KudoZ home » English to French » Government / Politics

grassroots democracy

French translation: démocratie locale ou communautaire

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
English term or phrase:grassroots democracy
French translation:démocratie locale ou communautaire
Entered by: Yolanda Broad
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

03:19 Nov 13, 2003
English to French translations [Non-PRO]
Government / Politics / Politics
English term or phrase: grassroots democracy
Party X believes in grassroots democracy
Tim
démocratie locale ou communautaire
Explanation:
participatory democracy démocratie participative est quasi synomyme

grassroots au niveau local, des communautés


En France, c’est sous le label de la proximité que s’est effectuée la restriction de la participation citoyenne à un simple complément local à la démocratie représentative. Sans que ce terme soit utilisé, c’est d’une autre forme d’enfermement dans la proximité dont souffre le mouvement communautaire nord-américain, où la grassroots democracy est largement déconnectée d’avec la sphère politique représentative et où les associations restent contenues dans un rôle d’agence de services ou (dans le meilleur des cas) de lobbying. Le mouvement communautaire américain a une force et une vitalité indéniables sur le plan local, mais y reste cantonné. En France, l’articulation potentielle d’un secteur public comparativement plus présent et d’un troisième secteur appelé à se développer pourrait ouvrir des perspectives, explorées pour le moment avec timidité. En tout état de cause, la gestion de proximité ne prendra tout son sens que si elle s’articule avec d’autres échelles de participation. Pour le dire en d’autres termes, la démocratie participative est un véritable enjeu pour autant qu’elle ne se réduit pas à une « démocratie de proximité ». Cela implique une transformation qualitative des expériences menées actuellement dans l’hexagone et la multiplication des laboratoires locaux de démocratie locale. BIBLIOGRAPHIEM. H. BACQUE(2000), « De la réforme urbaine au management social : le développement communautaire aux Etats-Unis », Les Annales de la recherche urbaine, n°86. - (2001), Community Development Corporations à Boston, rapport de recherche, PUCA. M.H. BACQUE, S. FOL(1997), Le devenir des banlieues rouges, L’Harmattan, Paris. M. H. BACQUE, Y. SINTOMER (1999), « L'espace public dans les quartiers populaires d'habitat social », in C. NEVEU(dir.), Espace public et engagement politique, L'Harmattan, Paris. - (2001), « Affiliations et désaffiliations en banlieue. Réflexions à partir des exemples de Saint-Denis et d’Aubervilliers », Revue Française de Sociologie, mai. L. BLONDIAUX S. LEVEQUE(1999), « La politique locale à l’épreuve de la démocratie », in C. NEVEU(dir.), Espace public et engagement politique, L'Harmattan, Paris. P. BOURDIEU(1979), La distinction, Minuit, Paris. M. CASTELLS(1983), The city and the grassroots, London, Arnold. CRAPS/CURAPP (1999), La démocratie locale. Représentation, participation et espace public, PUF, Paris. P. DREIER(1996), “Community empowerment, the limit and potential of community-based organizing in urban neighborhoods”, Cityscape, 2. S. FAINSTEIN, N. FAINSTEIN(1974), Urban political movements, the search for power by minority groups in american cities, Englewood Cliffs, New Jersey.
--------------------------------------------------------------------------------
Page 8
8 J. FISCHKIN (1991), Democracy and Deliberation, Yale University Press, New Haven/London. J. FONT(dir.) (2001), Ciudadanos y decisiones públicas, Ariel, Barcelona. D. GAXIE(1978), Le cens caché, Seuil, Paris. B. MANIN (1995), Principes du gouvernement représentatif, Calmann-Lévy, Paris. C. Offe (1997), Les démocraties modernes à l’épreuve, L’Harmattan, Paris. C. PATEMAN(1970), Participation and Democratic Theory, Cambridge University Press.R. PUTNAM(2000), Bowling Alone, Simon and Schuster, New-York. Y. SINTOMER (1999), La démocratie impossible ? Politique et modernité chez Weber et Habermas, La Découverte, Paris. - (2000), « Désaffiliation politique et vote frontiste dans l’ancienne banlieue rouge. L’exemple du quartier Allende à Saint-Denis », in F. HAEGEL, H. REY, Y. SINTOMER(dir.), Racisme, xénophobie et Front National en banlieue, L’Harmattan, Paris.

--------------------------------------------------
Note added at 19 mins (2003-11-13 03:39:00 GMT)
--------------------------------------------------

démocratie de proximité - une autre option
Selected response from:

Jean-Luc Dumont
France
Local time: 13:26
Grading comment
Graded automatically based on peer agreement.
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
4 +4démocratie locale ou communautaire
Jean-Luc Dumont
5démocratie populaire/de la masse
Daniel Mencher
4démocratie de LA basexxxCMJ_Trans
4démocratie de baseDiane Fontainebleau Pochй
4démocratie participativeDiane Fontainebleau Pochй
3démocratie par en-bas
jemo
3 -1démocratie populaire
NatalieD


  

Answers


3 mins   confidence: Answerer confidence 5/5
démocratie populaire/de la masse


Explanation:
grassroots democracy = démocratie populaire = démocratie de la masse

good luck / bonne chance

-Dan

Daniel Mencher
United States
Local time: 07:26
Works in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  Jean-Luc Dumont: ça fait un peu pléonasme - "démos" = le peuple, "kratos" = l'autorité
18 mins
  -> In English, the phrase's language of origin, it means a democracy involving the ordinary people, etc. It may seem like an odd term, but considering politics these days, it's not exactly absurd, you know. And based upon that definition, the French is right

agree  Gayle Wallimann
3 hrs
  -> thanks

disagree  radu_ro: http://www.nationmaster.com/encyclopedia/grassroots-democrac...
4 hrs
  -> http://www.stopfindingotherpeoplewithdifferentopinionsandfor...
Login to enter a peer comment (or grade)

4 mins   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5 peer agreement (net): -1
démocratie populaire


Explanation:
...

NatalieD
Works in field
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 12

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  Jean-Luc Dumont: manquerait plus que ça qu'elle ne le soit pas :-) enfin oin peut rêver - forte connotation prolétarienne et communiste
19 mins

disagree  radu_ro: république de démocratie populaire ==> regime communiste
4 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

18 mins   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +4
démocratie locale ou communautaire


Explanation:
participatory democracy démocratie participative est quasi synomyme

grassroots au niveau local, des communautés


En France, c’est sous le label de la proximité que s’est effectuée la restriction de la participation citoyenne à un simple complément local à la démocratie représentative. Sans que ce terme soit utilisé, c’est d’une autre forme d’enfermement dans la proximité dont souffre le mouvement communautaire nord-américain, où la grassroots democracy est largement déconnectée d’avec la sphère politique représentative et où les associations restent contenues dans un rôle d’agence de services ou (dans le meilleur des cas) de lobbying. Le mouvement communautaire américain a une force et une vitalité indéniables sur le plan local, mais y reste cantonné. En France, l’articulation potentielle d’un secteur public comparativement plus présent et d’un troisième secteur appelé à se développer pourrait ouvrir des perspectives, explorées pour le moment avec timidité. En tout état de cause, la gestion de proximité ne prendra tout son sens que si elle s’articule avec d’autres échelles de participation. Pour le dire en d’autres termes, la démocratie participative est un véritable enjeu pour autant qu’elle ne se réduit pas à une « démocratie de proximité ». Cela implique une transformation qualitative des expériences menées actuellement dans l’hexagone et la multiplication des laboratoires locaux de démocratie locale. BIBLIOGRAPHIEM. H. BACQUE(2000), « De la réforme urbaine au management social : le développement communautaire aux Etats-Unis », Les Annales de la recherche urbaine, n°86. - (2001), Community Development Corporations à Boston, rapport de recherche, PUCA. M.H. BACQUE, S. FOL(1997), Le devenir des banlieues rouges, L’Harmattan, Paris. M. H. BACQUE, Y. SINTOMER (1999), « L'espace public dans les quartiers populaires d'habitat social », in C. NEVEU(dir.), Espace public et engagement politique, L'Harmattan, Paris. - (2001), « Affiliations et désaffiliations en banlieue. Réflexions à partir des exemples de Saint-Denis et d’Aubervilliers », Revue Française de Sociologie, mai. L. BLONDIAUX S. LEVEQUE(1999), « La politique locale à l’épreuve de la démocratie », in C. NEVEU(dir.), Espace public et engagement politique, L'Harmattan, Paris. P. BOURDIEU(1979), La distinction, Minuit, Paris. M. CASTELLS(1983), The city and the grassroots, London, Arnold. CRAPS/CURAPP (1999), La démocratie locale. Représentation, participation et espace public, PUF, Paris. P. DREIER(1996), “Community empowerment, the limit and potential of community-based organizing in urban neighborhoods”, Cityscape, 2. S. FAINSTEIN, N. FAINSTEIN(1974), Urban political movements, the search for power by minority groups in american cities, Englewood Cliffs, New Jersey.
--------------------------------------------------------------------------------
Page 8
8 J. FISCHKIN (1991), Democracy and Deliberation, Yale University Press, New Haven/London. J. FONT(dir.) (2001), Ciudadanos y decisiones públicas, Ariel, Barcelona. D. GAXIE(1978), Le cens caché, Seuil, Paris. B. MANIN (1995), Principes du gouvernement représentatif, Calmann-Lévy, Paris. C. Offe (1997), Les démocraties modernes à l’épreuve, L’Harmattan, Paris. C. PATEMAN(1970), Participation and Democratic Theory, Cambridge University Press.R. PUTNAM(2000), Bowling Alone, Simon and Schuster, New-York. Y. SINTOMER (1999), La démocratie impossible ? Politique et modernité chez Weber et Habermas, La Découverte, Paris. - (2000), « Désaffiliation politique et vote frontiste dans l’ancienne banlieue rouge. L’exemple du quartier Allende à Saint-Denis », in F. HAEGEL, H. REY, Y. SINTOMER(dir.), Racisme, xénophobie et Front National en banlieue, L’Harmattan, Paris.

--------------------------------------------------
Note added at 19 mins (2003-11-13 03:39:00 GMT)
--------------------------------------------------

démocratie de proximité - une autre option

Jean-Luc Dumont
France
Local time: 13:26
Works in field
Native speaker of: French
PRO pts in category: 28
Grading comment
Graded automatically based on peer agreement.

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  radu_ro: http://www.nationmaster.com/encyclopedia/grassroots-democrac...
3 hrs

agree  Hepburn
4 hrs

agree  Emérentienne: tes sources, un peu longuettes à étudier... on te fait confiance
7 hrs

agree  Annike THIERRY
10 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

2 hrs   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5
démocratie par en-bas


Explanation:
..par opposition à la démocratie par en-haut.

ou

démocratie de base
démocratie par la base
démocratie à la base


S'il s'agit d'un parti, il faut (?)traduire un peu "slogan"




jemo
United States
Local time: 07:26
Specializes in field
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 28
Login to enter a peer comment (or grade)

4 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5
démocratie de LA base


Explanation:
nuance on another suggestion

xxxCMJ_Trans
Local time: 13:26
Works in field
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in category: 138
Login to enter a peer comment (or grade)

2 days6 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5
démocratie de base


Explanation:
réf. 1 :
...qu’ils ont fabriquée eux- mêmes, avec le pouvoir, le prestige et les pri- vilèges, et unis dans la peur de la démocratie de base (grassroots democracy). ...

réf. 2 :
... Ce fonds culturel participe autant du principe d'« horizontalité » (égalitarisme, démocratie de base) que de la « verticalité » (respect de la ...

mots clés: Démocratie, Démocratie directe, Démocratie locale, Participation populaire, Processus de démocratisation, Relation Etat/société, Relation Nord/Sud, Relation ONG/Etat


    Reference: http://www.faits-et-documents.com/archives/126.pdf
    Reference: http://www.ceri-sciencespo.com/publica/etude/etude30.pdf
Diane Fontainebleau Pochй
United States
Local time: 04:26
Login to enter a peer comment (or grade)

2 days7 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5
démocratie participative


Explanation:
Numerous texts used this term, also.

...Tous les partis, par exemple, n'étaient pas aussi proches d'un type idéal, de ce qu'on pourra appeler la démocratie participative ou la « grass-roots democracy »

FYI, the keyword has many homographs: grass roots, grass-roots, grassroots.



    Reference: http://www.cevipof.msh-paris.fr/moment/notes8/N8-04.html
Diane Fontainebleau Pochй
United States
Local time: 04:26
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search