Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Off topic: Travailler en France comme traducteur indépendent
Thread poster: Colin Smith

Colin Smith  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
Jun 18, 2007

Bonjour,

J'aimerais prendre contact avec des traducteurs (de toutes nationalités) qui résident et travaillent en France. Je cherche des conseils concernant le statut juridique et fiscal optimal d'un traducteur indépendent (c-à-d qui travaille pour un ou plusieurs agences de traduction).

Merci,

Colin Smith


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
+ ...
référence Jun 18, 2007

Bonsoir,

Vous trouverez la réponse à la plupart de vos questions sur www.apce.com.

Les options sont minces:
- traducteur litéraire donc affiilié à l'AGESSA
- traducteur libéral affilié à l'URSSAF (soit en régime micro - de moins en moins attractif - ou en réel )
- traducteur "libéral" sans le vrai statut, qui passe par le portage salarial (dont un article du monde récemment a encore souligné l'absence de réel cadre juridique).

Ai-je oublié quelque chose??

Bonne soirée,

Patricia


Direct link Reply with quote
 

Colin Smith  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
TOPIC STARTER
merci mais... Jun 18, 2007

bonsoir Patricia et merci pour la réponse - malheureusement il parait que ce site n'existe plus ('erreur 404')

je suppose que ma question concerne la classification fiscale la plus efficace. J'ai visité le site de l'URSSAF et le calcul des côtisations pour un 'indépendent' me parait irréel - 49% pour la troisième année, et ça c'est avant les impôts su revenu etc! Est-ce que c'est possible? De quoi vous vivez?


Direct link Reply with quote
 

Patricia Lane  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
+ ...
il marche Jun 19, 2007

Le site www.apce.com marche très bien! j'avais vérifié hier avant de poster et à nouveau ce matin.

Au niveau des cotisations sociales, il faut savoir qu'en début d'activité (année 1 et 2), c'est un forfait, la régularisation des cotisations réelles dues intervient en année 3.

Mais oui, en gros, il faut compter entre charges courantes d'exploitation et charges sociales environ la moitié de ce que l'on gagne, avant impôts. ceci n'est pas une "classification fiscale" - que vous soyez en indépendant ou que vous soyez gérant d'une SARL, vous cotiserez en tant que TNS (travailleur non salarié).

La "classification fiscale" comme vous dites intervient plutôt si vous optez pour être en micro entreprise ou non. En ME, vous ne pouvez pas facturer plus de27K€ par an et garder ce régime qui vous permet de facturer sans TVA. Mais attention: pas facturer de TVA veut dire que vous ne pouvez pas la déduire non plus. Par ailleurs, vous êtes "libéré" de tenir une comptabilité classique, il y a un forfait (28 pourcent cette année si je ne me trompe pas, et c'est en baisse) pour prendre en compte vos charges. Si vous avez des gros investissements de démarrage, ce n'est pas très intéressant.

Autrement, vous êtes en "réel normal" - facturation et récupération de TVA, comptabilité classique etc..

En France, on vit d'amour, d'eau fraîche et de bon vin (je rigole...). En effet, ce n'est pas facile, et ceci nous motive encore plus à lutter contre les projets rémunérés des clopinettes!

Bon courage

Patricia


Direct link Reply with quote
 
xxxEmmanuelleAn  Identity Verified
Local time: 01:27
English to French
+ ...
Correction forfait Jun 19, 2007

[quote]Patricia Lane wrote:

En ME, vous ne pouvez pas facturer plus de27K€ par an et garder ce régime qui vous permet de facturer sans TVA. Mais attention: pas facturer de TVA veut dire que vous ne pouvez pas la déduire non plus. Par ailleurs, vous êtes "libéré" de tenir une comptabilité classique, il y a un forfait (28 pourcent cette année si je ne me trompe pas, et c'est en baisse) pour prendre en compte vos charges. Si vous avez des gros investissements de démarrage, ce n'est pas très intéressant.

Le forfait était de 34% cette année


Direct link Reply with quote
 
MoiraB  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2006)
Dutch to English
+ ...
congrès Jun 19, 2007

Proz va organiser un congrès régional à Aix-en-Provence du 2 au 4 novembre :

"Le congrès aura pour thèmes principaux Travailler en indépendant(e) en France (comment débuter ou développer une carrière...) et les traductions juridiques (comment devenir traducteur certifié...). Plusieurs sessions seront dédiées à ces sujets. Ces conférences seront complétées par des sessions d'intérêt général telles que des ateliers techniques (des outils TAO...), des groupes de discussion spécialisés, des discussions sur la gestion d'une entreprise etc." / "The conference programme will focus on two main subjects Freelancing in France - Business issues and Legal translations and there will be several sessions on each of these. These sessions will be complemented by other sessions of more general interest, such as technical workshops (e. g. CAT tools), focus groups, business matters, etc."

Peut-être intéressant pour toi ? Voir http://www.proz.com/conference/12 pour de plus amples infos.

Moira


Direct link Reply with quote
 

N.M. Eklund  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2005)
French to English
+ ...
En anglais Jun 19, 2007

Bon, je traduit ver l'anglais, donc je l'ai écrit en anglais.
Certains choses (tranches IR et 37% deduction) ont changé depuis.

http://www.proz.com/translation-articles/articles/77/1/How-to-Become-a-Freelance-Translator-in-France


Direct link Reply with quote
 

Colin Smith  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
TOPIC STARTER
Thanks Jun 19, 2007

Merci à toutes, vous m'avez beaucoup aidé...surtout votre merveilleux article, 'N.M.', je vais l'imprimer et le prendre avec moi pour toutes mes visites à ces gentilles personnes! :-0

Mais la carte de séjour, d'après ce que j'ai lu dernièrement, ça n'existe plus, au moins dans certaines préfectures...

Colin

[Edited at 2007-06-19 16:18]


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 01:27
French to Dutch
+ ...
Carte de séjour Jun 20, 2007

La carte de séjour n'existe plus pour les ressortissants de l'UE. On n'a pas voulu renouveler la mienne. Par contre il faut avoir une pièce d'identité (passeport) sur soi. Il n'y a plus de permis de travail non plus.

Par contre, pour l'installation en tant que traducteur indépendant, les possibilités sont plus nombreuses à mon avis. Pour résumer :
- la micro-entreprise - on en a déjà parlé, c'est un statut pour ventes occasionnelles telles que vide-greniers, marchés, traductions ou cours occasionnels. Ce statut et le fait qu'il faut rester en-dessous du seuil de TVA risquent d'être gênants rapidement.
- le portage salarial, solution juridiquement bancale mais qui peut fonctionner temporairement
- traducteur indépendant "littéraire", affilié à l'AGESSA (avec ce statut on peut uniqument travailler pour des "diffuseurs" = éditeurs, mais aussi sociétés de sous-titrage et chaînes de télé)
- traducteur indépendant "technique", affilié à l'Urssaf pour les cotisations sociales, régime BNC (bénéfices non commerciaux) pour les impôts sur le revenu, qui charge la TVA ou non (à déterminer au moment de l'installation)
- régime "commerçant" (Urssaf pour les cotisations sociales, BIC bénéfices industriels et commerciaux pour les impôts sur le revenu, obligatoirement avec TVA) - ce régime m'a été conseillé par l'expert-comptable au début de mon activité, je ne l'ai pas regretté car j'ai pu sans problème le transformer en SARL au bout de trois ans
- la SARL, un peu lourd à gérer mais confortable juridiquement, surtout s'il y a des salariés. Petite correction sur ce que dit Patricia, un gérant de SARL qui n'est pas majoritaire peut être salarié de sa boîte et rentrer dans le régime Sécurité Sociale normal, avec remboursement des indemnités journalières en cas de maladie ou grossesse. Mais il ne peut pas prétendre au chômage et ne cotise donc pas aux Assedic.
Si j'en ai oublié ou si je dis des bêtises, merci de me corriger.

Reste qu'effectivement, le chiffre d'affaires doit être au moins le double du revenu souhaité et ceux qui sont en profession libérale font bien de mettre de l'argent de côté pendant les deux premières années.


[Bijgewerkt op 2007-06-20 10:10]


Direct link Reply with quote
 

Colin Smith  Identity Verified
France
Local time: 01:27
French to English
TOPIC STARTER
un bon comptable vaut..... Jun 20, 2007

Merci NMR, c'est très utile.

Finalement, je me suis trouvé un comptable, je pense que ça vaudra le prix...

(c'est incroyable mais il s'est avéré que la femme qui occupe actuellement l'appartement que nous allons louer est...directrice de projet dans un agence de traduction!! Elle m'a donné les coordonnées de son comptable qui comprendra mon 'prédicament', j'éspère...!)


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2007)
German to French
+ ...
L'EURL Jun 20, 2007

NMR wrote:
Si j'en ai oublié ou si je dis des bêtises, merci de me corriger.
Mais ça rejoint plus ou moins la SARL


Direct link Reply with quote
 
xxxNMR
France
Local time: 01:27
French to Dutch
+ ...
Oui, bien sûr Jun 21, 2007

Sophie Dzhygir wrote:

NMR wrote:
Si j'en ai oublié ou si je dis des bêtises, merci de me corriger.
Mais ça rejoint plus ou moins la SARL

Si je me rappelle bien, il n'y a qu'un associé qui est donc forcément majoritaire et doit donc cotiser à l'Urssaf en tant que travailleur indépendant. Il doit y avoir peu de différence avec la profession libérale, est-ce que quelqu'un peut expliquer où est l'intérêt, à part la responsabilité limitée ?


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2007)
German to French
+ ...
IS Jun 21, 2007

Il y a ici des personnes mieux placées que moi pour en parler, mais un autre avantage est de pouvoir choisir l'imposition sur les sociétés plutôt que sur le revenu.

Direct link Reply with quote
 

N.M. Eklund  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2005)
French to English
+ ...
Libérale vs EURL Jun 25, 2007

Ok, je suis toujours timide avec le français écrit, donc mes excuses en avance.

NMR wrote:
Il doit y avoir peu de différence avec la profession libérale, est-ce que quelqu'un peut expliquer où est l'intérêt, à part la responsabilité limitée ?


La difference se trouve très largement dans la fiscalité.
Quand on est independant, tous nos revenus sont comprisent dans le calcul de revenu imposable pour l'impot sur le revenu (IR).

Pour le EURLs/SARLs, les revenus sont separés entre les revenus payés à vous, et les revenus qui restent dans la boîte et qui sont taxés avec l'impot sur la société (l'IS), lequel est souvent plus bas que l'IR.

Par Exemple:
Libérale: 10 000 euros de revenues ----> 10 000 revenue brut utilisé comme base pour l'IR
EURL: 10 000 euros de revenues ------> 3 000 revenue brut payé au gérant (vous) et utilisé comme base pour l'IR;
---->7 000 reste dans l'EURL taxé avec l'IS

D'ailleurs, pour les EURL/SARL vous pouvez avoir encore des bénéfices en tant que gérant majoritaire. On estime que le 7 000 restant est un bénéfice de la société, et peut être distribué en tant que dividend.
Si je me souviens bien, le premier 2000 euros distribués sont exonerés d'IR, ensuite seulement 50% de ce qui depasse ce seuil est imposé.
Donc--> Paye (3 000) + dividend [7 000 - 2 000 = 5 000 / 2 = 2 500] = 5 500 imposé par IR en place de 10 000

Par contre, les frais d'enregistrement, les formalités annuelles d'inscription, et le taxe progressif d'IR ensemble font que le EURL/SARL est interessant seulement si nos revenus sont assez hauts.

Bon, je l'ai simplifié, j'espère que c'est clair.
Voilà, encore la preuve qu'il y a des avantages de travailler avec les experts comptables. On apprend beaucoup quand on le traduit et l'interpret!
----

Par contre, NMR, j'ai cru comprendre, qu'on ne pouvait en aucun cas être sous le regime BIC/commerçant, parce que'on ne vend pas des produits, mais des prestations. Comment ça marche?




[Edited at 2007-06-25 10:21]


Direct link Reply with quote
 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 01:27
Member (2007)
German to French
+ ...
régime commerçant Jun 25, 2007

N.M. Eklund wrote:
Par contre, NMR, j'ai cru comprendre, qu'on ne pouvait en aucun cas être sous le regime BIC/commerçant, parce que'on ne vend pas des produits, mais des prestations. Comment ça marche?
A propos, je n'osais pas le dire, mais moi aussi je pensais comme ça, alors la réponse m'intéresserait également !


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Travailler en France comme traducteur indépendent

Advanced search






SDL MultiTerm 2017
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2017 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2017 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs