Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6 7] >
Matrice (dolorosa) des pays antillais
Thread poster: Jean-Luc Dumont

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 03:49
English to French
+ ...
Aug 14, 2003

Sandra

En hommage à la diversité prozienne et à ton si riche mais si pauvre "bout" d'île, et pour montrer des échantillons du beau travail de Desmangles (3000 USD quand même) et d'artistes/photographes haitiens. Tu as bon goût.

Dans le premier lien, tu trouveras la série de peintures dont fait partie ton icône. Jolie icône...un air de famille.

Mais attention à la grosse tête...et aux envolées...cygnesques....

Ci-après un texte d'Edouard Glissant qui résume si bien les "histoires" tragiques d'Haïti.

Dans une vie passée, j'ai étudié la littérature antillaise et haïtienne. J'aime beaucoup René Depestre et en anglais, la jeune écrivaine Edwidge Danticat (Krik?Krak!)

www.carrieartcollection.com/gallery/ paintings/desmangles.html - 28k

http://haitiforever.com/windowsonhaiti/haitiart.html


www.medalia.net/artistpage/Desmangles.html - 15k

La terre matrice des pays antillais, Haïti.

Qui n'en finit pas d'acquitter l'audace qu'elle eut de concevoir et de faire lever la première nation nègre du monde de la colonisation.
Qui depuis deux cents ans a éprouvé ce que Blocus veut dire, chaque fois renouvelé.
Qui sans répit souffre ses campements et sa mer folle, et grandit dans nos imaginaires.
Qui a vendu son sang créole un demi-dollar le litre.
Qui s'est distribuée à son tour dans les Amériques, la Caraïbe, l'Europe et l'Afrique, refaisant diaspora.
Qui a consumé tout son bois, marquant de plaies arides l'en-haut de ses mornes.
Qui a fondé une Peinture et inventé une Religion.
Qui meurt à chaque fois de débattre entre ses élites nègres et ses élites mulâtres, tout aussi carnassières.
Qui a cru qu'une armée était faite de fils de héros.
Qui a charroyé des mots beaux ou terribles, le mot macoute, le mot lavalass, le mot déchouquer.




Ce texte est tiré du Traité du Tout-Monde d'Édouard Glissant (Paris: Gallimard, 1997: 139).




Lien intéressant :

http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/textes.html

[Edited at 2003-08-14 19:05]

[Edited at 2003-08-14 19:05]


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 03:49
Member (2001)
English to French
+ ...
Moin pa kontan ! Aug 14, 2003

Jean Luc said:


Mais attention à la grosse tête...et aux envolées...cygnesques....



...Et qu'est ce qu'il a encore fait ou dit le cygne ??

Moin pa kontan (kreyol version Guadeloupe)

Signé : le paranoïaque de service

[Edited at 2003-08-14 22:36]


Direct link Reply with quote
 
xxxCHENOUMI  Identity Verified
English to French
+ ...
Mwenmenm, mwen kontan anpil !! Aug 14, 2003

M' tèlman kontan, Jean-Luc, m' santi m' ta pale Kreyòl nèt la-a...

Je suis tout émue. Merci, Jean-Luc...

Y'a plein de jolies choses à dire sur mon p'tit bout de terre natale, malgré les vilaines et hideuses réalités qui s'y passent...

Pacte : je ne tiens cependant qu'à parler du positif. Je savais bien qu'en mentionnant le nom d' Albert Desmangles hier, en caractères gras, ça allait piquer ta curiosité...

M' koumanse konnen ou byen...;) Oumenm ak Alain, nou se de Ti Landeng.

Thierry: Très belle tentative pour ta version créole. Le créole haïtien a une orthographe phonétique pure : Pas d'accent aigu, mais la lettre « e » se prononce toujours comme « é ». Le pronom « mwen » (Je) qui est aussi un adjectif possessif, lorsque placé après un nom, contrairement aux autres variantes créoles, ne s'écrit pas « mouin », car on aurait trois voyelles de suite O + U + I, ce qui n'est pas très commode. Ni « moin » , car il se prononcerait alors « moyin ». Qu'est-ce qui te déplaît tant ? Est-ce que j'ai raté qqc, ou est-ce une plaisanterie ?

Mes excuses à tous ceux qui se sentiront un peu laissés-pour-compte, dans cette fièvre passagère de créolisme dont nous sommes atteints.
Attendons voir, ce que JL va nous sortir... Lui, il apprendrait bien vite.
Alòs, Jean-Luc, ou vle eseye tou?

[Edited at 2003-08-20 19:51]


Direct link Reply with quote
 
xxxCHENOUMI  Identity Verified
English to French
+ ...
Prime pour les plus braves Aug 14, 2003

**
Celui ou celle qui déchiffrera le sens de mes trois phrases créoles (plus haut), recevra qqc de spécial.

Bonne chance.

N'ap fè dekabès sou tèt Jean-Luc... nètalkole... (Nous sommes en train de faire d'une pierre deux coups, à la faveur du fil de JL...sans merci...)

[Edited at 2003-08-16 14:18]


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 03:49
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Koumanse Aug 14, 2003

Mwenmenm, mwen kontan anpil

Je suis très très contente (an pil = une pile - un tas = beaucoup)

M' tèlman kontan, Jean-Luc, m' santi m' ta pale Kreyòl nèt la-a...

Tellement contente, JL, que j'ai eu envie de te parler créole...


M' koumanse konnen ou byen...
Je commence à bien te/vous connaître (ainsi que l'aut' "zigue" excité au Japon [un trépidant et heureusement pour nous pas très pédant bien que hier il se soit égaré...]



(Ca va jaser dans les chaumières auvergnates, picardes, bretonnes et j'en passe

JL

[Edited at 2003-08-14 20:43]


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 22:49
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Un haiku en créole Aug 14, 2003



Li pa vle-w ploge
Men li pa sa anpeche
Mizik la pote-w-ale.

Un autre

Gade, gade manmzèl
Kap fon atanta
Lape kenbon konpa
kap mete-w kaba

Et celui qui devine comment je peux faire ça....il aura ...rien.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Luc Dumont  Identity Verified
France
Local time: 03:49
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Tim tim... bwa sek Aug 14, 2003

Claudia

Et celui qui devine comment je peux faire ça....il aura ...rien. [/quote]

De la République dominicaine à Haïti, il n'y a qu'un "konpa"

Donc, j'imagine que tu avais pas mal de "connaissances" haïtiennes..qui y travaillaient et tu as du faire quelques virées touristico-culturo-linguistiques là-bas...et ramener une cassette/disque de muzik ?

Ou alors... tu es la grande prêtresse vaudoo de ProZ-au-Prince...

JL

[Edited at 2003-08-14 21:51]

[Edited at 2003-08-14 22:08]


Direct link Reply with quote
 
xxxCHENOUMI  Identity Verified
English to French
+ ...
Ala yon kokenn plezi, mezanmi! Aug 14, 2003

Vous me comblez tous. Quel grand plaisir, mes ami(e)s !!

Claudia, Claudia,
Tu m'as surprise. D'où est-ce que t'as déniché cela ? Voilà que tu me forces maintenant à offrir deux autres primes : Une pour ton originalité (haiku créole) même quand elle n'est pas de ton cru et l'autre pour l'autre gagnant(e)...

Je lance donc la seconde partie du concours de déchiffrage en créole. Jean-Luc, puisque tu as raflé la première, tu es exclu d'emblée ici. Toi aussi, Claudia.

J'ai écrit dans un créole très facile à comprendre et plus ou moins rapproché du français pour que vous compreniez un peu. Autrement, dans un créole vraiment typique, ce serait la mer à boire...

Voici les phrases pour lesquelles j'attends vos tentatives :

1. M' tèlman kontan, Jean-Luc, m' santi m' ta pale Kreyòl nèt la-a...

2. Oumenm ak Alain, nou se de Ti Landeng*.

3. Alòs, Jean-Luc, ou vle eseye tou?


JL s'est très bien débrouillé avec la première phrase, mais j'aimerais voir si qqn peut s'en tirer aussi bien, surtout vers la fin.

Petit tuyau : M', c'est la contraction du pronom « Mwen ».
"ta" n'a rien à voir avec son homophone et homonyme français, l'adjectif possessif « ta ». C'est un auxiliaire verbal, qui est la marque du conditionnel. Ex. Mwen ta renmen = J'aimerais.

Voilà, je vous ai donné un GRAND coup de pouce...

Bonne chance à Tous.


*Prononcez le g final et voyez ma définition dans le fil d'Alain.

[Edited at 2003-08-17 21:57]


Direct link Reply with quote
 
xxxCHENOUMI  Identity Verified
English to French
+ ...
Traduction Haiku et Nouvelles règles du jeu Aug 14, 2003

Claudia, veux-tu apporter les corrections suivantes à ton haiku et me le soumettre à nouveau. *Très important* : il n'y a pas de voyelles ou de consonnes muettes en créole, donc cela a pu fausser le nombre de syllabes. "anpeche" se prononce AN PE CHÉ...(3 syllabes).

Li pa vle ou ploge*
Men li pa sa anpeche
Mizik la pote ou ale.

TRADUCTION

Il/Elle ne veut pas que tu danses très serré contre ton/ta partenaire
Mais il/elle ne peut empêcher
Que tu te laisses entraîner par la musique.


Gade, gade manmzèl
k'ap** fon atanta
L'ape kenbon konpa
K'ap mete ou kaba

TRADUCTION

Regardez, regardez la demoiselle
Qui est en train de faire un assaut/attentat
Elle se cramponne à un compas***
Qui vous épuisera.


* ploge (v.) cela veut dire qu'un homme se frotte, danse très serré/très près...contre sa partenaire (face à face)... Comment diriez-vous cela en argot français, en un seul verbe ?

** k'ap : c'est la contraction du pronom "ki" et de l'auxiliaire verbal "ap" qui indique le gérondif > ki + ap > k'ap --) qui est en train de.

***Konpa : l'un de nos rythmes de danse, utilisé surtout pour les soirées dansantes. Nous avons tout un amalgame de rythmes, entre autres : Ibo, Petro, Kita, Nago, Kata, Nibo, Taino, Yanvalou (Ce sont quelques-uns des pas de danse et des rythmes d'origine africaine qui composent notre folklore), merengue à l'haïtienne, une sorte de valse haïtienne, le konpa, les troubadours, le rara qui est le rythme syncopé et rapide du carnaval, la musique "rasin" (du folklore pur, marqué par une symbiose de percussions et de mélodies), la musique "Nouvelle génération" sans nommer toute la pléiade d'artistes de tous genres et j'en passe..... Une diversité culturelle époustouflante pour ce p'tit coin de terre...

**En créole, les mots ont parfois un double sens. Il se pourrait qu'ici "konpa" ne soit pas vraiment le rythme de danse... Je devrais écouter pour voir sur quel ton le dit le chanteur...

Même si j'ai introduit dans le fil de JL un aspect ludique qui prendra vite fin, je n'aimerais pas que le sujet initial soit noyé dans un labyrinthe de digressions et/ou de questions hors sujet. J'attends les réactions de Thierry, d'Alain et peut-être de Gilles (s'il daigne nous honorer de sa présence...). À part cela, on reviendra à nos moutons. Je reviendrai pour parler d'Haïti et des nombreuses facettes de son art fascinant.

Règles du jeu :

- Participez d'abord au concours si vous voulez ;
- Faites vos commentaires sur le thème de JL, si vous voulez, après.
- Ne vous éloignez pas du sujet, Sinon, pas de primes.

Mwen p'ap ranse non... (Cela veut dire qu'il faut me prendre très au sérieux...)


[Edited at 2003-08-19 22:50]


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 10:49
Japanese to French
Je lance la serviette Aug 14, 2003

CHENOUMI wrote:
J'attends les réactions de Thierry, Alain et peut-être de Gilles (s'il daigne nous honorer de sa présence...).


Sandra, impossible pour moi. Je perds complètement le fil de cette discussion créole et n'y vois finalement clair que lorsque les traductions apparaissent. Tout ce créole, c'est encore plus incompréhensible à mes yeux qu'un mode d'emploi japonais traduit par moi-même. Chapeau à Jean-Luc, encore une fois, son cerveau atteint des hauteurs himalayennes hors de portée d'un Québécois pure laine...


Direct link Reply with quote
 

Geneviève von Levetzow  Identity Verified
Local time: 03:49
Member (2002)
French to German
+ ...
Alain, moi aussi... Aug 14, 2003

T'es pas tout seul.
Je n'y comprends rien du tout... après m'être cassée la tête toute la journée sur mes traductions, je ne me sens pas l'âme d'un Champollion

Geneviève


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 03:49
Member (2001)
English to French
+ ...
Je ne plaisantais pas Aug 14, 2003

Sandra said :


Thierry: Très belle tentative pour ta version créole. Le créole haïtien a une orthographe phonétique pure : Pas d'accent aigu, mais la lettre « e » se prononce toujours comme « é». Le pronom « mwen » (Je) qui est aussi un adjectif possessif, lorsque placé après un nom, contrairement aux autres variantes créoles, ne s'écrit pas « mouin », car on aurait trois voyelles de suite O + U + I, ce qui n'est pas très commode. Ni « moin » , car il se prononcerait alors « moyin ». Qu'est-ce qui te déplaît tant ? Est-ce que j'ai raté qqc, ou est-ce une plaisanterie ?



Je ne plaisantais pas du tout : je tentais réellement d'écrire quelque chose en "Kreyól".

J'ai passé 3 mois en Guadeloupe et une des choses qui m'a précisément le plus intéressé, c'était justement le "Créole".
Je précise que c'était bien avant les grands succès internationnaux de "Kassav" dont :"Carressè mwen") et de l'autre groupe qui eût tant de "hits" également (cuyo nombre no me sale de momento...pero volvera !).

De retour en "Métropole" comme on dit aux "Antilles Françaises" je me suis rendu immédiatement "Chez Sarah", célèbre Club de Jazz plus connu sous le nom du "Chevalier du Temple", Rue des Roziers à Paris.

C'était un restaurant Club de Jazz de nuit où généralement les "Blacks" Antillais ne s'engeulaient pas trop avec les "Blacks" Africains ni même avec les "Blacks" Américains de Paris, très fortement représentés aussi...

C'est dailleurs dans cet endroit que j'ai appris - et senti dans ma chair - ce que représente et ce que sent une "minorité ethnique" dans un monde de blanc : "Moi" !

Tout juste "toléré" au début (comme musicien de Jazz - Trompette - et appartenant au "clan" des Blacks Américains **) j'ai su m'intégrer au fil des années dans les trois communautés. Ce qui n'est pas facile, car, vraiment, il y a d'énormes différences "culturelles"... Pour ne pas parler de "racisme" intercommunauté, ce qui est malheureusement flagrant...

Pour en revenir donc au "Créole" je me suis adressé à un bon "pote" Antillais (lui il était Martiniquais - encore une autre nuance...)et lui ai demandé s'il connaissait un genre "Méthode Assimil * " pour apprendre quelques bases de "Créole" qui pourraient servir un peu partout...
Sa réaction fût un peu étrange et agressive mais pas vraiment surprenante : " Pourquoi ? Tu veux apprendre à parler " Pti Nèg" ?"

J'ai répondu que les "Béké" (qui sont pas tous riches) le parlaient bien, alors pourquoi pas moi...???

PS : J'ai bien connu à l'époque un de tes compatriotes (ça fait bien 20 ans maintenant...) : Joe Archer - Un danseur de talent.

Il faisait une tournée en France, et je l'ai accompagné en tant que "Sidewinder" avec mes potes Blacks Américains (Jimmy Slyde - Tap Dancer - et Michael Sylva - Drummer).

* : Avec la "Méthode Assimil" tu n'imagines pas le nombre de langues que j'ai appris ( ou plustot oublié maintenant - mais ce n'étaient que des notions de toute façon...)

** : C'est un peu avec eux que j'ai appri à parler "Anglais", ce qui explique mon style un peu "bizarre" sur les Forum. Par la suite, j 'ai travaillé plusieur années avec les Japonais, ce qui n'a pas vraiment contribué à mon vocabulaire et à ma syntaxe dans cette langue...



[Edited at 2003-08-14 23:56]


Direct link Reply with quote
 

Thierry LOTTE  Identity Verified
Local time: 03:49
Member (2001)
English to French
+ ...
Pour Alain Coté Aug 15, 2003

Dans un autre Forum j'ai déclaré que la France et le Canada ont failli rompre leurs relations diplomatiques lors de la projection en France de "Maria Chapdelaine" dans la version ou Carole Laure apparait : les "maudits" Français avaient sous-titrés la version...

C'était pourtant pas en "Joual" !!


Direct link Reply with quote
 
ALAIN COTE  Identity Verified
Local time: 10:49
Japanese to French
? Aug 15, 2003

Salut Thierry. Je ne comprends pas pourquoi tu parles de ça ici. Peux-tu préciser (ou j'ai besoin d'un autre café pour me réveiller) ?

Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 22:49
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
J'avoue mais... Aug 15, 2003

Claudia, veux-tu apporter les corrections suivantes à ton haiku et me le soumettre à nouveau.

NOn, désolée, je ne corrigerai pas.

Je vais plutôt écrire au disquaire pour lui dire que tu as trouvé des fautes dans son texte et que c'est inadmissible, parce que quelque part il m'a trompée. Non, mais...(je peux lui donner tes coordonnées ?)

Bravo, Jean-Luc, bien vu, ça vient de l'un des CD que j'ai acheté à Port au Prince, celui-ci est de Ronald Rodrigue. J'aime bien la musique haïtienne. Ce sont des morceaux interminables (ceux que j'ai en tout cas), y a intérêt à avoir le bon partenaire. Quand j'y suis allée pour corriger le BAC les correcteurs qui venaient de Martinique communiquaient très bien en créole avec les Haïtiens.

À propos de la traduction :
J'avoue aussi que je ne savais pas ce que je racontais (j'aurais choisi un morceau moins érotique)

Cela m'a rappellé les raisons pour lesquelles j'ai abandonné l'étude de l'arabe au bout de six ans. Je lisais et récitais des longs textes dont je ne comprenais rien.

Sandra, tu dis
Ne vous éloignez pas du sujet, Sinon, pas de primes.

Je crois que c'est compromis d'avance, je crois que c'est la principale caractéristique de ce forum : il est impossible qu'un sujet ne dévie pas (pour ne pas dire ne dérive pas) et les sujets des différents fils de discussion s'entrecroisent. En fait, il y a intérêt à suivre de près, sinon...t'es largué.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6 7] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Matrice (dolorosa) des pays antillais

Advanced search






Wordfast Pro
Translation Memory Software for Any Platform

Exclusive discount for ProZ.com users! Save over 13% when purchasing Wordfast Pro through ProZ.com. Wordfast is the world's #1 provider of platform-independent Translation Memory software. Consistently ranked the most user-friendly and highest value

More info »
TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search