Pages in topic:   [1 2] >
Google : Centre Universel de Traduction
Thread poster: Jean-Marie Le Ray

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Italy
Local time: 05:34
Member
Italian to French
+ ...
Jun 9, 2009

Voilà, on l'attendait depuis un an, c'est tout chaud, ça vient se sortir. Aujourd'hui !

http://adscriptum.blogspot.com/2009/06/google-centre-universel-de-traduction.html

Si quelqu'un a la curiosité de tester, j'aimerais bien qu'on partage nos impressions ici.

J-M


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:34
English to French
+ ...
J'avais hâte! Jun 9, 2009

Eh bien, ils ont fini par honorer leur parole. J'avais très hâte, non pas que je veuille utiliser ce gadget pour mon travail mais plutôt pour en étrablir l'utilité pour les néophytes et les sites Web qui gagneraient à être multilingues ainsi que pour voir si les outils payants on de quoi avoir peur.

Tout d'abord, les formats de fichier qui peuvent être téléchargés pour traduction sont très limités - ça se résume pratiquement à Word. Deuxièmement, les fichiers ne peuvent pas dépasser 1 Mo.

Ensuite, on arrive dans la page appelée Workbench (hmm... ça me dit quelque chose, ce nom) - et on ne comprend rien! J'ai choisi le texte anglais de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale pour faire un essai. Alors, dans Workbench, j'ai dans le volet gauche
Canadian Environmental Assessment Act

alors que j'ai dans le volet droit
{0/}{1/}{2}Canadienne{/2} {3/}{2}Loi sur l'évaluation environnementale{/2}

Qu'est-ce que je suis supposée faire ici? D'abord, que sont les petits chiffres entre parenthèses avec des barres obliques? Ça m'a tout l'air d'être des vignettes un peu comme dans un outil de TAO. Mais si on ne peut voir l'emplacement de ces mêmes vignettes dans le volet gauche, on ne peut pas savoir quoi faire avec dans le volet droit. Surtout que dans mon exemple, les deux termes proposés doivent être inversés, mais je ne sais alors comment placer les vignettes. Si le volet droit affichait ces vignettes, ce serait beaucoup plus facile. J'ai donc simplement effacé toutes les vignettes et entré
Loi canadienne sur l'évaluation environnementale

après quoi j'ai cliqué sur Next. Malheureusement, le titre ainsi traduit a perdu son formatage (alors que la version originale était en Arial gras, la version traduite est maintenant en Times New Roman sans gras). Bon, tant pis, il était de toute façon écrit quelque part dans l'interface qu'une partie du formatage pourrait foutre le camp. Je passe au segment suivant.

Ici, le segment source aurait dû être
1992, c. 37
mais Google l'a cassé en deux. Bon, les règles de segmentation sont à l'oeuvre. Peut-on les changer? Apparemment, non. Je suis donc obligée de m'en tenir au segment
1992, c.

Bref, pour un premier essai, je dirais que les outils de TAO sont quand même assez bien émulés, mais de façon très rigide. Jamais un professionnel ne pourra se servir de cette bidule efficacement dans son état actuel. Pour l'instant, on dirait que le but premier de cet outil est de garnir la grosse mémoire globale de Google. Ça ne me profite nullement, et ça fait un peu peur, car des agences pourraient s'en servir pour produire des traduction on ne peut plus douteuses. Il faut se rappeler que c'est ouvert à tous, et des unités de mémoire sans queue ni tête, il va y en avoir en masse.


Direct link Reply with quote
 

Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 05:34
French to German
+ ...
Rien à ajouter... Jun 9, 2009

ViktoriaG wrote:
Pour l'instant, on dirait que le but premier de cet outil est de garnir la grosse mémoire globale de Google. Ça ne me profite nullement, et ça fait un peu peur, car des agences pourraient s'en servir pour produire des traduction on ne peut plus douteuses. Il faut se rappeler que c'est ouvert à tous, et des unités de mémoire sans queue ni tête, il va y en avoir en masse.


sinon que, jusqu'à preuve du contraire, nous allons probablement nous en prendre plein les dents dans un avenir... relativement proche !

Laurent K.


Direct link Reply with quote
 

Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
Italy
Local time: 05:34
Member
Italian to French
+ ...
TOPIC STARTER
Placeholders Jun 9, 2009

ViktoriaG wrote:

alors que j'ai dans le volet droit
{0/}{1/}{2}Canadienne{/2} {3/}{2}Loi sur l'évaluation environnementale{/2}




C'est ce que Google appelle les "placeholders", et ça sert à ne traduire que le texte sans modifier les balises pour respecter le formatage.

Ce qu'il faut voir dans ce service, c'est aussi que ce n'est qu'un début. Disons que ça c'est la partie "outils", et que comme pour tous les services Google qui peuvent rester en bêta pendant des années, il faudra s'attendre à des améliorations périodiques qui finiront par rendre l'outil de moins en moins rigide...

J-M


Direct link Reply with quote
 

ViktoriaG  Identity Verified
Canada
Local time: 23:34
English to French
+ ...
Ou pas... Jun 9, 2009

ScottishWildCat wrote:

...jusqu'à preuve du contraire, nous allons probablement nous en prendre plein les dents dans un avenir... relativement proche !

Je crois que la seule manière dont on pourrait s'en prendre plein les dents dans un avenir quelconque serait que le service ne soit ouvert qu'à des traducteurs chevronnés répondant à un minimum de critères. La mémoire publique ne sera jamais à la hauteur de ce que j'ai sur mon ordinateur puisqu'elle sera un amassis de traductions de qualités très variables. Tant que le service demeure ouvert à tous, je crois que nous n'avons rien à craindre.


Direct link Reply with quote
 

Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 05:34
French to German
+ ...
Une question à Jean-Marie Jun 9, 2009

Le Centre de Traduction Google se sert-il de la même mémoire que la fonctionnalité Google Translate ?

Je pose la question parce que Wordfast Anywhere
  • se sert a priori de la mémoire de Google Translate en guise de VLTM (Very Large Translation Memory). Bien sûr, on peut faire des réglages pour que les TM et les textes restent confidentiels, mais c'est un peu "limite".

  • http://67.221.227.92/anywhere/

    Laurent K.



    [Edited at 2009-06-09 17:34 GMT]

    Direct link Reply with quote
     

  • Yves Champollion  Identity Verified
    English to French
    mémoires publiques, mémoires privées... Jun 9, 2009

    je rebondis sur Laurent K. :

    "Le Centre de Traduction Google se sert-il de la même mémoire que la fonctionnalité Google Translate ?

    Je pose la question parce que Wordfast Anywhere
  • se sert a priori de la mémoire de Google Translate en guise de VLTM (Very Large Translation Memory). Bien sûr, on peut faire des réglages pour que les TM et les textes restent confidentiels, mais c'est un peu "limite"."

    Approximatif. Voici l'info fiable:
    http://www.wordfast.net/?whichpage=wowconfidential

    Retour au sujet du fil actuel, passionnant. Oublions les phobies genre "l'informatique va nous bouffer". Laissons ces clameurs aux béotiens. De toute façon, google ou pas, SDL ou pas, Wordfast ou pas, les outils vont être de plus en plus technologiques; le marché toujours plus exigeant.

    J'applaudis à l'innovation de Google, même si elle vient écraser mes plates-bandes (Wordfast Anywhere).

    Ma remarque serait celle-ci: si nos traductions alimentent une méga mémoire publique... nous offrons du contenu à Google. Je sais que tout ce que nous publions sur internet est aspiré, donc quelque part, tout ce que nous publions leur est "offert". Jusqu'ici c'était monolingue. Mais ma TM, c'est ma sueur, et quand c'est la mienne, est elle salée!

    Enfin si je comprends bien, on peut la "planquer", notre TM perso, par contre, faudrait lire la totalité de leurs conditions. Récemment je lisais que le contenu des mails de Gmail.com était susceptible de se retrouver indexé un jour... c'était écrit noir sur blanc dans leurs conditions. J'y ai pas cru sur le coup, mais j'ai vérifié.

    salut à tous les forumistes!
    - yves champollion



    [Edited at 2009-06-09 19:29 GMT]

    [Edited at 2009-06-09 19:30 GMT]

    Direct link Reply with quote
     

  • Laurent KRAULAND  Identity Verified
    France
    Local time: 05:34
    French to German
    + ...
    Merci ! Jun 9, 2009

    Yves Champollion wrote:

    je rebondis sur Laurent K. :

    ScottishWildcat wrote:
    Le Centre de Traduction Google se sert-il de la même mémoire que la fonctionnalité Google Translate ?

    Je pose la question parce que Wordfast Anywhere
  • se sert a priori de la mémoire de Google Translate en guise de VLTM (Very Large Translation Memory). Bien sûr, on peut faire des réglages pour que les TM et les textes restent confidentiels, mais c'est un peu "limite".


  • Approximatif. Voici l'info fiable:
    http://www.wordfast.net/?whichpage=wowconfidential

    salut à tous les forumistes!
    - yves champollion



    Merci pour l'information, j'ai eu l'occasion - en tant que fidèle de WFC et de WFP - de tester Anywhere (même occasionnellement). Je suis donc rassuré.

    Et à tout prendre, je préfère la solution Anywhere à la solution G. - ne serait-ce que pour des raisons pratiques, liées à mon utilisation intensive de l'interface WFC.

    Yves Champollion wrote:
    Récemment je lisais que le contenu des mails de Gmail.com était susceptible de se retrouver indexé un jour... c'était écrit noir sur blanc dans leurs conditions. J'y ai pas cru sur le coup, mais j'ai vérifié.


    Avec environ 80% de contenu quasi-publicitaire et de pourriels dans mon compte Gmail (que je n'utilise presque plus), ça risque d'être de la pollution supplémentaire plus que de l'indexation sensée. Mais c'est quand même... ahurissant. Les fanatiques des applications Google à tout crin apprécieront !

    Laurent K.


    [Edited at 2009-06-09 19:55 GMT]


    Direct link Reply with quote
     

    Agnès Levillayer
    Italy
    Local time: 05:34
    Italian to French
    + ...
    Passionnant Jun 9, 2009

    Merci, Jean-Marie, de ce rappel : ne voyant rien venir je pensais que tout s'était enlisé.

    En cliquant sur les captures d'écran de ton blog, je n'arrive pas à lire et donc à juger du résultat (avec toutes les limites de ma connaissance basique de l'anglais)...
    Quel est ton avis sur la qualité de la traduction obtenue?
    As-tu une idée de la disponibilité des autres combinaisons de langues?


    Direct link Reply with quote
     

    Jean-Marie Le Ray  Identity Verified
    Italy
    Local time: 05:34
    Member
    Italian to French
    + ...
    TOPIC STARTER
    Qualité Jun 9, 2009

    Agnès Levillayer wrote:

    Merci, Jean-Marie, de ce rappel : ne voyant rien venir je pensais que tout s'était enlisé.

    En cliquant sur les captures d'écran de ton blog, je n'arrive pas à lire et donc à juger du résultat (avec toutes les limites de ma connaissance basique de l'anglais)...
    Quel est ton avis sur la qualité de la traduction obtenue?
    As-tu une idée de la disponibilité des autres combinaisons de langues?



    Agnès,

    Je n'ai pas du tout consulté la qualité du texte traduit car dans mon billet je me suis attaché uniquement à décrire la procédure et les étapes à suivre pour commencer la traduction d'un texte.

    Ceci étant dit, je voudrais faire un discours plus général en reprenant ce passage d'Yves :



    Retour au sujet du fil actuel, passionnant. Oublions les phobies genre "l'informatique va nous bouffer". Laissons ces clameurs aux béotiens. De toute façon, google ou pas, SDL ou pas, Wordfast ou pas, les outils vont être de plus en plus technologiques; le marché toujours plus exigeant.

    J'applaudis à l'innovation de Google, même si elle vient écraser mes plates-bandes (Wordfast Anywhere).

    Ma remarque serait celle-ci: si nos traductions alimentent une méga mémoire publique... nous offrons du contenu à Google. Je sais que tout ce que nous publions sur internet est aspiré, donc quelque part, tout ce que nous publions leur est "offert". Jusqu'ici c'était monolingue. Mais ma TM, c'est ma sueur, et quand c'est la mienne, est elle salée!

    Enfin si je comprends bien, on peut la "planquer", notre TM perso, par contre, faudrait lire la totalité de leurs conditions. Récemment je lisais que le contenu des mails de Gmail.com était susceptible de se retrouver indexé un jour... c'était écrit noir sur blanc dans leurs conditions. J'y ai pas cru sur le coup, mais j'ai vérifié.



    Dans le système de traduction automatique de Google que j'ai décrit ici, ce qui compte c'est la quantité de données qui alimentent le système. Or aucun système au monde ne dispose d'autant de données que Google. C'est ahurissant. Et au final la "qualité" du rendu est étroitement liée à la quantité des données traitées. Plus tu as de données à traiter, plus la qualité augmente. C'est d'ailleurs pour ça qu'un couple anglais-français donnera de bien meilleurs résultats que japonais-sanskrit, par exemple.

    Or Google peut faire des traitements massifs de tous les bitextes dont il dispose, y compris grâce à son programme de numérisation des bibliothèques. Comme je l'ai décrit ici, la numérisation et la mise en parallèle de tous les grands classiques de la littérature mondiale peut fournir des mémoires immenses, il n'y a qu'à puiser.

    Donc avec les ressources qu'a déjà Google et qui ne cessent d'augmenter, le système de traduction de Google est en apprentissage permanent et accroît la qualité à la vitesse grand V.

    Ce n'est pas pour rien qu'en 10 ans à peine, Google a réussi à faire mieux que les géants du secteur - IBM et Systran pour ne citer qu'eux - en 60 ans d'études et d'investissements lourds, très lourds, sur la TA.

    Pour tenter une métaphore, je dirais qu'ignorer aujourd'hui l'arrivée en force de Google dans la traduction, cela revient très exactement au même qu'ignorer l'impact d'Internet sur la traduction il y a 20 ans.

    Donc de même qu'Internet a bouleversé notre métier en changeant énormément de choses, pas tout, mais énormément, il est clair que Google apportera énormément de bouleversements et que mieux vaut en être conscients.icon_smile.gif

    J-M


    Direct link Reply with quote
     

    ViktoriaG  Identity Verified
    Canada
    Local time: 23:34
    English to French
    + ...
    Toujours est-il Jun 10, 2009

    Google aligne des textes qui proviennent majoritairement d'Internet. Quand on sait que les documents sur Internet sont moins fiables du point de vue de la traduction que pratiquement n'importe quel autre type de document...

    Et puis, Systran et compagnie sont extrêmement efficaces, pourvu qu'il y ait intervention humaine régulière pour entretenir les dictionnaires, et pourvu qu'il existe des dictionnaires spécifiques pour chaque sujet. Les produits à installer sur des ordinateurs locaux et à personnaliser ne sont aucunement comparables aux services gratuits sur Internet qui tentent de plaire à la planète toute entière.

    [Edited at 2009-06-10 00:05 GMT]


    Direct link Reply with quote
     

    sylver  Identity Verified
    Local time: 11:34
    English to French
    Très intéressant... Jun 10, 2009

    Jean-Marie Le Ray wrote:

    Voilà, on l'attendait depuis un an, c'est tout chaud, ça vient se sortir. Aujourd'hui !

    http://adscriptum.blogspot.com/2009/06/google-centre-universel-de-traduction.html

    Si quelqu'un a la curiosité de tester, j'aimerais bien qu'on partage nos impressions ici.

    J-M


    Merci Jean-Marie. C'est vraiment intéressant.

    J'ai fait un petit essai en traduisant la page d'entrée de mon site et la traduction s'est déroulée sans problème particulier, si ce n'est que toute la mise en page est partie à la poubelle avec les scripts, même les scripts coté client.

    D'une manière générale, c'est un CAT primaire, mais qui bénéficie de la fabuleuse traduction machine de Google, qui peut souvent être retouchée et non pas supprimée.

    Dans l'ensemble, ça reste très primaire et dénué de fonction, comparé aux autres CATs sur le marché, mais pas mauvais du tout pour une version 1.0.

    Toutefois, comme le souligne Yves, le point qui me fait le plus tiquer, c'est la propriété de la traduction et des mémoires. Travailler avec cet outil revient à donner à Google un accès complet aux documents de vos clients ainsi qu'à vos traductions, le tout pour alimenter les TMs de Google et donc d'aider des amateurs à nous remplacer.

    Et si ça ne suffisait pas, les termes et conditions du service peuvent changer à tout moment sans notification préalable, ce qui invalide factuellement toute les protections -aussi faibles soient elles- qui se trouvent actuellement dans les conditions.

    En temps que traducteur professionnel, travailler avec cet outil, c'est donner le marteau pour se faire battre.

    [Edited at 2009-06-10 17:46 GMT]


    Direct link Reply with quote
     

    xxxEric Hahn  Identity Verified
    France
    Local time: 05:34
    French to German
    + ...
    Quel interrêt pour le traducteur professionnel ? Jun 14, 2009

    sylver wrote:
    En temps que traducteur professionnel, travailler avec cet outil, c'est donner le marteau pour se faire battre.


    C'est vraiment à se demander s'il est souhaitable d'alimenter ce genre de TM universelle.

    Une fois que la traduction automatique de qualité à bas prix sera devenue disponible, les clients l'achèteront chez Google et tous ceux qui y ont contribué seront les dindons de la farce !

    Allez-y puisque maintenant, c'est gratuit, mais plus tard, vous pouvez être sûr de payer le prix fort ... icon_biggrin.gif

    Cordialement,

    Eric

    [Modifié le 2009-06-14 08:58 GMT]


    Direct link Reply with quote
     

    James_xia  Identity Verified
    China
    Member
    English to Chinese
    + ...
    Les mêmes problèmes Jun 19, 2009

    Je n'avais pas réussi à ouvrir le lien, mais j'ai essayé la nouvelle trousse d'outils google, qui peut être trouvé avec les mêmes problèmes évoqués par ViktoriaG.

    Direct link Reply with quote
     

    Didier Caizergues
    Local time: 05:34
    English to French
    + ...
    Que devienne les textes, sources et traductions...? Jun 20, 2009

    Bonjour !

    Je souscris totalement à l'avis général sur la rigidité générale de ces outils, qui font pour l'essentiel du mot-à-mot, et pas toujours en finesse. Mais bon, ce qui me gêne le plus, c'est ce que deviennent les bribes de texte qu'on leur donne à manger...

    Ce qu'il faut savoir, c'est qu'à chaque fois qu'on charge une page sur Google Trad ou un autre "moteur" de traduction en ligne, cette page possède sa propre URL, et cette page est mise en cache dans un ou (le plus souvent) plusieurs serveurs, racines ou non, quelque part dans le monde, au cas où on voudrait la recharger rapidement le lendemain. On part du du principe que ça va simplifier la vie du plus grand nombre, et quand il s'agit de traduire ses souvenirs de vacances au corres' anglais (ou autre) de son fils, c'est tout bon, mais quand on traduit des documents un tant soit peu confidentiels, on frôle la faute professionnelle.

    De la même façon que les utilisateurs de sites comme Facebook ou autres n'ont plus aucun contrôle sur les photos qu'ils mettent en ligne, ceux qui se servent de ces sites de traductions en ligne doivent savoir qu'il existe, quelque part, une copie "en clair" d'un texte qu'on leur a donné à traduire. Une goutte d'eau dans la mer, sans doute, mais cela soulève quand même quelques questions...

    Edit et addendum : par curiosité, je viens de tester ce service à partir d'un article sur la page australienne de Google News, non par sens symbolique, mais parce que Google News est ma page d'accueil favorite de tous les temps, et même sur un texte d'un dizaine de lignes, j'ai noté une trentaine d'incohérences majeures, dont une qui m'a bien fait rire : apparemmemnt, un politicien australien (rien qu'un ?!) est poursuivi pour avoir accepté des avantages en nature pendant une campagne électorale de la part d'un certain Mr Grant, que Google Trad Toolkit a traduit par Mr de Subvention. Ça ne s'invente pas... Sans parler de l'Utegate (surnom australien de cette polémique), qui rappelle plein d'autres quelque-chose-gates, mais que Google n'a bien sûr pas pu traduire.

    Non franchement, on peut (encore) dormir sur nos deux oreilles, mais je suis d'accord avec ceux qui disent qu'il ne faut pas alimenter ni dresser cette bête curieuse. Nous tirerions les marrons du feu, mais au profit de qui ?

    [Edited at 2009-06-20 19:29 GMT]


    Direct link Reply with quote
     
    Pages in topic:   [1 2] >


    To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

    Moderator(s) of this forum
    Andriy Bublikov[Call to this topic]

    You can also contact site staff by submitting a support request »

    Google : Centre Universel de Traduction

    Advanced search






    PerfectIt consistency checker
    Faster Checking, Greater Accuracy

    PerfectIt helps deliver error-free documents. It improves consistency, ensures quality and helps to enforce style guides. It’s a powerful tool for pro users, and comes with the assurance of a 30-day money back guarantee.

    More info »
    SDL Trados Studio 2017 Freelance
    The leading translation software used by over 250,000 translators.

    SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

    More info »



    Forums
    • All of ProZ.com
    • Term search
    • Jobs
    • Forums
    • Multiple search