Pages in topic:   [1 2] >
Mauvaise qualité de traduction
Thread poster: Dorothee Rault

Dorothee Rault  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2007)
French to German
+ ...
Jul 1, 2009

Bonjour à tous,

J'espère que je ne pose pas une question concernant un sujet mille fois traité...

Dernièrement, j'ai demandé une traduction à un traducteur que j'avais trouvé avec la liste u-jobs. Malgré qu'il m'a certifié de maitriser le sujet, la traduction était pire que mauvaise et une relecture aurait pris plus de temps qu'une nouvelle traduction.

Je suis outrée car cela m'a causé un stress énorme vue le manque du temps et parce que j'ai du mal de concevoir comment on peut être malhonnête à ce point...

Est-ce que vous pouvez me dire quel est mon recours? Comment dois-je procéder?

Merci d'avance!

Dorothee


Direct link Reply with quote
 

Emmanuelle Riffault  Identity Verified
Germany
Local time: 18:01
Member (2004)
German to French
+ ...
Négocier avec le traducteur Jul 1, 2009

Bonjour Dorothée,
Ah les déboires quand on travaille avec quelqu'on qu'on ne connaît pas

A priori, chaque traducteur a droit à un délai pour corriger ses erreurs. Ensuite, à toi de négocier une remise pour compenser le travail supplémentaire que tu as subi.

Emmanuelle


Direct link Reply with quote
 

Dorothee Rault  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2007)
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Pas envie de payer Jul 1, 2009

Merci, Emmanuelle, pour ta réponse!

Vu le resultat, il me semble impossible de corriger les erreurs.

Mais même si je n'ai pas envie, je suis probablement obligée de payer une partie.

Ce que je ferais la prochaine fois:
- faire un contrat
+
- demander une traduction test.

Ce n'est pas vraiment nouveau, je le sais, mais pour moi, si.

Dorothee


Direct link Reply with quote
 

Sandrine Zérouali  Identity Verified
Algeria
Local time: 17:01
Member (2008)
Spanish to French
+ ...
Traduction test Jul 1, 2009

Bonjour,

La traduction test ne veut parfois rien dire...Le traducteur s'applique plus!
On m'a proposé une fois une traduction en urgent mais je ne pouvais pas traduire tous les documents dans le temps imparti. Donc l'autre partie a été traitée par un non francophone (le cabinet le savait) et le cabinet m'a donné un extrait qu'il avait fait passer au traducteur. Ca allait. Mais quandj'ai recu le document traduit : aie aie aie!!! Tout était à refaire, j'ai perdu pas mal de temps et le cabinet me relancait sans cesse car son client était pressé!! J'ai du TOUT retraduire, et pour un tarif de relecteur!!!

Même avec des précautions, on n'est pas sûr!


Direct link Reply with quote
 

Elodie Bonnafous  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2009)
German to French
+ ...
même problème Jul 1, 2009

Bonjour Dorothée,

j'ai déjà eu exactement le même problème..

Si cela concerne une combinaison linguistique dans laquelle tu travailles toi-même, en plus de vérifier les qualifications et l'expérience du traducteur (ainsi que les évaluations qu'il a obtenues sur Proz), un test de traduction s'avère absolument indispensable.

Ne jamais se fier à ce que raconte un traducteur en recherche de travail !!!

L'an dernier, lorsque j'ai publié mon premier job sur Proz, j'avais également joint 5 lignes à traduire comme test. Les résultats ont été incroyables ! Sur une quinzaine de tests recus, la plupart étaient absolument déplorables ! Je ne parle de questions de style ou de goût sur une expression ou quelques termes, mais le niveau de langue général!! La plupart des candidats ne maîtrisait absolument pas la langue ni l'orthographe !

Faire un contrat est indispensable, mais ne te garantit malheureusement pas une bonne qualité.

Le grand malheur, c'est que bonne ou mauvaise qualité, tu es obligée de payer le traducteur.

C'est pourquoi il est primordial de bien s'assurer dès le départ des compétences de celui-ci.

Bonne continuation !


Direct link Reply with quote
 

Cristina Peradejordi  Identity Verified
Spain
Local time: 18:01
French to Spanish
+ ...
Revoltée Jul 1, 2009

".... j'avais également joint 5 lignes à traduire comme test..."

Pas de problème en ce qui me concerne pour passer un test. Je trouve ça logique. Par contre, aujourd'hui j'ai reçu un post pour une offre potentielle qui me demandait mon CV... bon, pourquoi pas, même si je ne trouve pas cela nécessaire... je pense que demander le parcours qui nous a amené à la traduction et des références en tant que traducteurs et bcp plus salutaire.... mais passons ! Ce que je n'ai pas digéré et qui m'a fait mettre l'offre directement au panier c'est la PJ qu'on était priés de remplir !
Nom des Entreprises avec qui ont travaille ou on a travaillé (je trouve que c'est confidentiel, mais il faut bien donner des références....) et là où je ne suis absolument pas d'accord : CA annuel réalisé avec les dites entreprises! Là c'est plus que confidentiel ! C’est personnel et ne regarde personne d'autre que nous!

Mais bon, c'est encore un autre sujet...

Cordialement


Direct link Reply with quote
 
Sara M  Identity Verified
Local time: 18:01
Spanish to French
+ ...
je l'ai reçu aussi Jul 1, 2009

Cristina Peradejordi wrote:

"....et là où je ne suis absolument pas d'accord : CA annuel réalisé avec les dites entreprises!



J'ai reçu également ce formulaire (c'était une agence qui m'avait contactée via Proz), et j'ai également été très étonnée de cette demande ! Je leur ai demandé en quoi ça les concernait (en version polie), et je n'ai pas eu de réponse...A suivre !


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 13:01
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
La sous-traitance implique des risques Jul 1, 2009

Bonjour Dorothée

Quand on sous-traite on prend des responsabilités vis-à-vis du client et vis-à-vis du traducteur, d’un côté on garantit la qualité et d’un autre côté on garantit le paiement, autant dire qu’il faut être prévoyant et conscient de ce que cela implique.

Tu dis « j'ai du mal de concevoir comment on peut être malhonnête à ce point... », mais cette personne n’est peut-être pas malhonnête, elle est juste dupe sur ses propres compétences ou tellement incompétente qu’elle n’a pas conscience des conséquences que peut avoir sa façon de procéder.

Il y a des gens qui, quand ils s’évaluent, se mettent les meilleures notes. Et si un CV mettait en valeur les défauts de quelqu’un il ne remplirait pas sa fonction, n’est-ce pas ?
Donc il ne faut pas prendre la lettre de présentation ou le CV de quelqu’un pour argent comptant, un test est beaucoup plus parlant (et je fais un clin d’oeil ici à ceux qui disaient dans un autre forum qu’à aucun prix ils ne feraient de tests).
La participation aux KudoZ permet, si on regarde les réponses, pas seulement les points, de se faire une idée de l’esprit des gens au-delà de leurs capacités (si on est compétent dans la paire de langues).

Le plus dur c’est la première fois, une fois qu’on a trouvé un collaborateur de confiance c’est beaucoup plus cool. En cas d’erreur ou de problème il faut donner l’opportunité d’améliorer le travail, négocier éventuellement une remise, mais ne pas oublier que le travail de l’intermédiaire comporte des responsabilités, ce qui, entre autres, justifie sa marge.

Claudia


Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 18:01
English to French
+ ...
Qui dit vrai dans l'histoire...? Jul 1, 2009

Loin de moi l'idée de douter de la véracité de tes dires, Dorothé, mais j'ai rencontré un cas similaire il y a peu... dans l'autre sens ! Et la société de traduction qui m'avait confié le travail a trouvé un prétexte pour ne pas avoir à payer, évidemment...

La personne avec qui j'étais en contact m'a avoué au téléphone ne pas être traductrice elle-même, mais avoir "noté des incohérences" dans ma traduction. Je lui ai demandé lesquelles, et oh, comme c'est bête... Elle devait être "passée dans un tunnel", car la communication a été interrompue. J'ai rappelé, et j'ai été immédiatement mis en attente musicale (j'adore "Somewhere over the rainbow", mais bon, ça va cinq minutes...), puis on m'a raccroché au nez.

Au final, ce sont près de trois cents euros de CA qui se sont envolés, sans plus d'explications, alors qu'un premier jet des cinq premières pages du document traduit avait été jugé "parfait"...

Sinon, je suis d'accord avec ceux qui pensent que la sous-traitance est affaire de confiance. Cela marche dans les deux sens, évidemment, mais je crois surtout que ce n'est pas quelque chose qui s'improvise : avant de devoir se rabattre précipitamment sur un sous-traitant, il vaut mieux se donner de la marge, quand c'est possible.

En dehors de cela, tu pourrais :

a) Négocier un nouveau délai avec ton client si tu peux ;

b) Mettre comme condition au paiement de ton sous-traitant la reprise intégrale de son travail.

Voilà, voilà...

PS : on ne dit pas "malgré que"...


Direct link Reply with quote
 

Andrea Jarmuschewski  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2007)
French to German
+ ...
Malgré que... Jul 1, 2009

Didier Caizergues wrote:

PS : on ne dit pas "malgré que"...


Si si, on peut le dire - même si c'est moins usité que "bien que" !


http://www.cnrtl.fr/definition/malgré


Direct link Reply with quote
 
ni-cole  Identity Verified
Switzerland
Local time: 18:01
German to French
+ ...
le droit de corriger ses erreurs vu depuis différentes perspectives... Jul 1, 2009

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec Claudia, en particulier avec les points suviants:

Claudia Iglesias wrote:

La participation aux KudoZ permet, si on regarde les réponses, pas seulement les points, de se faire une idée de l’esprit des gens au-delà de leurs capacités (si on est compétent dans la paire de langues).


Claudia


Tout à fait. Je regarde aussi les KudoZ quand il s'agit de traducteurs/trices travaillant dans d'autres pairs de langue.

Claudia Iglesias wrote:

Quand on sous-traite on prend des responsabilités vis-à-vis du client et vis-à-vis du traducteur, d’un côté on garantit la qualité et d’un autre côté on garantit le paiement, autant dire qu’il faut être prévoyant et conscient de ce que cela implique.
(...)
Le plus dur c’est la première fois, une fois qu’on a trouvé un collaborateur de confiance c’est beaucoup plus cool. En cas d’erreur ou de problème il faut donner l’opportunité d’améliorer le travail, négocier éventuellement une remise, mais ne pas oublier que le travail de l’intermédiaire comporte des responsabilités, ce qui, entre autres, justifie sa marge.

Claudia


Dans un autre fil, il me semble que j'avais dis être à mi-chemin entre traductrice et agence (mais c'est aussi une façon de nier le fait que je suis de fait une agence...). Je crois qu'on est assez nombreux/-euses à sous-traiter plus ou moins régulièrement et donc à se retrouver confronté(e)s à certains problèmes rencontrés par les agences.

Et j'ajouterais comme conseils outre ceux déjà donné dans ce fil, d'aller voir les autres fils où des traducteurs et traductrices se plaignent du mauvais traitement par les agences. Cela permet de voir comment le traducteur risque de réagir. Je ne dis pas ça dans le sens que ta réaction est injustifiée mais dans le sens que dans une relation de sous-traitance il y a des attentes réciproques. Ainsi, tout le monde s'accorde dans ces autres fils (et je suis moi aussi de cet avis) qu'il faut donner une chance au traducteur de corriger son travail (et que c'est pas correct de refuser de tout payer après coup sans avoir accordé ce droit), comme le signale Emmanuelle dans ce fil-ci:


A priori, chaque traducteur a droit à un délai pour corriger ses erreurs. Ensuite, à toi de négocier une remise pour compenser le travail supplémentaire que tu as subi.

Emmanuelle


Donc même si la traduction est archi-nulle, ce droit doit être accordé. Bon, j'imagine qu'entre temps tu as retraduis toi-même le texte et qu'il est déjà chez le client, et donc que pour la correction des erreurs, ben c'est trop tard.

A ta place, voilà ce que je ferais (ce que j'ai fait dans une situation similaire): j'enverrais ta nouvelle traduction au traducteur en lui signalant que tu n'es pas du tout satisfaite de sa prestation, en mentionnant 2-3 raisons avec exemples concrets et lui priant de comparer sa traduction avec celle envoyée au client (la tienne) et de te dire ce qu'il en pense dans un délai donné (suivant la longueur du texte, je dirais au moins 3 jours). Puis de voir ce qu'il propose. S'il est honnête, il prendra le temps de bien faire cette analyse, te présentera ses excuses et te proposera une ristourne.
S'il ne répond pas dans les délais, lui signaler que tu refuses de payer tant qu'il ne prend pas position et que l'échéance est également repoussée en conséquence. Je pense que s'il ne prend pas le temps de faire cela, il y a rupture de contrat (corriger ses erreurs est non seulement un droit mais aussi une obligation).
Après, à toi de voir et comme dit Emmanuelle, de négocier.

A mes yeux, cette façon de procéder est correcte, car elle prend en compte tant ta perspective que celle du traducteur et vous donne une chance de régler cela à l'amiable sans trop de pots cassés... Du moins je l'espère!

Nicole.


Direct link Reply with quote
 

Dorothee Rault  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2007)
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Merci... Jul 1, 2009

...à toutes et à tous pour vos commentaires! C'est très enrichissant pour moi et j'ai beaucoup appris (...comme c'est souvent le cas avec des expériences difficiles).

C'est très intéressant ce que tu as écrit, Elodie, et tu as raison - j'aurais dû m'assurer beaucoup plus dès le départ.

Je suis d'accord avec toi, Claudia, j'ai une responsabilité et peut-être n'était le traducteur pas si malhonnête que ça.

Par ailleurs, il m'a demandé de lui envoyer ma traduction. J'ai donc envoyé un paragraphe pour qu'il puisse se rendre compte, mais il m'a réclamé le texte entier "pour pouvoir apprendre". Là, je n'étais pas trop d'accord...

La prochaine fois, j'essaierai de choisir autrement, c'est certain. Pour contourner les imprévus (si c'est possible).

Bien sûr, Didier, il y a beaucoup de choses qui arrivent tous les jours. Mais moi, je n'ai pas posé cette question pour savoir comment au mieux exploiter un traducteur, je l'ai posée pour savoir comment procéder parce que juste à ce jour, tous les traducteurs avec qui j'ai travaillé étaient vraiment superbes! Et dans le cas précis, j'ai informé le traducteur en détail du pourquoi de mon mécontentement.
(Une autre petite remarque pour toi: Mon prénom s'écrit "Dorothee" à l'allemande - mais il n'y a pas de problème, cela peut arriver à tout le monde).

Merci beaucoup à toutes et à tous!

Dorothee


Direct link Reply with quote
 

Dorothee Rault  Identity Verified
France
Local time: 18:01
Member (2007)
French to German
+ ...
TOPIC STARTER
Le resultat final... Jul 2, 2009

Merci, Nicole, nos messages se sont apparemment croisés. Mais je suis procédé comme tu l'as proposé.

Résultat: Le traducteur était bien d'accord avec moi que son travail était "archi-nul" et il a admis qu'il travaille plus dans le domaine technique.

Donc, comme j'ai pris conscience de ma responsabilité-:), je lui ai proposé un tiers de la somme et il était content.

J'aimerais bien ajouter un dernier mot: nous, les traducteurs qui sous-traitent, rencontrent peut-être les mêmes problèmes d'une agence, mais on n'a pas forcément la même marge...

Merci!

Dorothee


Direct link Reply with quote
 

Claudia Iglesias  Identity Verified
Chile
Local time: 13:01
Member (2002)
Spanish to French
+ ...
Absolument Jul 2, 2009

Dorothee Rault wrote:
J'aimerais bien ajouter un dernier mot: nous, les traducteurs qui sous-traitent, rencontrent peut-être les mêmes problèmes d'une agence, mais on n'a pas forcément la même marge...

Dorothee


Absolument d'accord, Dorothee, je le sais bien, mais la responsabilité est la même. Et si jamais le travail du collègue est impeccable mais que le client ne paye pas, il faut quand même payer le traducteur. Et cela il faut le savoir, il faut se demander si on est prêt à courir les risques et quel prix cela a.

Claudia


Direct link Reply with quote
 
Laurent KRAULAND  Identity Verified
France
Local time: 18:01
French to German
+ ...
Marge ? Jul 2, 2009

Dorothee Rault wrote:


J'aimerais bien ajouter un dernier mot: nous, les traducteurs qui sous-traitent, rencontrent peut-être les mêmes problèmes d'une agence, mais on n'a pas forcément la même marge...

Merci!

Dorothee


De quelle marge parles-tu ? De la marge de manoeuvre (qui est très étroite) ou de la marge bénéficiaire (interdite en France quand on travaille en tant qu'entrepreneur individuel) ?


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Mauvaise qualité de traduction

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
memoQ translator pro
Kilgray's memoQ is the world's fastest developing integrated localization & translation environment rendering you more productive and efficient.

With our advanced file filters, unlimited language and advanced file support, memoQ translator pro has been designed for translators and reviewers who work on their own, with other translators or in team-based translation projects.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search