Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6 7] >
Traduction et commerce équitable ?
Thread poster: xxxEric Hahn

xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
Jun 9, 2009

Voilà ce qui est écrit sur mon site :


"Nous ne vivons pas du fruit du travail d'autrui, ce qui signifie :

- Ni frais d'agence ni sous-traitance

- Le devis sera établi par le traducteur lui-même

- Le traducteur vous l'adressera directement

- Vous recevrez jusqu'à trois devis différents"


Croyez-vous que cela puisse fonctionner ?


PS: Loin de moi l'idée de vouloir faire de la pub sur Prozac !

[Modifié le 2009-06-09 18:40 GMT]


 

Bruno Magne  Identity Verified
Local time: 21:33
English to French
+ ...
Ton idée est louable, Eric Jun 9, 2009

mais je crois que l'adjectif « équitable » est mal utilisé. La seule « équité » dans ton système, ce serait entre les membres de ton équipe qui auraient accès au même client. Et je répète ce que j'ai dit il y a quelques semaines$ : si tu as 5 professionels (dont les qualités ne sont pas vraiment différentes) qui proposent leur service au même prix, ça sent le « cartel ».

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif

PS: comment un site peut-il fonctionner sans frais ?


 

Sara Freitas
France
Local time: 02:33
French to English
L'approche est bonne, le libellé est à méditer Jun 10, 2009

Eric,

Je suis d'accord avec Bruno que le libellé n'est peut-être pas adapté. C'est équitable, certes, mais pour les traducteurs. Or, ce n'est pas le premier souci même pour le client le plus "développement durable" du monde quand il achète des prestations de traduction. Il a besoin de comprendre "comment ça marche" et d'être rassuré sur la qualité, surtout s'il n'a pas l'habitude de travailler avec des traducteurs.

Ceci dit, si tu prends la chose par l'autre bout (càd, du point de vue d'un client) ce n'est pas mal:

- Ni frais d'agence ni sous-traitance, càd pour le client = 30 centimes de traduction = 30 centimes de valeur ajoutée (traduction, relecture, gestion de projet) sans commission purement commerciale). Avec une agence "classique" on pourrait argumenter que 30 centimes de traduction = 10 centimes de traduction, 4 centimes de relecture, 4 centimes de gestion de projet, 12 centimes de marge commercial pour l'agence (qui couvre ses frais fixes, etc.). Au passage (rien à voir avec le post d'Eric) oublions l'idée de "faire moins cher qu'une agence en passant directement par des traducteurs indépendants. Faisons au même prix (voire plus cher), et proposons plus de valeur ajoutée et des relations de confiance avec nos clients.

- Le devis sera établi par le traducteur lui-même, càd pour le client = quelqu'un qui comprend bien le travail à faire et qui passera du temps avec le client pour trouver la meilleure solution en fonction de ses besoins fera un devis adapté et précis (garantie que le projet respectera le budget)

- Le traducteur vous l'adressera directement, càd pour le client, il n'y a qu'un seul interlocuteur du devis jusqu'à la livraison finale du projet (la simplicité pour le client). Avec une agence, en cas de problème on peut imaginer des "Je ne sais pas Monsieur, je vais voir avec le traducteur" ou, au pire, des "Ce n'est pas nous, Monsieur, c'est le traducteur qui a dû faire une erreur." Avec ton système, Eric, le traducteur est garant non seulement de son travail, mais du process commercial du début jusqu'à la fin. C'est rassurant pour un client.

- Vous recevrez jusqu'à trois devis différents" = pour le client, je ne suis pas sûre que ce soit compréhensible. Trois devis de trois traducteurs de l'équipe? Ensuite comment il choisit?

Je n'ai pas vu ton site, mais l'initiative est intéressante. Tiens-nous au courant de la suite!


 

Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
La notion de cartel n'est pas absolue... Jun 10, 2009

Bruno Magne wrote:
si tu as 5 professionels (dont les qualités ne sont pas vraiment différentes) qui proposent leur service au même prix, ça sent le « cartel ».

Cordialement

Bruno


elle est relative à l'ampleur de l'entente réelle ou supposée des professionnels d'un secteur d'activité et à son impact global sur le marché.

Si je retrouve le fil où j'ai posté la référence en question, je reposte le lien idoine ici.

Laurent K.


 

Cristina Peradejordi  Identity Verified
Spain
Local time: 02:33
French to Spanish
+ ...
L'idée est bonne Jun 10, 2009

L'idée parait très bonne, Eric, maintenant concretement, comment l'appliquer? et comment procéder? Il faudrait creuser....

 

xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Le procédé est simple Jun 10, 2009

Cristina Peradejordi wrote:

L'idée parait très bonne, Eric, maintenant concretement, comment l'appliquer? et comment procéder? Il faudrait creuser....



Pour moi, l'interrêt et de pouvoir dépanner mes clients rapidement quand il s'agit de demandes qui ne sont pas de mon ressort, comme la traduction vers le français par exemple.

Je choisis au maximum 3 bons candidats auquels je demande d'adresser un devis au client eux-mêmes. Pour moi, c'est un bon débarras et comme ça, tout le monde, il est content ... icon_biggrin.gif


 

xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
équitable Jun 10, 2009

Bruno Magne wrote:

mais je crois que l'adjectif « équitable » est mal utilisé. La seule « équité » dans ton système, ce serait entre les membres de ton équipe qui auraient accès au même client. Et je répète ce que j'ai dit il y a quelques semaines$ : si tu as 5 professionels (dont les qualités ne sont pas vraiment différentes) qui proposent leur service au même prix, ça sent le « cartel ».

Cordialement

Bruno

icon_smile.gif

PS: comment un site peut-il fonctionner sans frais ?



J'entends par « commerce équitable » que, sur le plan commercial, je traite mes collaborateurs comme des "peers" ou plutôt comme des pairs. Avec la demande de devis, ils recoivent les coordonnées du client concerné.

Cela peut paraître idéaliste, mais je suis persuadé qu'à long terme, la coopération fonctionne mieux que de la cupidité ...

PS: Il s'agit de mon propre site professionnel, mais pour l'allemand seulement

[Modifié le 2009-06-10 08:28 GMT]


 

xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Question des devis Jun 10, 2009

Sara Freitas-Maltaverne wrote:

- Vous recevrez jusqu'à trois devis différents" = pour le client, je ne suis pas sûre que ce soit compréhensible. Trois devis de trois traducteurs de l'équipe? Ensuite comment il choisit?



Il choisit celui qui lui convient le mieux. A mon avis, le client préfère avoir le choix.

C'est justement pour éviter la formation d'un "cartel" qu'il y a plusieurs devis indépendants, 3 au maximum. Et les candidats, je les trouve en postant une offre potentielle, comme ça au moins Prozac me sert à qch ... icon_biggrin.gif

[Modifié le 2009-06-10 09:13 GMT]


 

sylver  Identity Verified
Local time: 08:33
English to French
Et pour que ça marche.... Jun 10, 2009

...tu devoir gérer les traducteurs, démarcher les clients, discuter avec les clients, gérer les formats de fichiers et mille et une autres de ces bricoles que tu méprises.

Et bien sûr, puisque chaque traducteur fait son propre devis, tout ce travail d'agence n'est pas pris en compte ni rémunéré.

Quand tu assomes des "nous ne vivons pas du fruit du travail d'autrui", tu démontres une ignorance complète du travail effectué par les agences. Tu affirmes péremptoirement que les agences ne foutent rien et qu'ils se sucrent sur le dos des traducteurs.

Tente l'expérience si tu veux, mais tu va vite te rendre compte que ce travail est nécessaire, qu'il n'est ni facile ni particulièrement plaisant, et que cela prend pas mal de temps et des compétences qui sont généralement différentes de celle d'un traducteur.

Libre à toi de faire ce travail gratuitement au profit de quelques uns de tes confrères, mais, si tu fais vraiment le travail nécessaire, d'ici à peine quelques mois, tu vas commencer à chercher à te faire une marge pour compenser le temps monstre que tu passes à organiser les choses...

Mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut, est d'essayer d'attirer des clients en leur offrant un service haut de gamme plutôt que d'essayer de te promouvoir en tapant sur ces"**** d'agences qui nous saignent aux quatre veines". Cherche des clients dignes de ce nom, sous-traite le surplus, et n'hésite pas à te ménager une marge. Le démarchage de la clientèle *est* un travail, et tout travail mérite salaire.


 

xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Et alors ? Jun 10, 2009

sylver wrote:
Et bien sûr, puisque chaque traducteur fait son propre devis, tout ce travail d'agence n'est pas pris en compte ni rémunéré.

Et bien sûr, puisque chaque traducteur fait son propre devis, tout ce travail d'agence n'est pas pris en compte ni rémunéré.


Envoyer un fichier à des confrères trouvés sur Prozac, ce n'est pas exactement du travail.
L'idée est plutôt de _déléguer_ le travail et aussi la responsablité qui va avec !


sylver wrote:
Mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut, est d'essayer d'attirer des clients en leur offrant un service haut de gamme plutôt que d'essayer de te promouvoir en tapant sur ces"**** d'agences qui nous saignent aux quatre veines". Cherche des clients dignes de ce nom, sous-traite le surplus, et n'hésite pas à te ménager une marge. Le démarchage de la clientèle *est* un travail, et tout travail mérite salaire.


Depuis 20 ans que je fais ce métier, j'ai vu des agences qui n'étaient pas en possession d'un seul dictionnaire !icon_biggrin.gif
J'ai nullement l'intention de créer une agence, c'est mon choix personnel.

Le "salaire" du démarchage, c'est uniquement de trouver du boulot.
Et si la clientèle paie bien, la marge est bien suffisante !

J'ajouterais que cette démarche n'est pas entièrement altruiste puisqu'on me le revaudra, du moins c'est ce qui m'a été promis.icon_smile.gif C'est pourquoi je suis persuadé que la coopération rapporte plus que le cupidité, comme le montre la crise actuelle.

[Modifié le 2009-06-10 17:26 GMT]


 

sylver  Identity Verified
Local time: 08:33
English to French
Ouuui, c'est cela même... Jun 10, 2009

Eric Hahn wrote:
sylver wrote:
Et bien sûr, puisque chaque traducteur fait son propre devis, tout ce travail d'agence n'est pas pris en compte ni rémunéré.

Et bien sûr, puisque chaque traducteur fait son propre devis, tout ce travail d'agence n'est pas pris en compte ni rémunéré.


Envoyer un fichier à des confrères trouvés sur Prozac, ce n'est pas exactement du travail.
L'idée est plutôt de _déléguer_ le travail et aussi la responsablité qui va avec !


Fais-le, et puis on en reparle.

Tu réceptionnes l'email du client. Bon, je suppose que tu vas quand même répondre pour lui dire "Merci, votre email a été transféré aux traducteurs concernés. Ils vous contacteront dès que possible". 5 minutes. Cherche 3 ou 4 traducteurs qui correspondent au profil recherché. Zut. Il faut relire la demande du client pour t'assurer que tu as bien compris ce qu'il recherche. 5 minutes de plus. Coup de bol, c'est un truc classique, et tu connais déjà 2-3 gars qui peuvent s'en occuper. Tu leur envoie un email à chacun pour leur expliquer la chose. 10 minutes (le temps de trouver les adresses emails, de faire le forward et de rajouter une mini-note d'explication).

Ahh, à peine 20 minutes et c'est réglé. Ou presque. Le client vient de t'envoyer un autre email pour te dire qu'il y a un changement. Hop, 5 minutes de plus pour confirmer au client que tu as bien compris le changement, et 10 minutes de plus pour faire passer le message aux collègues.

Le lendemain, le client te recontacte. Il n'a rien reçu et il s'impatiente. Tu lui réponds en lui disant "Merci de patienter, les traducteurs vont bientôt vous répondre" (5 minutes), sur quoi tu renvoies un email aux traducteurs en leur disant "le client s'impatiente, est ce que vous pouvez lui faire ce devis?". 10 minutes de plus. Un traducteur te répond. "Désolé, mais j'ai vraiment trop de travail, je ne peux pas m'en occuper." Si tu as du bol, un autre des 2 traducteurs va envoyer un devis au client, mais je t'assure que c'est loin d'être garanti. Le lendemain le client te contacte en te disant qu'il a reçu qu'un seul devis au lieu des 3 qu'il attendait, et que le devis lui plait pas (trop cher, le traducteur a fait moins de 65 ans d'études après le bac...).
Tu lui réponds que tu vas voir ce que tu peux faire. 5 minutes de plus, puis tu te dis, bon, aux grands maux les grands remèdes. Tu postes un job sur Proz.

Comme tu ne représentes pas le client et que tu promets un max de 3 devis, tu mets ton contact pour le job et pas celui du client. Dans les 20 minutes qui suivent, ton adresse email déborde de réponses, dont la moitié sont des réponses bateaux d'agences indiennes qui te promettent la lune dans un emballage cadeau pour €0,03 du mot, relecture comprise. Après une demi-heure de tri, tu as enfin 2 autres devis apparemment acceptables que tu retransmets au client final.

Résultat des courses, ce "pas exactement du travail" t'a couté au bas mot 1 heure et pas mal de stress. Et si jamais le traducteur finalement choisi par le client n'effectue pas le travail dans les temps ou selon des normes de qualité acceptable, c'est ta réputation qui trinque.

Le tout, pour pas un rond, parce que "c'est pas exactement du travail".

"Déléguer" comme tu dis, ça prend du temps et c'est loin d'être aussi facile que ce que tu sembles penser.


sylver wrote:
Mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut, est d'essayer d'attirer des clients en leur offrant un service haut de gamme plutôt que d'essayer de te promouvoir en tapant sur ces "**** d'agences qui nous saignent aux quatre veines". Cherche des clients dignes de ce nom, sous-traite le surplus, et n'hésite pas à te ménager une marge. Le démarchage de la clientèle *est* un travail, et tout travail mérite salaire.


Depuis 20 ans que je fais ce métier, j'ai vu des agences qui n'étaient pas en possession d'un seul dictionnaire !icon_biggrin.gif
J'ai nullement l'intention de créer une agence, c'est mon choix personnel.

Le "salaire" du démarchage, c'est uniquement de trouver du boulot.
Et si la clientèle paie bien, la marge est bien suffisante !


Quelle marge? C'est la première fois que tu mentionnes une marge. Au contraire, tu annonces "ni frais d'agence, ni de sous-traitance".

Alors faudrait savoir. Soit tu prends une marge, soit tu n'en prends pas. Annonce la couleur.

Le travail qui consiste à s'occuper du client et à faire le lien entre le client et le traducteur (quand bien même il ne s'agit que d'une simple introduction) prend du temps. De plus, la raison pour laquelle un client te contacte en premier lieu est que tu as fait un investissement pour obtenir une présence sur l'Internet.

En bref, en réponse à ta question "Croyez-vous que cela puisse fonctionner ?", je dirais "oui, mais pas de façon équitable".

Depuis 20 ans que je fais ce métier, j'ai vu des agences qui n'étaient pas en possession d'un seul dictionnaire !icon_biggrin.gif


Une agence sans dictionnaire, c'est comme un entraîneur de foot qui ne peut pas courrir un 100 mètres haie en moins d'une demi-heure!


 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 02:33
Member (2003)
German to French
Ce qui est rare est cher... Jun 10, 2009

...et Sylver se fait trop rare sur ce forumicon_wink.gif

 

Virginie Ebongué  Identity Verified
Italy
Local time: 02:33
Member (2007)
Italian to French
+ ...
Pour la petite histoire... Jun 10, 2009

Un client de confiance m'a récemment priée de lui trouver un collègue de langue anglaise, me demandant de gérer le tout à sa place : le choix du traducteur, l'envoi des textes etc. C'est un excellent client et j'ai accepté, un peu trop vite. J'ai posté une annonce sur Proz et il m'a ensuite fallu choisir... Pas facile, car j'avais très peur de me tromper dans mon choix et que mon client ne soit pas satisfait du travail final. Tout s'est finalement bien passé, heureusement. La traductrice a été très pro mais j'avais complètement sous-estimé le travail de médiation que j'allais devoir effectuer... et dont je me serais bien passée.
Et pour clore le tout, lorsque j'ai invité la traductrice à contacter mon client pour lui envoyer sa facture, je suis restée sans réponse de sa part ! Je m'attendais au moins à un "merci", "au plaisir" ou "à bientôt"… Après tout, elle savait parfaitement que, sans moi, elle n'aurait jamais eu le boulot, fort bien rémunéré par ailleurs... J'étais verte ! Le client lui, l'a trouvée très sympathique !icon_frown.gif
Tout ça pour dire que je rejoins plutôt la position de Sylver : faire le travail d’une agence gratis… Non merci !icon_wink.gif
Bonne soirée !

[Modifié le 2009-06-10 19:49 GMT]

[Modifié le 2009-06-10 19:50 GMT]


 

Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 02:33
French to German
+ ...
L'équité est elle aussi une notion relative... Jun 10, 2009

Virginie Ebongué wrote:

Et pour clore le tout, lorsque j'ai invité la traductrice à contacter mon client pour lui envoyer sa facture, je suis restée sans réponse de sa part ! Je m'attendais au moins à un "merci", "au plaisir" ou "à bientôt"… Après tout, elle savait parfaitement que, sans moi, elle n'aurait jamais eu le boulot, fort bien rémunéré par ailleurs... J'étais verte ! Le client lui, l'a trouvée très sympathique !icon_frown.gif


et faire le travail d'une agence (merci, Sylvain G., pour ces précisions) dans le cadre envisagé par Eric, ceci avec ou sans rémunération, n'est à mon sens possible que si l'on connaît personnellement les collègues auxquels on s'adresse et que l'on a des raisons objectives de les conseiller.

A ce moment-là, effectivement et preuves à l'appui, le "retour d'ascenseur" fonctionne et cela s'appelle de l'entraide ou encore de la solidarité professionnelle.

Dans le cas contraire, autant renvoyer le demandeur directement à un site tel que ProZ ou, mieux encore, contacter des collègues membres p. ex. de la SFT (pas forcément dans cet ordre, d'ailleurs).


Laurent K.

[Edited at 2009-06-10 20:04 GMT]


 

Virginie Ebongué  Identity Verified
Italy
Local time: 02:33
Member (2007)
Italian to French
+ ...
Travail d'équipe Jun 10, 2009

ScottishWildCat wrote:


et faire le travail d'une agence (merci, sylver, pour ces précisions) dans le cadre envisagé par Eric, ceci avec ou sans rémunération, n'est à mon sens possible que si l'on connaît personnellement les collègues auxquels on s'adresse et que l'on a des raisons objectives de les conseiller.

A ce moment-là, effectivement et preuves à l'appui, le "retour d'ascenseur" fonctionne et cela s'appelle de l'entraide.

Laurent K.

[Edited at 2009-06-10 19:59 GMT]



je suis tout à fait d'accord avec toi, mais alors c'est un travail d'équipe... tout simplement! En ce qui me concerne, je me serais contentée d'un simple "merci"...

[Modifié le 2009-06-10 20:08 GMT]


 
Pages in topic:   [1 2 3 4 5 6 7] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Traduction et commerce équitable ?

Advanced search






memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »
Protemos translation business management system
Create your account in minutes, and start working! 3-month trial for agencies, and free for freelancers!

The system lets you keep client/vendor database, with contacts and rates, manage projects and assign jobs to vendors, issue invoices, track payments, store and manage project files, generate business reports on turnover profit per client/manager etc.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search