, d\'un dictionnaire expliquant les mots anciens ou rares d\'une langue, d\'un dialecte, d\'une œuvre littéraire. Un lexique, quoi.



A ce propos, n\'êtes-vous pas surpris de voir la vitesse grand V à laquelle les mots anglais (et demain, qui sait, le chinois)envahissent notre langue?



Je précise tout de suite que, tout puriste que je sois, je n\'ai rien contre l\'incorporation de mots nouveaux d\'une langue étrangère.



Mais je commence à m\'inquiéter de voir notre virgule décimale être systématiquement remplacée, à l\'oral ou à l\'écrit, par un point (même Bernard Pivot s\'y est rendu lors de sa Dico!), les millions, les milliers et les centaines être séparés par des points, les sigles dont le pluriel esla copie conforme de l\'anglais (du genre ONG\'s; ça, c\'est pour le portugais du Brésil), les titres de personnes ou d\'ouvrages où les noms communs commencent systématiquement par une majuscule.



Au train où vont les choses, j\'ai bien peur qu\'à la fracture numérique ne s\'ajoute un jour une fracture linguistique... à la construction de laquelle nous, traducteurs et interprètes, nous collaborons bon gré mal gré.



Amicalement

Bruno Magne









Direct link Reply with quote
 

Fabien Callut
Belgium
Local time: 18:40
German to French
+ ...
Mieux vaut du bon anglais que du mauvais français Jan 5, 2003

J\'estime que l\'introduction de mots anglais dans la terminologie technique n\'est pas une mauvaise chose. Prenons l\'exemple de l\'informatique. Les termes anglais sont souvent plus compréhensibles que les traductions hasardeuses françaises. J\'éprouve parfois des difficultés à comprendre le sens des termes informatiques français, alors que les termes anglais ne me posent aucun problème. De plus, les spécialistes préfèrent souvent lire des termes anglais, car ils sont souvent beaucoup plus utilisés en langage technique.

Nous, traducteurs, ne sommes pas garants de l\'originalité de la langue française. Laissons cela à l\'Académie française. Pour ma part, je n\'utilise pas des traductions francophones calquées sur l\'anglais (émel pour email par exemple). A l\'inverse, je ne m\'oppose pas à la traduction de termes techniques pour autant qu\'ils aient une étymologie cohérente (\"courriel\" est beaucoup plus cohérent selon moi).

Enfin, le meilleur moyen de ne pas commettre d\'erreur de jugement est encore de demander l\'avis du client. Préfère-t-il une traduction franco-française ou un texte comprenant certains mots étrangers ? En effet, il faut bien reconnaître que le traducteur dispose souvent d\'une marge d\'originalité et d\'initiative assez limitée. Il faut donc se plier aux exigences du client. En fin de compte, nous travaillons dans l\'intérêt du client et non pas pour défendre nos choix linguistiques.


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 12:40
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
À propos de définitions Jan 6, 2003

Quote:


vous êtes-vous rendu compte que nous nous trompons tous sur son sens? Vérifiez dans n\'importe quel dictionnaire et vous verrez qu\'il ne s\'agit jamais d\'un dictionnaire bilingue, mais plutôt, et je cite le Robert, d\'un dictionnaire expliquant les mots anciens ou rares d\'une langue, d\'un dialecte, d\'une œuvre littéraire. Un lexique, quoi.





Comme j\'ai trouvé ta remarque intéressante et que je me suis dit que son emploi ici était dû à la traduction du mot anglais \"glossary\", je suis allée voir la déf. de celui-ci dans le Merriam & Webster http://www.m-w.com/:



Quote:


One entry found for glossary.



Main Entry: glos·sa·ry

Pronunciation: -s&-rE

Function: noun

Inflected Form(s): plural -ries

Date: 14th century

: a collection of textual glosses or of specialized terms with their meanings

- glos·sar·i·al /glä-\'sar-E-&l, glo-, -\'ser-/ adjective



Quote:


Main Entry: gloss

Function: noun

Etymology: alteration of gloze, from Middle English glose, from Middle French, from Medieval Latin glosa, glossa, from Greek glOssa, glOtta tongue, language, obscure word; akin to Greek glOchis projecting point

Date: 1548

1 a : a brief explanation (as in the margin or between the lines of a text) of a difficult or obscure word or expression

b : a false and often willfully misleading interpretation (as of a text)

2 a : GLOSSARY b : an interlinear translation c : a continuous commentary accompanying a text

3 : COMMENTARY, INTERPRETATION





Je me demande maintenant si en français nous avons perdu le lien avec son étymologie ou si le Petit Robert en donne une définition incomplète.



Quote:


A ce propos, n\'êtes-vous pas surpris de voir la vitesse grand V à laquelle les mots anglais (et demain, qui sait, le chinois)envahissent notre langue?

Je précise tout de suite que, tout puriste que je sois, je n\'ai rien contre l\'incorporation de mots nouveaux d\'une langue étrangère.





Ce sujet nous amène facilement à discuter de la politique menée par le Canada en matière de francophonie. J\'admire ce qu\'ils font, la création de mots nouveaux dans les domaines les plus innovateurs. Et sans être plus royaliste que le roi, ni anti-anglicismes à outrance, je crois qu\'il faut veiller un tant soit peu l\'arrivée de mots nouveaux, et je suis pour \"franciser\".



Quote:


Mais je commence à m\'inquiéter de voir notre virgule décimale être systématiquement remplacée, à l\'oral ou à l\'écrit, par un point (même Bernard Pivot s\'y est rendu lors de sa Dico!), les millions, les milliers et les centaines être séparés par des points, les sigles dont le pluriel esla copie conforme de l\'anglais (du genre ONG\'s; ça, c\'est pour le portugais du Brésil), les titres de personnes ou d\'ouvrages où les noms communs commencent systématiquement par une majuscule.





Ah, bon ? Je ne suis plus au goût du jour, alors ?



Quote:


Au train où vont les choses, j\'ai bien peur qu\'à la fracture numérique ne s\'ajoute un jour une fracture linguistique... à la construction de laquelle nous, traducteurs et interprètes, nous collaborons bon gré mal gré.





De la même façon que nous pouvons contribuer à cette fracture, nous pouvons lutter contre. Nous avons les armes, il faut savoir s\'en servir.



Amicalement



Claudia





Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Puisque nous parlons de glossaire...

Advanced search






Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »
Across v6.3
Translation Toolkit and Sales Potential under One Roof

Apart from features that enable you to translate more efficiently, the new Across Translator Edition v6.3 comprises your crossMarket membership. The new online network for Across users assists you in exploring new sales potential and generating revenue.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs