Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Tendance croissante à la pinaillerie?
Thread poster: Cath Bernard
Cath Bernard
Local time: 00:44
English to French
Aug 16, 2007

Bonjour à tous,

Je travaille comme traductrice depuis plus de 15 ans et, depuis quelques mois, j'observe une tendance, plus particulièment chez mes nouveaux clients, notamment ceux basés aux États-Unis.

Pratiquement une nouvelle agence sur deux, après avoir reçu ma traduction, me recontacte quelques jours après pour me dire que le client est mécontent de la qualité. Il ne s'agit jamais de problèmes de style, d'orthographe, de grammaire, de terminologie, de ponctuation, etc. Le commentaire est toujours: pas assez "créatif", trop près de l'anglais, pas assez dans l'esprit du texte, etc.

N'ayant pas l'habitude de recevoir des critiques sur mon style, je me suis inquiétée. J'ai demandé à voir des exemples de critiques de mon travail et des exemples de ce qu'ils considéraient comme de bonnes traductions. Il apparaît que la vaste majorité de ces critiques sont, selon moi, injustifiées ou incorrectes. D'autre part, ce que ces clients considèrent comme de bonnes traductions sont truffées d'erreurs et de traductions littérales, avec une bonne dose de franglais.

S'ajoutent souvent à ces critiques de style une forte dose de mauvaise humeur et des commentaires désobligeants.

Étant donné que, maintenant, plusieurs nouvelles agences différentes ont eu une attitude similaire, je commence à me demander si la qualité de mes traductions a baissé, ou si les clients deviennent de plus en plus pinailleurs, cherchant une réduction de prix éventuelle...

Je voudrais savoir si vous avez observé la même tendance que moi.

Catherine


Direct link Reply with quote
 
Deschant
Local time: 23:44
Reply Aug 16, 2007

Bonjour Catherine,

Étant donné que je ne travaille pas vers le français (ni du français non plus) ni avec des clients des États-Unis, ma remarque va être très général: est-ce que vous habitez depuis longtemps dans un pays pas francophone? Si c'est le cas, ça pourrait avenir que votre syntaxe et votre style se sont appauvris. Je trouve que c'est assez facile que ça se passe, je n'ai quitté mon pays que il y a 2 années et demi et occassionellement je commence à sentir que mon style en espagnol (ma langue maternelle) est de plus en plus "contaminé". J'essaie de le récuperer en lisant beaucoup (soit de la presse que de la littérature, etc.) dans ma langue maternelle.

Salutations,
Eva


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 19:44
English to French
+ ...
Oui, mais Aug 16, 2007

Bonjour, Catherine

Ce phénomène a toujours existé. Mais pour se faire une idée précise de ce qui se passe dans votre cas, il faudrait savoir qui sont les auteurs de ces commentaires négatifs: des américains francophones qui dominent parfaitement le français ou des français anglophones qui dominent parfaitement l'anglais ? À mon avis, ce serait les seules personnes en mesure de juger de la qualité d'une traduction. Mais s'il s'agit d'anglophones qui ont une connaissance instrumentale du français ou de francophones qui ont une connaissance instrumentale du français, ils ne sont pas toujours les mieux placés pour émettre ce genre de critiques.

Cordialement

Bruno



Direct link Reply with quote
 
Cath Bernard
Local time: 00:44
English to French
TOPIC STARTER
Tendance récente pour moi Aug 16, 2007

Bonsoir Bruno,

En tout cas, pour moi, il s'agit bien d'une tendance récente. Quant à l'origine des commentaires (généralement des francophones demeurant dans des pays anglophones), elle peut expliquer le manque de pertinence des commentaires, mais pas le caractère récent de ce phénomène croissant.

Bonsoir emoreda,

Merci de votre sollicitude, mais je vis bien en pays "francophone" depuis ma naissance. La France est bien un pays francophone, n'est-ce pas ? Pourquoi toujours chercher la faute du côté du traducteur, parce que nous faisons des boucs émissaires plus pratiques, isolés et avec peu de soutien ?

Y a-t-il parmi vous d'autres traducteurs qui auraient remarqué une augmentation récente des plaintes de clients, par exemple au cours des six derniers mois ? Je me demande si, par exemple, elle pourrait résulter d'une pression croissante sur les marges des clients, sur le caractère de plus en plus procédurier de certains milieux, etc.

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Pro-Trans
France
Local time: 00:44
English to French
+ ...
Français européen ou français canadien ? Aug 17, 2007

Bonjour Catherine,

Savez-vous si les textes que vous traduisez sont destinés à un public français européen ou français canadien ?



[Edited at 2007-08-17 14:14]


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 19:44
English to French
+ ...
Du calme, Cath Aug 17, 2007

Je n'ai lu nulle part que quelqu'un remettait en cause vos compétences ou votre maîtrise de la langue.

Si les critiques que vous mentionnez viennent d'un autre traducteur, elles peuvent être fondées tant qu'elle sont objectives. Mais s'il s'agit de quelqu'un qui affirme que l'on pourrait utiliser une autre tournure, ça devient une question très subjective et cela ne vaut pas la peine d'en discuter. Ce serait pure perte de temps et d'énergie.

Par contre s'il s'agit d'amateurs qui ne connaissent pas grand-chose à l'art de traduire, vous ne pouvez rien y faire, surtout si la personne qui émet la critique le fait avec fermeté, avec conviction et avec assurance. J'en ai déjà été victime et ça m'a coûté un très bon client. Mais c'était ma parole contre celle d'un client qui n'avait absolument rien à voir avec la traduction concernée.

Bon week-end

Bruno



Direct link Reply with quote
 
Cath Bernard
Local time: 00:44
English to French
TOPIC STARTER
Donc, pour vous, le traducteur est forcément responsable Aug 17, 2007

Non, je n'habite pas dans un autre pays et je n'ai pas perdu la maîtrise de ma langue.

Non, il ne s'agit pas de français canadien. Je n'accepte pas de travail qui n'est pas dans mes cordes.

Comment voulez-vous que je sois calme quand le premier réflexe de deux des personnes qui me répondent est de penser que ces critiques sont justifiées ?

Vous est-il arrivé de penser que, lorsqu'on critiquait votre travail, il y avait peut-être une autre raison derrière? Ou bien êtes-vous totalement soumis ?

Ceci dit, je comprends que ceux qui sont dans le même cas que moi ne répondent pas, il n'est pas facile d'admettre devant ses collègues que l'on fait l'objet de critiques.

Oublions ce post.

Catherine


Direct link Reply with quote
 
Sophie Blachet  Identity Verified
France
Local time: 00:44
English to French
C'est fréquent aux US dans tous les domaines Aug 17, 2007

Effectivement aux US, il est assez fréquent que des agences, clients ou autres pinaillent pour x ou y raisons, souvent non valables mais qui ont le mérite de réduire le prix.

Je vis aux Etats-Unis depuis 7 ans et ai trouvé un réel changement quant aux activités professionnelles (tous domaines) ... ce changement résulte souvent d'une réduction d'honoraires, salaires etc ...

Pour vous assurer que ce problème ne vient pas de vous, pourquoi ne feriez-vous pas revoir vos textes par un traducteur(rice) collègue-ami(e) qui jugera franchement et honnêtement la qualité de votre travail?

Bon courage,
Sophie


Direct link Reply with quote
 
Marie-Josée Labonté  Identity Verified
Local time: 19:44
English to French
+ ...
D'accord avec Sophie Aug 17, 2007

Bonjour Cath,

Je suis d'accord avec la suggestion de Sophie. Pourquoi ne pas faire relire vos textes par un collègue traducteur, seulement pour avoir l'esprit tranquille?

Et si cette tendance est vraie, c'est déplorable... L'agence devrait faire preuve d'honnêteté au lieu de s'en prendre aux compétences d'un traducteur!

Ciao
Marie-Josée


Direct link Reply with quote
 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 19:44
English to French
+ ...
Dites, Cath Aug 18, 2007

Merci d'avance de ne pas me faire dire ce que je NE dis PAS.

À aucun moment, je ne dis ni ne donne à entendre que vous êtes responsable de ce que vous appelez des pinailleries.

La mauvaise humeur est très mauvaise conseillère.

Que vous ayez des problèmes, justifiés ou non, avec vos clients est une chose. Vous défouler sur des collègues qui cherchent à vous aider en est une autre.

Bruno

[Edited at 2007-08-18 18:16]


Direct link Reply with quote
 
Cath Bernard
Local time: 00:44
English to French
TOPIC STARTER
Merci d'avoir répondu à ma question Aug 18, 2007

Sophie Blachet wrote:

Effectivement aux US, il est assez fréquent que des agences, clients ou autres pinaillent pour x ou y raisons, souvent non valables mais qui ont le mérite de réduire le prix.

Je vis aux Etats-Unis depuis 7 ans et ai trouvé un réel changement quant aux activités professionnelles (tous domaines) ... ce changement résulte souvent d'une réduction d'honoraires, salaires etc ...

Pour vous assurer que ce problème ne vient pas de vous, pourquoi ne feriez-vous pas revoir vos textes par un traducteur(rice) collègue-ami(e) qui jugera franchement et honnêtement la qualité de votre travail?

Bon courage,
Sophie


Votre expérience m'a intéressée. Elle confirme la tendance que j'ai observée.

Quant à faire vérifier mes traductions, c'est déjà fait. J'ai demandé à mes clients habituels, au cours des derniers mois, si la qualité de mes traductions avait baissé, les réponses ont été négatives. D'où ma recherche d'une autre raison à ce déploiement de chicaneries.

Ceci dit, il semble que beaucoup de traducteurs, certainement de par leur isolation et leur manque de soutien, sont prêts à plier à la moindre plainte : "c'est de ma faute parce que j'ai pris un texte qui n'était pas dans mes cordes", "parce que j'habite dans un pays autre que celui de ma langue maternelle", "parce que je dois être mauvais", etc. Les clients se sentent donc encouragés à prendre n'importe quel prétexte pour demander une réduction de prix. Ils auraient tort de s'en priver.

Ces derniers mois, j'ai perdu du temps à répondre à ces critiques. Il semble que, pour beaucoup de clients et de relecteurs plus ou moins francophones, le simple fait de ne pas utiliser exactement leur style justifie des commentaires désobligeants. J'ai eu gain de cause à chaque fois, puisque les critiques étaient injustifiées, et j'ai fini par être payée. Mais c'est du temps que je ne consacre pas à travailler.

Le plus drôle, si l'on peut dire, c'est que, à plusieurs reprises, les agences m'ont dit : "Nous avons trouvé votre traduction excellente, mais le client n'est pas content, pourriez-vous changer des phrases par-ci, par-là, pour lui faire plaisir ?"

Il serait profitable à la profession que nous ne nous tirions pas dans les pattes afin de nous faire valoir auprès de nos clients en détruisant le travail d'un collègue. Au contraire, nous pourrions nous soutenir. Cela aura pour effet de nous rendre moins vulnérables, moins "dernière roue de la charrette", moins taillables et corvéables à merci.

Catherine


Direct link Reply with quote
 
Christine KERVERDO
France
Local time: 00:44
English to French
+ ...
Même observation que Catherine Aug 18, 2007

Moi aussi j'ai eu quelques avatars de ce style
En plus, les critiques formulées faisaient apparaître d'énormes fautes d'orthographe, de lexique de terminologie...
Néanmoins, avec mes clients réguliers, ça s'est toujours bien terminé, les agences avec qui je travaille prennent la défense des traducteurs. De plus, elles me permettaient de jeter un oeil sur les critiques
C'est toujours très "éprouvant" de voir que ce que l'on a fait est bien démoli pour des prétextes futiles... en général je ne suis pas de très bonne humeur après, mais je réponds point par point (quand j'en ai le temps) et ainsi l'agence peut fournir une réponse argumentée au client critique.
Bien sûr que les gens veulent réduire les coûts, particulièrement de la traduction, qui intervient toujours en fin de projet... en général au moment où les fonds sont près d'être épuisés.
Je ne sais pas si cela vous aidera...
Bonne journée à tous
Christine


Cath Bernard wrote:

Bonjour à tous,

Je travaille comme traductrice depuis plus de 15 ans et, depuis quelques mois, j'observe une tendance, plus particulièment chez mes nouveaux clients, notamment ceux basés aux États-Unis.

Pratiquement une nouvelle agence sur deux, après avoir reçu ma traduction, me recontacte quelques jours après pour me dire que le client est mécontent de la qualité. Il ne s'agit jamais de problèmes de style, d'orthographe, de grammaire, de terminologie, de ponctuation, etc. Le commentaire est toujours: pas assez "créatif", trop près de l'anglais, pas assez dans l'esprit du texte, etc.

N'ayant pas l'habitude de recevoir des critiques sur mon style, je me suis inquiétée. J'ai demandé à voir des exemples de critiques de mon travail et des exemples de ce qu'ils considéraient comme de bonnes traductions. Il apparaît que la vaste majorité de ces critiques sont, selon moi, injustifiées ou incorrectes. D'autre part, ce que ces clients considèrent comme de bonnes traductions sont truffées d'erreurs et de traductions littérales, avec une bonne dose de franglais.

S'ajoutent souvent à ces critiques de style une forte dose de mauvaise humeur et des commentaires désobligeants.

Étant donné que, maintenant, plusieurs nouvelles agences différentes ont eu une attitude similaire, je commence à me demander si la qualité de mes traductions a baissé, ou si les clients deviennent de plus en plus pinailleurs, cherchant une réduction de prix éventuelle...

Je voudrais savoir si vous avez observé la même tendance que moi.

Catherine


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
France
Local time: 00:44
Member (2007)
German to French
+ ...
On y passe tous un jour ou l'autre, je crois ... Aug 18, 2007

Je ne peux ici que me référer à mon expérience personnelle, mais il arrive de manière sporadique que je me fasse remonter les bretelles, je ne sais pas trop pourquoi.

Au début je défendais mon topo bec et ongles ... peu à peu j'ai laissé tomber, ce qui ne signifie pas se résigner ou être docile. Cela signifie ne pas perdre son temps avec des ... (qualificatif au choix).

Il y a deux bizebilleurs pro (encore une fois dans mon expérience) : les américains et les suisses. Je suis en train de me faire de nouveaux potes je crois bien ...

Le plus gaguesque a été un correspondant à LA (français expatrié) qui pendant plus d'un an (à raison d'environ 800 EUR par mois de volume) n'a pas arrêté de m'incendier à chaque livraison. Plus mauvais il n'avait jamais vu ce qui ne l'empêchait pas cependant de compter sur son "meilleur" traducteur. Moi tant qu'il me payait correctement (à 0.12 EUR le mot source : américain rédigé par des français pensant avoir résolu la quadrature du trapèze, ce qui est donc un tarif non américain) je n'ai jamais réagi. Puis un jour il m'a dit dans ces conditions, je suis obligé de ne vous payer que 50% puisqu'un autre traducteur a dû tout refaire.

L'intérêt d'un système de paiement comme PayPal (il en a été question sur un autre fil) est que l'on peut refuser un paiement. Ce que j'ai fait : pas besoin d'xpliquer pourquoi. Circulez vous êtes un indésirable.

Plus jamais eu de commande de ce sinistre : perdu 800 EUR par mois à mon grand soulagement.

Voilà un témoignage serein.

Bonne continuation,

Olivier


Direct link Reply with quote
 
Cath Bernard
Local time: 00:44
English to French
TOPIC STARTER
Merci de votre intervention, Christine Aug 18, 2007

Christine KERVERDO wrote:

Moi aussi j'ai eu quelques avatars de ce style
En plus, les critiques formulées faisaient apparaître d'énormes fautes d'orthographe, de lexique de terminologie...
Néanmoins, avec mes clients réguliers, ça s'est toujours bien terminé, les agences avec qui je travaille prennent la défense des traducteurs. De plus, elles me permettaient de jeter un oeil sur les critiques
C'est toujours très "éprouvant" de voir que ce que l'on a fait est bien démoli pour des prétextes futiles... en général je ne suis pas de très bonne humeur après, mais je réponds point par point (quand j'en ai le temps) et ainsi l'agence peut fournir une réponse argumentée au client critique.
Bien sûr que les gens veulent réduire les coûts, particulièrement de la traduction, qui intervient toujours en fin de projet... en général au moment où les fonds sont près d'être épuisés.
Je ne sais pas si cela vous aidera...
Bonne journée à tous
Christine


Votre expérience est très similaire à la mienne, je vois.

Catherine


Direct link Reply with quote
 
Magali Brazier  Identity Verified
Canada
Local time: 18:44
English to French
Même expérience que celle d'Olivier Aug 20, 2007

Récemment, j'ai également eu un problème avec une agence dirigée par un Fr expatrié à L.A.

La relation avec cette agence a débuté en janvier et a pris fin à la mi-juillet puisque après m'avoir félicité pour l'excellence de mon travail, je recevais, deux mois plus tard, un e-mail m'informant de l'insatisfaction de ses clients au motif que mes traductions étaient - soit disant - trop littérales (il a mis 6 mois pour s'en rendre compte, à raison de plusieurs traductions mensuelles?!!!!!!!!!!!)

Dans un tel contexte et sans me justifier (je ne tenais pas à poursuivre la collaboration car -entre autres choses - je n'appréciais pas le ton condescendant des e-mails du PM), je lui ai simplement souhaité une "bonne continuation" (à ma grande surprise, il m'a payé intégralement ma dernière facture!) et j'ai poursuivi ma route (un "petit" délai de "digestion" de cette expérience a été nécessaire!... Cette agence ayant un bon Blue Board et le PM étant félicité sur le BB, il ne m'en fallait pas moins pour semer quelques doutes dans mon esprit).

Depuis cette fâcheuse expérience, j'ai ajouté trois autres agences (non américaines) à ma liste de clients qui se sont dites satisfaites de mes traductions. Il me semble que cela veut tout dire de la fiabilité des commentaires de cette agence américaine... (et dire qu'en plus, les textes sources contenaient toujours des fautes....).... Tout comme dans votre cas...

Bonne journée,
Magali


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Tendance croissante à la pinaillerie?

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs