Mobile menu

Pages in topic:   [1 2] >
Mesdames, pendant votre congé mat' ??
Thread poster: Anne-Sophie Jubien
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
Jan 24, 2008

Bonjour,

Je suis enceinte et la naissance du bébé est prévue pour mi-mai. J'ai reçu des infos de la RAM, m'indiquant que 2 mois avant le terme j'ai droit au congé maternité. Je ne pensais, à priori, pas le faire aussi tôt mais bon, je vais voir.

Ensuite, après la naissance, et sans problème pathologique particulier, nous avons à nouveau droit à 2 mois de congé maternité.

Le "problème" qui se pose maintenant à moi est le suivant : la naissance étant pour mi-mai, je m'arrêterais dans ce cas mi-mars puis serais censée reprendre mi-juillet. Comme nous avons prévu de partir en vacances en août et que la date ne peut pas changer, j'avais envisagé une demande de congé parental de 2 mois, ce qui me ferait reprendre le boulot mi-septembre. Tout cela, sachant qu'en plus, nous déménageons en juillet... donc ce sera un été bien rempli !!

Ma question : comment avez-vous fait pendant votre absence (congé mat' ou parental) pour ne pas perdre vos clients ?

J'ai pensé à 2 solutions :

- "Dépanner" mes 2 principaux et FIDELES clients en leur indiquant que les factures ne seraient envoyées qu'à partir de septembre (c'est moyennement légal, ça, non ??)... et que dire aux autres ? : "On se voit en septembre !" ???
- Sous-traiter à une autre traductrice que je connais un peu (mais pas beaucoup...)

Y a-t-il d'autres possibilités ? Si oui, lesquelles ou pour quoi avez-vous opté ??

Merci d'avance,

Anne-Sophie


Direct link Reply with quote
 

Véronique Le Ny  Identity Verified
France
Local time: 08:15
Member (2006)
Spanish to French
+ ...
4 mois de congés mater? Jan 24, 2008

Je suis un peu étonnée... Quel est ton statut? Indépendante ou salariée.
J'ai deux enfants (un né en 2003, le second en 2005). A l'époque j'étais salariée et indépendante. Double statut, doubles cotisations donc doubles droits... Je suis partie en congés mater de mon activité salariée à la date légale mais alors rien ne m'obligeait à stopper mon activité de traductrice libérale. J'ai donc poursuivi et comme j'allais plutôt bien, j'ai travaillé jusqu'à la fin de ma grossesse, bon en ralentissant un peu l'activité bien entendu mais je continuais d'honorer les commandes de mes clients réguliers, j'ai très peu sous-traité. J'avais prévu un plan B avec des collègues au cas où. En fin de grossesse, je refusais les boulots trop importants, j'acceptais ceux que je pouvais faire dans la journée. Il ne s'agissait pas d'accepter une commande et de partir accoucher avec la traduction inachevée puis d'appeler le client depuis la salle d'accouchement entre deux contractions (restons sérieux tout de même) pour dire qu'il faudrait une semaine ou deux pour la livraison.
Tu peux toujours refuser un job de temps en temps en prétextant que tu es overbookée mais n'invoque pas des raisons liées à ta grossesse. Cela peut sembler dur mais pour ma part, de nombreuses agences avec lesquelles je travaille depuis des années ne se doutent pas que j'ai eu deux accouchements depuis le début de notre collaboration. J'ai toujours pensé, sans en avoir la preuve, qu'elles m'auraient tourné le dos. Aujourd'hui je suis indépendante à 100% et je vis de mon activité principalement grâce à des clients antérieurs à mes deux grossesses, je ne sais pas comment j'aurais pu développer mon activité si j'avais alors dis à mes clients "désolée mais pendant 16 semaines il faudra trouver quelqu'un d'autre", ils seraient partis voir ailleurs et ne seraient pas revenus.

J'espère t'avoir aidé un peu... Bonne journée et je te souhaite une belle grossesse.
Véro


Direct link Reply with quote
 

Giulia TAPPI  Identity Verified
France
Local time: 08:15
French to Italian
+ ...
J'ai toujours travaillé Jan 24, 2008

tout en expliquant ma situation à mes interlocuteurs, car je dois dire que certains avaient l'air étonné en voyant arriver une interprète visiblement enceinte.
Après la naissance de mon premier enfant, j'ai été contactée par un client direct, à qui j'ai dit que j'hésitais à accepter un travail assez long qu'il me proposait.
Il m'a encouragé à le faire et heureusement pour moi, car il est l'un des mes meilleurs clients depuis...1986!
Et beaucoup de gens, quand je leur expliquais ma situation, se montraient compréhensifs, en me permettant, par exemple, de me déplacer avec mon bébé.
D'après mon expérience, il vaut donc mieux continuer à travailler, mais en disant les choses telles qu'elles sont: la plupart se montrent attendris.


Direct link Reply with quote
 

Marie-Céline GEORG  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
Profession libérale : 2 mois en tout Jan 24, 2008

Bonjour Anne-Sophie,

La RAM a dû mal t'expliquer, parce que à ma connaissance, le congé mat pour les professions libérales, c'est 2 mois EN TOUT.
Par contre, au 7e mois tu reçois une "allocation de repos" destinée à t'inciter à lever le pied - tu la perçois de toute façon, on ne te demande pas de prouver que tu ralentis le rythme...
Les infos sont sur le site du RSI. C'est grosso modo ce que la RAM doit t'avoir envoyé.

Pour ce qui est de l'organisation, pour ma première grossesse j'ai arrêté de travailler 15 jours avant le terme et j'ai repris au bout des deux mois d'arrêt. Entretemps, je me suis arrangée avec une collègue pour prendre les urgences de mes très bons clients directs. Personnellement, j'ai trouvé ça trop court, d'autant que j'ai repris en attaquant direct sur un très gros boulot et que j'étais déjà passablement fatiguée. J'ai bien regretté de ne pas avoir profité du congé "pathologique" - qui peut être justifié par le fait qu'on allaite. Mais c'est vraiment une question individuelle, certaines te diront qu'elles ont pu reprendre plus rapidement sans problème.
Pour la deuxième naissance, j'étais plus au courant de mes capacités de résistance et j'ai décidé de reprendre seulement à mi-temps après le congé mat. (y compris congé patho pour pouvoir allaiter tranquillement) dans le cadre d'un congé parental à temps partiel. C'était d'autant plus pratique qu'en 2003, pour bénéficier d'un congé parental intégral il aurait fallu non seulement ne pas travailler, mais en plus se désinscrire à l'URSSAF ! Le temps partiel me convenait mieux, ça permettait de reprendre contact avec les clients qui se sont tous montrés très compréhensifs. Mentalement, c'était plus facile aussi de dire non ou de négocier un délai en expliquant que j'étais en congé parental et que je ne travaillais qu'à mi-temps, ce qui a duré trois ans.

Je me suis arrangée avec les clients directs pour gérer la période de congé en leur recommandant un(e) collègue. Ils sont tous revenus vers moi par la suite - je dois avoir de la chance - sachant que je travaillais depuis 2 ans quand j'ai pris mon premier congé, je n'avais pas des tonnes de clients à perdre !
Pour les agences, j'ai simplement donné mes dates d'arrêt et je leur ai envoyé un petit message quand j'ai repris le travail - à certaines j'avais demandé si elles voulaient que je leur propose les coordonnées d'un(e) collègue, mais sans plus. Au final, je ne pense avoir perdu qu'un seul client suite à un congé maternité - la collègue à laquelle j'avais demandé d'assurer l'interim avec l'agence en question a gardé un client particulier avec mon accord, l'agence m'a proposé d'autres contrats. Rien d'extraordinaire en somme...


Direct link Reply with quote
 
Erika Pavelka  Identity Verified
Local time: 02:15
French to English
Références Jan 24, 2008

Bonjour,

Je suis aussi enceinte en ce moment. Ma date prévue d'accouchement est un mois plus tôt que toi, vers le 10 avril.

Comme j'habite au Québec et maintenant le gouvernement québécois paie le congé maternité d'un an aux travailleures autonomes aussi, je vais prendre tout le congé.

J'ai surtout des clients directs et je ne m'inquiète pas de les perdre à la fin. Je vais leur proposer des collègues pour me remplacer pendant mon absence, mais j'ai toujours donné du bon service, alors je ne vois pas pourquoi ils ne me donneraient pas de travail à mon retour.

Pour les cabinets, c'est facile car ils ont une banque de pigistes.

Bonne chance et bonne fin de grossesse


Direct link Reply with quote
 

Frédérique Bath M'Wom
France
Local time: 08:15
German to French
+ ...
Pas de clients perdus Jan 24, 2008

Pour ma part, j'ai eu deux grossesses avec congé de maternité de 4 mois à chaque fois (AGESSA + société de portage). J'ai simplement dit à mes clients que j'étais en congé mater. et je leur ai indiqué ma date de retour. Cela n'a posé aucun problème, la plupart m'ont même recontactée quelques jours avant ma reprise pour me proposer du travail. Aucun client perdu en route. Félicitations en tout cas !

Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Quelques éclaircissements... Jan 24, 2008

Merci beaucoup pour vos commentaires.
Je viens de vérifier les documents reçus (RSI : Régime Social des Indépendants).

Effectivement, la période AVANT l'accouchement s'appelle "l'allocation de repos maternel". Une allocation forfaitaire de 2682,00 euros est accordée en 2 fois, dont le 1er versement a lieu à la fin du 7ème mois.
Donc, apparemment, selon vos témoignages : je ne suis pas obligée de m'arrêter malgré ce versement, je peux continuer à travailler même si je le perçois ? (Bien sûr, je vais leur passer un coup de fil pour m'en assurer parce que ça me paraît quand même assez "généreux" pour des indépendants.)

Entre le 9ème mois de grossesse et le 1er mois de l'enfant, il est ensuite question "d'indemnisation journalière forfaitaire d'interruption d'activité". Là aussi, il est question d'un montant de 1341,00 euros pour les 30 premiers jours d'arrêt puis 670,50 euros par période de 15 jours supplémentaires, max. 60 jours sauf cas particuliers.

En ce qui concerne les congés pathologiques pour allaitement, ce n'est plus valable depuis 2-3 ans : presque toutes les mamans allaitantes qui en ont bénéficié dans mon entourage ont été contrôlées et vite renvoyées au boulot... ce n'est pas un état pathologique... c'est vrai... mais bon... Et pourtant, je suis une militante pro-allaitement, mon 1er fils tète même encore un peu à 3 ans révolus (adhérente Leche League et autres associations du même type).

Comme je ne suis pas installée depuis très longtemps, je n'ai pas beaucoup de clients à perdre mais mes 2 plus sérieux, j'aimerais les chouchouter un peu ! Je vais voir avec une autre traductrice pour l'après-naissance parce que je suis une maman poule/maternante et que j'aurai sûrement besoin de souffler un peu... d'ici là, je vais probablement continuer autant que possible, comme je l'avais imaginé initialement.

Merci encore pour votre aide !!

Anne-Sophie


Direct link Reply with quote
 

Josée Desbiens
Canada
Local time: 02:15
English to French
Vous êtes braves les filles! Jan 24, 2008

J'ai eu trois enfants qui sont maintenant âgés de 13, 12 et 8 ans et je n'aurais jamais été capable de travailler tout en m'occupant d'eux à temps plein. Vous êtes braves et courageuses les filles! J'envie votre énergie...

Ici, au Québec, les femmes qui sont au service d'un employeur ont maintenant droit à un an de congé (maternité et parental) mais les travailleuses autonomes n'y ont pas encore accès à ce que je sache. La France est toujours plus en avance sur ces questions.


Direct link Reply with quote
 
xxxinge van dri
Local time: 08:15
German to Dutch
+ ...
C'est généreux, mais Jan 25, 2008

ça me paraît quand même assez "généreux" pour des indépendants.)

En profession libérale tu peux continuer à travailler pendant le "congé de maternité" (les avocats le font bien !). N'oublie pas que si tu ne travailles pas, il n'y a pas de rentrées...
Il faut penser aussi à l'après-accouchement : n'oublie pas de prendre du repos et de profiter éventuellement de l'APE, elle est valable pour tout le monde du moment que tu prouves que tu travailles moins (personnellement j'en ai profité pour passer à mi-temps pendant trois ans).
Pour garder bébé il n'y a aucun problème jusqu'à ce qu'il ait un an et commence à toucher à tout.


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Confirmation Jan 25, 2008

Eh bien, j'ai obtenu confirmation des infos relatives au repos maternel : effectivement, cette allocation est versée mais n'est pas synonyme d'arrêt de l'activité. Je peux donc théoriquement (!!!) travailler jusqu'au terme tout en percevant cette allocation. Je ne l'avais initialement pas compris ainsi !

Merci beaucoup pour vos témoignages... et merci aussi à celles qui ont constaté que leurs clients reviennent vers elles : c'est encourageant !

Anne-Sophie


Direct link Reply with quote
 

Marie-Céline GEORG  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
Profites-en bien ! Jan 25, 2008

C'est bien ça, tu peux travailler jusqu'au jour où tu décides de prendre ton congé mat., que tu as le droit de commencer à partir d'un mois avant le terme pour avoir droit à l'indemnité de congé maternité (mais si tu décides de ne t'arrêter que 15 jours avant, vérifie que tu peux bénéficier des deux mois d'indemnité quand même, ce serait dommage de ne pas en profiter).

Pour l'allaitement, c'est bien bête. Je me souviens qu'en 2003, ce n'était déjà officiellement plus un motif de congé pathologique, mais mon médecin m'a donné ce congé quand même pour raisons de "fatigue excessive" ou quelque chose du genre - s'occuper de deux jeunes enfants, ça crève sans qu'on ait besoin de se chercher des arguments !

En tout cas, tu as raison de t'y prendre à l'avance pour t'organiser, profite des quelques mois qui restent pour travailler avec la collègue qui te secondera de façon à ce que vous soyez rodées le moment venu.

@Josée : personnellement, je n'aurais pas pu travailler ET m'occuper de mes deux enfants à temps plein non plus, je les ai mis quelques heures par semaine chez une nourrice lorsque j'ai repris le travail - en France on a la chance de pouvoir bénéficier d'avantages fiscaux pour l'emploi d'une nourrice agréée, ce qui en rend le coût très supportable.

Bonne fin de grossesse et profite bien du bout'chou après !

Marie-Céline


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci ! Jan 25, 2008

Merci beaucoup Marie-Céline ! Oui, j'ai bien l'intention de profiter du bout de chou après la naissance ! Merci pour tes conseils et je vais me renseigner consciencieusement !!

Anne-Sophie


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Bonjour van driel... Jan 25, 2008

van driel wrote:


En profession libérale tu peux continuer à travailler pendant le "congé de maternité" (les avocats le font bien !). N'oublie pas que si tu ne travailles pas, il n'y a pas de rentrées...
Il faut penser aussi à l'après-accouchement : n'oublie pas de prendre du repos et de profiter éventuellement de l'APE, elle est valable pour tout le monde du moment que tu prouves que tu travailles moins (personnellement j'en ai profité pour passer à mi-temps pendant trois ans).
Pour garder bébé il n'y a aucun problème jusqu'à ce qu'il ait un an et commence à toucher à tout. [/quote]

Donc tu veux dire que même pendant la période de congé maternité (et donc pas celle uniquement de repos maternel), on peut continuer à travailler ? Personne ne contrôle tes entrées ? Je trouve ça surprenant.

L'APE ? Je pensais opter pour le libre choix d'activité dans le cadre de la PAJE : ainsi, je pensais ne travailler qu'à temps partiel durant au moins la 1ère année.
C'est mon 2ème enfant donc je sais - même si tous les enfants sont différents - que la 1ère année devrait être gérable avec lui à la maison. Je suis une adepte du portage en écharpe et cela permet d'avoir des activités tout en profitant de bébé (et bébé de sa maman).

Autant que je sache, l'APE ne concerne que les mamans qui ont au moins 3 enfants, alors que le libre choix d'activité s'applique jusqu'aux 3 ans de l'enfant... dès le 2ème !

Merci pour toutes ces infos !


Direct link Reply with quote
 

Marie-Céline GEORG  Identity Verified
France
Local time: 08:15
English to French
+ ...
APE, libre choix etc Jan 25, 2008

En ce qui concerne le congé maternité, à partir du moment où on touche des indemnités du RSI on n'a pas le droit de travailler, c'est sûr - je me demande s'il n'y a pas sur le formulaire de demande une déclaration sur l'honneur comme quoi on a effectivement cessé de travailler pendant cette période. C'est bien parce qu'en profession libérale "si tu ne travailles pas tu n'as pas d'entrée" qu'on reçoit une indemnité qui compense cette absence de revenus, ce serait trop beau de cumuler les deux (je ne parle pas de l'allocation de repos maternel qui n'est pas assortie d'une obligation de cesser le travail) ! Après, du moment que tu ne fais pas de factures pendant ton congé mat., difficile de contrôler ton activité réelle, mais c'est une autre question...

Maintenant, même si on a le droit à deux mois d'indemnité, si on se sent d'attaque pour prendre moins et retravailler plus vite, pourquoi pas. Il suffit de ne pas demander les périodes complémentaires d'indemnisation et basta. La durée de congé maternité n'est pas obligatoire.

Pour l'APE, les choses changent tellement vite, surtout avec le système PAJE qui a tout chamboulé. Le libre choix est peut-être l'équivalent actuel de l'APE.
En tout cas, j'ai bénéficié de l'APE à temps partiel pour mon deuxième enfant. Elle n'est pas réservée aux seuls salariés, mais comme on n'a pas d'horaires, pour justifier qu'on ne travaille pas à plein temps on ne doit pas dépasser un certain plafond de revenus. Heureusement, ces revenus sont les revenus nets, ce qui fait que si tu gagnes un peu plus tu peux toujours t'arranger pour faire quelques investissements - achat de dictionnaires ou logiciels dont tu as l'utilité - et faire repasser tes revenus nets sous le montant fatidique.

Au final, écharpe ou pas, l'essentiel est de trouver un mode d'organisation qui te permette de travailler sans culpabiliser parce que bébé est là et de t'occuper de bébé sans stresser parce que du boulot attend !


Direct link Reply with quote
 
Anne-Sophie Jubien  Identity Verified
Local time: 08:15
German to French
+ ...
TOPIC STARTER
Merci ! Jan 25, 2008

Oui, merci Marie-Céline pour ce message plein de bon sens !
J'ai la ferme intention de profiter de ce bébé à venir, d'autant plus qu'il sera suivi de près par une période de grand chamboulement (départ de la région parisienne vers la campagne profonde) justement pour un gain de qualité de vie. Alors, effectivement, je vais lever le pied côté boulot.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Mesdames, pendant votre congé mat' ??

Advanced search






PerfectIt consistency checker
Faster Checking, Greater Accuracy

PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

More info »
PDF Translation - the Easy Way
TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation.

TransPDF converts your PDFs to XLIFF ready for professional translation. It also puts your translations back into the PDF to make new PDFs. Quicker and more accurate than hand-editing PDF. Includes free use of Infix PDF Editor with your translated PDFs.

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs