Pages in topic:   [1 2 3] >
Logiciel de traduction: lequel?
Thread poster: Kathryn Sanderson

Kathryn Sanderson  Identity Verified
United States
Local time: 18:55
French to English
May 7, 2009

Bonjour (ou bonsoir) à tous!

Aux CAT Tools Fora, on a conseillé d'acheter le logiciel de traduction le plus souvent utilisé pour les langues dans lesquelles on travaille. Pour FREN, c'est quel logiciel? J'ai remarqué que dans les offres d'emploi à Proz, Trados semble être de loin le plus demandé, mais je me demande si ceci est vrai hors Proz. En ce moment, j'hesite entre Trados et Wordfast. (Je sais très bien qu'il y a plein d'autres logiciels de traduction, mais ces deux-là semblent être les plus souvent employés.) Entre Trados et Wordfast, lequel est le plus utilisé/demandé pour FREN, selon vos observations?

Merci d'avance,

Kathryn


 

Claire C
Netherlands
Local time: 00:55
English to French
+ ...
Trados... May 7, 2009

Bonjour Kathryn,
Dans mon cas, c'est Trados qui est le plus souvent demandé... Cela dit, mon CV indique que je suis équipée de Trados et Transit uniquement... Les chances que l'on me propose un projet sur un autre logiciel sont donc plus que maigres!
Bonne continuation!


 

Epameinondas Soufleros  Identity Verified
Greece
Local time: 01:55
Member (2008)
English to Greek
+ ...
Across May 7, 2009

Tu dois l'essayer!

 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 21:55
English to French
+ ...
Trados ou WordFast May 7, 2009

Bonjour, Kathryn

Il fut un temps où Trados dominait largement le marché de la traduction, surtout parmi les agences. Mais Trados a été rachetée par SDL et de nombreux autres outils d'aide à la traduction ont fait leur apparition sur le marché et WordFast semble vouloir récupérer des parts de marché.

Le principe de fonctionnement de ces logiciels est essentiellement le même. La grande différence entre Trados e WordFast (je parle de la veriosn Classic, pas de la Pro, qui ressemble plus à SDLX qu'au autres), c'est que Trados (grâce à TagEditor)supporte un plus grand nombre de formats.

En termes de prix, les différences sont encore plus marquées. Au train où vont les choses, peu de traducteurs, surtout les débutants, pourront se payer la suite SDL Translations 2009 (qui coûte plus de 2 000 euros la licence).

WordFast coûte beaucoup moins et est très convivial (celles et ceux utilisent Multiterm seront certainement d'accord avec moi).

Question produit final (texte remis « nettoyé » au client, il n'y a aucune différence. Et il est possible de nettoyer un fichier traduit sous Trados avec WordFast et vice-versa.

L'idéal est de disposer de plusieurs outils pour répondre aux demandes, mais au bout du compte tout sera question de préférences personnelles.

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Francoise Perigaut
Germany
Local time: 00:55
German to French
+ ...
Prix de la version Freelance May 8, 2009

Au train où vont les choses, peu de traducteurs, surtout les débutants, pourront se payer la suite SDL Translations 2009 (qui coûte plus de 2 000 euros la licence).
795 euros le prix normal, 715 euros actuellement sur le site.
Et la suite 2009 n'aura strictement rien à voir avec Wordfast, ça ne rime à rien de comparer les deux. Déjà maintenant, il y a plein d'autres outils dans la suite Trados non compris dans Wordfast (SDLX, TagEditor...) Si on utilise Trados comme une simple macro pour Word, c'est sûr qu'il vaut mieux prendre Wordfast.


 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 00:55
Member (2007)
German to French
+ ...
SDL Translations 2009 ? May 8, 2009

Très bien résumé par Bruno.icon_wink.gif

Par contre, excusez-moi si je dévie un peu le sujet, mais ma curiosité n'y tient pas...
Bruno Magne wrote:

En termes de prix, les différences sont encore plus marquées. Au train où vont les choses, peu de traducteurs, surtout les débutants, pourront se payer la suite SDL Translations 2009 (qui coûte plus de 2 000 euros la licence).
Qu'est-ce que c'est que ce SDL Translations 2009 dont tu parles ? Je n'en trouve nulle trace chez SDL...
Il va bien y avoir une nouvelle version en juin, mais elle s'appelle SDL Trados Studio 2009 et pour l'instant, elle coûte 715 EUR. C'est le prix d'appel, le prix final n'est pas encore connu, mais je serais étonnée qu'il grimpe à 2000... Ou bien tu es tuyauté en exclu ?


 

Éric Cléach  Identity Verified
France
Local time: 00:55
Member (2005)
English to French
Ça dépend... May 8, 2009

Bruno Magne wrote:

Question produit final (texte remis « nettoyé » au client, il n'y a aucune différence. Et il est possible de nettoyer un fichier traduit sous Trados avec WordFast et vice-versa.


Avec des clients directs, ça ne pose pas de problème, mais la quasi-totalité des agences avec lesquelles je travaille m'envoient désormais des fichiers TagEditor et demandent de les livrer dans ce même format.

Ça dépend surtout de nos spécialités : dans le domaine de la localisation (et de l'informatique en général), j'ai l'impression que les bons vieux fichiers RTF ou XLS sont en train de disparaître. Les agences de localisation utilisent désormais TagEditor ou d'autres solutions "gratuites" côté traducteur (Idiom -racheté récemment par SDL-, across, Microsoft Helium - qui ne fonctionne d'ailleurs qu'avec Trados- ou IBM Translation Manager).

Sauf erreur de ma part, si le client envoie un fichier TTX et qu'il attend un fichier dans ce même format et qu'on ne possède pas Trados, on est coincé (sauf au prix de conversions plus ou moins hasardeuses avec WordFast ?).

La version à +/- 2000 € de SDL Trados Studio 2009 est la version "Pro" destinée aux agences, qui permet notamment d'utiliser plusieurs licences simultanément sur un réseau local.

La version "Freelance" reste pour l'instant aux environs de 600-700 €, ce qui ne représente quand même pas un investissement énorme, d'autant que si l'on met sa version à jour régulièrement, il n'y a plus de grosses sommes à débourser. Depuis janvier 2005, j'ai dû débourser 1000 € grand maximum pour Trados, entre la version initiale et les mises à jour (en ayant toujours la dernière version)... soit 250 € par an environ pour un logiciel que j'utilise tous les jours ou presque !

Étant donné mes spécialités, j'aurais certainement été obligé de refuser de nombreux projets si je n'avais pas eu Trados. Qu'on le veuille ou non, le fait de ne pas posséder Trados est même un critère indispensable pour pouvoir ne serait-ce que rentrer dans la base de traducteurs de certaines agences.

Alors oui, on peut toujours prétendre avoir Trados alors qu'on n'utilise que WordFast, mais le jour où le client envoie des fichiers TagEditor générés par un filtre plus ou moins complexe, on fait quoi ?

Maintenant, rien n'est figé en ce bas monde et le fait que SDL ait racheté tour à tour Trados puis Idiom risque en effet d'inciter des grosses agences à se tourner vers des CAT indépendants (qui n'appartiennent pas à un de leurs concurrents).

Ma conclusion (qui n'engage que moi) : pour s'ouvrir le plus de portes possible en traduction technique auprès d'agences, rien ne vaut Trados.

[Modifié le 2009-05-08 10:24 GMT]


 

Adrien Esparron
Local time: 00:55
Member (2007)
German to French
+ ...
Je me permets de nuancer à mon tour May 8, 2009

Éric Cléach wrote:

Étant donné mes spécialités, j'aurais certainement été obligé de refuser de nombreux projets si je n'avais pas eu Trados.



Possible, mais je ne dispose ni de Trados ni de SDLX (et n'en ai aucunement l'intention) et c'est sur ma capacité à expliquer au client pourquoi il doit aussi faire sa part du travail qu'il ne m'a jamais été refusé de travailler avec WordFast ou MemoQ (j'ai tâté du OmegaT aussi). Si le traducteur sait techniquement de quoi il parle, il n'est aucune raison qu'il ne soit pas entendu (à moins d'avoir un vrai épais comme interlocuteur, auquel cas vaut mieux aller voir ailleurs). En revanche, dans le cas contraire, il se laisse imposer des obligations qui ne sont pas des choix. Ses choix. Je me rends à mon lieu de travail avec l'automobile qui est la "mienne" : je serais interdit parce que cela n'est pas la marque recommandée par l'employeur ? Absurde, cela n'existe que chez Mister Bean le tricycle bleu clair honteux. Certains lobbies ont la vie dure comme certaines incompétences (on ne se méprend pas ici : celle des donneurs d'ordre).

OM


 

Eric Hahn (X)  Identity Verified
France
Local time: 00:55
French to German
+ ...
Across May 8, 2009

Epameinondas Soufleros wrote:

Tu dois l'essayer!


http://www.my-across.net/en/index.aspx

C'est un bon plan !icon_wink.gif


 

Éric Cléach  Identity Verified
France
Local time: 00:55
Member (2005)
English to French
..... May 8, 2009

Olivier MANESSE wrote:

Possible, mais je ne dispose ni de Trados ni de SDLX (et n'en ai aucunement l'intention) et c'est sur ma capacité à expliquer au client pourquoi il doit aussi faire sa part du travail qu'il ne m'a jamais été refusé de travailler avec WordFast ou MemoQ (j'ai tâté du OmegaT aussi). Si le traducteur sait techniquement de quoi il parle, il n'est aucune raison qu'il ne soit pas entendu (à moins d'avoir un vrai épais comme interlocuteur, auquel cas vaut mieux aller voir ailleurs). En revanche, dans le cas contraire, il se laisse imposer des obligations qui ne sont pas des choix. Ses choix. Je me rends à mon lieu de travail avec l'automobile qui est la "mienne" : je serais interdit parce que cela n'est pas la marque recommandée par l'employeur ? Absurde, cela n'existe que chez Mister Bean le tricycle bleu clair honteux. Certains lobbies ont la vie dure comme certaines incompétences (on ne se méprend pas ici : celle des donneurs d'ordre).

OM


Pour un traducteur expérimenté qui bénéficie d'une longue expérience, il est peut-être possible de s'en tirer plus facilement et de choisir avec quel logiciel on veut travailler.

Ça n'empêche que j'ai passé les deux tiers de mon temps ces quatre dernières années sur des projets de localisation divers et variés, pour des agences comme pour des clients directs, et qu'on m'a ***systématiquement*** demandé de livrer des fichiers "bilingues", qu'il s'agisse de fichiers TagEditor, Idiom ou autres...

À la décharge des agences, lorsqu'il faut gérer des projets de plusieurs millions de mots traduits par des dizaines de traducteurs, je comprends aussi qu'elles ne peuvent pas se permettre de préparer des fichiers dans différents formats, au bon vouloir de chaque traducteur, puis de les retraiter une fois livrés pour mettre leurs TM à jour et livrer le client final.

Le format XLIFF était censé nous affranchir des formats propriétaires, mais il reste malheureusement très peu utilisé dans des projets de grande ampleur.

Eric

[Modifié le 2009-05-08 13:18 GMT]


 

Adrien Esparron
Local time: 00:55
Member (2007)
German to French
+ ...
Mais personne ne dit le contraire May 8, 2009

Éric Cléach wrote:

Ça n'empêche que j'ai passé les deux tiers de mon temps ces quatre dernières années sur des projets de localisation divers et variés, pour des agences comme pour des clients directs, et qu'on m'a ***systématiquement*** demandé de livrer des fichiers "bilingues", qu'il s'agisse de fichiers TagEditor, Idiom ou autres...



Si un client me demande un fichier bilingue, je le lui livre bilingue (uncleaned) et monolingue (cleaned) ainsi qu'avec une TM (TXT et/ou TMX) si demandé sans le moindre souci avec WordFast (je ne parle ici que de la version Classic et ne commente pas le version Pro qui devrait aligner tout cela d'un revers de manche quand cela fonctionnera correctement, ce qui ne semble pas être encore tout à fait le cas). Je ne vois pas l'obligation d'imposer autre chose. Ce n'est que la méconnaissance des donneurs d'ordre (directs ou agences) de ce qu'est la traduction et des éventuels outils pouvant l'assister qui est en cause. Rien d'autre.

OM


 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 21:55
English to French
+ ...
À Sophie May 8, 2009

Pardon, je crois que je me suis mélangé les touches. Eric a raison, il s'agit de la version Pro de SDL Trados Suite 2009.

Et je confirme que suivant le site de SDL, elle "ne" coûte "que" 2000 et quelque euros

Il existe une version Free-lance qui pourra côuter 175 euros et plus (en fonction de la version précédente) pour la MISE À NIVEAU.

Pour qui ne possède aucun programme SDL Trados, le prix de vente est de 895 euros. Ce qui est quand même beaucoup pour un traducteur qui débuterait. Et je ne sais pas dire s'il est possible d'acheter des versions (de Trados) d'occasion. Mais si c'est une question de finances, je crois que WordFast Pro servirait parfaitement. De plus, qui achète WordFast Pro emporte aussi WordFast Classic.

Je suis d'accord avec Éric pour dire qu'il est très important de disposer de TagEditor, mais je partage aussi l'avis d'Olivier. Il faut savoir convaincre le client....

Bon week-end à tout le monde

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif


 

Kathryn Sanderson  Identity Verified
United States
Local time: 18:55
French to English
TOPIC STARTER
Mes spécialités May 8, 2009

Éric Cléach wrote:


Ça dépend surtout de nos spécialités : dans le domaine de la localisation (et de l'informatique en général), j'ai l'impression que les bons vieux fichiers RTF ou XLS sont en train de disparaître. Les agences de localisation utilisent désormais TagEditor ou d'autres solutions "gratuites" côté traducteur (Idiom -racheté récemment par SDL-, across, Microsoft Helium - qui ne fonctionne d'ailleurs qu'avec Trados- ou IBM Translation Manager).
...

Étant donné mes spécialités, j'aurais certainement été obligé de refuser de nombreux projets si je n'avais pas eu Trados. Qu'on le veuille ou non, le fait de ne pas posséder Trados est même un critère indispensable pour pouvoir ne serait-ce que rentrer dans la base de traducteurs de certaines agences.


Mes spécialités ne sont ni l'informatique, ni la technique, ni la localisation. Ce sont la médicine, la cuisine, l'histoire, la critique littéraire...

J'ai peut-être plus d'options, donc?

Merci à tous pour vos réponses!

Kathryn


 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 00:55
Member (2007)
German to French
+ ...
Merci pour les précisions May 8, 2009

Concernant TagEditor, j'ajoute un mot, car le message d'Olivier pourrait un peu laisser croire que TagEditor est une plaie dont il vaudrait mieux se débarrasser si seulement les clients acceptaient. Mais perso, j'aime beaucoup travailler dans TagEditor, il est dans certains aspects bien plus pratique que Word. Mais pas dans tous. En somme : ça dépend du projet.

 

Adrien Esparron
Local time: 00:55
Member (2007)
German to French
+ ...
TagOutche May 8, 2009

Sophie Dzhygir wrote:

Concernant TagEditor, j'ajoute un mot, car le message d'Olivier pourrait un peu laisser croire que TagEditor est une plaie dont il vaudrait mieux se débarrasser si seulement les clients acceptaient.



Moi jamais dit cela parce que moi pas commenter ce que je ne connais pas. Pas causé de la chose, je crains. Je crois.

Moi, avoir dit : je discute avec mon donneur d'ordre et nous d'accord ou pas.

OM

[Modifié le 2009-05-08 17:59 GMT]


 
Pages in topic:   [1 2 3] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Logiciel de traduction: lequel?

Advanced search






SDL MultiTerm 2019
Guarantee a unified, consistent and high-quality translation with terminology software by the industry leaders.

SDL MultiTerm 2019 allows translators to create one central location to store and manage multilingual terminology, and with SDL MultiTerm Extract 2019 you can automatically create term lists from your existing documentation to save time.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search