Vos tarifs à des clients directs (Suisse, Luxembourg, Liechtenstein, Belgique)
Thread poster: Christine C.

Christine C.
Italy
Local time: 02:28
Member (2004)
Italian to French
Apr 1, 2009

Bonjour,

Je viens de poster un fil sur les tarifs généralement acceptés par les agences suisses avec lesquelles vous avez l'habitude de travailler dans votre (vos) paire(s) de langue(s).
Mais pour ceux qui ont la chance d'avoir des clients directs dans les pays cités dans mon titre et qui travaillent dans une ou des combinaisons de langues rattachées à la "catégorie 1 ou A" (langues courantes, et donc les moins chères payées), quels sont les tarifs que vous appliquez?
Travaillez-vous pour des sociétés de construction (difficile dans des pays comme les 3 premiers), des établissements financiers et/ou des cabinets juridiques? Dans ce cas, quelle différence tariffaire et comment avez-vous procédé pour les approcher et pour qu'ils fassent confiance? (test de traduction gratuit? quelles autres recettes?).
Pour ceux qui n'ont aucun problème à communiquer leurs tarifs publiquement, faites-le ici; pour ceux qui préfèrent la discrétion, vous pouvez me contacter directement via mon profil ou à l'adresse suivante : christine.cramay@alice.it
D'avance merci pour vos suggestions.
Christine


Direct link Reply with quote
 
ni-cole  Identity Verified
Switzerland
Local time: 02:28
German to French
+ ...
recommendations de l'ASTII pour la Suisse Apr 2, 2009

Bonjour,

L'Association suisse des traducteurs, terminologues et interprètes ASTTI a publié des recommandations, PDF téléchargeable ici:
http://www.astti.ch/joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=153&Itemid=84

En gros, de CHF 3.- à 4.-/ligne pour les textes simples et de CHF 4.- à 6.-/ligne pour les textes spécialisés (selon le degré de difficulté).

Les membres de l'ASTTI s'engagent à respecter ces tarifs, les autres font ce qu'ils/elles veulent, donc on voit de tout. Mais je pense qu'il ne faut pas descendre trop bas.

Personnellement, je facture généralement entre CHF 3.- et 4.- (quel que soit le degré de difficulté et y compris relecture par un-e collègue) et je n'ai encore jamais rencontré quelqu'un facturant CHF 6.- la ligne mais tant mieux si certain-e-s y arrivent! CHF 4.50 est mon maximum, il me semble... Après, il y a bien sûr les suppléments pour travail urgent, etc. (Par contre, j'offre un rabais pour les associations sans but lucratif et les ONG de même que lorsque je traduis p. ex. les actes de naissance, etc. pour des particuliers.)

PS: La question avait déjà été posée dans le forum italien il y a quelques mois: http://www.proz.com/forum/italian/118612-tariffe_in_svizzera.html


Direct link Reply with quote
 

Christine C.
Italy
Local time: 02:28
Member (2004)
Italian to French
TOPIC STARTER
Merci Nicole Apr 2, 2009

Merci Nicole pour ta réponse qui s'applique donc au cas de la Suisse seulement, mais qui devrait être le reflet, je pense, des tarifs appliqués au Luxembourg, par exemple. Pour la Belgique, je suis moins convaincue que les tarifs soient de cet ordre : ils devraient ressembler davantage à ceux de la France, qui sont généralement plus bas.
J'avais récemment lu en diagonale un message de la part d'une traductrice française qui fait partie de la SFT (Société Française des Traducteurs) et qui est inscrite, comme moi, sur une liste de diffusion française pour traducteurs.
Ces derniers temps, elle faisait référence à un prochain évènement devant se tenir dans le Sud-Ouest de la France et organisé par la SFT, l'équivalent de l'ASTTI, organe auquel elle faisait justement allusion, mais je n'ai pas pensé à y aller jeter un coup d'oeil, pensant à tort qu'il ne me serait pas possible d'accéder à ce genre d'informations.
J'ai écrit ce fil dans le forum Français, et non pas italien, parce que je suis française, bien que vivant en Italie, et aussi parce que je souhaitais obtenir des réponses de Français et de francophones en général.
Merci tout de même de m'avoir signalé un ancien fil posté en italien sur le même sujet et que j'ai lu avec intérêt.
Je vais devoir m'habituer aux francs suisses et faire la conversion en euros, et m'habituer aussi aux lignes, car j'aime bien les mots (décompte international) et en dehors de ceux-ci, je ne connais que les "cartelle" italiennes (pages de 1500 caractères, espaces inclus, et payées normalement à "cartella cible", même si je viens de m'apercevoir qu'il y a maintenant des petits malins qui se mettent à parler à présent de "cartelle source", ce qui est normalement "illégal").
En résumé, si tu appliques un tarif compris entre 3 CHF et 4 CHF par ligne, cela correspond, grosso modo, d'après le cours d'aujourd'hui à :
- 3 CHF = 1,96 EUR/ ligne
- 4 CHF = 2,61 EUR/ ligne,
- 4,50 CHF = 2,94 EUR/ ligne.
Ce qui nous fait :
- 1 CHF = 0,65 EUR
ou 1 EUR = 1,52 CHF.

A l'avenir, si je réussis à obtenir des clients directs suisses, je ne chercherai pas à tirer les prix vers le bas ou à faire du "dumping", comme certains disent, afin de faire une concurrence déloyale à mes confrères et consoeurs suisses, sûrement pas.
Récemment, j'ai demandé à adhérer à la SFT et j'attends la réponse de la Commission d'un moment à l'autre. Si je suis admise, j'en serai très heureuse, car ainsi, j'aurai une connaissance plus juste des tendances du marché de la traduction en général en France et dans d'autres pays, des tarifs appliqués pour ne pas faire du tort à la profession, des évènements en tous genres organisés par la SFT ou d'autres organismes, etc.
Et comme on peut le lire sur le site de la SFT : "L'union fait la force". Cela est vrai en toutes circonstances, et plus particulièrement en ce moment de crise où nous devons être solidaires et donc bien soudés.

Pourrais-tu nous dire, Nicole, si les clients directs suisses demandent des réductions de tarifs au même titre que certaines agences, et dans l'affirmative, cèdes-tu et à quelle hauteur?
Tu n'es pas obligée de répondre à cette question en public, tu peux toujours me faire des "confidences" en privé.
Encore merci pour ton intervention, et donc pour ton aide.
Cordialement,
Christine


Direct link Reply with quote
 
Bernard André
United Kingdom
Local time: 02:28
Member (2009)
German to French
+ ...
Petite question Apr 3, 2009

Dans ce cadre, combien de mots ligne faut il compter en moyenne ?

Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 02:28
Member (2007)
German to French
+ ...
Sommet du G 20 Apr 3, 2009

Salut Christine,

Juste en passant, les quatre pays que tu cites dans le titre de ton message ont été flingués hier par l'OCDE au sommet de Londres comme faisant partie des Paradis fiscaux ...

C'est juste pour rire et donc totalement hors propos.

Sur le plan tarifaire, seule la Suisse est pour moi supérieure à la moyenne que l'on pourrait éventuellement situer à 1.30 EUR la ligne normalisée à 55 caractères espaces compris (mais ce n'est donc qu'indicatif).

Bon ouique à tous,

Olivier


Direct link Reply with quote
 

Christine C.
Italy
Local time: 02:28
Member (2004)
Italian to French
TOPIC STARTER
Salut Olivier Apr 3, 2009

Je connais ton sens légendaire de l'humour, et ne ferai donc pas de commentaires sur le sujet auquel tu fais référence, car ce site n'est pas fait pour ça.
Comme tu dis, ces pays ont été pointés du doigt par certains qui auraient peut-être dû usé d'un peu plus de diplomatie envers ces pays, entre autres, car il se pourrait que ces accusations portées contre certains de ces pays aient ensuite des retombées négatives pour nous traducteurs issus des pays accusateurs. Je ferme la parenthèse.
Dernièrement, un de nos collègues m'a communiqué en privé un tarif de 1 euro par ligne de 55 caractères, mais pour le compte d'agences de traduction et pour de l'allemand, payé normalement plus cher que l'italien; l'écart entre ce chiffre et le tien étant maigre, je pense que tu faisais allusion aux tarifs consentis par des sous-traitants (agences ou autres), car sinon, tu te fais drôlement "rouler dans la farine" avec tes clients directs suisses (sociétés, organismes, etc.) vu les tarifs pratiqués par Nicole et recommandés par l'ASTTI, équivalent de la SFT en France.
Moi, je travaille essentiellement de l'italien vers le français (le taux de foisonnement est généralement compris entre 5 et 25% en fonction du type de documents) et je ne suis payée au mot cible que dans les cas de fichiers non écrasables type PDF, car j'ai appris la leçon à force de me faire arnaquer sur le décompte des mots du doc original (autre parenthèse). Mais comme Bernard, je m'interroge sur ce que ce décompte à la ligne de 55 car. peut donner en termes de mots et donc d'équivalent en euros par mot (source? cible?) pour l'allemand et l'italien.
Ce qui me choque un peu ici, c'est que si l'on raisonne à partir du tarif communiqué par Nicole, le minimum qu'elle applique pour des textes simples est de 3 CHF à la ligne pour des clients DIRECTS et de 4 CHF pour des textes spécialisés, ce qui fait entre 1,96 EURO et 2,61 EUROS à la ligne.
Si on fait le comparatif avec ton propre tarif (1,30 euro/ligne), et en considérant que tu m'as indiqué ici un tarif pour les agences (et non pas pour des clients directs), cela signifierait qu'il ne resterait plus à l'agence qu'entre 0,66 euro et 1,31 euro sur une base moyenne de 3-4 CHF appliquée à son client final, mais il faut qu'elles paient là-dessus des charges et taxes, j'imagine, même si la Suisse est considérée, à bien des égards, comme un "paradis fiscal".
Que penses-tu de tout ceci?
Encore merci pour ta réaction.
Bon week-end à toi aussi.
Christine


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 02:28
Member (2007)
German to French
+ ...
Faut positiver Apr 3, 2009

Christine Cramay wrote:

Que penses-tu de tout ceci?



Je pense que nous sommes clair : si j'ai exprimé une idée de tarif à la ligne, qui est ce qu'elle est, c'est naturellement par l'intermédiare d'un agent (et je n'ai pas fait attention à la mention "clients directs"). Il faut naturellement qu'il se nourisse cet intermédiare et je ne saurais lui en vouloir puisque c'est lui qui me donne également à croûter.

Si je n'ai pas d'agent, nous atteignons très naturellement les 4 EUR la ligne. Du moins pour moi en Confédération Helvétique.

Allora, la péréquation, elle se fait comment ?

Je prends le texte original, allemand ou italien et fais un décompte (presque pas de différence entre les compteurs, quoique) et ai un nombre de caractères avec espaces de tant.

La ligne normalisée étant de 55 caractères avec espaces, je fais une division d'autant et tombe sur un nombre de lignes (source) de tant.

Sachant que mon moutonnement, en fonction des langues, est soi disant de tant (prudence cependant) : j'ai ce que mon partenaire, qui n'est pas un ingrat, s'attendait déjà à raquer en lignes cibles.

C'est clair que si le partenaire est un mesquin, cela devient plus compliqué.

Le bonheur n'est-il pas dans le pré ?

Ecco !

Olivier







[Modifié le 2009-04-04 07:42 GMT]


Direct link Reply with quote
 
ni-cole  Identity Verified
Switzerland
Local time: 02:28
German to French
+ ...
les mots et les lignes Apr 3, 2009

Pour répondre à la question de Bernard:

Bernard André wrote:

Dans ce cadre, combien de mots ligne faut il compter en moyenne ?



Je dirais, euh, je ne sais pas trop. Autant pour vous, ça fait bizarre de compter par ligne autant pour moi le fait de le faire par mot.
Et sans vouloir polémiquer, je dirais que la ligne est plus objective, car elle est normée. Une ligne, chez moi, c'est 55 frappes, blancs inclus. Chez d'autre c'est 60 frappes (ou plus rarement 50), mais quoi qu'il en soit, c'est toujours déclaré. Il suffit donc de prendre le nombre total de signes et de diviser par 55 pour arriver au nombre de lignes.
Par contre, il y a des mots qui font 10 signes, d'autres 5... Est-ce que le "et" est un mot ou pas? Il vaut la même chose qu'anticonstitutionnellement?

Mais pour revenir à la question, cela dépend de la langue. On m'a dit qu'en français, on compte en moyenne 9 mots par ligne et en allemand 7, car l'allemand aime les mots à rallonge. Mais c'est à prendre avec des pincettes.

A part ça, il existe des outils gratuits sur Internet, soit pour convertir des lignes en mots et inversement (p. ex. ici: http://www.amtrad.it/feewizardol.php), soit pour compter tout simplement (genre FineCount, qui indique le nombre de mots, de lignes, de phrases, etc. Il me semble que Trados et autre le font aussi).

Ah oui, dernier détail important: en Suisse, on facture non seulement à la ligne mais aussi au texte cible, je veux dire à la ligne du texte cible (et non au mot du texte source).

Christine Cramay wrote:

Pourrais-tu nous dire, Nicole, si les clients directs suisses demandent des réductions de tarifs au même titre que certaines agences, et dans l'affirmative, cèdes-tu et à quelle hauteur?
Christine


Oui, les clients directs en Suisse ne diffèrent pas des autres. Certains aimeraient un rabais, marchandent, d'autres pas. Un rabais pour gros volumes, ou parce que c'est plus facile que d'habitude (on ne m'a jamais proposé plus lorsque c'est plus compliqué que d'habitude), parce que "c'est juste un truc interne pas besoin que ce soit très bien traduit" (ma préférée!) ou tout simplement parce "notre budget est très limité". En principe, je ne fais de rabais que pour les ONG etc. (voir mon message précédent) mais parfois, j'accorde quand même une ristourne à un client fidèle. Un petit geste commercial. Mais faut bien souligner que c'est une exception. Je note toujours le prix normal et le rabais sur le devis et sur la facture, pour qu'ils se souviennent bien de mon geste...
Je trouve toujours très risqué de commencer une relation commerciale par une exception. En général, le tarif de la première traduction ne sera pas renégocié au prochain mandat...

Meilleures salutations d'un paradis fiscal entre gris clair et gris foncé... (Ceci dit, le paradis, ici comme partout, c'est pas pour les péquins)


Direct link Reply with quote
 


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Vos tarifs à des clients directs (Suisse, Luxembourg, Liechtenstein, Belgique)

Advanced search






CafeTran Espresso
You've never met a CAT tool this clever!

Translate faster & easier, using a sophisticated CAT tool built by a translator / developer. Accept jobs from clients who use SDL Trados, MemoQ, Wordfast & major CAT tools. Download and start using CafeTran Espresso -- for free

More info »
LSP.expert
You’re a freelance translator? LSP.expert helps you manage your daily translation jobs. It’s easy, fast and secure.

How about you start tracking translation jobs and sending invoices in minutes? You can also manage your clients and generate reports about your business activities. So you always keep a clear view on your planning, AND you get a free 30 day trial period!

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search