Conseil sur le prix avec Trados, SVP.
Thread poster: Henri Barreiro Domingo
Henri Barreiro Domingo  Identity Verified
Spain
Local time: 16:50
English to French
+ ...
Jun 3, 2003

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre avis et de votre expérience.
Merci d'avance.

On vient de me contacter pour un projet à réaliser avec trados. Le prix de base pour 1000 mots est correct mais... on me propose une fourchette de prix régressive en fonction de la valeur des analogies trouvées sous trados. (ex: 100% = 20 % du prix, etc...)

Est-ce acceptable, voir usuel?
Avez-vous déjà travaillé ainsi?

Une nouvelle fois, merci.

Henri


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 15:50
Flemish to English
+ ...
Usuel, mais pas acceptable Jun 3, 2003

Henri Barreiro wrote:

Bonjour à tous,

J\'ai besoin de votre avis et de votre expérience.
Merci d\'avance.

On vient de me contacter pour un projet à réaliser avec trados. Le prix de base pour 1000 mots est correct mais... on me propose une fourchette de prix régressive en fonction de la valeur des analogies trouvées sous trados. (ex: 100% = 20 % du prix, etc...)

Est-ce acceptable, voir usuel?
Avez-vous déjà travaillé ainsi?

Une nouvelle fois, merci.

Henri


C'est usuel, mais pas acceptable. Dans la plupart des cas ce sont les agences qui le proposent. Cette fourchette augmente encore leurs profits sur le dos du traducteur. Vous pouvez toujours dire à votre client que vous serez heureux d\'accepter leur proposition s\'il vous payent la licence de votre outil CAT. Payer 645 euro pour gagner encore moins (: est ridicule.


Direct link Reply with quote
 

Tradeo
Local time: 16:50
English to French
Trados et les CATs (pour ou contre) Jun 3, 2003

Williamson wrote:
Payer 645 euro pour gagner encore moins (: est ridicule.


Je ne suis pas d'accord avec ce dernier point meme si j'approuve ce qui vous dites avant. A savoir que les agences prennent sur notre dos.

1) - Trados, SDLX etc permettent de rendre une traduction plus homogène,
2) - Sans CAT aujourd'hui il est très dur de trouver du boulot, sauf exceptions rares
3) - En travaillant correctement, meme avec des remises, généralement 20% du tarif pour les Rep/100% et entre 30 et 70% du tarif pour les fuzzys divers, Trados est rentabilisé dans les permiers mois de son achat. (1 mois pour ma part).
4) - Pour les 100% et Rep vous recevez de l'argent pour quelque chose que vous ne traduisez pas ou n'avez plus a traduire puisqu'ils se répétent.

Je ne vois pas où est le problème.... sincèrement. Je suis traducteur à mon compte depuis 2 ans, c'est peu, je l'accorde, mais pour moi les CAT comme Trados sont une mine d'or.

J'utilise Trados tout le temps, que le client me le demande ou non. Je me fais une bonne mémoire par thème etc. Je travaille plus vite, je gagne sur des trucs que je ne traduit pas. Grace à cet outil j'ai géré de très très gros projets l'an passé que ne n'aurai pas eut sans. Pour moi c'est tout "bénéf"

Et ne me dites pas que, si un client vous demande (en direct, pas par une agence) par exemple 10 000 mots (analyse word) mais dont l'analyse trados est 7000 no match et 3000 Rep, vous n'allez pas facturer la traduction 0.08 ou 0.10 par exemple soit 800 à 1000 euros alors qu'en terme de travail vous n'avez pas traduit 10000 mots mais 7000... soyons sérieux...

Utiliser Trados n'enlève de toute façon rien à la qualité du travail que vous pouvez et devez rendre.

Bref les avis divergent, et tant mieux d'ailleurs.

A plus
Olivier

PS : voici je que j'applique lorsque l'on me demande ces tarifs.

No Match/50% - 74% tarif plein
75% - 84% 60 % du tarif plein
85% - 94% 40 %
95% - 99% 20 %
Repetitions 30 %
100% Matches 10 % sauf si le client ou l'agence demande à ce qu'ils soit corrigé auquel cas j'applique le 20% plien


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 00:50
Japanese to French
Oui, mais il y a les balises... Jun 4, 2003

Tradeo wrote:

No Match/50% - 74% tarif plein
75% - 84% 60 % du tarif plein
85% - 94% 40 %
95% - 99% 20 %
Repetitions 30 %
100% Matches 10 % sauf si le client ou l'agence demande à ce qu'ils soit corrigé auquel cas j'applique le 20% plien


Attention, s'il s'agit d'un fichier avec balises, à traduire par exemple dans Tag Editor, il me semble raisonnable de demander plein tarif, parce que la gestion des balises demande du temps et n'est pas calculée dans le tarif établi simplement en fonction du nombre de mots ou de caractères... Traduire un texte ordinaire dans Word avec Workbench demande beaucoup moins de temps que traduire un document html ou mif avec Workbench ou dans Tag Editor.

C'est exactement le problème que j'ai actuellement avec un des mes clients. Il me demande de traduire un mode d'emploi en utilisant la même base de données que pour le document que j'ai traduit il y a quelques mois, mais entre-temps il a déplacé et ajouté un grand nombre de balises sans modifier le texte. Le texte est donc identique, mais je dois déplacer et ajouter des balises, travail qui n'est pas rémunéré si j'établis mon tarif simplement en termes de nombre de mots et de concordances. Le nombre de phrases à vérifier est tellement élevé que je suis bien heureux, finalement, de lui avoir demandé a priori plein tarif, avec option de révision à la baisse (ce qui en fera sourire certains, j'imagine ).

Personnellement, je n'ai jamais accordé de "rabais" pour les textes qui contiennent des balises. Il y a trop de mauvaises surprises imprévisibles. Je sais bien que le travail risque de me glisser entre les mains avec une telle politique, mais elle me semble raisonnable (je suis un traducteur, pas un éditeur de balises).

Alain


Direct link Reply with quote
 
Henri Barreiro Domingo  Identity Verified
Spain
Local time: 16:50
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
avis Jun 4, 2003

Merci à vous trois,

Je vais prendre en compte votre avis pour répondre à cette agence.

Henri


Direct link Reply with quote
 

Tradeo
Local time: 16:50
English to French
Tag Editor et Tarifs Jun 4, 2003

ALAIN COTE wrote:

Attention, s'il s'agit d'un fichier avec balises, à traduire par exemple dans Tag Editor, il me semble raisonnable de demander plein tarif, parce que la gestion des balises demande du temps et n'est pas calculée dans le tarif établi simplement en fonction du nombre de mots ou de caractères... Traduire un texte ordinaire dans Word avec Workbench demande beaucoup moins de temps que traduire un document html ou mif avec Workbench ou dans Tag Editor.


Bonjour,

Tout à fait d'accord. Les rabais ne peuvent pas s'appliquer systématiquement et robotiquement. Certains fichiers demandent plus de travail que d'autres en terme de restructuration, présentation etc. et ne peuvent pas, en conséquence, etre facturés de façon identique.

Maintenant avec Tag Editor, l'insertion des balises n'est-elle pas simplifiée ?

J'ai traduit des sites mais ils avaient été préalablement converti en fichier MS Word donc je n'ai encore jamais travaillé dans Tag Editor.

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Williamson  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 15:50
Flemish to English
+ ...
Un mot est un mot Jun 4, 2003

[quote]Tradeo wrote:
Et ne me dites pas que, si un client vous demande (en direct, pas par une agence) par exemple 10 000 mots (analyse word) mais dont l'analyse trados est 7000 no match et 3000 Rep, vous n'allez pas facturer la traduction 0.08 ou 0.10 par exemple soit 800 à 1000 euros alors qu'en terme de travail vous n'avez pas traduit 10000 mots mais 7000... soyons sérieux...
Et ne me dites pas que, si un client vous demande (en direct, pas par une agence) par exemple 10 000 mots (analyse word) mais dont l'analyse trados est 7000 no match et 3000 Rep, vous n'allez pas facturer la traduction 0.08 ou 0.10 par exemple soit 800 à 1000 euros alors qu'en terme de travail vous n'avez pas traduit 10000 mots mais 7000... soyons sérieux...
-
Je vais être très clair: un mot est un mot.
Un tel client: je le refuse tout simplement et je vais à la recherche d’un substitut : dans le monde de l'interprétariat le prix par (mi-)jour est fixe - on n'y marchande pas parce que un interlocuteur répète le même mot 100 fois.

Même si ce mot revient 100 fois dans le même texte, je ne donne pas des réductions. La première traduction que j'ai faite date de 1982. Dans ce temps là on ne donnait pas des réductions si un mot était un 100% match, parce que il n'y avait pas des CAT.
Comment je travaille et à quelle vitesse n'est pas l'affaire du client.
Il ou elle veut un texte consistant et clair qui est la transposition exacte de l'originel dans la langue cible. Si j'achète Trados, Déjà Vu ou n'importe quelle autre outil, c'est pour travailler plus vite avec plus de consistance et bien sûr pour générer la plus grande MBA (marge brute d'autofinancement), pas pour donner des réductions, ni aux agences ni à des clients directes.
Mieux vaut une liste de clients bien payants pour le travail qu’on fait qu’une liste des marchandeurs.
Maintenant que le marché pour l'outil Trados - les traducteurs et bureaux de traductions- est saturé, Trados veut vendre son logiciel à des sociétés avec l'argument des économies qu’elles peuvent faire (de nouveau sur le dos du traducteur).
Atril (Déjà vu) vent son produit avec l'argument de "consistance pour le traducteur" et "outil de travail superbe", pas avec le visage d'un traducteur souriant sur leur page web, qui est heureux des donner des réductions pour les "fuzzies".
Je me suis spécialisé entre autres dans les cahiers des charges de construction.
Dans ces cahiers à la fin de chaque chapitre la même frase revient chaque fois (100%), mais aucun maître d'ouvrage d'un oeuvre qui coûte de millions ne va insister sur des réductions pour épargner des « peanuts »
Je n’ai passé trois mois à faire une liste de tous les mots dans les CDC standard, pour ne pas être payé pour mon travail.
D’ailleurs, si vous allez chez votre médecin ou votre dentiste plusieurs fois, demandez-lui/à elle une réduction. Curieux de savoir quelle sera sa réaction.


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 00:50
Japanese to French
Les balises Jun 5, 2003

Tradeo wrote:

Maintenant avec Tag Editor, l'insertion des balises n'est-elle pas simplifiée ?

Olivier


Fondamentalement, les balises, ça concerne les éditeurs, pas les traducteurs. Tag Editor (tiens donc, ça s'appelle Tag Editor, pas Translator's Tags !) permet de bien visualiser les balises avec différentes options d'affichage) et d'éviter qu'elles ne soient effacées (on peut également désactiver cette fonction de protection, à ses risques et périls). En ce sens, ça facilite le travail avec les balises, même si dans bien des cas Workbench permet d'obtenir d'aussi bons résultats, tout en permettant d'exploiter davantage le correcteur d'orthographe de Word (ou tout autre plug-in de correction). Dans Tag Editor, l'activation de la fonction de correction n'est pas toujours facile (surtout sous une version de Windows qui intègre des langues asiatiques, comme dans mon cas), et il faut parfois faire des pieds et des mains pour arriver à l'utiliser, et encore ce n'est jamais aussi bien que dans Word.

Pour revenir aux balises, un problème majeur se situe au niveau du manque d'informations dont dispose (ou que fournit) le client quant à leur rôle et signification. Il y a quelques mois, j'ai perdu beaucoup de temps à placer certaines balises d'indexation dans la version française, par souci de les mettre au même endroit que dans la version anglaise, même si les différences de syntaxe me forçaient parfois à faire des acrobaties cérébrales. À la fin du projet, en discutant avec mon client, celui-ci m'a dit que ces balises pouvaient être insérées n'importe où dans la phrase...

Je pense qu'il y a un gros problème à ce niveau... En tant que traducteur, je n'ai pas les connaissances techniques nécessaires du point de vue de l'édition, et toutes ces balises, dont le nombre va en augmentant (pour les traductions de logiciels, de pages Web, de fichiers d'aide en ligne) ralentissent mon travail de TRADUCTION, et JE N'AI JAMAIS VU UN CLIENT OFFRIR DE PAYER CETTE GESTION DES BALISES. Ça peut sembler insignifiant, mais ceux qui traduisent souvent ce genre de trucs savent sans doute très bien de quoi je cause.

Je pense que, à long terme, il va être difficile d'appliquer un tarif sans réductions pour les textes sans balises (le client va aller voir ailleurs pour trouver moins cher), mais pour les trucs qui contiennent des balises, nous allons tous nous retrouver avec une charge de travail supplémentaire qui n'a rien à voir avec la traduction si nous acceptons de réduire nos tarifs. Je pense qu'il est important d'expliquer ce problème au client avant d'accepter un contrat de ce genre. Pour le truc que je traduis actuellement (un mode d'emploi d'imprimante), et qui est rempli à craquer de balises, le client m'avait demandé une réduction lors de notre première rencontre. Je lui ai expliqué mon point de vue, un petit sourire est passé sur son visage, et nous sommes revenus aux choses sérieuses, celles qui traitent de traduction, de style, etc. Après tout, personne n'es dupe : lorsque vous traduisez un truc avec Trados et Cie pour une agence, elle peut ensuite sauver beaucoup d'argent en exploitant cette banque de données bilingue que vous lui servez sur un plateau d'or. Ca aussi, ça se paye. Pour chaque nouveau contrat que vous donne l'agence par la suite, combien ont été complétés à l'interne en exploitant votre base de données ? Allez-vous demander au client de respecter vos droits d'auteur en vous versant un pourcentage chaque fois qu'il utilise votre banque de données ?! Autant simplifier les choses et charger plein tarif dès le départ...


Direct link Reply with quote
 
TTV  Identity Verified
France
Member
German to French
Trados et les répétitions: entièrement normal Jun 5, 2003

[quote]Williamson wrote:

Tradeo wrote:
Et ne me dites pas que, si un client vous demande (en direct, pas par une agence) par exemple 10 000 mots (analyse word) mais dont l'analyse trados est 7000 no match et 3000 Rep, vous n'allez pas facturer la traduction 0.08 ou 0.10 par exemple soit 800 à 1000 euros alors qu'en terme de travail vous n'avez pas traduit 10000 mots mais 7000... soyons sérieux...
Et ne me dites pas que, si un client vous demande (en direct, pas par une agence) par exemple 10 000 mots (analyse word) mais dont l'analyse trados est 7000 no match et 3000 Rep, vous n'allez pas facturer la traduction 0.08 ou 0.10 par exemple soit 800 à 1000 euros alors qu'en terme de travail vous n'avez pas traduit 10000 mots mais 7000... soyons sérieux...
-
Je vais être très clair: un mot est un mot.
Un tel client: je le refuse tout simplement et je vais à la recherche d’un substitut : dans le monde de l'interprétariat le prix par (mi-)jour est fixe - on n'y marchande pas parce que un interlocuteur répète le même mot 100 fois.

Même si ce mot revient 100 fois dans le même texte, je ne donne pas des réductions. La première traduction que j'ai faite date de 1982. Dans ce temps là on ne donnait pas des réductions si un mot était un 100% match, parce que il n'y avait pas des CAT.
Comment je travaille et à quelle vitesse n'est pas l'affaire du client.
Il ou elle veut un texte consistant et clair qui est la transposition exacte de l'originel dans la langue cible. Si j'achète Trados, Déjà Vu ou n'importe quelle autre outil, c'est pour travailler plus vite avec plus de consistance et bien sûr pour générer la plus grande MBA (marge brute d'autofinancement), pas pour donner des réductions, ni aux agences ni à des clients directes.
Mieux vaut une liste de clients bien payants pour le travail qu’on fait qu’une liste des marchandeurs.
Maintenant que le marché pour l'outil Trados - les traducteurs et bureaux de traductions- est saturé, Trados veut vendre son logiciel à des sociétés avec l'argument des économies qu’elles peuvent faire (de nouveau sur le dos du traducteur).
Atril (Déjà vu) vent son produit avec l'argument de "consistance pour le traducteur" et "outil de travail superbe", pas avec le visage d'un traducteur souriant sur leur page web, qui est heureux des donner des réductions pour les "fuzzies".
Je me suis spécialisé entre autres dans les cahiers des charges de construction.
Dans ces cahiers à la fin de chaque chapitre la même frase revient chaque fois (100%), mais aucun maître d'ouvrage d'un oeuvre qui coûte de millions ne va insister sur des réductions pour épargner des « peanuts »
Je n’ai passé trois mois à faire une liste de tous les mots dans les CDC standard, pour ne pas être payé pour mon travail.
D’ailleurs, si vous allez chez votre médecin ou votre dentiste plusieurs fois, demandez-lui/à elle une réduction. Curieux de savoir quelle sera sa réaction.


Je suis en désaccord total avec ton point de vue. Je pense qu'il est entièrement normal de proposer au client/à l'agence une réduction pour les répétitions.

La comparaison avec un médecin/dentiste n'a rien à voir: si tu y vas plusieurs fois, c'est pour des raisons différentes, et/ou ton état peut avoir changé entretemps.

Prenons l'exemple des manuels d'utilisation de voitures. Quand un constructeur sort un nouveau modèle, il rédige un manuel sur la base d'un modèle précédent, car de nombreuses opérations restent identiques (changer une roue, etc.). Il est normal qu'il ne paye pas autant que pour un manuel entièrement "nouveau", et ce que ce soit pour la rédaction comme pour la traduction.

Certes, il y a eu une époque "bénie" ou l'on pouvait facturer "plein pot" des traductions répétitives. Mais je pense que les nombreux abus de cette époque de la part des traducteurs/agences ont desservi notre profession auprès de la clientèle des entreprises, en lui donnant une réputation "d'argent vite gagné" qui lui colle encore à la peau (cf. un récent article dans L'ENTREPRISE, "My Translator is Rich") (?!).

De toute façon cette époque est révolue. Les entreprises ont des budgets à respecter et sont capables de faire jouer la concurrence. Face à une attitude comme la tienne, la réponse est simple: le client ira voir quelqu'un d'autre.

En fait le problème se situe ailleurs: définir un tarif de base correct et des pourcentages de réduction raisonnables.
Pour revenir à la question initiale de ce fil, j'applique personnellement 50% de réduction pour les similitudes Trados 95% et plus. Tout est une question d'argumentation et de bien expliquer au client que même une similitude à 100% doit être vérifié si l'on veut un résultat impeccable.

Cela dit, ce pourcentage n'est pas pour moi "définitif" et les conditions sont à rediscuter au cas par cas avec chaque nouveau client, en fonction de ses besoins, de son budget, etc.






[Edited at 2003-06-05 07:25]


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 00:50
Japanese to French
Bien dit ! Jun 5, 2003

René Vinchon wrote:
La comparaison avec un médecin/dentiste n'a rien à voir: si tu y vas plusieurs fois, c'est pour des raisons différentes, et/ou ton état peut avoir changé entretemps.

(...)

En fait le problème se situe ailleurs: définir un tarif de base correct et des pourcentages de réduction raisonnables.

(...)

Cela dit, ce pourcentage n'est pas pour moi "définitif" et les conditions sont à rediscuter au cas par cas avec chaque nouveau client, en fonction de ses besoins, de son budget, etc.



Très bien dit René. C'est aussi une question d'expérience... Au fil de l'utilisation on apprend à voir venir les problèmes (le type de fichiers délicats) et on peut en aviser le client.

Le mois dernier il y avait justement une personne qui demandait, dans le forum technique, comment faire pour compter les mots avec Tag Editor. Il n'y a pas de solution simple, et le traitement des fichiers pour établir le nombre de mots (langue cible) demande du temps qui n'est pas compté dans la rémunération. Pour un gros mode d'emploi qui fait 300 ou 400 pages et comporte plusieurs fichiers, ça peut prendre une bonne heure pour faire le calcul une fois le projet terminé, contrairement à 30 secondes pour une traduction dans Word avec Workbench.

Par ailleurs, concernant les tendances de notre merveilleux monde de la traduction, j'ai un gros client qui me donne souvent le texte sans répétition (il enlève lui-même les répétitions et me demande de traduire uniquement les trucs qui n'apparaissent qu'une seule fois). Il me donne évidemment le texte complet en référence pour éviter que je perde les pédales faute de contexte, mais nous n'avons pas à négocier les réductions pour les répétitions. Il me paye plein tarif pour les trucs même si j'obtiens une ressemblance de 99%, mais ne verse pas un euro (enfin un yen dans mon cas) pour les vraies répétitions. Comme ça tout le monde est satisfait (évidemment, j'aimerais bien qu'il me donne aussi ses répétitions, et plutôt deux fois qu'une, mais il n'est pas si bête )

Alain

[Edited at 2003-06-05 08:24]


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 23:50
English to French
Pensées Jun 5, 2003

Non, c'est pas des fleurs. juste quelques idées décousues parce que j'ai pas le temps d'astiquer ma prose:

Pour moi, c'est tout en fonction de la situation. Quand on parle d'un gros projet où plusieurs traducteurs travaillent ensembles, il me semble logique d'accepter des réductions sur la base des matches, puisque la mémoire de traduction ne provient pas entièrement de mes efforts. A partir du moment ou le client allège ma tâche en temps que traducteur, il a droit à une réduction.

Par ailleurs, quand un client offre un projet de taille conséquente, l'utilisation d'un CAT va réduire la charge de travail au cours du projet. C'est un fait. Dans tous les cas, un "gros compte" demande toujours une réduction sous une forme ou sous une autre.

Prendre les analyses d'un CAT comme base de calcul pour les réductions me semble plus objectif que le pifomètre, ou le "tu vas voir ç'est super simple", ou "ça se répéte souvent".

Certes, le traducteur paye le CAT...de la même façon qu'un dentiste paye son fauteil et ses outils. Non, je ne demanderais pas à un dentiste de me faire une réduction parce que son boulot est simplifié grace à la chaise, mais d'un autre coté, je n'irais pas chez un dentiste qui ne dispose pas des outils nécessaires. Ni chez un mécano qui me demande si j'ai pas une clé de 12 à lui passer

Je crois que tout revient à la même équation fondamentale: Quantité de boulot total versus prix proposé.

Après tout le prix au mot n'est qu'un moyen que nous utilisons pour quantifier le travail. Ce n'est pas un absolu.

C'est à chacun de de voir si globalement le projet vaut le coup au prix proposé.

Cela dit - en réponse à certains de nos lecteurs passifs - , il est à noter qu'un 100% ou une repétition nécessite un travail supplémentaire réel. Toujours. Ne serais ce que pour lire la phrase et l'approuver.

Dans pas mal de cas, un 100% sera présenté avec un format différent, nécessitant un ajustement (changement de police entre autre. Et je n'ai pas encore parlé des bourdes qui sont inévitablement découvertes quand on travaille à plusieurs, et néamoins présentées sous forme de 100% (sauf si on assigne des pénalités, mais peu de traducteurs le font).

Après tout, un 100% n'est qu'une suggestion faite par une machine et à prendre avec des pincettes.

Prenons une phrase bateau comme "Carefully remove the valve - Déposer la vanne avec précaution". Traduction acceptable...pour un circuit hydraulique. Si cette section du texte parle du bloc moteur, il y a de bonnes chances que ce soit une soupape!


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Conseil sur le prix avec Trados, SVP.

Advanced search






SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search