Retard de paiement et niveau des prix
Thread poster: Paul VALET

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 00:17
English to French
+ ...
May 10, 2008

Quand une agence tarde à payer, c'est probablement qu'elle ne se fait pas payer assez cher par ses clients.

Si elle se faisait payer un juste prix, elle se ferait davantage respecter par ses clients, qui la paieraient donc à temps.
En outre, elle aurait alors les moyens d'obtenir de sa banque des avantages tels que:
- découvert autorisé,
- crédits divers,
lui permettant de faire face à des "trous" de trésorerie éventuels. Ce seraient finalement ses clients qui paieraient ces avantages, au travers de tarifs adaptés à leurs pratiques de paiement.

L'agence qui ne peut pas obtenir de sa banque ce genre de services présente probablement un profil de risque élevé pour cette dernière.

Quand elle ne peut pas payer et qu'elle nous commande cependant des traductions, elle nous transforme en banquier involontaire. Si, de plus, elle a exigé de nous des prix bas, elle nous inflige la "double peine" du prix bas et du délai de paiement exagéré et imprévu. En outre, puisqu'elle présente un profil très risqué pour son banquier, le risque qu'elle représente est relativement plus grand pour nous qui n'avons pas la taille d'une banque.

Il existe aussi certains clients qui ont les moyens de payer mais qui tardent à le faire pour se faire des intérêts sur notre dos. On distingue les uns des autres par le fait que ceux qui peuvent payer paient généralement à la première relance ferme. Les premiers sont de mauvais gestionnaires qui croient que leurs problèmes viennent de leurs clients, tandis que les seconds sont des profiteurs qui ne veulent pas voir leur réputation ternie.

Il n'est pas sain d'accepter de telles conditions sans réagir.

Ces situations pourraient aller croissant, notamment avec les disparités grandissantes entre les monnaies. Les projets du gouvernement français de légiférer en matière de délai de paiement en faveur des PME pourraient aller dans le bon sens.

Paul VALET

[Modifié le 2008-05-10 06:24]


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 18:17
English to French
+ ...
Il y a une nette corrélation entre prix bas et incapacité (ou manque de volonté) de payer May 10, 2008

Paul VALET wrote:

En outre, elle aurait alors les moyens d'obtenir de sa banque des avantages tels que:
- découvert autorisé,
- crédits divers,
lui permettant de faire face à des "trous" de trésorerie éventuels.


Je ne suis pas d'accord. Toute entreprise sérieuse et respectable est censée garder un coussin (fond de caisse) en tout temps, justement pour faire face à ces éventualités. Ce n'est donc même pas une question de crédit ou de finance - c'est simplement une question de bonne gestion. Ça veut aussi dire qu'une petite agence dont le crédit n'est pas particulièrement développé et qui n'a ainsi pas accès à des avantages bancaires devrait quand même être parfaitement capable de pourvoir à ses comptes payables, puisque c'est la bonne gestion et non le crédit qui détermine ultimement sa capacité de payer ses fournisseurs.

Paul VALET wrote:

Quand elle ne peut pas payer et qu'elle nous commande cependant des traductions, elle nous transforme en banquier involontaire.


Là encore, je ne suis pas d'accord. On ne devient pas banquier involontaire - c'est volontairement qu'on embarque dans de tels cercles vicieux. Si vous prenez sérieusement la décision de ne pas devenir une micro-banque, vous n'en deviendrez pas une. Des modalités de service clairs, des ordres d'achat en bonne et due forme et un contrat clair et complet vous protégeront, et si le paiement tarde, vous êtes alors en position d'appliquer la loi et de faire respecter vos droits. Il faut bien sûr aussi communiquer clairement au client que, bien que vous appréciez les contrats qu'il vous donne, vous ne lui prêterez pas votre argent et qu'au moment opportun, vous n'hésiterez pas à collecter l'argent qui vous revient de plein droit. C'est une question de se faire prendre au sérieux par ses clients - et on peut, dans la plupart des cas, y parvenir de façon civilisée, sans chicane.

Pour le reste, je suis bien d'accord. Une nouvelle classe de micro-agences émerge. Ces gens-là ignorent totalement le côté gestion de leur entreprise et se mettent clients et fournisseurs à dos en n'étant pas professionnels. Bref, c'est du chacun pour soi - ce sont des gens qui veulent se faire payer mais qui n'en ont en général rien à cirer que les autres parties soient également satisfaites. Il faut garder l'oeil bien ouvert et refuser de travailler avec des gens qui ne nous semblent pas être des professionnels. Mais il est vrai que tout d'abord, il faut charger le plein prix et ne pas vendre notre travail à rabais - autrement, difficile de se faire prendre au sérieux.

[Edited at 2008-05-10 14:20]


Direct link Reply with quote
 

Alfredo Fernández Martínez  Identity Verified
Spain
Local time: 00:17
English to Spanish
+ ...
Régarde sur le Blue Board, et n'accepte pas d'excuses May 10, 2008

Je suis tout à fait d'accord avec Viktoria.


En plus....

1- Oui, régard sur le Blue Board, pour éviter être menti

2- C'est pas ton affaire si l'agence n'a pas été payée ou pas. Tu as fait ton boulot, et ils doivent fair leur partie.

3- Bon chance doncs!

Alfredo


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 00:17
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
On ne peut pas complétement contrôler l'autre. May 10, 2008

Viktoria Gimbe wrote:

Je ne suis pas d'accord. Toute entreprise sérieuse et respectable est censée garder un coussin (fond de caisse) en tout temps, justement pour faire face à ces éventualités. Ce n'est donc même pas une question de crédit ou de finance - c'est simplement une question de bonne gestion.


L'endettement n'est pas une preuve de mauvaise gestion. Un client peut connaître des difficultés passagères, c'est même pour cela qu'existent certaines facilités bancaires classiques. Il peut aussi vouloir augmenter son chiffre d'affaires, et pour cela il faut qu'il ait soit des fonds propres, soit un crédit bancaire.

***


On ne devient pas banquier involontaire - c'est volontairement qu'on embarque dans de tels cercles vicieux.


C'est bien beau, mais il y a des clients qui présentent un "rating" financier correct, qui signent des bons de commande que vous leur avez présentés en bonne et due forme, en sachant qu'ils prennent un risque s'ils ne paient pas, et qui, cependant, ne paient pas à l'échéance. Ils espèrent alors "négocier", après coup, ce qu'ils n'ont pas réussi à obtenir avant de recevoir la traduction, et ils disposent parfois d'un certain temps pour cela, particulièrement s'ils sont à l'étranger. Vous ne pouvez alors rien contre eux pendant un certain temps, c'est le temps où ils vous transforment en "banquier" malgré vous.

Vous ne pouvez pas dire que quand vous avez pris toutes les précautions nécessaires et que l'autre se révèle malhonnête vous êtes entré volontairement dans un jeu malhonnête. Ou alors, vous avez une curieuse conception de la volonté.

Paul VALET

[Modifié le 2008-05-10 18:43]


Direct link Reply with quote
 

Paul VALET  Identity Verified
France
Local time: 00:17
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Le blue board est intéressant, mais pas infaillible. May 10, 2008


1- Oui, régard sur le Blue Board, pour éviter être menti

Alfredo


Il m'est arrivé d'avoir affaire à un client en qui j'avais confiance, ayant travaillé préalablement pour lui, et qui était bien noté sur le Blue board. Et puis il a changé d'attitude, et il est devenu un mauvais payeur, sans que j'en connaisse les raisons.

Paul VALET

[Modifié le 2008-05-10 16:10]


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 23:17
Flemish to English
+ ...
Quelques remarques. May 10, 2008

Uniquement les grands bureaux de traduction ont une réserve assez grande pour préfinancer des projets. Dans les cas des autres, ce sont les traducteurs qui génèrent les revenus des agences et participent à leur croissance.

Suggestion d'un collègue hispanique : "Envoyer la traduction dès que le paiement est arrivé sur le compte paypal/moneybookers". Si vous faites appel à d'autres métiers libéraux (médecin, dentiste,), ils exigent paiement immédiat après examen fait. Paypal/Moneybookers nous offre la même possibilité.
---
Partout en Europe : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:32000L0035:FR:NOT est en vigueur et a été transformé en loi française, il y a 5 ans. Bien sûr, certaines mœurs sont difficiles à changer, surtout si personne n’attire l'attention sur l'existence de cette loi dans toute l'UE.


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 18:17
English to French
+ ...
Je ne parlais pas de préfinancement May 11, 2008

Ce que je voulais dire est que toute agence devrait avoir en main les honoraires du traducteur à la fin du délai de paiement convenu, et non pas dès que la commande est passée auprès du traducteur. Donc, ils n'ont pas à avoir en main la totalité des fonds nécessaires pour payer leurs fournisseurs - il suffirait qu'ils aient en main la somme de tous les projets pour lesquels ils risquent de ne pas recevoir le paiement à temps de leurs clients, c'est à dire, les projets à risque. Les petites agences qui décident de prendre un premier projet d'une valeur de 10 000 $ sans demander de dépôt tel que proposé par Williamson devraient assumer le risque eux-mêmes - et une telle agence ne devrait pas accepter des projets de cette envergure.

Consentir à payer en 30 jours alors qu'il est tout à fait incertain que les fonds seront disponibles à l'intérieur de ce délai, c'est la même chose que signer un chèque sans fonds. C'est pourquoi je ne comprends pas les agences qui consentent à payer sous 30 jours alors qu'eux-mêmes offrent un délai de 30 jours à leurs clients. Pour être capable de payer sous 30 jours, une agence devrait obtenir un délai de paiement de 21 jours maximum de leurs clients.

Lorsque je signe un contrat avec une agence, c'est avec eux et non pas avec leur client que je le signe. Donc, si l'agence est prête à prendre le risque de ne pas être payée par son client ou de ne pas être payée dans les délais prévus, ça ne me regarde pas et ce n'est pas à moi d'assumer ces risques. Si je ne paie pas ma facture de téléphone et que je dis à mon fournisseur de téléphonie que c'est parce que mon client ne m'a pas payé, pensez-vous qu'on m'épargnera pour autant? On me rira dans la face en me disant Tant pis, ça vous regarde!

Encore une fois - et on ne le dira jamais assez - il est de mise de signer des contrats clairs qui font explicitement mention des modalités et des délais de paiement. Si le client le signe, il prend la responsabilité. Il saura à quoi s'attendre - pourvu qu'on prenne son propre contrat au sérieux et qu'on n'hésite pas à s'en servir en cas de litige potentiel.

P.S.: Je n'accepte pas de premier contrat au-delà de quelques centaines de dollars d'un client que je ne connais pas encore, précisément pour éviter de devenir une banque malgré moi. Même pour les offres alléchantes, c'est non. J'aime mieux travailler sur un contrat à court terme d'un client fidèle pour quelques centaines de dollars que travailler deux mois pour une somme beaucoup plus grande que je n'obtiendrai peut-être jamais. Et puis de toute façon, je peux me le permettre étant donné que j'ai plusieurs clients bien établis qui me tiennent occupée à plein temps (dont le plus important ne préfinance jamais ses projets, mais ne prend pas de risques inutiles non plus - j'ai toujours été payée à temps).

[Edited at 2008-05-11 01:16]


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Retard de paiement et niveau des prix

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search