Mobile menu

Pages in topic:   [1 2 3] >
prétentions salariales - premier poste de traducteur
Thread poster: niemand
niemand
German to French
Jun 9, 2007

Bonsoir,

je suis sur le point de terminer mes études de traduction spéciailsée et vais me retrouver jeune diplômé, bac + 5, au mois de septembre, avec une dizaine de mois de stages cumulés.
On vient de me transmettre via l'université l'annonce d'une agence de traduction allemande recherchant un traducteur français. L'annnonce précise d'indiquer les prétentions salariales pour la candidature, et j'avoue que je ne sais pas vrament quelle fourchette indiquer.

Quelqu'un pourrait-il m'aiguiller?


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:22
Member (2007)
German to French
+ ...
Il y a quelques autres facteurs à prendre en compte Jun 10, 2007

Salut niemand !

As-tu recherché sur le forum les discussions à ce sujet ?

Tes prétentions pourraient varier un peu selon la taille de l'agence et peut-être le lieu. Et éventuellement le contenu du poste.

Mais globalement, si c'était en France, les salaires pour un traducteur débutant ne sont vraiment pas hauts, il ne faut pas compter sur beaucoup plus de 1000 euros nets (sauf peut-être à Paris, en grattant une ou deux centaines d'euros, et encore je suis pas sûre).
Après, je ne connais pas pour l'Allemagne, il se dit que les salaires y sont parfois plus élevés qu'en France, mais je ne suis pas convaincue que ce soit forcément vrai...
A mon avis, tu aurais peut-être plus de chances d'obtenir des réponses en postant sur le forum allemand


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 18:22
French to Dutch
+ ...
A bac+5, en-dessous du SMIC ? Jun 10, 2007

http://www.urssaf.fr/profil/associations/baremes/baremes/nouvelles_valeurs_du_smic_01.html

Il n'y a pas une petite erreur ?

[Bijgewerkt op 2007-06-10 13:28]


Direct link Reply with quote
 
JulietteC
Local time: 18:22
English to French
1500 euros ? Jun 10, 2007

Bonjour,

je connais quelqu'un travaillant comme traductrice dans une entreprise de localisation en Allemagne. Elle gagne environ 1500 euros nets par mois. Elle est de formation LEA (comme tu as 10 mois de stage à ton actif, je suppose que toi aussi ?).

Je travaille en freelance mais je regarde régulièrement les annonces de l'ANPE pour les postes salariés. Pour la France, en général, cela va du SMIC à 1600 euros, très rarement plus.

Personnellement, ça me conforte dans le choix du freelance

Bon courage !


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:22
Member (2007)
German to French
+ ...
Non, pas d'erreur Jun 10, 2007

Le SMIC indiqué dans ton lien, NMR, est exprimé en brut. Moi j'ai parlé en net. Le SMIC en net, ça doit faire quelque chose comme 950 euros. Oui, le chiffre que j'ai annoncé n'est guère éloigné du SMIC, mais c'est malheureusement la réalité...

PS : à propos, niemand, renseigne-toi sur la façon d'exprimer tes prétensions salariales en Allemagne. Si je ne me trompe pas, l'impôt sur le revenu est retenu à la base en Allemagne, donc ça change peut-être la façon de présenter les choses, et puis rien qu'à cause des différences d'habitude...

[Modifié le 2007-06-10 14:45]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:22
Member (2007)
German to French
+ ...
Brut Jun 10, 2007

JulietteC wrote:

Pour la France, en général, cela va du SMIC à 1600 euros, très rarement plus.
Il convient de préciser : 1600 euros bruts. Les salaires sont toujours exprimés bruts. Et je n'annoncerai évidemment pas un scoop en disant que les salaires promis dans les annoncesne correspondent pas toujours à la réalité...

Mais heureusement, les nouvelles que tu nous donnes d'Allemagne sont plus souriantes


Direct link Reply with quote
 
Witold Szafrański
Poland
Local time: 18:22
French to Polish
+ ...
prétentions salariales - premier poste de traducteur Jun 10, 2007

Depuis quelques temps je travaille avec des agences polonaises de traduction. Maintenant j'aimerais entrer en contact avec des agences etrengeres mais je connais pas les tarifs pour les traductions:( Quelqu'un pourrait-il m'aider? Merci d'avance

Direct link Reply with quote
 

Josée Desbiens
Canada
Local time: 12:22
English to French
Et pour le Québec ou même le Canada? Jun 10, 2007

Est-ce que quelqu'un a des données en ce qui concerne le salaire versé à un traducteur ou une traductrice junior au Québec ou ailleurs au Canada?

Une agence de traduction montréalaise m'a offert 9 à 12 $ de l'heure il y a deux ans. Je n'en revenais tout simplement pas...


Direct link Reply with quote
 

JCEC  Identity Verified
Canada
Local time: 12:22
Member
English to French
Le salaire des traducteurs au Canada Jun 10, 2007

Josée Desbiens wrote:

Est-ce que quelqu'un a des données en ce qui concerne le salaire versé à un traducteur ou une traductrice junior au Québec ou ailleurs au Canada?


Il n'y a pas de différence réelle entre les salaires dans le secteur privé et la fonction publique. Par contre, le fonctionnaire bénéficie de meilleurs avantages sociaux et est virtuellement inamovible.

Depuis l'accès à l'équité salariale de la profession, le salaire de départ d'un traducteur au Bureau de la traduction est de l'ordre de 35 000 $ ou plus selon les diplômes, soit environ 20 $ de l'heure.

Autrefois, l'exigence de rendement était de 2000 mots par jour dans le secteur privé et plus proche de 1500 mots dans la fonction publique. Depuis que le Bureau de la traduction est devenu un organisme de service spécial, on s'attend à que le traducteur génère 1,5 fois le coût de son salaire pour l'employeur en revenus de traduction, soit environ le double de son salaire brut.

Si l'on ramène ceci à un coût par mot, un traducteur débutant est payé au plus 9 cents du mot et doit générer 18 cents pour l'OSS, ce qui est précisément ce que sont payés les pigistes qui travaillent aujourd'hui pour le gouvernement.

Bonne soirée,

John


Direct link Reply with quote
 
xxxmediamatrix
Local time: 14:22
Spanish to English
+ ...
Douche froide! Jun 10, 2007

niemand nous éxplique (sic):


je suis sur le point de terminer mes études de traduction spéciailsée et vais me retrouver jeune diplômé, bac + 5, au mois de septembre (...) L'annnonce précise d'indiquer les prétentions salariales pour la candidature, et j'avoue que je ne sais pas vrament quelle fourchette indiquer.


A quoi juliette répond:


Pour la France, en général, cela va du SMIC à 1600 euros, très rarement plus.


Et Sophie confirme:


Le SMIC en net, ça doit faire quelque chose comme 950 euros. Oui, le chiffre que j'ai annoncé n'est guère éloigné du SMIC, mais c'est malheureusement la réalité...


Puis John rajoute, juste pour globaliser un peu la misère:


... (au Canada) un traducteur débutant est payé au plus 9 cents du mot ...


Moi, enfin, je pose la question:

Est-ce bien raisonnable se donner la peine de faire BAC+5 pour de telles rémunérations?

Il serait temps, je pense, pour faire en sorte que les services d'orientation pré-universitaire commencent à mettre en garde les jeunes qui seraient tentés par la profession du traducteur. Et l'étude du marché de la traduction et les perspectifs réels d'emploi en fin de '+5' devrait faire partie obligatoire des cours de la première année de fac.

Or, la réalité, dans ce monde globalisé d'aujourd'hui, est que la traduction est perçue comme une charge plus ou moins inutile par la grande majorité des employeurs, et elle est rémunérée comme telle. C à d : souvent au même tarif que l'opérateur de la photocopieuse - qui à déjà 7 ou 8 années de travail sous la ceinture avant que vous ayez su décrocher votre premier emploi.

Pensez-y!
MediaMatrix


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:22
Member (2007)
German to French
+ ...
D'accord pour l'orientation, médiamatrix Jun 11, 2007

Mais plusieurs mais :

1) les conseillers d'orientation, en France, ne savent strictement rien sur le métier de traducteur et n'ont aucune information à fournir aux jeunes à part "inscrivez-vous à l'ESIT". Alors avant qu'ils puissent indiquer les débouchés, franchement je préfère pas trop rêver...

2) On parie combien que si un conseiller d'orientation veut des statistiques sur la trad, il va chercher où ? A la SFT ! Or, qu'est-ce qu'on lit à la SFT ?

Tout traducteur salarié est en droit de bénéficier rapidement – si ce n’est dès son premier emploi – du statut de cadre et de prétendre à une rémunération en conséquence, ne serait-ce que par son niveau de formation, généralement équivalent à celui d’ingénieur.


Donc tout ça c'est bien gentil, mais si les professionnels de la traduction ne donnent pas eux-mêmes une image plus conforme à la réalité, alors qui peut le faire ?

3) Je pense que le métier de traducteur n'est pas un si mauvais gagne-pain que ça en freelance, pour qui a des capacités et des connaissances vraiment solides. Mais là où l'orientation pèche, c'est qu'il faut dire aux étudiants aspirant à la traduction qu'ils ont 95% de chances de se retrouver freelance, et que c'est tant mieux pour eux ! Seulement, quand on sait que la majorité des jeunes d'aujourd'hui rêve d'être fonctionnaire, évidemment, ce discours ne serait sans doute pas très vendeur... Mais il aurait l'avantage d'être honnête !



[Modifié le 2007-06-11 05:54]


Direct link Reply with quote
 

Sara Freitas
France
Local time: 18:22
French to English
Contexte Jun 11, 2007

Bonjour Sophie,

La citation que tu as prise vient d'un dossier de *recommandations* concernant les conditions de travail des traducteurs salariés. Ce n'est pas un constat, mais une recommandation.

Voici le lien du dossier pour ceux qui souhaitent le lire en entier.

http://www.sft.fr/dossiers/Traducteur_Salarie.htm

Cordialement,

Sara Freitas-Maltaverne


Direct link Reply with quote
 

Caroline Subra-Itsutsuji
France
Local time: 18:22
Italian to French
+ ...
Contexte et invitation Jun 11, 2007

Merci Sara pour ton intervention.

La Commission salariés de la SFT travaille activement à
la revalorisation de l'image du traducteur salarié dans l'entreprise. Plusieurs chantiers sont en cours à cette fin. Une enquête statistique sur la rémunération des traducteurs salariés est en phase de préparation, afin de permettre à ces derniers de consolider leur argumentaire lors de négociations salariales.

La prochaine rencontre bimestrielle des traducteurs salariés membres de la SFT se tiendra le 16 juin prochain, à Paris. Cette réunion est ouverte aux non adhérents. Si certains d'entre vous sont intéressés et souhaitent s'investir dans la promotion de notre métier auprès des employeurs, merci d'entrer en contact avec moi par courriel (c.subra.itsutsuji@gmail.com) ou bien par téléphone (0144593651).

Bien confraternellement,

Caroline Subra-Itsutsuji



Sara Freitas-Maltaverne wrote:

Bonjour Sophie,

La citation que tu as prise vient d'un dossier de *recommandations* concernant les conditions de travail des traducteurs salariés. Ce n'est pas un constat, mais une recommandation.

Voici le lien du dossier pour ceux qui souhaitent le lire en entier.

http://www.sft.fr/dossiers/Traducteur_Salarie.htm

Cordialement,

Sara Freitas-Maltaverne



[Modificato alle 2007-06-11 09:23]


Direct link Reply with quote
 
niemand
German to French
TOPIC STARTER
merci pour vos précisions - salarié, freelance, ou vendeur de pizzas... Jun 11, 2007

Merci pour vos réponses et différents liens (désolé de ne pas répondre plus tôt, problèmes de connexion hier). J'avais en effet parcouru plusieurs sites et forums, mais toujours difficile de trouver des réponses concernant le cas du traducteur.

Les perspectives financières guère réjouissantes, du moins pour la France, ne m'étonnent malheureusement pas, peut-être est-ce un peu moins sinistre en Allemagne, je vais poser également la question sur le forum allemand, sans me faire trop d'illusions non plus.

J'ai effectivement fait une formation LEA (allemand + anglais), et serais aussi intéressé par le freelance à moyen terme. J'aimerais cependant dans un premier temps travailler comme employé si une opportunité se présente afin d'emmagasiner de l'expérience, et puis aussi car je ne me vois pas trop me lancer directement en indépendant sans réseau trop étendu. Mais bon j'imagine qu'il faudra bien se jeter à l'eau un jour ou l'autre pour une rémunération correcte (malgré les charges).

Par ailleurs, les responsables du cursus nous font bien comprendre d'emblée qu'il vaut mieux ne pas faire ce métier pour s'enrichir, mais qu'un traducteur indépendant peut très bien gagner sa vie (question d'étendue de compétences, de réseaux, de réactivité, de chance aussi...). Après il est vrai que suivant le prof, on aura droit à des versions totalement différentes mais ceux exprimant les avis les plus négatifs sur ce métier sont toujours ceux qui n'y connaissent a priori strictement rien, comme l'a signalé Sophie.

[Edited at 2007-06-11 09:37]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 18:22
Member (2007)
German to French
+ ...
Contexte aussi Jun 11, 2007

Bien sûr Sara, et je n'ai pas manqué cet aspect.

Mais crois-tu franchement qu'un lycéen ou un conseiller d'orientation qui n'y connaît strictement rien, en lisant cela, va comprendre que ce n'est jamais appliqué ? Non, il va bien évidemment comprendre que si la SFT le *recommande* alors c'est que ça doit certainement se passer comme ça !

Il me semble que ce serait plus honnête de dire : nous recommandons ceci, nous constatons que ça n'est pas assez souvent appliqué et nous le déplorons (voire : nous nous battons pour). Seulement, je ne suis même pas sûre que la SFT ait constaté !

[Modifié le 2007-06-11 09:39]


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

prétentions salariales - premier poste de traducteur

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs