Mobile menu

Relecture francais europe-> francais du canada
Thread poster: BabelOn-line

BabelOn-line
United Kingdom
Local time: 21:59
Member (2005)
English to French
+ ...
Apr 14, 2009

Hello from London

Je viens sur ce forum après avoir tenté ma chance dans la section Freelancers de Proz.

J'ai un job en cours pour lequel on me demande de faire une traduction ang-> fr qui marche si possible en France/Belgique/Suisse mais également pour le Canada francophone.

Vu les différences mineures mais réelles entre le francais parisien et celui du Canada, il va me falloir un relecteur canadien francophone.

Question : est-ce un travail que l'on propose souvent aux collègues canadiens ? J'ai du mal à identifier le collègues capables de proposer une telle prestation sur Proz...

Toutes vos suggestions seront les bienvenues.

Merci !


Direct link Reply with quote
 

Lany Chabot-Laroche  Identity Verified
Canada
Local time: 16:59
Member (2009)
English to French
Ni rare ni fréquent Apr 14, 2009

Bonjour, en tant que traducteur canadien, il m'arrive à l'occasion d'avoir ce genre de demande, mais ce n'est aucunement sur une base régulière.

Pour ce qui est d'identifier les collègues, je crois qu'un tel appel à tous est une bonne manière de faire si la section Freelance n'a rien donné (j'ai du manquer l'annonce car je me serais bien proposé).

Bonne chance.


Direct link Reply with quote
 

Christiane Lalonde  Identity Verified
Canada
Local time: 16:59
Member
English to French
Pratique courante Apr 14, 2009

On me demande souvent de relire des documents pour le Canada ou la France (je vis dans les deux pays). Les différences sont mineures, en revanche il faut très souvent valider l'emploi de certains mots plutôt que d'autres.
Le public francophone canadien emploie très peu d'anglicismes à l'écrit, alors qu'ils sont tolérés ailleurs.


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 16:59
English to French
+ ...
Oui, c'est plus ou moins une spécialité Apr 14, 2009

Oui, bon nombre de clients préfère faire traduire et relire les documents destinés au marché canadien par des traducteurs canadiens.

Il est vrai qu'en général, les différences sont mineures, mais il y a des domaines dans lesquels ces différences font justement toute la différence. Je trouverais impensable qu'on fasse traduire un texte à saveur de marketing par un traducteur belge, par exemple, si le document est destiné au marché canadien. De même, dans le domaine de la construction et des sciences de l'environnement, il existe des différences suffisamment frappantes au niveau de la terminologie pour justifier le penchant pour les traducteurs canadiens. Je crois même que l'inverse est aussi vrai - un texte de marketing destiné pour la suisse est probablement mieux traduit par un traducteur suisse.

Si tu préfères faire relire ton document par un traducteur canadien, je te propose de simplement faire une recherche dans le répertoire sur ce site en précisant un critère géographique - Québec, Canada. Si les résultats sont insuffisants, tu peux alors élargir ta recherche au Canada entier, mais je te conseille alors de poser la question aux traducteurs que tu abordes et de t'assurer qu'ils parlent réellement le français canadien. Souvent, un petit coup de fil de deux minutes te permettra de t'en assurer.

Cela dit, je crois que la variété de français qui se parle au Canada est probablement la plus internationale, dans le sens où nous avons tendance à employer des termes français (vs. anglicismes) généralement compris par toute la francophonie, et les traducteurs canadiens n'utilisent en général pas de régionalismes à l'écrit (donc, pas de saveur typiquement québécoise). Si tu aimerais faire relire tes documents par une seule personne, tu serais probablement bien servi par un traducteur canadien, à condition que tu lui fasses bien comprendre que le document sera distribué à l'échelle mondiale et non pas seulement en Amérique du Nord.

[Edited at 2009-04-14 18:43 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Jocelyne S  Identity Verified
France
Local time: 22:59
Member
French to English
+ ...
Et encore Apr 15, 2009

Je suis d'accord avec Viktoria ; je pense que le français canadien écrit peut faire office de "passe-partout" peut-être mieux que le français européen.

Je crois même qu'il est assez osé de parler d'un "français européen". Bien qu'on se comprenne toutes et tous (canadiens et européens), il y a des différences de vocabulaire non-négligeables entre le français de France et de Belgique, par exemple (je connais moins la situation suisse mais je suppose que c'est encore différent). Il y a aussi des différences de ponctuation.

Je travaille régulièrement avec des clients belges (du FR vers l'EN, mais bon on voit les différences !) et je vous assure qu'il y a une bonne quantité de mots employés en Belgique qui ne le sont pas en France. D'après mon expérience, on retrouve également beaucoup plus d'anglicismes (ou du moins pas forcément les mêmes) dans le français belge que français.

Bref, si vous voulez une traduction bien adaptée pour chaque pays/marché, le mieux est de le faire adapter par un traducteur originaire (et résident) de chaque pays. (C'est la même chose en anglais lorsqu'on a un document pour le marché britannique, canadien ou américain.)

A+ Jocelyne


Direct link Reply with quote
 

BabelOn-line
United Kingdom
Local time: 21:59
Member (2005)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
une version française par pays, un idéal impossible Apr 15, 2009


Bref, si vous voulez une traduction bien adaptée pour chaque pays/marché, le mieux est de le faire adapter par un traducteur originaire (et résident) de chaque pays. (C'est la même chose en anglais lorsqu'on a un document pour le marché britannique, canadien ou américain.)


Bonjour à tous

Merci pour vos réponses, qui confirment ce que je pensais.

D'accord avec Jocelyne, mais comme toujours, le client sort l'argument massue du budget : sauf cas exceptionnel, une boîte anglaise ne fera jamais quatre versions françaises d'un même site (France, Canada, Suisse, Belgique), en dépit de différences bien perceptibles.

Nous sommes donc obligés de faire au mieux et cela reviendra à rajouter entre parenthèses les trads des expressions spécifiques au Canada francophone dans la version française générale. Pas idéal, mais mieux que rien.

C'est même la première fois en dix ans que l'on nous demande d'adapter le français aux pays-cibles.

Je vais donc passer un appel à candidatures pour cette relecture.

Bonne journée à tous.

Jean-Louis


Direct link Reply with quote
 
Fabienne1969
Local time: 22:59
French to English
+ ...
Tellement de langues françaises différentes ! Jun 13, 2009

BabelOn-line wrote:


Bref, si vous voulez une traduction bien adaptée pour chaque pays/marché, le mieux est de le faire adapter par un traducteur originaire (et résident) de chaque pays. (C'est la même chose en anglais lorsqu'on a un document pour le marché britannique, canadien ou américain.)


Bonjour à tous

Merci pour vos réponses, qui confirment ce que je pensais.

D'accord avec Jocelyne, mais comme toujours, le client sort l'argument massue du budget : sauf cas exceptionnel, une boîte anglaise ne fera jamais quatre versions françaises d'un même site (France, Canada, Suisse, Belgique), en dépit de différences bien perceptibles.

Nous sommes donc obligés de faire au mieux et cela reviendra à rajouter entre parenthèses les trads des expressions spécifiques au Canada francophone dans la version française générale. Pas idéal, mais mieux que rien.

C'est même la première fois en dix ans que l'on nous demande d'adapter le français aux pays-cibles.

Je vais donc passer un appel à candidatures pour cette relecture.

Bonne journée à tous.

Jean-Louis



Encore un sujet très intéressant, ce forum canadien recèle quelques messages qui méritent vraiment qu'on s'y attarde.
D'abord, je trouve très courageux pour des Canadiens francophones de "s'attaquer" à l'Europe francophone, simplement parce que notre continent a plusieurs langues françaises. Celle émanant du pays d'origine, la France, mais aussi celles qui se sont propagées à la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, autres pays francophones de la CEE... Effectivement, il est impossible de connaître les différences linguistiques significatives de ces pays, et traduire en belge, suisse ou luxembourgeois n'est certainement possible que par ceux nés dans ces pays...et encore !
Je pense donc que si l'on exige de quelqu'un qu'il traduise ou révise un texte français européen, on doit lui préciser de quel pays émane ce français-là ! Cela permettrait tout de même de trouver sur Internet des lexiques expliquant les subtilités de chaque langue française.
Mais bravo à ceux qui parviennent à réussir ce type de travail.


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
NancyLynn[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Relecture francais europe-> francais du canada

Advanced search


Translation news in Canada





memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
TMreserve
Wake up in the Morning and see that you have sold TMs and made Money overnight



The TM Market Place for Translators
New: Our Instant TM Download
TM owners: Upload your TMs into the online database
Customers: Analyse your text & instantly download a text-specific TM
Well over 1.2 BILLION translation units

More info »



All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs