KudoZ home » English to French » Law/Patents

Le paragraphe suivant, partie soulignees.

French translation: ingénierie inverse /

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
English term or phrase:Le paragraphe suivant, partie soulignees.
French translation:ingénierie inverse /
Entered by: xxxpeiandre
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

01:59 Aug 18, 2002
English to French translations [PRO]
Law/Patents
English term or phrase: Le paragraphe suivant, partie soulignees.
This product incorporates copyright protection technology that is protected by method claims of certain U.S. patents and other intellectual property rights owned by XXXXXX Corporation and other rights owners. Use of this copyright protection technology must be authorized by XXXXXXX Corporation, and is intended for home and other limited viewing used only unless otherwise authorized by XXXXXX Corporation. Reverse engineering or disassembly is prohibited.

Method of claims and reverse engineering....en particulier. Je desire l'avis de collegues.
xxxpeiandre
ingénierie inverse /
Explanation:
Le Jargon Français définit les rétrotechniques utilisées dans le reverse engineering (ou ingénierie inverse) de la manière suivante :
En général, il s'agit de décompiler ou de désassembler un programme, c'est-à-dire de prendre quelque chose de compréhensible par une machine mais pas par un être humain et d'en faire quelque chose de lisible pour un homme mais plus pour un ordinateur.
Des explications:

(J'avais répondu, il y a quelques semaines à la question en all.-fr., je crois)

Dans la pratique, le reverse engineering consiste à analyser le fonctionnement d'un programme ou d'un périphérique (typiquement en analysant la communication qu'il a avec le reste du système), ou alors en examinant pas à pas les résultats de son exécution.
De nombreux fabriquants de matériel refusent de diffuser les spécifications de leur matériel. Les développeurs de logiciels sont bien souvent dans l'obligation de recourir au reverse engineering pour utiliser ce matériel. C'est le cas de pratiquement toutes les cartes graphiques, du BIOS d'IBM, ...
De plus, le reverse engineering est souvent nécessaire pour lire des formats de fichiers propriétaires non documentés (par exemple le format MS-Word), tout comme pour pouvoir communiquer via un protocole secret avec un serveur propriétaire (le logiciel Samba qui sert à partager des fichiers entre différentes architectures via le protocole SMB est basé entièrement sur le reverse engineering).

Le reverse engineering est aussi la garantie de ne pas être emprisonné par un format de fichiers propriétaire et non documenté. En utilisant des techniques de reverse engineering, il est tout a fait possible de comprendre la structure d'un tel document et de le convertir dans un format ouvert. Cela permet de garder la maîtrise de son patrimoine documentaire même une fois les systèmes utilisés obsolètes.

Si le reverse engineering était prohibé, de nombreux logiciels (libres et non libres) n'auraient pu voir le jour. L'ensemble de l'industrie informatique repose sur ces techniques. La communauté du logiciel libre serait d'autant plus touchée que les fabriquants et éditeurs ne voient pratiquement jamais l'intérêt de communiquer leur spécifications à des développeurs de logiciels libres
Beaucoup d'éditeurs et de constructeurs essayent de limiter l'utilisation du reverse engineering sur leurs produits de peur qu'on ne leur vole des « secrets de fabrication ». Certains, comme c'est le cas avec la DVD-CCA utilisent même des pressions légales pour arriver à leurs fins.
Et pourtant, le reverse engineering est une technique tolérée dans de nombreux pays. Ne nous méprennons pas, l'autorisation du reverse engineering est avant tout motivée par son importance économique, le reverse engineering permettant la migration de techniques informatiques d'un système à un autre.

L'utilisation du reverse engineering est toléré en Europe dans le cas du fair-use, qui l'autorise lorsque l'utilisation des connaissances acquises répond à des besoins d'implémentation d'interfaces ou de correction d'erreurs (débogage).

À terme, le reverse engineering sur un programme permet la création d'un programme voisin, similaire aux programmes écrits par le fabriquant de la technologie analysée, mais qui repose sur des bases complêtement distinctes. Les accusations du viol de secrets industriels ou de propriété industrielle sont donc infondés.

Pour methods of claims, Alain a raison.



Selected response from:

Geneviève von Levetzow
Local time: 07:37
Grading comment
Merci Genevieve.

Andre Dionne
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
4 +2réclamation sur la méthode / rétroconceptioncheungmo
5 +1ci-dessousALAIN COTE
4 +1modalités d'action en justice ; rétroingénierie ("désossage")
Francis MARC
4 +1ingénierie inverse /
Geneviève von Levetzow
4 +1reverse engineering (mais pas method of claims)
Claudia Iglesias


  

Answers


42 mins   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +2
réclamation sur la méthode / rétroconception


Explanation:
Pour "method of claim" (ou "method claim"), il s'agit probablement d'une déclaration de propriété sur la méthode (utilisée pour concevoir ou fabriquer le produit) telle qu'interprété par un bureau de registre de droit intellectuels (de patentes, de droit d'auteur).

Pour "reverse engineer", il s'agit de tenter d'arriver à deviner la conception d'un produit en examinant ce produit fini.


cheungmo
PRO pts in pair: 556

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  ALAIN COTE: oui, revendication portant sur la méthode, à mon avis
4 hrs

agree  MikeGarcia
1 day17 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

43 mins   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +1
reverse engineering (mais pas method of claims)


Explanation:
Je me souviens de l'avoir vu il y a peu de temps, et que la réponse choisie était "ingénierie inverse", mais cela ne figure pas dans le glossaire.
Par contre EURODICAUTOM propose pas mal de traductions. Leur définition revient toujours à démonter le produit pour découvrir le secret de fabrication. Choisissez en fonction du produit.
Par contre je n'ai rien à proposer pour "method of claims".


reverse engineering : (EURODICAUTOM)

desossage
retrotechnique
recherche du secret de fabrication
étude à rebours
(to make an engineering process take place in the opposite order starting at what was the end and going back to what was the start)
....
rétroconception
désossage
rétrotechnique
(recherche du secret de fabrication;aussi:concurrence ou espionnage industriel;en logiciel:reprise d'un programme existant,transposition de ses structures sous la forme d'un schéma conceptuel,en vue d'une reconfiguration pas à pas)
....
ingénierie inverse (analyse d'un système destinée à rechercher ses principes de conception)


Claudia Iglesias
Chile
Local time: 02:37
Native speaker of: Native in FrenchFrench, Native in SpanishSpanish
PRO pts in pair: 320

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  MikeGarcia
1 day17 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

2 hrs   confidence: Answerer confidence 5/5 peer agreement (net): +1
ci-dessous


Explanation:
Je suis d'accord avec les 2 réponses ci-dessous... mais j'ai une précision à apporter.
Method claim est une traduction de l'expression japonaise "houhou kureimu". On trouve facilement cette expression sur l'Internet au Japon, mais sans explication, et on la traduit par "method claim" ou "process claim" dans certains dictionnaires. Je vous suggère de poser votre question dans la paire de langues Japanese/English, pour connaître l'opinion des membres de Proz qui se spécialisent dans les brevets japonais...


--------------------------------------------------
Note added at 2002-08-18 04:15:22 (GMT)
--------------------------------------------------

correction : d\'accord avec les 2 réponses ci-dessus!!!

--------------------------------------------------
Note added at 2002-08-18 07:20:06 (GMT)
--------------------------------------------------

... je constate que l\'expression est très utilisée par le United States Patent and Trademark Office...
http://www.uspto.gov/web/menu/search.html
Ca pourra peut-être vous aider (moi j\'abandonne, ce n\'est vraiment pas mon domaine...)

--------------------------------------------------
Note added at 2002-08-18 07:24:04 (GMT)
--------------------------------------------------

REVENDICATION PORTANT SUR UNE MÉTHODE!!!

http://www.european-patent-office.org/legal/gui_lines/f/d_v_...


ALAIN COTE
Local time: 14:37
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 280

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  MikeGarcia
1 day15 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

3 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +1
ingénierie inverse /


Explanation:
Le Jargon Français définit les rétrotechniques utilisées dans le reverse engineering (ou ingénierie inverse) de la manière suivante :
En général, il s'agit de décompiler ou de désassembler un programme, c'est-à-dire de prendre quelque chose de compréhensible par une machine mais pas par un être humain et d'en faire quelque chose de lisible pour un homme mais plus pour un ordinateur.
Des explications:

(J'avais répondu, il y a quelques semaines à la question en all.-fr., je crois)

Dans la pratique, le reverse engineering consiste à analyser le fonctionnement d'un programme ou d'un périphérique (typiquement en analysant la communication qu'il a avec le reste du système), ou alors en examinant pas à pas les résultats de son exécution.
De nombreux fabriquants de matériel refusent de diffuser les spécifications de leur matériel. Les développeurs de logiciels sont bien souvent dans l'obligation de recourir au reverse engineering pour utiliser ce matériel. C'est le cas de pratiquement toutes les cartes graphiques, du BIOS d'IBM, ...
De plus, le reverse engineering est souvent nécessaire pour lire des formats de fichiers propriétaires non documentés (par exemple le format MS-Word), tout comme pour pouvoir communiquer via un protocole secret avec un serveur propriétaire (le logiciel Samba qui sert à partager des fichiers entre différentes architectures via le protocole SMB est basé entièrement sur le reverse engineering).

Le reverse engineering est aussi la garantie de ne pas être emprisonné par un format de fichiers propriétaire et non documenté. En utilisant des techniques de reverse engineering, il est tout a fait possible de comprendre la structure d'un tel document et de le convertir dans un format ouvert. Cela permet de garder la maîtrise de son patrimoine documentaire même une fois les systèmes utilisés obsolètes.

Si le reverse engineering était prohibé, de nombreux logiciels (libres et non libres) n'auraient pu voir le jour. L'ensemble de l'industrie informatique repose sur ces techniques. La communauté du logiciel libre serait d'autant plus touchée que les fabriquants et éditeurs ne voient pratiquement jamais l'intérêt de communiquer leur spécifications à des développeurs de logiciels libres
Beaucoup d'éditeurs et de constructeurs essayent de limiter l'utilisation du reverse engineering sur leurs produits de peur qu'on ne leur vole des « secrets de fabrication ». Certains, comme c'est le cas avec la DVD-CCA utilisent même des pressions légales pour arriver à leurs fins.
Et pourtant, le reverse engineering est une technique tolérée dans de nombreux pays. Ne nous méprennons pas, l'autorisation du reverse engineering est avant tout motivée par son importance économique, le reverse engineering permettant la migration de techniques informatiques d'un système à un autre.

L'utilisation du reverse engineering est toléré en Europe dans le cas du fair-use, qui l'autorise lorsque l'utilisation des connaissances acquises répond à des besoins d'implémentation d'interfaces ou de correction d'erreurs (débogage).

À terme, le reverse engineering sur un programme permet la création d'un programme voisin, similaire aux programmes écrits par le fabriquant de la technologie analysée, mais qui repose sur des bases complêtement distinctes. Les accusations du viol de secrets industriels ou de propriété industrielle sont donc infondés.

Pour methods of claims, Alain a raison.






    Reference: http://www.april.org/dossiers/dvd-cca/reverse-engineering.ht...
Geneviève von Levetzow
Local time: 07:37
Native speaker of: Native in GermanGerman, Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 497
Grading comment
Merci Genevieve.

Andre Dionne

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  MikeGarcia
1 day14 hrs
  -> Merci Miguel :)
Login to enter a peer comment (or grade)

4 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +1
modalités d'action en justice ; rétroingénierie ("désossage")


Explanation:
Références : TERMIUM

– Practice (Law)
  – Lawsuits
Domaine(s)
  – Procédure (Droit)
  – Actions (Droit judiciaire)
right of action Source
right to bring an action
title to sue
claim

droit d'intenter une action
droit d'action en justice


– General Vocabulary
  – Computer Security
  – Computer Programs and
Programming
Domaine(s)
  – Vocabulaire général
  – Sécurité informatique
  – Programmes et programmation
(Informatique)
 
reverse engineering
rétroingénierie
ingénierie inverse
rétrotechnique
désossage


Francis MARC
Lithuania
Local time: 08:37
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 12561

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  GILOU
2 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search