Pages in topic:   [1 2] >
Localisation...
Thread poster: André Charbonnet
André Charbonnet
Greece
Local time: 00:14
Greek to French
+ ...
Jul 7, 2009

Bonjour à tous.

Je constate que sur tous les sites de traduction, y compris ProZ, dans toutes les agences de traduction, où en principe on a affaire à des professionnels, on parle de "localisation d'un site" pour signifier que l'on traduit les pages de ce site dans telle autre langue.

Cet anglicisme me choque profondément.

Voir

Pourquoi ne pas dire simplement "traduction", car c'est bien de cela qu'il s'agit en définitive, et peu importe où se site est "localisé" ? ...

Je propose un boycot de ce terme en français !

Amicalement
ChA


Direct link Reply with quote
 
Christian Manuel  Identity Verified
France
Local time: 23:14
English to French
La langue française est vivante Jul 8, 2009

Il faudrait davantage considérer "localisation" comme un néologisme, et non un anglicisme. La localisation est l'adaptation pour un marché local d'un produit, d'un logiciel ou d'un site web. La localisation va bien au-delà d'une "simple" (non péjoratif, ici) traduction. La partie traduction est un maillon de l'ensemble des tâches pour rendre un site web, par exemple, approprié pour un marché donné.

Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 23:14
Member (2007)
German to French
+ ...
Un aspect complémentaire Jul 8, 2009

Christian Manuel wrote:

La partie traduction est un maillon de l'ensemble des tâches pour rendre un site web, par exemple, approprié pour un marché donné.



Rien à redire, je partage cette perception des choses.

Je voudrais simplement ajouter qu'au-delà de cet aspect "régionalisation" il existe aussi la face cachée du décor. Derrière une page Web ou une interface logicielle, il y a du code, des langages balisés, des langages de script et de programmation.

Se contenter de traduire des chaînes, du texte, sans avoir certaines notions (pas besoin malgré tout d'être un expert même si cela ne gâte rien) aboutit à des résultats parfois surprenants. Je n'imagine par exemple pas de livrer la "traduction" d'un site Web sans avoir testé son aspect dans mon navigateur préféré.

Il suffit de constater le désarroi de nombreux traducteurs (dans ce forum ou ailleurs) confrontés à des problèmes insolubles pour eux pour bien comprendre que la localisation (sur ce plan purement technique) est bien autre chose que de la traduction.

Vous citez ProZ.com dans votre message. Je ne sais quelle version linguistique vous utilisez, mais essayez l'interface "française".

Même lorsque l'on connaît bien les deux faces du miroir (ici et aux States), vous constaterez que "traduire" est loin d'être suffisant (et ce n'est pas faute de faire des efforts cependant).


Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 23:14
English to French
+ ...
Oui mais... Jul 8, 2009

Je n'imagine par exemple pas de livrer la "traduction" d'un site Web sans avoir testé son aspect dans mon navigateur préféré.


Il faut penser à vider le cache de temps en temps...


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 05:14
English to French
Pas la même chose Jul 8, 2009

André Charbonnet wrote:

Bonjour à tous.

Je constate que sur tous les sites de traduction, y compris ProZ, dans toutes les agences de traduction, où en principe on a affaire à des professionnels, on parle de "localisation d'un site" pour signifier que l'on traduit les pages de ce site dans telle autre langue.

Cet anglicisme me choque profondément.

Voir

Pourquoi ne pas dire simplement "traduction", car c'est bien de cela qu'il s'agit en définitive, et peu importe où se site est "localisé" ? ...

Je propose un boycot de ce terme en français !

Amicalement
ChA


Primo, comme l'expliquent Christian et Adrien, ce n'est pas « de cela qu'il s'agit ».

Pour reprendre l'exemple du site Web, si celui-ci n'a pas été prévu pour la prise en charge de plusieurs langues, ce qui est somme toute assez courant, il va falloir modifier la ou les bases de données correspondantes, et le code qui y accède, et bien entendu, le résultat devra être testé.

Il va également falloir sélectionner les portions du site qui s'appliquent à l'audience concernée. Par exemple, les promotions exclusives aux résidents de Bangalore n'ont rien à faire sur le site français de la société.

Bref, la traduction n'est qu'une partie (et pas nécessairement la plus importante) du processus de localisation, et ces mots ne sont pas interchangeables.

Secundo, le mot « localisation » n'est pas un anglicisme:

Selon le Grand Robert, le mot « localisation » date de 1803, et signifiait « action d'adapter à un lieu » (Après le bas latin « localis », qui a rapport à un lieu). C'est une définition raisonnablement adéquate pour la localisation telle que nous la pratiquons actuellement.

A vrai dire, le mot anglais « localization » provient... du français, donc il s'agit plutôt là d'un cas de « francicisme », si je puis dire.

Je prends la peine de souligner le fait parce que ce genre d'argument m'agace.... « profondément ». Les langues évoluent. Loin de s'appauvrir, elles s'enrichissent au contact les unes des autres. Que serait le français sans le latin, le grec, l'espagnol l'arabe, l'allemand et l'anglais? Chaque mot d'« emprunt » ajoute un sens, une nuance, une connotation et/ou un concept qu'il serait bien difficile de reproduire autrement. Même les termes à priori redondants, comme business par exemple, ne sont pas sans intérêt.

Avant d'appeller au boycott des « anglicismes », il convient de se rappeller qu'ils sont souvent très utiles. J'en veux pour exemple le mot boycott (2 t), courtoisie du Capitaine C. C. Boycott, première victime de cette stratégie.

[Edited at 2009-07-08 15:20 GMT]


Direct link Reply with quote
 

Sylvain Leray  Identity Verified
Local time: 23:14
Member (2003)
German to French
Localisation, internationalisation, etc. Jul 8, 2009

sylver wrote:

Je prends la peine de souligner le fait parce que ce genre d'argument m'agace.... « profondément ». Les langues évoluent. Loin de s'appauvrir, elles s'enrichissent au contact les unes des autres. Que serait le français sans le latin, le grec, l'espagnol l'arabe, l'allemand et l'anglais? Chaque mot d'« emprunt » ajoute un sens, une nuance, une connotation et/ou un concept qu'il serait bien difficile de reproduire autrement. Même les termes à priori redondants, comme business par exemple, ne sont pas sans intérêt.

Avant d'appeller au boycott des « anglicismes », il convient de se rappeller qu'ils sont souvent très utiles. J'en veux pour exemple le mot boycott (2 t), courtoisie du Capitaine C. C. Boycott, première victime de cette stratégie.




Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 23:14
Member (2007)
German to French
+ ...
Vous n'avez rien compris Jul 8, 2009

Didier Caizergues wrote:

Il faut penser à vider le cache de temps en temps...



Et de cela nous n'en discuterons pas ici. Erreur de casting.


Direct link Reply with quote
 

Adrien Esparron
Local time: 23:14
Member (2007)
German to French
+ ...
Tenez ceci Jul 8, 2009

sylver wrote:

Secundo, le mot « localisation » n'est pas un anglicisme:


A vrai dire, le mot anglais « localization » provient... du français, donc il s'agit plutôt là d'un cas de « francicisme », si je puis dire.

[/quote]

Tu peux le dire et c'est pourquoi on fait du 16/14 au cinquième set de Wimbledon au tennis. Et quand c'est net, c'est deuxième service, comme dans l'Orient Express.

Nothing de plus sur la stérilité de certains débats, qui n'en sont pas.


Direct link Reply with quote
 
xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 23:14
French to German
+ ...
Tenez = Tennis Jul 8, 2009

Adrien Casseyre wrote:

Tu peux le dire et c'est pourquoi on fait du 16/14 au cinquième set de Wimbledon au tennis. Et quand c'est net, c'est deuxième service, comme dans l'Orient Express.

Nothing de plus sur la stérilité de certains débats, qui n'en sont pas.


J'ajouterais que le mot "tennis" aussi, est un francisisme:

Avant de lancer la balle au jeu de paume (et avant l'invention de la raquette), on disait "tenez !" Les Anglais l'ont mal compris et en ont fait tennis !

(Voir Fortune de France de Robert Merle)


Direct link Reply with quote
 

Didier Caizergues
Local time: 23:14
English to French
+ ...
????? Jul 9, 2009

Et de cela nous n'en discuterons pas ici. Erreur de casting.


?????!!!!!


Direct link Reply with quote
 
xxxPFB  Identity Verified
Local time: 23:14
English to French
+ ...
Francicisme ? Jul 9, 2009

Comment définissez-vous ce mot ?

En quoi est-ce différent de gallicisme ?

Ph, intéressé.


Direct link Reply with quote
 
xxxEric Hahn  Identity Verified
France
Local time: 23:14
French to German
+ ...
Francisme Jul 9, 2009

En fait, ça s'écrit "francisme" et semble être un ancien synonyme de "gallicisme".

Mais c'est un peu plus compliqué que cela :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Francisme_(linguistique)


Direct link Reply with quote
 

sylver  Identity Verified
Local time: 05:14
English to French
Francicisme & Gallicisme... Jul 10, 2009

Philippe Boucry wrote:

Comment définissez-vous ce mot ?

En quoi est-ce différent de gallicisme ?

Ph, intéressé.


Francicisme: n.m. Terme emprunté au français, dans une autre langue. Synonyme sylvain de gallicisme. [2009. « Francia » et suff. « -isme »]

Pour être tout à fait honnête, je ne connaissais pas le terme « gallicisme », et ayant la flemme de le chercher, j'ai créé un néologisme en suivant le modèle anglais => anglicisme, ce qui explique mon usage des guillemets et le « si je puis dire »


Direct link Reply with quote
 
xxxPFB  Identity Verified
Local time: 23:14
English to French
+ ...
:-) Jul 10, 2009

sylver wrote:

Francicisme: n.m. Terme emprunté au français, dans une autre langue. Synonyme sylvain de gallicisme. [2009. « Francia » et suff. « -isme »]






Direct link Reply with quote
 

Neil Coffey  Identity Verified
United Kingdom
Local time: 22:14
French to English
+ ...
Pour un programmeur, "localisation" != "traduction" Jul 10, 2009

André Charbonnet wrote:
Cet anglicisme me choque profondément.


"Strictement parlant" (tu voulais un anglicisme...), du point de vue d'un programmeur, le terme "localisation" indique la préparation de fichiers d'étiquettes ou de traductions qui s'utilisent avec un logiciel "internationalisé", c.a.d. écrit de telle manière à accepter de différents fichiers de chaînes de texte selon localité en question.

Or, je suis sûr que dans la plupart des cas, la personne qui a écrit l'annonce ne comprend pas cette différence.


Direct link Reply with quote
 
Pages in topic:   [1 2] >


To report site rules violations or get help, contact a site moderator:

Moderator(s) of this forum
Andriy Bublikov[Call to this topic]

You can also contact site staff by submitting a support request »

Localisation...

Advanced search






Déjà Vu X3
Try it, Love it

Find out why Déjà Vu is today the most flexible, customizable and user-friendly tool on the market. See the brand new features in action: *Completely redesigned user interface *Live Preview *Inline spell checking *Inline

More info »
SDL Trados Studio 2017 Freelance
The leading translation software used by over 250,000 translators.

SDL Trados Studio 2017 helps translators increase translation productivity whilst ensuring quality. Combining translation memory, terminology management and machine translation in one simple and easy-to-use environment.

More info »



Forums
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search