Pages in topic:   [1 2] >
Une relecture qui tourne au cauchemar
Thread poster: Martine Etienne

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 03:34
Member (2003)
English to French
+ ...
May 9, 2009

Bon, je viens de me faire avoir comme un bleu... alors je me demande quel est mon recours.

Un client bien noté au BlueBoard d'ailleurs me propose une relecture.. je demande à voir un extrait.. je le reçois.. certains passages sont loufoques mais pas tous... Je prends.. 10.000 mots à relire...

Je reçois le fichier, j'accuse réception, je reçois le bon de commande qui comporte en fait 15.000 mots.. Je me dis, tant pis...

En réalité, si je copie le fichier Excel en Word, j'ai 22.000 mots français.
Visiblement plus de 50 % de ce texte a été traduit par une machine. Tout est à réécrire. Je ne sais pour ainsi dire rien sauver et quand un mot est un peu moins courant, il n'est simplement pas traduit.

Bref.. le fiasco total.

Vous me direz... Assume, fallait prendre plus de précaution. OK mais même avec la meilleure bonne volonté du monde, le délai n'est pas réalisable. En effet, entre relire 10.000 mots et en retraduire 15.000 (et même plus), la différence est énorme.

Que me conseillez-vous ???

[Modifié le 2009-05-10 16:29 GMT]


 

Hepburn  Identity Verified
France
Local time: 03:34
English to French
+ ...
Rien que la vérité May 9, 2009

Un P.O. peut être changé au bénéfice d'un autre, plus près de la vérité.

Cela m'arrive assez fréquemment pour des relectures qui réservent ce genre de surprises - souvent même alors qu'un texte qui s'annonçait normal se révèle, pratiquement à mi-chemin, plus long que prévu, après une vérification que je n'avais pas jugée utile au tout début et aussi plus ardu en raison de très nombreuses erreurs de traduction non décelées au cours d'un bref coup d'oeil

Mes clients n'ont jamais objecté. Ils renvoient tout simplement un autre P.O et c'est celui-là qui compte.

Il ne faut pas culpabiliser mais expliquer les choses telles qu'elles sont.

Il ne faut pas culpabiliser ni penser systématiquement que le client était au courant.

Bon courage!

Claudette


 

NMR (X)
France
Local time: 03:34
French to Dutch
+ ...
Excel est traître May 10, 2009

Je me suis faite avoir de la même façon il y a quelques mois. Dans mon fichier il y avait un grand nombre de cases qui avaient une tout petite hauteur, donc le texte ne se voyait que si, dans l'Affichage, la fonction "barre de formule" était cochée, mais il était bel et bien là. En plus le texte visible était à peu près traduit, et il n'y avait rien ou pas grand'chose dans les cases "invisibles". J'ai commencé bêtement à "réparer" les cellules, puis au bout d'un certain temps je me suis demandé combien de mots il y avait, j'ai tout copié dans Word et j'ai compris.

Je dirais que si la qualité ne correspond pas à l'échantillon initialement fourni, et si le nombre de mots ne correspond pas à ce qui avait été prévu, il y a déjà rupture de contrat, donc il faut stopper ça au plus vite.

L'agence a dû également faire un devis au client, donc elle a dû tout copier dans Word, donc elle sait combien il y a de motsicon_frown.gif

NB si on veut voir tout le texte qu'il y a dans une feuille Excel, positionner les cellules de la façon suivante :
- Format Cellule > Alignement Vertical : Haut
- dans le même menu, cocher "Renvoyer à la ligne automatiquement"
- Format Ligne : Ajustement automatique
(également si on veut relire confortablement, en ayant les deux langues côte à côte)



[Modifié le 2009-05-10 09:25 GMT]


 

Mohamed Mehenoun  Identity Verified
Algeria
Local time: 02:34
English to French
+ ...
!+! May 10, 2009

Martine Etienne wrote:

Bon, je viens de me faire avoir comme un bleu... alors je me demande quel est mon recours.

Un client bien noté au BlueBoard d'ailleurs me propose une relecture.. je demande à voir un extrait.. je le reçois.. certains passages sont loufoques mais pas tous... Je prends.. 10.000 mots à relire...

Je reçois le fichier, j'accuse réception, je reçois le bon de commande qui comporte en fait 15.000 mots.. Je me dis, tant pis...

En réalité, si je copie le fichier Excel en Word, j'ai 22.000 mots français.
Visiblement plus de 50 % de ce texte a été traduit par une machine. Tout est à réécrire. Je ne sais pour ainsi dire rien sauver et quand un mot est un peu moins courant, il n'est simplement pas traduit.

Bref.. le fiasco total.

Vous me direz... Assume, fallait prendre plus de précaution. OK mais même avec la meilleure bonne volonté du monde, le délai n'est pas réalisable. En effet, entre relire 10.000 mots et en retraduire 15.000 (et même plus), la différence est énorme.

Que me conseillez-vous ???


Bonjour,

Vous pouvez changer le P.O. en signalant poliment au client qu'il s'est trompé quant au nombre de mots.

Ce qui me dérange c'est que vous soyez prête à faire la correction alors que la traduction a été effectuée par une machine ! Personnellement je le signalerai au client et annulerai le projet ou bien je demanderai un tarif de traduction et non de correction !

Cordialement,


 

Elisabeth Toda-v.Galen  Identity Verified
France
Local time: 03:34
Dutch to French
+ ...
prévenir le client... May 10, 2009

Martine Etienne wrote:

En réalité, si je copie le fichier Excel en Word, j'ai 22.000 mots français.
Visiblement plus de 50 % de ce texte a été traduit par une machine. Tout est à réécrire. Je ne sais pour ainsi dire rien sauver et quand un mot est un peu moins courant, il n'est simplement pas traduit.

Bref.. le fiasco total.

Vous me direz... Assume, fallait prendre plus de précaution. OK mais même avec la meilleure bonne volonté du monde, le délai n'est pas réalisable. En effet, entre relire 10.000 mots et en retraduire 15.000 (et même plus), la différence est énorme.

Que me conseillez-vous ???


Bonjour Martine,

J'espère que tu n'as pas encore fait tout le travail.... Personnellement, quand ça arrive, je préviens le client que la traduction est trop mauvaise et qu'il faut tout reprendre. En même temps, je lui parlerai du nombre de mots supplémentaires, et donc du tarif qui va avec.

Les agences n'ont pas toujours idée de la qualité de la traduction car elles ne parlent pas toujours la langue cible.... et ne peuvent donc pas en juger. Ou alors, elles font suivre les boulots sans regarder ...

En tout cas, je ne ferai pas le travail aux conditions initiales si j'étais toi. On peut se faire avoir parfois (sur le degré de difficulté par ex.) mais ici, la commande initiale n'a rien à voir avec la réalité.

Bon courage !
Elisabeth


 

Adrien Esparron
Local time: 03:34
Member (2007)
German to French
+ ...
Le client est-il francophone ? May 10, 2009

Martine Etienne wrote:

Vous me direz... Assume, fallait prendre plus de précaution. OK mais même avec la meilleure bonne volonté du monde, le délai n'est pas réalisable. En effet, entre relire 10.000 mots et en retraduire 15.000 (et même plus), la différence est énorme.



Pour le nombre de mots à relire, je n'ai pas de jugement entre 15 000 et 22 000. S'il y a une "vraie" erreur, faut effectivement le signaler et refaire la commande. Demander aussi comment le décompte des mots a été fait. C'est un premier point.

Maintenant si le texte est aussi calamiteux que cela, qu'il faut "retraduire", il n'est guère compliqué de faire comprendre au client ce qui ne va pas : quelques échantillons bien choisis devraient prouver la mauvaise qualité de la traduction. Ce n'est donc plus de la "relecture" au sens noble du terme et retour à l'envoyeur. Point. Je l'ai fait il y a quelques jours sans état d'âme.

Mais, et cela m'est arrivé, si le client n'est pas francophone (ou de bien mauvaise foi), cela peut se compliquer grave (il n'a pas la capacité d'appréciation) : à qui fait-il confiance ? À "son" traducteur ou à "son" relecteur ? Cela peut très vite virer au rouge. Tu ne perds rien en laissant tout tomber, parce que de manière générale tu perds ton temps, ton argent, tes nerfs et que le résultat est rarement bon.

Mon expérience.

Bon courage quoiqu'il advienne,

Olivier


 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 21:34
English to French
+ ...
Soumission May 11, 2009

Ce cas est un excellent exemple d'une situation où il aurait été plus que pratique de donner une soumission en bonne et due forme avant que le client n'envoie son bon de commande. Bref, c'est toujours utile de faire en sorte que le bon de commande soit une réponse à une soumission dans laquelle tu établis toi-même clairement le travail que tu effectues.

Dans ce cas précis, la soumission aurait pu comprendre une mention du fait que la soumission a été établie selon un petit échantillon du travail à effectuer, et que si cet échantillon n'est pas représentatif de l'ensemble du matériel, la soumission sera à revoir. En répondant par un bon de commande à une telle soumission, le client accepte de revoir l'entente s'il y a lieu.

Autre chose qu'il vaut la peine d'obtenir est la confirmation par le client que le matériel à relire a été traduit par une personne compétente. Si le client signe, on peut alors carrément refuser de continuer la relecture si on se rend compte que la traduction à réviser n'est rien de plus qu'une traduction automatique.

Ça ne t'aidera pas à t'en sortir cette fois-ci, mais à l'avenir, ces petites pratiques, qui ajoutent à peine à ta charge de travail, pourraient te faire économiser du temps, de l'argent et des maux de tête et te donner des arguments en béton si jamais les choses tournent mal. C'est une assurance en quelque sorte.

Pour le cas présent, tu peux quand même faire savoir au client que votre entente assumait que la traduction était apte à être relue, ce qui ne semble pas être le cas. De toute façon, je crois qu'une discussion avec le client s'impose. Sait-on jamais, il est peut-être bien intentionné et acceptera de prolonger l'échéancier et de majorer les honoraires.

[Edited at 2009-05-11 22:27 GMT]


 

Martine Etienne  Identity Verified
Belgium
Local time: 03:34
Member (2003)
English to French
+ ...
TOPIC STARTER
Un petit feedback May 13, 2009

Je me suis vue proposée une augmentation de 10 % de mon tarif de relecture pour faire ce travail.icon_eek.gif L'agence (française) a reconnu qu'il s'agissait plus d'une traduction que d'une relecture. Le texte cible était en français, l'agence devait donc être au courant dès le début.

J'ai finalement laissé tomber en leur signalant que le travail ne respectait pas les conditions initiales du bon de commande.

Je suis sans nouvelles.... Mais.. je suis soulagée !!!icon_biggrin.gif

Merci à tous pour vos conseils.;)


Martine


 

Sophie Dzhygir  Identity Verified
France
Local time: 03:34
Member (2007)
German to French
+ ...
Bonne décision ! May 13, 2009

Eh eh, y'en a qui s'embêtent pas quand même, ils admettent que c'est une retraduction, mais ils ne te proposent toujours pas un tarif de traduction...

Je pense que tu as bien fait, et si tu es soulagée, c'est bon signeicon_smile.gif


 

Fabienne1969
Local time: 03:34
French to English
+ ...
A peu près la même chose Jun 8, 2009

Cela me soulage de voir que ne suis pas la seule à qui une chose semblable est arrivée !
On m'envoie début de semaine dernière un document... Premier problème c'est un document technique, et moi le technique ce n'est pas du tout mon rayon. Je le précise en disant que n'étant pas technique, je ne peux nullement garantir la traduction en question. On insiste lourdement en me disant que je suis la seule disponible pour le faire, que de toute manière tout est déjà traduit en français, que je n'ai plus qu'à regarder les mots et à m'aider du lexique fourni. Bon, j'accepte... Seulement surprise, le document est effectivement traduit...en petit nègre !!!!! Visiblement une traduction électronique style Google, un truc illisible. 58 pages à retraduire de A jusqu'à Z sans compter le formatage du document qui nécessite à lui seule ne serait-ce qu'une journée, et en plus on me dit que j'ai deux jours pour faire le tout vu en plus le nombre de photos inhérentes au bon fonctionnement de la machine !!!!!!!!! Finalement j'ai pu faire le travail mais je leur ai dit qu'il me fallait du temps, que devant chercher mon vocabulaire de manière très fréquente et tout remettre en forme, deux jours n'étaient pas suffisants, c'était la semaine ou rien. Ils ont accepté, gentiment même, et me proposent même de me payer à la fois la traduction plus la relecture. Je suis donc gagnante mais à quel prix !
C'est vrai qu'il faut être vigilant mais parfois les clients ont l'art et la manière "de présenter le cadeau"...


 

Arnaud HERVE  Identity Verified
France
Local time: 03:34
English to French
+ ...
Mmhh Jun 8, 2009

Oui ça m'est arrivé aussi récemment, avec un client direct.

Je crois qu'il s'était dit "Quoi? Un traducteur? On est modernes nous, pas besoin de traducteur!" Et il avait passé son texte dans Google ou un truc comme ça.

Et puis il s'est aperçu du désastre et est arrivé vers moi en me demandant de "retoucher". Forcément il me demandait mon meilleur prix pour "only proofreading"......

C'était un contrat tout à refaire.

Par contre j'ai révisé d'urgence un catalogue de vêtements, et là c'était un plaisir. Juste deux heures de travail et presque rien à faire.


 

Geraldine Oudin  Identity Verified
United Kingdom
Japanese to French
+ ...
Relecteur petit nègre Jun 10, 2009

Et bien, chers collègues, j'ai été confrontée la semaine dernière à la situation inverse.
Après avoir soumis une traduction qui me semblait nickel, je reçois un mail me disant que le relecteur a dû corriger énormément de choses, que le client est déçu de la qualité, etc.
Choquée, je demande à voir le texte corrigé. Cela donnait à peu près cela (en reprenant la phrase précédente):

"Ayante soumise traduction qui me semblasse nickelle, je reçoit une mail qui me disant..." (et je n'exagère pas...ou si peu)

J'ai donc enjoint le client à demander un troisième avis, et tout a été vite réglé. Ca m'a quand même fait perdre un temps précieux.


 

Laurent KRAULAND (X)  Identity Verified
France
Local time: 03:34
French to German
+ ...
Qui sont nos relecteurs ? Jun 10, 2009

Et combien de temps faut-il passer à argumenter sur le travail fourni côté traducteur ?

France-Japon wrote:

J'ai donc enjoint le client à demander un troisième avis, et tout a été vite réglé. Ca m'a quand même fait perdre un temps précieux.


Au risque de me répéter, et sans savoir si de telles pratiques sont liées à la "crise" (puisque tout ou presque y puise sa justificationicon_frown.gif à l'heure actuelle), je trouve que notre profession atteint des sommets d'immaturité et d'irrationalité assez impressionnants et pas forcément maîtrisables.

Je croise les doigts en espérant qu'il ne s'agit que de pics de fièvre dus à la croissance.icon_smile.gif

Laurent K.

[Edited at 2009-06-10 05:50 GMT]


 

Cristina Peradejordi  Identity Verified
Spain
Local time: 03:34
French to Spanish
+ ...
le pire que j'ai eu.... Jun 10, 2009

Un peu comme vous, j'ai été contactée pour une relecture. Après un temps précieux passé en marchandage (on se serait cru au souk) et après avoir cedé u peu sor mon tarif habituel, j'ai reçu le texte. Et là, grosse surprise ! c'était du n'importe quoi! impossible de garder qq chose, fallait tout recommencer ! J'ai prévenu le client qu'au vu du désastre je ne pouvais pas maintenir le prix donné auparavant, il n'a rien voulu savoir et m'a presque traitée d'incompetente. Donc j'ai refusé le projet (en me faisant insulter au passage). Pour l'anecdote (et pour ceux qui traduisent l'espagnol).... Le Prince d'Orange, dans son texte était traduit par "el principe de la naranja") et la Puerta del Sol par "la porte du plancher" !

 

NMR (X)
France
Local time: 03:34
French to Dutch
+ ...
Oh non, c'est structurel Jun 10, 2009

Au risque de me répéter, et sans savoir si de telles pratiques sont liées à la "crise" (puisque tout ou presque y puise sa justificationicon_frown.gif à l'heure actuelle), je trouve que notre profession atteint des sommets d'immaturité et d'irrationalité assez impressionnants et pas forcément maîtrisables.


Il y a bien sûr des cas où l'on cherche à économiser, mais je vois plutôt une relation avec les systèmes de 'contrôle qualité' ou avec des promesses que les agences font aux clients. Depuis quelque temps certaines de mes traductions qui autrefois étaient transmises directement aux clients passent par un 'relecteur' et je ne compte plus les 'améliorations' (euphémisme). Ceci est lié également à la pénurie de traducteurs dans ma paire de langues, où il y a beaucoup de demande, et au système de suivi de modifications de Word (qui même pour des corrections modestes affiche tout en rouge => client paniqué), et bien sûr la nature humaine (donnez une trad à améliorer à quelqu'un et il se dira que, pour qu'on la lui donne cela ne doit pas être bon et qu'il faudra donc modifier le plus possible).

J'ai même vécu des situations burlesques où les traducteurs et les relecteurs, censés être 'interchangeables', n'arrêtaient pas de se tirer dans les pattes pour des questions de style, sans toutefois avoir été mis en relation (pour ne pas qu'ils discutent tarifs). Le client final a dû se demander pourquoi la qualité était aussi inégale, et en tout cas il voulait autre chose mais ses demandes étaient prises en compte une fois, après on oubliait.


 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Une relecture qui tourne au cauchemar

Advanced search






TM-Town
Manage your TMs and Terms ... and boost your translation business

Are you ready for something fresh in the industry? TM-Town is a unique new site for you -- the freelance translator -- to store, manage and share translation memories (TMs) and glossaries...and potentially meet new clients on the basis of your prior work.

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search